Rendez-vous de carrière — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Rendez-vous de carrière

Bonjour à tous,
actuellement à l'échelon 8 agrégé, j'ai eu mon rdv de carrière en novembre 2020, mon compte-rendu en juin 2021 et mon appréciation finale en septembre 2021...et depuis, plus aucune nouvelle, notamment quant à mon passage à l'échelon 9 au rythme accéléré ou pas.
"On" m'a dit qu'il fallait attendre que la commission machin-truc se réunisse en juin 2022 pour statuer de qui est dans les 30% (avancement au rythme accéléré) et qui ne l'est pas... Le temps que l'administration entérine cela et que mon dossier soit mis à jour, il y aura donc 2 ans entre mon inspection et ses effets !

Quelqu'un a-t-il connu cela récemment et peut-il alors me confirmer ce calendrier ?

Merci d'avance,
Leisio

Réponses

  • Oui c'est le rythme normal. Je suis dans le même cas que toi, mais pour le troisième rendez-vous de carrière. Donc, compte-rendu en juin 2021, appréciation finale maintenant. Puis commission en juin 2022. Sauf que moi, je vais faire également juin 2023, juin 2024, juin 2025... jusqu'à ce que je passe à la hors-classe. ;-)
  • Pour compléter, pour ton cas, si je me rappelle bien, il fallait que tu aies entre 1 et demi et deux ans et demi d'ancienneté à l'échelon 8 au 31 août 2021.
    Donc au moment de la décision, tu auras presque entre 2 ans et demi, et 3 ans et demi d'ancienneté. Si accélération 2 ans et demi, sinon 3 ans et demi.
    J'espère que je ne me trompe pas. (Le deuxième rendez-vous n'est pas si vieux pour moi.)
  • Merci Zeitnot pour ces informations.
    Il me semble que l'intervalle [2,5;3,5] ans pour l'échelon 8 est correct.
    Je vais donc faire preuve de patience jusqu'en juin 2022...
  • Petite question leiso, es-tu agrégé interne ou externe ? Car en cas d'égalité, pour faire une cohorte de 30% le départage se fait à la date d'obtention du concours. Si tu as eu l'interne récemment, ça te donne moins de chance d'avoir l'accélération. (Je te le dis à l'avance pour que tu ne sois pas déçu.)
  • @zeitnot : je t'ai écrit en message privé
  • leisio écrivait : http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?18,2323644,2323644#msg-2323644
    [Inutile de recopier le message initial. Un lien suffit. AD]
    Oui c'est ce rythme-là. Le covid a tout décalé aussi.

    Je ne veux pas réduire tes espoirs à néant mais as-tu des excellents partout ? Appréciation finale avec "excellent" également ? Sinon c'est impossible d'avoir une promotion, et dans ce cas tu peux oublier et ne plus y penser.
  • En effet, l’inspecteur explique qu’il ne peut pas mettre excellent ici ou là car les promotions sont en nombre de places.
    Une mascarade hypocrite de plus, mais celle-ci est assumée.
  • fxb sur ce deuxième rendez-vous de carrière beaucoup de "très satisfaisant" n'auront en effet souvent strictement aucune bonification, ils avancent aussi vite que celui qui aurait pour avis "tout pourri". Il n'y a rien entre le "2 ans et demi" et le "3 ans et demi" dans l'échelon 8. De quoi nourrir de belles frustrations.
  • Je pense qu'il faut relativiser.

    Entre 2 ans et demi et 3 ans et demi, il y a peu, sachant que quelqu'un qui commence à 22 ans a tout le temps pour avancer au dernier échelon de la 3e hors-classe super-exceptionnelle de la mort, alors que qu'un autre qui se reconvertit tard sait qu'il ne dépassera jamais 1,3 fois le smic, peu importe ce qu'il ait fait avant. Là est une vraie frustration.

    Sachant que la différence entre le "tout pourri" et le "presque tout excellent" peut se faire à la tête du client.
  • Je suis tout à fait d'accord Sato que sur le fond ça ne fait une grosse différence, mais ça fait quand même un sacré barnum de mis en place pour accoucher au final d'une souris. Avec à la clé des gens qui vont éprouver un sentiment d'injustice.
  • Quand on devient prof, on sait déjà qu’on va être considéré comme fainéant (« mais moi j’pourrais pas »), qu'on va avoir la sécurité de l’emploi (« mais moi j’pourrais pas), qu’on va avoir les vacances (« mais moi j’pourrais pas ») et que l’avancement pourri sera hasardeux (« oui mais t’as la sécurité de l’emploi et les vacances, même si moi j’pourrais pas »).

    Je m’interroge donc quelque peu sur ces personnes qui vont tomber des nues rien qu’avec cette question de l’injustice liée à l’avancement et aux PPCR.
  • Dom, je ne suis pas d'accord avec toi sur une partie. D'où est-ce que tu sors que quand on devient prof, je te cite "on sait déjà que l'avancement est pourri et hasardeux".
    Avant d'être prof, j'étais un simple étudiant, je ne connaissais aucun prof ni entourage, ni famille. Comment quand t'es étudiant et que tu as une vingtaine de piges, j'aurais pu savoir ça l'avance ? A ce niveau, j'ai tout découvert sur le tas et je ne vois pas du tout, ce "on sait déjà" concernant l'avancement des enseignants, comme si c'était un truc bien connu de tous . Moi franchement, je ne savais pas grand chose à ce niveau. ;-)
  • Ok.
    Disons que les grilles de salaire sont disponibles en ligne.
    Il est possible d’en estimer une fourchette… et de plutôt regarder le minimum pour ne pas être déçu…
    Mais je suis d’accord que ce n’est pas un réflexe si courant que cela d’aller regarder les salaires.
    Et pour aller dans ton sens, on a le droit de ne pas comprendre grand chose à ces tableaux et leurs sémantiques propres.

    Un peu de hors-sujet : ton objection, que j’entends, me fait penser à des néotitulaires qui disaient « je ne savais pas que les élèves étaient impolis, pénibles, difficiles à gérer ». Ce n’est pas faute de le voir partout quand on parle de l’école, et pourtant…
    Ce qui n’exclut pas que cela puisse bien se passer, et que dans certains endroits c’est même un autre métier… très agréable.
  • Pourquoi une personne qui devient prof à 30 ans ne pourrait avoir plus que 1.3 fois le SMIC? On parle pour la retraite ??
  • Ben écoute..., tu démarres à 40 ans à 1340 € par mois pour, chez certains stagiaires, dans les 16 h de travail par jour et sous la pression, et petit à petit, petit à petit à petit, petit à petit à petit à petit, tu montes, tu montes, tu montes leeeeentement avec l'inflation qui s'éloigne devant...
    Après il y a toujours des gens pour répondre ouais mais non, euh, n'importe quoi, euh, etc.
  • Je n’ai pas compris ta question, geo. Est-ce l’une des deux suivantes ?
    Pourquoi a-t-on ces salaires là, pour les profs ?
    Comment savez-vous qu’en commençant une carrière de prof à 30 ans, on obtient ces salaires là ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!