scolariser les enfants des roms — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

scolariser les enfants des roms

bonjour,

Rentrée scolaire 2012, des enfants de Roumanie sont dans la rue à mendier.
ça fait mal au coeur vû qu'ils sont venus en France dans l'espoir d'une vie meilleure.
De plus , il est excessivement regrettable qu'ils n'apprennent ni à lire ni à écrire.
Le gouvernement et les municipalités devraient se remuer
pour scolariser les enfants et trouver des solutions pratiques.
D'après le journal lillois "La voix du Nord", contrairement aux idées reçues,
ce ne sont pas des résaux mafieux qui obligent ces enfants à mendier
mais principalement la pauvreté.
Il faut trouver des solutions pratiques et souples (pourquoi ne pas scolariser
les enfants le matin et leur permettre de pratiquer la mendicité l'après-midi pour survivre)
Chacun a le droit au minimum vital d'éducation : savoir lire et écrire.

La Voix du Nord

vous pouvez prendre contact avec l'association AREAS

A+

Réponses

  • Un peu marre des beaux esprits qui veulent faire des charités avec le fric des autres.
    Désolé, mais si l'on veut secourir telle ou telle personne, prière de le faire sur ses deniers propres, et non avec nos impôts, qui sont déjà écrasants.
    Par exemple, j'ai une amie ivoirienne dont je finance la formation, je ne tympanise pas les populations comme quoi c'est honteux que l'Etat français ne la finance pas.
    Les roms ont une nationalité, qu'ils trouvent des solutions dans ce cadre, c'est mieux pour chacun. Ce n'est pas du repli sur soi, qu'ils viennent donc en touristes, à leurs frais, bienvenue. Mais on ne voit pas pourquoi nous Français nous viendrions en aide à toute la misère du monde, comme a dit M. Rocard.
    Avec son endettement, la France est à bout de souffle, et je préfère que ses ressources soient consacrées à ses nationaux.
    Il paraît que l'immigration est une chance pour la France, son économie, etc. Quel intérêt avons-nous à accueillir des mendiants non francophones ?
    De plus, je ne sais pas ce que vient faire ce message sur un forum de math.
    Bonjour.
    RC
  • @Raymond: je te parle des enfants, ça me semble regrettable que des enfants sur le sol français ne soient pas scolarisés (mathématisés puisque nous sommes sur phorum de mathématiques :D)
  • Apparemment, cela ne te ferait rien qu'ils aillent mendier l'après-midi plutôt que de faire leurs exercices de mathématiques.
    J'ai la vague impression que cette discussion va être fermée très prochainement (par Bibi ou quelque autre modérateur).
  • je précise ma pensée
    On est en France en 2012, il y a très peu de Roms sur notre territoire. Cette commnunauté a un passé de souffrances en Roumanie et certains de ses membres viennent en France pour chercher une vie meilleure. Avant que tout ça ne devienne un problème ethnique à la con,
    noué et difficile, scolarisons leurs enfants , profitons-en puisque il n'y a pas de contentieux historique entre les français et les roumains. C'est facile d'être belliciste mais ensuite, comment tu raccomodes les peuples une fois séparés par l'Histoire ?

    scolariser les enfants d'une petite communauté de quelques milliers d'âmes,
    c'est quand même pas la mer à boire ?

    A+
  • Bonjour,
    Sans parler du fond qui me semble fort peu mathématique, je suis toujours impresionné par la forme.
    Dans notre belle république tous les hommes sont égaux, n'empêche, il n'y a pas si longtemps le vote de certains était fortement pondéré.
    Les Rroms sont européens, dit on mais pas totalement ... dit on ailleurs.
    Alors la seule chose que je demanderais à nos politiques est de préciser leur axiomatique, ensuite on pourra décider selon nos opinions, notre couleur politique, ... que sais-je.
    A part ça j'ai toujours postulé qu'instruire quelqu'un, qui que ce soit, est un noble investissement.
  • Raymond Cordier, je te trouve bien agressif, surtout que les Roumains sont (étaient ?) souvent francophones. Je peux répondre à chacune de tes phrases qui ne répond qu’à une partie du problème pour éviter de répondre sur le fond, ce qui est une spécialité des politiques, pas des mathématiciens.
    J’aurais trouvé plus finaud de répondre en demandant si quelqu’un avait un lexique mathématique bilingue plutôt qu’en tentant de fermer le débat.
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • Je dirais que pour info, en terme de loi, non seulement ils "sont scolarisés", mais même plus: la loi les oblige à aller à l'école. S'ils ne le font pas c'est parce qu'ils sèchent les cours et je crois que ce n'est pas du tout d'aujourd'hui et que le problème se pose depuis toujours par exemple à propos des bohémiens.

    Essaie de dire à un tel enfant "pourquoi n'es-tu pas à l'école" et tu vas voir il va déguerpir de peur d'être pris en situation fautive "officielle".

    Maintenant, admettant que tu poses la question en des termes concrets "pourquoi on envoie pas un service professionnel les capturer pour les emmener à l'école de force" (pour leur rendre service), dans ce cas, tu devras aussi poser la même question à propos des écoles elles-mêmes: pourquoi une fois qu'on a mis un enfant à l'école, on ne l'oblige concrêtement pas à ce que cette école soit pour lui (et pour les autres) une "école". En effet, si tu mets des enfants contre leur gré dans dans une école sans prévoir qu'il y a des règles obligatoires à respecter, ça revient non seulement au même que si tu ne les y mets pas, mais en plus ça déscolarise les autres à cause de la destruction partielle de l'école qui en résulte (jusqu'à renvoi des nouveaux arrivants) équivalente à une déscolarisation de facto des autres.

    La question que tu poses est donc globale et une partie seulement d'un certain iceberg.
    Aide les autres comme toi-même car ils sont toi, ils sont vraiment toi
  • Je répondais à capesard
    Aide les autres comme toi-même car ils sont toi, ils sont vraiment toi
  • christophe c a écrit:
    S'ils ne le font pas c'est parce qu'ils sèchent les cours .
    Là j'admire ta naïveté, tu connais mal l'Administration française.
  • possible, mais je maintiens ma réponse à capesard, la question qu'il pose est trop partielle. J'ai tout de même du mal à croire qu'un enfant 9ans-10ans (qui au regard de la loi) doit être scolarisé (d'où qu'il vienne, fut-ce de l'antarctique) soit refusé à l'école. Je veux bien croire que ses parents ne se décarcassent pas forcément face à l'administration pour qu'il soit inscrit quelque part et je ne prononce aucune spéculation face à ce non décarcassement.

    Par contre, cette question n'a pas de sens dans la mesure où on a déjà de l'ordre de 40% des élèves qui ne sont de facto pas scolarisés bien qu'ils soient administrativement inscrits dans un lieu X et aillent physiquement dans un batiment avec un panneau école.

    Un gamin dans la rue est en situation plus saine et plus neutre par rapport à sa vision de lui-même vis à vis du reste du monde qu'un gamin parqué dans de faux hangars qui servent de contrefaçons pour la vitrine
    Aide les autres comme toi-même car ils sont toi, ils sont vraiment toi
  • @christophe: j'essaye de penser à une solution pratique pour des familles , celles citées par le journal "la voix du Nord", où les enfants qui mendient, sont de fait...soutiens de famille.
    Les scolariser peut poser le problème d'une diminution de ressources.
    Si leur situation économique est difficile, on pourrait demander aux enfants d'aller à l'Ecole un jour sur deux pour apprendre à lire et à écrire et l'autre jour à contribuer à leur Economie familiale.
    Pratiquer la mendicité, c'est faire appel au secteur privé plutôt que de compter sur les aides sociales de l'Etat, aides sociales réduites à peau de chagrin.
    Malheureusement, ce que dit Raymond n'est pas inexact, les caisses de l'Etat sont vides, l'époque des années 1970 où les travailleurs sociaux avaient un budget à distribuer, est (provisoirement?) révolue.
  • Si on choisit la solution préconisée par la Voix du Nord, pourquoi cibler spécialement sur les Roms ? Pourquoi ne pas permettre à tous les enfants dont les revenus familiaux sont en-dessous d'un certain seuil d'aller à mi-temps à l'école et de mendier le reste du temps ?
  • Au risque d'entrer dans la polémique, je trouve cela fort l'intervention d'une personne qui ne fait pas partie de l'EN et qui donne des cours particulier et donc payant !!! De venir donner des leçons de démocratie à l'Etat. Comme l'intervenant qui a suivi, je dirai que le plus simple serait de faire comme pour les resto du coeur à savoir donner gratuitement les cours que certains se font grassement payé en cours particuliers.

    Mais attendez.... c'est vrai, les cours gratuit et accessible à tous cela existe déjà, il s'agit de l'EN. Nous avons d'ailleurs souvent des enfants dont les parents sont des gens du voyage. Pourquoi eux arrivent à scolariser leur enfant et les "Roms" n'y arrivent-ils pas ? Cela me semble une bizarrerie de mon point de vu.

    Jusqu'à 16ans, il y a obligation de scolarisation comme le précise Christophe. Il "suffit" de faire les démarche et je pense que les associations pour les "Roms" connaissent les dites démarches à effectuer s'il s'agissait d'un problème.

    Cordialement,
  • Je trouve scandaleux de stigmatiser quelqu'un qui donne des cours et se fait payer pour cela. Car c'est bien ce que font aussi les professeurs de l'Education nationale. Le boucher ne donne pas son bifteck gratis...

    Il ne faut pas oublier que rien n'est gratuit. La prétendue gratuité de l'Education nationale, nous la payons par nos impôts, et l'on peut discuter le point de savoir si un étranger arrivant ici, et notammment s'il est un clandestin en situation irrégulière, doit bénéficier d'avantages qui sont la contrepartie des mpôts, taxes, cotisations que nous, Français, nous versons depuis des années.

    Maintenant, je répète, si certains se sentent des âmes charitables, qu'ils donnent de leur temps ou de leur argent, individuellement ou dans le cadre d'associations, mais je ne vois pas pourquoi ces associations seraient subventionnées par mes impôts.

    Et charité bien ordonnée commence par soi-même. On pourrait s'intéresser au sort des Français pauvres, qui passent après les autres dans leur propre pays.

    D'accord avec Malot Philippe pour fermer cette discussion qui ne fait que ressasser tous les poncifs qu'on entend à longueur de journée dans les medias normalisés que nous subissons.
  • Avant que ça ferme... je peux vous assurer que le problème se posait déjà en Roumanie dans les années 1950-1960... Scolarité obligatoire et gratuite pour tous les enfants... mais les enfants Roms n'allaient tout simplement pas à l'école! et avaient des activités assez semblables à celles qu'ils ont ici!
  • Pour aider la fermeture, je propose des paris: pour qui vote Raymond? Faites vos jeux Mesdames et Messieurs!!! :)-D

    Pour le sujet du fil, comme je l'ai dit et comme l'a relevé Remi, de toute façon la question que tu poses, capesard, n'est pas une question concernant la loi puisque la loi a déjà tranché et demande que ces gamins soient à l'école. C'est une question concernant le réel
    Aide les autres comme toi-même car ils sont toi, ils sont vraiment toi
  • Si on pouvait éviter que les-mathematiques.net ne devienne le deversoir de bêtise que sont les forum des journaux en ligne, je pense que ça ne serait pas plus mal.
  • @Rémi_pas_loggué: où as tu vu une polémique? la discussion était paisible.
    tu pourrais préciser,dans tes attaques ad hominem que j'ai un certain âge et que donc, , si l'on se réfère au désir d'enseigner et à la Morale non écrite du corps des enseignants, c'est peut être moins grave de ne pas travailler à l'Education à soixante ans, qu'à vingt-cinq ans. disons que je suis en fin de non-carrière :X
  • avant que le fil ne ferme..ajoutons que les Roms ont subi le travail forcé en Roumanie, notamment comme orpailleurs (chercheurs d'or dans les rivières).
    Avoir subi le travail forcé pour une communauté demande une "psychothérapie" pour revenir dans le cours productif de la vie.
  • Bon allez, je crois qu'on est très largement hors scope du forum là, je ferme.

    Eric
Cette discussion a été fermée.
Success message!