Adaptation des programmes spécialités maths — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Adaptation des programmes spécialités maths

Bonjour,



Note de service du b.o du 29 juillet dernier concernant l'adaptation des programmes de spé maths :

https://www.education.gouv.fr/bo/21/Hebdo30/MENE2121273N.htm


""""

À compter de la session 2022 du baccalauréat, la structure de la partie écrite de l'épreuve de l'enseignement de spécialité mathématiques de la classe de terminale de la voie générale définie dans la note de service n° 2020-029 du 11 février 2020 est modifiée comme suit :

Le sujet comporte quatre exercices indépendants les uns des autres, qui permettent d'évaluer les connaissances et compétences des candidats.

Le sujet aborde une grande variété des contenus du programme de spécialité, à l'exception des sections suivantes du programme de spécialité de terminale :

combinatoire et dénombrement ; fonctions sinus et cosinus ; calcul intégral ; somme de variables aléatoires ; concentration, loi des grands nombres.

De plus, la section primitives, équations différentielles du programme de spécialité de terminale est mobilisable à l'exclusion du contenu suivant : équation différentielle y' = ay, où a est un nombre réel ; allure des courbes. Équation différentielle y' = ay + b.

"""""

Le programme est bien allégé...

W.

Réponses

  • Merci beaucoup Wronskien pour ces informations précieuses que je n'avais pas.

    Une fois n'est pas coutume, on a les modifications avant la rentrée et pas en cours de route. Ça fait plaisir.

    Par contre, ça fait trois fois que je relis et ça ne percute pas. J'imagine que j'ai un début de dégénérescence cérébrale.

    Je lis que les équations différentielles sont mobilisables. D'accord, jusque là ça va. Mais pas y'=ay ni y'=ay+b. Et là... :-S :-S
  • Bonjour,

    Allégé?
    Attention fragile!
    Le menu restant sera-t-il cohérent? j'en doute.
    Pratiquement tout ce qui est supprimé comme thèmes à l'examen(sauf éventuellement somme de variables aléatoires ; concentration, loi des grands nombres, peut-être supprimables à ce niveau) me semble important pour la suite des études scientifiques un peu sérieuses.

    Evaluation peau de chagrin.

    Cordialement.

    PG
  • Salut Zeitnot,

    Dans le programme sur les équations différentielles, il y a aussi la partie :

    Résoudre y'=f où f est une fonction continue... bref ce qui revient à trouver les primitives...

    A quoi bon garder cela puisque le calcul intégral n'est pas à l'examen...

    W.
  • D'accord, il faut le comprendre comme cela. Merci beaucoup pour la traduction.
  • Bonjour PG,

    Je suis d'accord avec toi!
    Sans oublier que le fait de supprimer la combinatoire n'est pas une bonne idée selon moi...

    On pouvait enfin introduire la loi binomiale avec le dénombrement et utiliser la formule avec les combinaisons...

    C'est le seul chapitre de proba et les élèves vont faire avec la calculatrice (BinomFdp... @Ramone ne va pas être content).

    Amicalement,

    W.
  • Les épreuves ont lieu mi-mars, donc il y avait déjà des parties de programmes qu'il fallait traiter troisième trimestre, comme les intégrales.
    Pour résumer si je ne me trompe pas, en nouvel allégement pour l'examen par rapport à ce qui est prévu initialement, il y a dénombrement et équations différentielles.

    Je trouve plus cohérent de virer 1/3 du programme, quand il faut faire l'examen au bout de 2/3 de l'année.

    Cette année, j'avais cavalé comme un malade pour tout traiter en mars... Ensuite j'avais mars, avril, mai, juin pour faire intégrale, va, loi des grands nombres. C'était très très très long.


    Edit : loi binomiale sans avoir fait les combinaisons, effectivement c'est moche.
  • Et en demi-jauge, ce qui revient à un mi-temps des élèves ? Il faut virer les 2/3 du programme. Je suis sérieux.
  • C'est vraiment dommage: avec les nouveaux programmes on pouvait presque sentir un changement de paradigme avec une remontée vers le haut des notions et des attendues (dénombrement, équateur diff, IPP...) mais ce changement n'a pas eu lieu au niveau du bac (épreuves ridicules sorties comme simulation en mars dernier en France métropolitaine). Ceci est mon ressenti en tant qu'élève qui rentre en MPSI à la rentrée et intéressé par les sciences, notamment les mathématiques.

    Surtout que dénombrement était pour beaucoup traité en premier à ce que je sais et que les notions enlevées à part les probes étaient les plus stimulantes pour les meilleurs élèves (problèmes intéressants). Pour ma part cela va en plus passer inaperçu par les profs (parents profs avec des term et je leur ai appris avec ce message ces changements) et vont devoir si ils le voient encore modifier leur progression. Ce dernier point semble volontaire du ministère qui avait précisé que les chapitres exclus ne seraient pas les mêmes chaque année...
  • Sato vous voulez vraiment enlever d'autres notions de maths alors qu'il ne reste quasiment rien au lycée (voir les épreuves ridicules et en total désaccord avec les objectifs du programme officiel qui auraient été données si le bac avait eu lieu épreuves_mathspé_bac2021_france)
  • Il est vrai que l'examen au mois de mars nécessite un programme plus allégé.
    Il eût été plus judicieux de garder les examens en juin et de renoncer à la nouvelle mascarade qu'est le grand oral.

    Sans oublier que le covid a aussi une responsabilité la dedans, mes élèves de terminale spécialité que je vais avoir en septembre ont été un demi-jauge une bonne partie de l'année scolaire...

    Je sens que ça va pas être simple du tout même avec cet allègement.

    W.
  • C'est dommage pour les élèves, qu'ils soient réellement intéressés par les maths (1) ou non (2).
    Pour les élèves de type (1), ils n'ont pas un sujet à la hauteur de ce qu'ils veulent :-(
    Pour les élèves de type (2), ils travaillent l'année quelque(s) chose(s) qui ne les intéresse(nt) pas :-(

    Cordialement,
    Mohammed R.
  • Juste pour savoir si j’ai bien compris dans le sujet de bac 2022 il n’y aura pas les thèmes suivants

    «combinatoire et dénombrement ; fonctions sinus et cosinus ; calcul intégral ; somme de variables aléatoires ; concentration, loi des grands nombres.

    De plus, la section primitives, équations différentielles du programme de spécialité de terminale est mobilisable à l'exclusion du contenu suivant : équation différentielle y' = ay, où a est un nombre réel ; allure des courbes. Équation différentielle y' = ay + b »

    Etrange dans un sujet de bac pas de calcul intégrale, ni sinus et cosinus, ni les équations différentielles
  • Euler15, bien sûr que je ne veux pas enlever d’éléments du programme, mais comment faire ce programme prévu pour $n$ heures quand on en a $n/3$ et que l’inspection se garde bien de prendre position de façon utile et pertinente ? À l’impossible nul ne devrait être tenu et c’est pourtant le cas.
  • Sato je comprends, mon lycée a eu la chance de rester longtemps sans demi-jauge...
  • Par contre, selon vous, est-ce fait exprès que les notions enlevées soient les plus difficiles pour beaucoup? Pour moi cela ne fait aucun doute, c'est encore le laxisme du ministère (ou des syndicats en l'occurrence je ne sais pas trop).
  • Bonjour Euler15, je suis tout à fait d'accord avec toi même si mon point de vue n'a sans doute pas de grande importance.
    Cordialement,
    Mohammed R.
  • merci Mohammed R, ton avis me permet d'être sûr que beaucoup d'élèves motivés en maths en ont marre de ne pas aller aussi loin qu'ils veulent à cause des camarades peu motivés (et il y en même en spé maths...) donc il est important!
  • Merci et oui, il y en a beaucoup des élèves qui ne sont pas très motivés malheureusement... D'ailleurs, y en avait-il en option maths expertes avec toi cette année ?
  • Mohammed R, en spé maths cette année 1/3 pas motivé du tout et non en maths expertes heureusement tout le monde avait un bon niveau et était intéressé, c'est vraiment une très bonne option (surtout si le prof approfondit les sujets et c'était mon cas) qui devrait beaucoup te plaire je pense.
  • Euler15, d'accord je vois, tu as au moins pu t'amuser un minimum ! Tant pis pour la spé maths pour moi aussi car je sais qu'il y a pas mal d'élèves démotivés dans mon lycée mais ton message me fait garder espoir pour les maths expertes. J'espère que l'approfondissement sera également présent dans mon lycée (cela dépendra des profs et de l'intérêt des élèves je pense) car ça m'intéresse comme tu l'as si bien compris.
  • Sato écrivait : http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?18,2284696,2284754#msg-2284754
    [Inutile de recopier un message présent sur le forum. Un lien suffit. AD]

    Vraiment sérieux :-S ?

    La demi-jauge ne change rien en terme de programme lorsque le prof se donne la peine de faire des visioconférences pendant ses cours pour les élèves à domicile.

    Sinon c'est plutôt un mi-temps pour le professeur... Avec pourtant un traitement plein ...
  • Il ne faut pas exagérer.
    Assurer 20h par semaine, que ce soit à 30 élèves chaque semaine ou à 15 élèves chaque semaine, ce n’est pas du mi-temps.
    Est-ce à dire, si on pousse le raisonnement, que les profs de collège qui n’ont que des 5e devraient être déclarés à mi-temps (notamment pour le salaire) ?
  • Un mi-temps quand on fait un temps plein avec du travail supplémentaire pour gérer les élèves en cours à distance ??

    D'autre part, l'immense majorité des élèves en dit enseignement à distance ne font rien. Ils attendent de revenir en classe. On nous a dit le contraire ? Bah.

    Il faut faire le programme avec la moitié des heures.
  • Personnellement quand j'étais en demi-jauge avec mes élèves, j'ai accepté d'être filmé en live pour que ceux qui étaient à la maison puissent suivre le cours...

    Cela c'est moyennement passé, problème de connexion, difficile de lire le tableau,...

    En tout cas, il était hors de question que je refasse un cours en visio après ma journée !

    Charge à l'EN de recruter du personnel (il me semble que l'Italie l'a fait).

    Nous sommes payés sur des heures de cours, qu'il y ait un élève ou 54!!!

    W.
  • Mieux encore, certains profs croiraient qu’en mettant en fonctionnement une caméra ils peuvent enseigner à 1000 élèves ?
    Intéressant.

    Bon, bref c’était bien maladroit de parler de mi-temps dans une telle situation.
  • Mon intervention était vaine en effet.

    Dialogue de sourds.

    Bon courage à vos élèves....
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!