[HorsMath] détachement — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

[HorsMath] détachement

Bonjour,

j'ai une petite question administrative. J'espère que quelqu'un connaît une réponse.

Voilà: si on est enseignant titulaire de son poste (certifié ou agrégé), et qu'on trouve un poste d'enseignant d'une durée de 1 ou 2 ans dans un établissement à l'étranger (hors UE), est-il possible de garder son poste de fonctionnaire en France et puis le retrouver après, ou doit-on démissioner??

Réponses

  • Je pense que tu resteras titulaire dans ton académie mais tu risques d'y perdre ton ancien poste. Peut-être seras-tu prioritaire pour réintégrer la ville dans laquelle il se situait. Je connais des personnes qui ont perdu ainsi leur poste après quelques années en Nouvelle Calédonie mais qui se sont retrouvé quelque part ailleurs dans la ville où ils étaient.
  • La Nouvelle Calédonie n'est pas dans l'UE? J'aimerais avoir l'avis d'Alban.
  • Dans tous les cas, ne démissionne pas !

    Tu peux soit obtenir un détachement, soit prendre un congé sans solde. Dans les 2 cas, je ne sais pas ce que devient ton poste... mais j'ai bien peur que tu le perdes.
  • De quel établissement à l'étranger cela dépend-il ? S'agit-il dun lycée français à l'étranger ?
    Il faut en fait voir si un détachement auprès du ministère des affaires étrangères est possible. Contactez donc ce ministère.

    Si cela est le cas le ministère de l'Education Nationale procèdera à votre détachement. Pour votre gestion (avancement d'échelon et/ou de grade) vous serez rattaché directement au ministère (29ème base) et non non plus au rectorat de l'académie dans laquelle vous êtes en poste actuellement. A l'issue de cette détachement vous devrez obligatoirement solliciter votre réintégration avec participation au mouvement inter (vous bénéficierez alors d'une priorité de 1000 points sur l'ancienne académie d'affectation) puis au mouvement intra de l'académie obtenue.
    Le détachement (qui est une position du fonctionnaire) entraîne la perte du poste occupée mais n'interrompt pas l'avancement.
  • Je précise que la réintégration est de droit.
    A l'intra le recteur peut accorder une priorité sur le département de l'ancienne affectation mais a priori aucune priorité sur la commune d'ancienne affectation (contrairement à ce qui se faisait quand le mouvement était national à gestion ministérielle).
  • Bonjour,

    Je suis moi même détaché de l'éducation nationale (mais pas à l'étranger).
    Et si mon contrat prend fin, je retouve un poste dans mon académie, mais bien entendu, il faudra que je repasse par le mouvement INTRA.
  • tout d'abord pour toutes vos réponses.

    Pour précision: il s'agit d'un poste d'enseignant dans une Université pour une période de 1 ou 2 ans (ce n'est pas encore bien précis). Je ne pense donc pas qu'il faut faire des démarches auprès du ministère des affaires étrangères. Si j'ai bien compris vos réponses, je ne n'aurais pas de salaire de la part du MEN mais de mon nouvel employeur, cependant je peux réintégrer l'éducation nationale en participant au mouvement inter avec un bonus de 1000 points sur mon académie actuelle.
  • Si je comprends bien il s'agirait d'une université à l'étranger.

    Il est possible de demander un congé, soit pour étude soit pour convenances personnelles (ces congés ne sont pas de droit), soit une mise en position hors cadre (pour cela il faut justifier d'un minimum de 15 années de service public).
    connectez vous sur le site du ministère de l'EN dans la rubrique SIAD.
  • La Nouvelle-Calédonie est bien sûre française. Je voulais simplement laisser entendre que, comme on ne réintègre pas nécessairement son poste après un séjour dans les DOM-TOM, je ne voyais guère de raison pour que cela se passe mieux après un séjour hors UE.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!