Copies agrégation externe 2021 - Page 3 — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Copies agrégation externe 2021

13»

Réponses

  • @skazeriahm

    Tu as l'impression d'avoir beaucoup progressé en mathématiques pendant ton année de thèse ?
    Si tu as fait une bonne école d'ingénieur, rang A, tu maîtrises déjà le programme de MP, donc il y a plein de questions qui doivent te sembler facile à l'agrégation.
  • Oui mais quand on a fait Master maths plus une thèse tout doit sembler plus simple. On a un recul plus important.

    Zestiria j'aurais peut être eu de meilleurs notes que toi a l'externe donc ne parle pas de moi inutilement.
    L'algèbre linéaire je n'ai rien compris en prépa. Maintenant ça me semble compréhensible.
  • La thèse ça dure 3 ans (au minimum en général) et oui bien sur que ça fait progresser (même si c'est une période qui n'est pas si facile à vivre sur plan personnel) !

    Évidemment qu'une longue formation universitaire ça donne des billes pour passer l'agrégation mais ça n'est pas un pré requis obligatoire, à condition d'accepter de se faire aider ;-)
  • Oshine tu as eu 8 et 8 au Capes.
    Zestiria a eu 15 et 17 cette année.
  • Oshine, rien à voir... Si tu faiS un master dont les UE ne font pas partie du programme de l'agreg et une thèse encore plus éloignée, tu peux te planter aux écrits ;)
  • Bonsoir,

    OShine continue à dire n'importe quoi sur les sujets qu'il ne connaît pas.

    Cordialement,

    Rescassol
  • Mes notes au capes ne signifient rien.

    Entre temps j'ai progressé et en plus j'étais préparé à des épreuves de type centrale Mines bien au delà du niveau du capes donc ça m'a déstabilisé d'avoir des questions bidons.
  • OShine a écrit:
    j'étais préparé à des épreuves de type centrale Mines bien au delà du niveau du capes donc ça m'a déstabilisé d'avoir des questions bidons.

    Même chose pour moi: j'étais parfaitement préparé pour les épreuves de Polytechnique mais j'ai échoué au brevet des collèges car cela m'a déstabilisé d'avoir des questions bidons....
    L'exercice sur scratchscratchscratchscratchscratch m'a tétanisé alors qu'avec mon Dunod Toutenhun, les endomorphismes cycliques et les familles infinies libres n'avaient plus aucun secret pour moi....
    Liberté, égalité, choucroute.
  • Hier, j'ai montré l'hypothèse de Riemann mais aujourd'hui, un collègue m'a collé avec "Montrer que tout espace de Hilbert est un espace de Banach" :-D
  • Inscris toi a l'agreg externe cette année s'il te plaît, je veux bien te payer les 5€ de l'inscription.
  • @ RM et gai requin : vous m'avez bien faire sourire ! Cependant, je me dis que moi je réussirais rmieux un sujet de Polytechnique qu'un bon vieux problème de géométrie pure de ma classe de 4ème.

    Je me souviens d'un sujet de mon prof de terminale, passionné de géométrie "à l'ancienne". Il nous avait posé un sujet sur la parabole en 40 questions, un vrai sujet de géométrie (sans vraiment de mise en équations). Au bout de 6h de réflexion, je n'avais pu faire qu'une seule question, ce qui ne m'est jamais arrivé en prépa !
  • Math2,

    la géométrie à l'ancienne ("synthétique") permet des problèmes pas du tout évidents. C'est comme ça que je n'ai pas pu devenir instituteur, n'ayant pas vu la droite à rajouter sur la figure (un problème de troisième) donc refusé à l'école normale d'instituteurs. J'ai été obligé de devenir prof certifié de maths.

    Mais toi comme moi connaissions les programmes de collège et de lycée.

    Cordialement.
  • Déjà, à l’époque, le niveau des candidats à l’ante-CRPE était trop faible en maths et il fallait y remédier, gerard0 a donc été recalé pour note éliminatoire en maths.
  • Relativisons : Il s'agit du milieu du vingtième siècle. Le niveau des exercices du concours de l'ENI était élevé (recruter le meilleurs élèves de troisième voulant devenir instituteurs) et la plupart des néo-profs actuels auraient de grosses difficultés. Les instituteurs(trices) qui faisaient de la seconde à la terminale à l'école normale d'instituteur(trices) avaient une très bonne formation sur les maths du lycée, très supérieure à celle des élèves de terminale S de ces dernières années. Ils n'avaient pas à apprendre leurs tables de multiplication pour pouvoir les enseigner aux élèves.
    Mais à l'époque, dans un village, l'instituteur était un notable.

    Cordialement.
  • @zestiria
    j'ai 48 printemps (ou hivers, selon l'humeur)
    5/2 M' < X 93 < DEA maths fonda 98 < abandon de thèse algo/crypto en 99
    puis des boulots pourris très bien payés en finance

    il y a 5 ans j'étais hyper motivé pour enseigner (en prépa) mais j'avais largement surestimé ma capacité à sortir du lot à l'agreg (manque de temps pour la préparation des oraux et pas assez performant à l'écrit)

    et les IGs m'ont dit être surchargés de dossiers de jeunes normaliens thésés classés dans le top 30

    donc je passe les écrits comme d'autres font des concours de mots croisés, en espérant progresser (c'est pas le cas: j'ai plafonné à 15.75 MG et 15.75 AP en 2018)

    je me contente donc de proposer ponctuellement mon aide aux élèves et anciens élèves du lycée de mes enfants
  • math2, ce serait intéressant que tu retrouves pour nous ce problème en 40 questions.
  • chbet 16 aux écrits de l'agreg externe c'est pas suffisant pour enseigner en prépa ? ::o

    T'es enseignant au collège lycée ?
  • @ Chaurien : je ne l'ai malheureusement plus, mais je te fais un mp, car il se pourrait que tu puisses y avoir accès par des connaissances communes. D'ailleurs je ne suis plus sûr du chiffre de 40, j'avais été traumatisé par le sujet :-D

    Dire que mes notes en Terminale C sont en moyenne 2 points inférieures à celles de l'agreg externe, alors que j'avais bossé au moins autant les maths en terminale qu'à l'agreg (certes des notes de concours ne se comparent pas pareil) !
  • Je viens de cacher plus d'une dizaines de messages hors sujet.
    Manifestement celui-ci ne vous intéresse plus.
    Il est temps d'arrêter.
    AD
Cette discussion a été fermée.
Success message!