stages intensifs — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

stages intensifs

bonjour

est ce que certains d'entre vous ont deja anime des stages intensifs de maths avec des structures comme acadomia ou completude
j'aimerais en savoir un peu plus sur les conditions de travail (remuneration et autres...)

Réponses

  • J'ai travaillé il y a quelques années pour acadomia. J'étais payée moins de la moitié de ce qui était facturé aux clients, et encore c'est parce qu'ils me payaient de gros frais de déplacements (par rapport à mon salaire).

    En plus, les fiches de paie présentaient des chiffres nettement supérieurs à ce qu'ils me versaient, car non content d'avoir facturé aux élèves des frais exhorbitants, ils taxaient honteusement les profs pour lui avoir trouvé des élèves.

    En clair, je touchais dans les 70 francs de l'heure, mais je devais déclarer au fisc 160 francs de l'heure.

    Si j'ajoute à ça que les supports de travail promis, ont du être réclamés maintes fois, pour s'avérer nullismes à l'arrivée...
    ...il n'est pas nécessaire que j'appronfondisse ma pensée.


    Peut-être le temps a-t-il arrangé les choses
  • J'ai animé (et même coordonné !) un stage Prépamaths il y a quelques années.
    La rémunération était assez bonne car les élèves payaient TRES cher. En revanche, l'organisation était plutot pourrie. J'ai dû me battre pour savoir où et quand récupérer les "supports de travail" comme dit eva, qui ne sont autres que les bouquins écrits par les organisateurs... et dont le prix fait partie de ce qui est payé par les élèves.
    Ensuite, j'ai dû appeler plusieurs fois les organisateurs (sans recevoir de document écrit avant le début du stage) pour savoir comment fonctionnait le stage et ce que j'allais devoir y faire, en tant que prof ainsi qu'en tant que coordinateur sur place.
    Enfin, j'ai été informé un jour que je devais faire un "cours" sur les méthodes de travail préconisées par Prépamaths (les "feedback" et la "méthode par couches" pour ceux qui connaissent) à l'ensemble des stagiaires... alors même que je ne connaissais rien à ces méthodes... et que je ne les approuve pas forcément.

    Tout ça pour dire que ça peut apporter un peu de beurre dans les épinards mais certainement pas une bonne expérience d'enseignement.
  • J'ai aussi fait ça lorsque j'était en prépa. J'étais payé au noir (je sais c'est pas bien, j'ai honte maintenant) et je gagnais moins qu'avec des cours particulier, mais plus que le smic. Je n'étais pas préparée, je ne savais pas faire un cours. Avec du recul, je me dit que c'était l'arnaque pour les parents.
  • Beurk...
  • Bonjour,
    <BR>
    <BR>Je dirais que ces organismes profitent de l'inquiétude des familles pour la réussite de leur enfant. A savoir ils facturent l'heure de cours à environ 30-40 euros. Je trouve hallucinant que certaines personnes soient prètes à payer un tel prix pour une heure de cours. Les méthodes pédagogiques mises en avant sont bidons. Avant tout il s'agit pour eux de faire du fric sur le dos des familles. Mais tout ceci est un peu hors sujet car tu avais l'air de demander des renseignemets sur les rénumérations.
    <BR>
    <BR>J'ai pas mal d'amis qui interviennent pour ces structures et voila ce que j'en sais. Ils sont payés environ 13-15 euros net pour une heure de cours au domicile des familles pour des cours au lycée (cela peut monter jusqu'à 17-22 euros pour des cours dans le supérieur), et 17-20 pour les stages en groupe de plusieurs élèves qui se font pendant les vacances.
    <BR>
    <BR>Désormais, il n'y a plus l'histoire d'avoir une fiche de paye qui comporte le double de ce que l'on touche réellement (cela causait beaucoup de problèmes au niveau des impots et des droits sociaux aux profs)
    <BR>
    <BR>En général il n'y a pas de contrat de travail, ou plus exactement il y a un contrat de travail renouvelable d'heure en heure pour les cours particuliers et un contrat de 10 heures pour les stages collectifs.
    <BR>
    <BR>J'ai envie d'insister une nouvelle sur le fait que payer de 30 à 40 euros pour une heure de cours est complétement hors de propos pour une famille modeste. Les familles peuvent déduires 50 pour cent de ce montant en réduction d'impots, mais beaucoup de familles ne sont pas imposables en france, doit-on encore préciser le nombre de personnes qui vivent avec le smic. Je sais qu'il y a des familles très modestes qui se laissent embobiner et font d'énormes sacrifices pour payer des cours a leur enfant pour "lui donner toute ses chances". Ce n'est pas une chose à faire. Il suffit d'acheter un livre A 10 euros comportant des résumés de cours et des exercices corrigés, ces livres étant en général très bien fait, si l'élève y met un peu de volonté, il peut tout à fait travailler seul. Et parfois même il suffirait que l'élève regarde son livre!!! J'ai aidé pas mal d'enfants de mes amis et je suis complétement halluciné du genre de dialogue que j'ai eu. A savoir, le mome me dit "ben voila j'ai pas compris ca, ou alors ca veut dire quoi ca". Et la je dis "tu as regardé dans ton livre" Réponse :"bien su rque non". Les profs font acheter un livre aux familles qui peut être assez cher et les 3/4 des momes n'ont pas idées de regarder dedans. Meme si les bouquins ne sont pas tojours bien faits, ils y a souvent des choses bien explquées car il est bien évident qu'un prof n'a pas le temps de tout écrire en détail pendant une année de cours.
    <BR>
    <BR>Bref, voila c'était mon coup de gueule du jour.
    <BR>
    <BR>jn.<BR><BR><BR>
  • Bonjour Alf,

    Je travaille aussi pour une association qui fait des stages de pré-rentrée en août et de préparation au Bac en avril.

    La particularité de cette association, c'est qu'elle n'emploie que des enseignants en poste (titulaires ou contractuels).
    Pour la rémunération, une heure est payée un peu moins de 23€ net.

    Pour l'ambiance de travail, c'est assez particulier:
    - Les stagiaires et leurs parents ont l'impresssion de payer très cher (surtout par rapport à acadomia).
    - Les profs ont l'impression de travailler pour pas cher pendant leurs vacances.
    - Et l'assos, comme tout assos qui se respecte, perd de l'argent.

    Sinon, pédagogiquement, c'est assez sympa (c'est pour ça qu'ils arrivent encore à trouver des profs même si ils ont beaucoup de mal) de travailler avec des élèves souvent bons ou très bons et en petits groupes (12 maxi). Pour l'instant, les élèves viennent essentiellement de l'enseignement privé catholique ou israelite.

    Je précise que cette structure a été créée pour permettre aux élèves qui ne sont pas scolarisés en ZEP, d'avoir accès à ce genre de stages.
  • merci pour les réponses
  • Je fais actuellement un stage intensif chez Objectif math (la même boîte que les cours particuliers Complétude) et c'est payé dans les 10-12 € de l'heure, c'est-à-dire moins que les cours particuliers pour le même organisme et le même niveau. De plus que le temps passé (non payé, bien sûr) à préparer les cours est conséquent (il faut préparer et corriger plusieurs DM, et faire des évaluations des élèves à la fin du stage).
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!