Deux jeunes 'génies' des maths (?) — Les-maths.net The most powerful custom community solution in the world

Deux jeunes 'génies' des maths (?)

Réponses

  • L'article date de 2015 !
    AD
  • Et plus aucune trace de nos deux larrons.
  • L'article est une blague, non ? Même sans comprendre la publication (qui doit plutôt être celle-ci d'ailleurs), on voit bien que ça n'a rien à voir...
  • Bonsoir.

    S'ils ont 17 ans tous les deux et que leur article a effectivement été publié en 2015, ils avaient tous les deux 11 ans, c'est quand même relativement précoce pour révolutionner la géométrie euclidienne et projective.

    En parcourant l'article, le théorème 2 est appelé Sondat's theorem, s'agit il du Pierre Sondat dont on a demandé des références dernièrement ? [Édit : Il semble bien que ce soit cela].

    Pour finir, la manchette du journaliste est pleine de superlatifs, transformer des démonstrations de 5 pages en démonstrations de 4 lignes, je me demande où il a été chercher cela.

    À bientôt.

    [Édit : On est plusieurs à avoir fait les mêmes conclusions sur les âges. Après consultation d'un autre site, il semble qu'ils avaient 17 ans en 2015.

    Édit 2 : une référence actuelle, ou l'un des auteurs à clairement plus de 17 ans sur la photo, mais je reconnais que c'est subjectif. Par contre, il est aussi question du théorème "qui va plus vite que les ordinateurs".]

    Cherche livres et objets du domaine mathématique :

    Intégraphes, règles log et calculateurs électromécaniques.

  • Dreamer:

    Si ce type avait 17 ans en 2015 il a maintenant...au moins 23 ans !
    L'article que tu mets en référence n'est pas daté, il est peut-être de 2020 ou 2021.
    (il y a un copyright 2020 en bas de la page si je lis bien)

    L'âge de ce type ne m'intéresse pas beaucoup ce qui m'intéresse est le delta entre l'article dithyrambique mis en lien qui ouvre ce fil et la réalité (est-ce que le contenu de l'article écrit par ces deux jeunes n'est pas du bullshit?)
  • Fin de partie.

    Je suis arrivé aux mêmes conclusions concernant leur âge.
    La manchette journalistique originelle en anglais est bien datée d'octobre 2015 et mentionne bien leur âge comme étant 17 ans, ta conclusion s'ensuit.

    Concernant l'article à proprement parler, je vais regarder de plus près mais en première lecture il n'y a rien qui m'a choqué à part l'oubli des caractères accentués dans une des références bibliographiques.

    À bientôt.

    Cherche livres et objets du domaine mathématique :

    Intégraphes, règles log et calculateurs électromécaniques.

  • L'article original est juste un article de géométrie classique. Excellent pour deux jeunes de 17 ans mais de là à révolutionner les maths... Cela illustre à quel point les journalistes ne comprennent pas de quoi ils parlent et déforment la réalité de manière excessive.

    Les deux personnes sont peut-être des étudiants en thèse maintenant :
    https://independent.academia.edu/xumingliang
    https://maths.anu.edu.au/people/students/mr-ivan-zelich
  • Bonjour,

    Voilà une solution par les nombres complexes du théorème 1.1 de l'article cité par Rambert (on peut déplacer ce message dans le sous forum Géométrie):
    % Théomrème 1.1 cité par Ivan Zelich et Xuming Liang dans 
    % "Triangles with Vertices Equidistant to a Pedal Triangle" (arxiv 2020)
    % Origine du problème: Lev Emelyanov
    
    clc, clear all, close all
    
    % On part du triangle de contact UVW (Morley inscrit)
    
    syms u v w
    syms uB vB wB % Conjugués
    
    uB=1/u; % Morley's trick avec le cercle inscrit
    vB=1/v;
    wB=1/w;
    
    syms s1 s2 s3;
    syms s1B s2B s3B; % Conjugués
    
    s1=u+v+w;         % Fonctions symétriques
    s2=u*v+v*w+w*u;
    s3=u*v*w;
    
    s1B=s2/s3;         % Conjugués
    s2B=s1/s3;
    s3B=1/s3;
    
    %-----------------------------------------------------------------------
    
    a=2*v*w/(v+w); % Sommets ABC du triangle 
    b=2*w*u/(w+u); % ja = b*c/u et p.c.
    c=2*u*v/(u+v);
    
    aB=2*vB*wB/(vB+wB); % Conjugués
    bB=2*wB*uB/(wB+uB);
    cB=2*uB*vB/(uB+vB);
    
    %-----------------------------------------------------------------------
    
    % Longueurs des côtés du triangle ABC
    
    BC=-2*i*u*(v-w)/((u+v)*(u+w));
    CA=-2*i*v*(w-u)/((v+w)*(v+u));
    AB=-2*i*w*(u-v)/((w+u)*(w+v));
    
    %-----------------------------------------------------------------------
    
      % Point de Nagel et son triangle cévien
      
    na=2*(s2^2+s1*s3)/(s1*s2-s3);
    naB=2*(s2B^2+s1B*s3B)/(s1B*s2B-s3B);
    
    [a0 b0 c0 a0B b0B c0B]=TriangleCevien(a,b,c,na,aB,bB,cB,naB);
    
    a0=Factor(a0)
    b0=Factor(b0);
    c0=Factor(c0);
    
    a0B=Factor(a0B)
    b0B=Factor(b0B);
    c0B=Factor(c0B);
    
    %-----------------------------------------------------------------------
    
    % Points A1, B1, C1, A2, B2, C2 tels que A0A1=A0A2= .....=t
    
    syms t real % t est la longueur commune
    
    a1=Factor(a0+t*(c-b)/BC)
    b1=Factor(b0+t*(a-c)/CA);
    c1=Factor(c0+t*(b-a)/AB);
    
    % On trouve:
    
    a1=u*((s2-u^2+2*v*w)+i*t*(s2+u^2))/((u+v)*(u+w)); % et p.c.
    
    a1B=Factor(a0B+t*(cB-bB)/BC);
    b1B=Factor(b0B+t*(aB-cB)/CA);
    c1B=Factor(c0B+t*(bB-aB)/AB);
    
    %-----------------------------------------------------------------------
    
    % Centres et carrés des rayons des cercles circonscrits 
    % aux triangles A1B1C1 et A2B2C2 et leur axe radical
    
    [o1 o1B R1_2]=CercleTroisPoints(a1,b1,c1,a1B,b1B,c1B);
    
    fo1(t)=Factor(o1)
    fo1B(t)=Factor(o1B)
    fR1_2(t)=Factor(R1_2)
    
    o1=fo1(t);
    o1B=fo1B(t);
    R1_2=fR1_2(t);
    
    o2=fo1(-t);
    o2B=fo1B(-t);
    R2_2=fR1_2(-t);
    
    [pax qax rax]=AxeRadical(o1,o1B,R1_2,o2,o2B,R2_2);
    
    pax=Factor(pax)
    qax=Factor(qax)
    rax=Factor(rax)
    
    % Après simplification, on trouve:
    
    pax = -(s1^2 + s2);  % Cet axe est indépendant de t
    qax = s2^2 + s1*s3;
    rax = 0; %  Donc, l'axe passe par I
    
    %-----------------------------------------------------------------------
    
    g=Factor((a+b+c)/3); % Centre de gravité
    gB=Factor((aB+bB+cB)/3);
    
    Nulna=Factor(pax*na+qax*naB+rax) %Égal à 0 donc l'axe passe par Na
    Nulg=Factor(pax*g+qax*gB+rax) % Égal à 0 donc l''axe passe par G
    
    Cordialement,

    Rescassol
  • C'est vrai que trouver une preuve plus courte d'un théorème déjà connu n'est jamais arrivé auparavant en maths. Voilà de quoi comprendre l'univers et la théorie des cordes en profondeur !

    C'est quand même marrant ce truc que n'ont pas les gens n'ayant pas appris à raisonner de fonctionner autant par vagues analogies.
    On parle de "saut" d'une preuve mathématique à sa conclusion ? C'est évidemment la même chose que les sauts quantiques/la teleportation à la Interstellar !

    Mais en-dehors de l'article chapeau quand même à ces deux jeunes gens en début de carrière qui contribueront probablement à faire vraiment des résultats qui redistribueront les cartes.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!