Faire 5/2 ou ens Rennes — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Faire 5/2 ou ens Rennes

Bonjour, les résultats de scei sont publiés et je me trouve le premier en liste d'attente de ens Rennes (j'étais pourtant classes le 25x dans la liste) et je me trouve donc entre le choix de faire un 5/2 pour Ulm ou Lyon soit intégrer Rennes (si quelqu'un démissionne) sachant que je veux faire une carrière de recherche dans les maths théoriques.
Pour noter que j'étais admissible à l'X et l'ens Lyon Cachan et Rennes mais je n'étais pas classés à Lyon ou Cachan à cause d’une note faible en physique.
Est-ce que j’aurais alors une chance d’avoir une proposition de l’ens Rennes, le cas échéant est-ce que je dois faire un 5/2 (pour intégrer idéalement l’Ulm) ou intégrer l'ens Rennes ?

[Ne pas omettre les majuscules aux noms propres ! AD]

Réponses

  • Franchement, avoir une ENS et recommencer pour en avoir une autre, cela me parait à la fois très risqué et un peu présomptueux.
    Il y a de fortes chances que tu sois pris à l'ENS Rennes (probablement sous peu) et mon conseil est tout simplement : vas-y !
  • Merci pour votre reponse bisam
    mais ce qui m'intéresse plutôt est la possibilité de faire une carrière de recherche de maths a partir de l'ENS Rennes et est ce qu'il se sera le même chose si on étudie à Ulm ou Lyon?
  • Toutes les ENS te conduisent à la recherche. À toi de faire tes preuves une très bonne thèse, postdoc, publications...
    Vu la situation actuelle à ta place je prends ENS Rennes et je donnerai le meilleur de moi-même.
    Passe quand même l’agrég de maths avec un bon rang dans les 30 premiers, si la recherche ne marche pas tu pourras t’orienter vers
    l’enseignement en prépas.

    ENS Rennes

    Après ENS Rennes
  • Bonjour,

    Je recommande vivement de prendre ENS Rennes plutôt qu'une 5/2. Tu n'auras les mêmes chances de faire de la recherche qu'après une autre ENS.
  • En effet, ça ne se discute pas au vu du rapport bénéfice/risque. En plus la vie est moins cher qu'à Paris et tu pourras manger de bonnes crêpes.
  • etanche écrivait : http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?6,2281464,2281478#msg-2281478
    [Inutile de recopier un message présent sur le forum. Un lien suffit. AD]

    Est-ce qu'il est possible de passer l'agrégation même en étant étranger ??
  • Ne te force pas à aller dans une école dont tu ne veux pas; pour ce qui est du rapport bénéfice/risque, les concours ne sont pas une loterie (il n'y a que toi qui a une idée de ton niveau, si tu penses que tu peux assurer à la prochaine session, c'est peut-être vrai; mais fais une estimation honnête de tes chances).
  • @LordOfFlies pour l’agrégation de mathématiques si on est étranger page 17
    mais vérifie quand même car c’est issue d’un bulletin officiel 2003. Les règles ont peut-être évolué.

    À tout hasard LordOfFlies ce n’est pas toi qui a eu une médaille d’or aux olympiades de mathématiques d’Afrique du Sud ?
  • Mais je ne comprends pas: l'ENS Rennes, c'est une très bonne école, non ?
    Cela ne t'empêche pas de mesurer tes capacités et de viser ce qui te plaît le plus, bien entendu. Je pose la question très sincèrement.
  • En effet c'est la même idée que me pousse à privilégier 5/2, je pense que je serai capable d'accrocher L'ENS Lyon ou même l'Ulm je devrais surtout travailler sur l'oral et sur la physique.
  • Sincèrement je n'ai aucune idée et pourtant l'Ulm ou Lyon est plus reconnu au prepa que Rennes mais je ne sais pas s'il y a une différence entre les 4 pour faire une carrière de recherche
  • La différence de prestige est peu marquée entre les Ens, en dehors de Ulm.
    Que tu sois admis à Rennes, Lyon ou Cachan, tu es dans une Ens, mais tu n'es pas à Ulm.
  • On peut devenir un chercheur en maths sans avoir fait les ENS. Beaucoup sont passés par les universités en France ou dans le monde.
    Tout dépendra de ta thèse, post-doc, tes articles, les conjectures que tu auras démontrées ou de nouvelles théories que tu auras développées.
    Ramanujan, Wiles, Grothendieck, Kontsevitch, Arnold, Scholze etc... n’ont pas étudié dans les ENS.
    Falting thèse à l’université de Münster
  • Bonjour,

    En ce qui me concerne, j'ai fait Cachan et ai pu rencontrer des gens qui venaient de Rennes dans diverses rencontres interENS. J'ai également travaillé avec certains Rennais en agrég.

    Rennes est une excellente école, et je ne vois pas l'intérêt de prendre le risque de faire 5/2 pour avoir Ulm, Cachan ou Lyon. Les départements de maths ont certes des spécialités différentes mais toutes les ENS forment très bien à la recherche.

    Et comme le soulignait etanche, il y a bien d'autres formations à la recherche comme les magistères ou l'université.
    Cela dépend du travail que tu fourniras dans ta formation.

    Etre admis dans une ENS est selon moi une grande chance pour ceux qui veulent faire de l'enseignement ou de la recherche. Inutile donc de risquer de la perdre.

    Heuristique
  • Foys http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?6,2281464,2281528#msg-2281528 je pense qu'il y a quand même une part d'aléatoire, ne serait-ce que par le fait que l'on peut être malade le jour de l'épreuve.
    Étant donné qu'il s'agit d'études payées selon le principe de donnons plus à ceux qui ont déjà tout retenir les talents pour qu'ils servent l'État et le Bien Commun, il n'y a rien qui s'oppose déontologiquement à jouer dessus, je te propose un pari* à 1 contre 10 : s'il retente et obtient Ulm je te file le bifton, dans le cas contraire tu m'en files 10.

    (*) pari caritatif évidemment, on s'engage à reverser à une short list (Emmaüs, ATD-quart monde, restos du cœur ...)
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • Et puis, bon, perdre un an pour pas grand-chose, ça compte dans une vie.
  • Heuristique
    Merci beaucoup pour votre réponse, j'ai pourtant une question, vous mentionnez des spécialités pour chaque ens, savez-vous quelles sont les spécialités dans ens Rennes.

    Une autre question s'il vous plaît pensez-vous que l'ens Rennes est inférieure aux autres ens en termes des accords internationaux et français.
  • Les chercheurs travaillant à l'ENS Rennes font principalement des probabilités (au sens large) et de l'analyse numérique, mais ça n'empêche absolument pas de s'orienter vers autre chose. Même si Rennes a "moins bonne réputation" que les autres ENS (elle est juste moins connue car plus récente), c'est une excellente école, qui fournit une excellente formation généraliste en mathématiques. J'ai été à l'ENS Rennes et je fais de la recherche en théorie des nombres maintenant.
  • etanche écrivait:
    Merci infiniment pour les liens je vais les regarder
  • Mouais, le point de vue de gens aussi forts n'est pas vraiment ce qu'il y a de plus représentatif pour les gens faisant de la recherche.
  • As-tu été reçu à des écoles d'ingénieurs par exemple du concours Centrale-Supelec ?
    Tu parles uniquement de l'Ens de Rennes et peut-être as-tu d'autres places.
  • Il a plutôt l'air de vouloir intégrer une ENS
  • zestiria
    J'ai raté Centrale supelec et l'X de quelques points à cause de l'oral, maintenant en scei j'ai répondu "oui mais" pour le supoptique, mais en tout cas comme mentionné par Grenouille j'ai l'envie d'intégrer l'ens, donc soit Rennes soit 5/2.
  • Fonce à Rennes, qu'est-ce que faire une 5/2 pourrait t'apporter ?
  • @Poirot : une 5/2 pourrait lui apporter plus de technique, plus d'automatismes, plus de maîtrise des concepts...
    Mais je suis aussi d'avis que le meilleur choix serait vraiment d'aller à Rennes et ce, même s'il pouvait être garanti d'avoir "au moins" Lyon en 5/2.
  • Bof, s'il est admis à Rennes, il a suffisamment de maîtrise de ces choses pour poursuivre sereinement des études de maths.
  • Pour y avoir fait mes études, la ville de Rennes est très compatible avec 5 demis.

    mjoed-chope-a-biere-verre-transparent__0896000_pe609493_s5.jpg

    (Sinon, je ferais confiance à Poirot.)
  • Personnellement, je ne suis pas à ta place, et je n'avais pas ces choix en étant en taupe en plus. Cependant, perso j'irai à Rennes.

    Plusieurs raisons :
    1) malgré ton niveau, tu ne sais jamais ce qui pourra t'arriver l'an prochain. Dans ma taupe, un type a refusé Lyon en 3/2 pour tenter, je cite "l'X ou à la rigueur Ulm", et en 5/2 il n'a eu aucune de ces trois là ...

    2) un 40°C de fièvre l'an prochain à la date des concours que tu vises, et c'est fichu. C'est très rare, mais c'est arrivé à une connaissance

    3) si tu as le niveau pour être admis à l'ENS Rennes, tu devrais être capable de faire des maths et avoir assimilé l'essentiel du programme de prépa

    4) je me souviens d'une phrase que m'avait dit un voisin de mes parents lorsque j'étais en sup. Il avait commencé une carrière de MCF, puis était allé dans la banque et était revenu ensuite comme prof de taupe. Prof à l'époque à Janson, il m'avait dit "là tu es en train d'apprendre la grammaire des maths, tu commenceras vraiment les maths après ta prépa, seulement en licence - on dirait L3 aujourd'hui-. " Avec le recul, je pense qu'il avait plutôt raison.

    Donc pour conclure, tu as déjà une super école, tu maîtrises très bien les outils comme le montre ton admission à Rennes, si tu aimes les maths redoubler ta spé ne t'apprendra pas grand choses en "vraies" maths, tu n'es pas à l'abri l'an prochain d'un aléa sur les épreuves, voire un de santé qui t'empêche de te présenter aux concours que tu vises.

    J'avoue que j'ai du mal à voir le gain de la 5/2 en regard des risques et d'une année supplémentaire à faire beaucoup d'autres choses que des maths, et qui te fera rentrer un an plus tard dans la vie active (avec ce que deviennent les retraites, ce n'est pas négligeable !)
  • Ce forum te donne une réponse claire, et c'est la bonne : aller à Rennes. C'est ce que n'importe quelle personne avec de l'expérience te conseillerait de faire tandis qu'un jeune attiré par le prestige te conseillerait plutot la 5/2
  • On dirait LordOfFlies a envie de faire 5/2 pour avoir Ulm ou Lyon, mais plus Ulm que Lyon.
    Vu la situation covid les variants on ne sait pas comment les choses vont évoluer ? cours en hybride ?
    Et l’année prochaine au moment des concours ça marche comme tu veux ou pas comme tu veux.
    Prend l’ENS Rennes et donne toi à fond et maîtrise parfaitement les maths licence, master, agrégation (rang dans les 30 premiers), thèse avec félicitations du jury, puis postdoc. Se sera un bon début pour la recherche.
  • J'ai finalement décider d'intégrer l'ens Rennes si je l'ai eu, mais aprés la deuxième appel du scei je suis encore sur le rang 1 de la liste d'attente, je commençais à douter mes chances à intégrer l'école.
  • L'année dernière, l'ENS Rennes a accueilli son dernier admis en septembre, garde espoir. En tout cas, bonne continuation, comme le dit etanche, donne toi à fond à Rennes ou dans le pire des cas en 5/2, objectif la tête du classement de l'agreg.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!