expérience de D.E.A. tardif (>30 ans) — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

expérience de D.E.A. tardif (>30 ans)

Bonjours, j'aimerais recevoir des témoignages d'étudiants ayant suivi des cours de D.E.A. de mathématiques sur le tard (après 30 ans révolus), de façon plus précise, j'aimerais des détails sur la fac, le système (en ligne, correspondance) et sur les difficultés inhérentes à la reprise d'études et/ou le cumul emploi/études.

D'avance, je vous remercie.

Airy

Réponses

  • J'ai déjà raconté mon "expérience" ici : à 36 ans, j'ai entrepris de faire un DEA (de théorie des nombres) par l'intermédiaire du télé-enseignement de la faculté de Besançon. Ce fut une réussite, et je le conseille donc ! Il est vrai que cette année fut lourde (en poste à temps complet + charges familiales + DEA). Mais c'est jouable, à condition d'en vouloir.

    Voir aussi Fred et Alban.

    Bravo pour ta récente réussite à l'agreg, et à ta détermination à l'obtenir.

    Borde.
  • Merci Borde, à la fois pour tes nombreuses et pertinentes interventions en théorie des nombres, à ce témoignage et enfin à tes félicitations.

    J'apprends d'ailleurs que tu as obtenu ton D.E.A. à 36 ans, j'en suis très agréablement surpris (sur la base de ton apport à ce forum, je t'imaginais normalien ou dans le très proche voisinage, tu es donc une publicité vivante pour le télé-enseignement de la fac de Besançon).

    Encore merci.

    Airy.
  • De rien, Airy.

    L'expérience que tu as eu de l'agrégation, et ton acharnement à l'obtenir malgré un passage à vide (comme tu le racontais hier), montrent que tu as du courage et la pêche nécessaire pour t'aventurer là-dedans. Vas-y à fond, d'autant plus que la préparation à l'agreg a dû t'apprendre à aprpendre (très) vite, ce qui est fondamental en troisème cycle. Le tout est de bien choisir une spécialité de Master 2 dans laquelle tu te sentes bien.

    Borde.
  • Salut,

    je viens de fnir le dea de Besançon en théorie des nombres. En gros le principe du télé enseignement est que tu fais une année universitaires en 2 ans. Personnellement, j'ai bien aimé ce que j'ai fait, mais c'est quand même assez dur: en gros tu reçois vers octobre un gros poly que tu dois te frapper "tout seul". Même si les gens répondent rapidement à tes mails, ce n'est pas évident d'expliquer ce qu'on ne comprend pas par écrit.
    Mais bon, j'enseignais au lycée depuis quelques années et ça fait quand même un bien fou de refaire un peu de maths....

    En tout cas, je confirme ce que dit Borde sur le ctu de Besançon, ça marche très bien et les enseignants sont disponibles, au moins en théorie des nombres.

    Bonne soirée
    Fred
  • J'ai aussi déja raconté mon expérience sur un autre fil.
    <BR>Ca n'a pas toujours été facile. Mes contraintes étaient:
    <BR>-Temps plein 18h la première année, puis 15h(merci l'agreg')
    <BR>-naissance de mon fils "au milieu"
    <BR>-activités annexes (je suis musicien au sens quasi-professionnel du terme)
    <BR>-ne pas délaisser ma femme (qui en a eu marre quelquefois de me voir enfermé dans mon bureau)
    <BR>-cours à la fac
    <BR>
    <BR>La seule chose que j'ai du délaisser pendant deux ans a été le sport (ma courbe de poids s'en est ressenti) !!
    <BR>
    <BR>Pour le côté pratique voir :<a href=" http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?f=2&i=304663&t=304663"&gt; http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?f=2&i=304663&t=304663</a><BR&gt;
  • Ouch ! Alban !

    "La seule chose que j'ai du délaisser pendant deux ans a été le sport (ma courbe de poids s'en est ressenti) !!
    "
    O.K. tu as donc 4 cerveaux, 10 coeurs et 6 paires de jambes et de bras (le tout harmonieusement agencé, bien sûr).

    A priori, je ne compte pas me lancer dès l'année prochaine, ma panne intellectuelle m'a montré que je saturais un peu (même si j'ai envie de maitriser les notions contenues dans le moindre bouquin que j'ai sous la main).

    Mais sauf accident, mais contraites seront donc :

    -Temps plein 15h (merci l'agreg')
    -cours à la fac

    D'humeur badine, j'ajouterais

    -ne pas délaisser mes femmes

    Mais comme nous sommes dans un topic sérieux...

    Encore merci pour les témoignages.

    Airy.
  • Personnellement, je vais raconter mon échec : j'ai voulu faire le DEA "Mathématiques - Vision - Apprentissage" l'an dernier à Cachan (pas en télé-enseignement) en deux ans avec un ami. J'enseigne à plein temps (15h + 4h de colles hebdomadaires), mon ami aussi, mais à nous deux, nous réussissions à peu près à suivre 4 ou 5 cours par an (il faut en valider 8 pour avoir l'année).

    La première année, nous en avions validé 4 (donc la moitié). Par contre, le stage a été une horreur (la plupart se déroulaient à Nice ou Rennes, alors que nous logions en région parisienne, et les directeurs refusaient de prendre des enseignants qui ne pouvaient pas facilement se déplacer), il ne m'est plus resté qu'un enseignant (extrêmement sympathique par ailleurs) à l'X pour me proposer un stage, qui malheureusement ne me passionnait pas.

    De plus, en début de deuxième année, mon ami a dû abandonner (pour de bonnes raisons) et je ne pouvais plus me rendre qu'à un seul cours au premier semestre, j'ai donc laissé tomber.

    Donc les DEA tardifs, c'est bien, à condition qu'ils soient vraiment prévus pour des "étudiants tardifs", et il faut être sacrément bien organisé.
  • " O.K. tu as donc 4 cerveaux, 10 coeurs et 6 paires de jambes et de bras (le tout harmonieusement agencé, bien sûr)."

    lol!!!
    harmonieusement agencé je ne sais pas, mais normalement constitué oui !
    En fait disons que je ne baisse pas les bras facilement.

    Non, je ne voulais pas me lancer des fleurs , mais je voulais dire qu'avec un peu d'organisation, tout est possible.
    j'ai aussi oublié de préciser que mes nuits ont été plutot courtes pendant cette période. Mais vu que j'avais un enfant en bas-age, ça tombait bien.

    Par contre si tu dois t'occuper de plusieurs femmes à la fois, là je ne garantie rien....:))
  • Alban >

    Ce n'était pas ironique, je trouve cela réellement très impressionnant et je n'y ai vu aucune trace de frime.

    Désolé, si j'ai donné l'impression de me moquer de toi.

    Airy (confus).
  • Hé, hé (le problème de discuter sur un forum..), y'a pas de problème, en fait j'ai carrément éclaté de rire quand j'ai lu ta phrase !
  • Borde a passé son DEA à 36 ans...Qui a dit qu'un matheux était foutu à 30 ans ?
    Mais Olivier, tu es encore assez jeune (40 ou 41 ans je crois), donc c'est relativement récent ce DEA. C'est étonnant, vu le recul que tu as sur ta discipline...
    Pour un peu, ça me rendrait optimiste ! :-)
  • C'est vrai, J'ai 40 ans (ouïlle !), et ce DEA date de 2002.

    Borde.
  • pourquoi "(ouïlle !)" ? Tu espérais la médaile Fields ? :-)
  • Pour se consoler, je crois qu'il n'y a pas de limite d'âge pour le Goncourt des maths.. et c'est <I>Thèmes d'arithmétique</I> qui a la faveur des bookmakers cette année !<BR>
  • Tant mieux, Egoroff, et merci de l'info :-)

    ...Quant au "ouïlle", il signifiait, bien sûr, que je n'ai pas vu défiler toutes ces années. La médaille Fields ne doit être réservée qu'à ceux qui la méritent. Sinon, elle finira comme la légion d'honneur...

    Borde.
  • Quoi qu'il en soit, tu peux être assuré de recevoir toute ma considération, Olivier.
  • Et vice-versa...

    Borde.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!