Grand oral — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Grand oral

Bonjour.
Retraité depuis peu, j'aimerais bien que des collègues, convoqués pour faire passer ce fameux "grand oral", nous racontent ce qu'ils y ont entendu.
Merci d'avance à eux pour leurs témoignages.

Réponses

  • Bonjour,

    Je suis en binôme avec une collègue d'anglais ( qui ne fais pas la spécialité, ils ont convoqué majoritairement des profs qui ne font pas la spécialité). Tous les élèves étaient des élèves qui suivaient la LLCE Anglais et quelques-uns également les maths. On a vu de très bonnes choses en anglais, pas que du très bons non plus, mais des élèves exceptionnels.
    En maths, l'horreur. Rien, le vide total. Le premier qui passe avait choisi Ada Lovelace. Je lui demande ce qu'à fait Ada Lovelace pour les maths : "c'était une grande mathématicienne", mais encore : elle a beaucoup fait avancé les mathématiques". C'est tout, aucune maths.
    Un autre sur enigma, dès la fiche préparée : 6!=60 , incapable de répondre à la moindre question, ne savait pas le nombre de retors dans la machine, ne savait pas répondre à la moindre question de dénombrement ....
    Un autre sur maths et musique par un élève qui n'est pas musicien et ne sait pas définir un ton alors qu'il en a parlé dans l'exposé, ne connaissait pas la gamme pythagoricienne et tout ce qu'il avait à dire sur les maths c'est qu'on avait des chiffres en début de portée et des numéros pour indiquer le doigté .....
    Je n'ai eu que des exemples comme ça, j'étais en joie quand une élève a su me dire combien on a au bout de 5 ans avec 1000 € placés à 2% .....

    Déprimant ....
    .


    Dans mon lycée, il n'y a pas plus de 50 élèves sur 180 qui ont été interrogés en maths, ils ont convoqué très peu de profs de maths.
  • Dido, au niveau de la notation. Est-ce que vous appliquez la grille qui était en début d'année sur Eduscol ? Quel est la part du contenu, par rapport à l'aspect purement oratoire, dans la notation ? Quelles ont été les consignes ?

    Merci d'avance. (J'aurais aimé être convoqué pour voir à quoi ça ressemblait.)
    Anti-London System !
  • Il n'y a pas de grille de notation. Les consignes sont que la grille dont tu parles ne peux servir pour noter, c'est-à-dire qu'il ne doit pas y avoir un nombre de points par case, la notation doit être sur la prestation globale. On nous a bien précisé que ce n'était pas un contrôle de connaissance et que la personnalité du candidat ne doit pas être notée. Donc, aucun critère de notation, juste des indications sur ce qu'il ne faut pas noter. C'est le règne de l'arbitraire le plus total.
  • Merci pour ces précisions. Je vais peut-être appliquer cette technique à la rentrée pour alléger mon temps de correction de copies. Je vais lire la copie et faire une notation globale.
    Sinon, j'espère qu'en bon jury, tu as aidé les candidats à "aller plus loin dans leur quête". B-)
    Anti-London System !
  • J'étais vite freinée par leur ignorance et leur désintérêt dans leur sujet. Mais aucune inquiétude, ils vont penser avoir des compétences orales exceptionnelles en voyant leurs notes.
  • dido c'est caricatural ou c'était vraiment mauvais à ce point ? Parce que l'exposé sur la musique avec seulement le chiffrage de la mesure et celui qui parlait de Lovelace pour ne rien dire (il a parlé de programmation au moins ?) sont absolument effroyables.
  • Effroyables, oui et non. Les capacités mathématiques sont normalement déjà évaluées sur un écrit de 4h. Et oui pour montrer qu'on sait faire des mathématiques, un stylo et une feuille ce n'est pas déconnant.

    Donc ce grand oral, on en pense ce qu'on en veut, mais il n'est pas fait pour évaluer le moindre fond disciplinaire.
    Anti-London System !
  • dido a écrit:
    On nous a bien précisé que ce n'était pas un contrôle de connaissance

    Je reviens sur ce point.

    J'avais effectivement déjà entendu que ce n'était pas un contrôle de connaissance. Je comprends ce que cela veut dire.
    D'autre part, on nous a demandé d'inscrire sur la feuille que le candidat présente au jury avec ses deux sujets, la liste des éventuelles parties du programme qui n'auraient pas été vues.
    Là, je ne comprends plus rien, à quoi bon ? Y a-t-il quelqu'un qui parle le Blanquer couramment, pour ma part je suis perdu depuis longtemps.
    Anti-London System !
  • Il faut peut-être distinguer grille officielle et consignes données aux jury.
    Car dans la grille il y a 5 aspects de la prestation à noter dont "connaissances" et un autre "argumentation, démonstrations".
    Deux autres critères sont la forme.
    Et un dernier parle de compréhension globale du sujet présenté, recul(c'est flou)
  • Merci pour les précisions zeitnot, je pensais que le format de l'épreuve était un genre de TPE en encore plus court pour avoir parlé à un de mes élèves particuliers de son sujet.
    Cependant ça fait peur quand même. Qu'on ne juge pas les capacités mathématiques "d'accord", mais que l'élève ne se soit pas dit qu'il y avait des recherches à faire pour dire des choses plus pertinentes que "vous avez remarqué qu'il y avait des chiffres là sur la portée ?" ça me paraît bizarre, bien que je ne connaisse rien à l'épreuve.
  • zeitnot : pour moi, les parties non vues du programme, c'était pour les oraux de rattrapage (ah ah !!).

    Les jurys qui ont eu mes élèves ont dû se marrer avec certains (pour lesquels je n'avais que l'intitulé du sujet au moment de signer le fameux papelard). Par contre, j'avais aussi des élèves qui tenaient bien la route. Mais j'ai peur que tout ça soit très redondant dans les années à venir (un peu comme l'histoire des arts en 3ème et La Guerre d'Otto Dix...). Enfin, si ce grand oral est maintenu...
  • Non Kioups, il fallait les inscrire au dos de leur feuille de présentation "grand oral". Hihi. B-)

    J'ai également un de mes élèves qui m'a demandé de lui signer le papelard en blanc. J'ai refusé. Je savais que j'étais de surveillance de Philo, donc j'ai signé et je suis allé faire tamponner le truc avec le cachet de l'établissement, pendant qu'il planchait.
    J'ai quelques élèves qui ont des jolis sujets, mais beaucoup trop de coquilles totalement vides.
    Anti-London System !
  • Ce n'est pas du tout caricatural. à part l'élève qui a su voir une suite géométrique dans la question dont je parlais plus tôt, aucune bonne réponse (un presque bon si on fait abstraction de son arbre de probabilité sans point de départ, qui pensait qu'on additionnait les probas sur un chemin et qui ne connaissait pas la formule des probas totales; c'était le deuxième meilleur.
    Sur Ada Lovelace, non, aucun algorithme non plus; le vide.
    J'ai vu de très très bonnes choses en anglais, mais aussi des trucs nuls; un vague résumé du livre au programme ( le candidat ne l'avait visiblement pas lu), une élève dont le sujet était l'apartheid mais ne savait pas quand et comment ça s'était terminé (je lui ai demandé s'il y avait eu une guerre civile, elle ne savait pas) , etc...
  • Bonjour,
    J'ai principalement eu des sujets ses/maths. Les élèves ne savaient quasiment rien des définitions ou propriétés élémentaires afférentes aux objets mathématiques dont il était question dans leur sujet (le lien entre les mathématiques et le sujet choisi était parfois assez ténu).
  • Bonjour à tous,
    et du coup, qu'est-ce que ça a donné au niveau des notes ? À mon avis, ça doit osciller entre 12 et 20 ?
    A+
    F.
  • Bonjour,

    Dans la classe où je suis PP tous les élèves ont eu la moyenne, les 3/4 ont obtenus plus de 15/20...

    J'ai remis les relevés de notes hier et certains m'ont avoué ne pas comprendre leur note car ils n'avaient pas dit (pas fait) grand chose...

    En tout cas ils sont heureux! Et je les félicite...
    (J'avoue être content car je ne les ai préparé que très très peu à cette épreuve).

    Sinon 100% de réussite au BAC dans la classe, les seuls recalés du lycée sont ceux qui étaient absents une bonne partie de l'année voire toute l'année scolaire...

    Malheureusement il me semble que le.BAC soit devenu comme le disait un membre ici, un certificat d'assiduité...


    Bonnes vacances à tous,


    W.
  • Sur les 2 années qui viennent de s'écouler, je ne suis pas choqué que le bac ait été 'bradé'.

    On sait que les conditions d'enseignement étaient très particulières, que les cours ont été très perturbés, etc etc.

    Si au final, un élève moyen n'a pas le bac, à cause des ces histoires de cours en distanciel, c'est problématique. On ne peut pas punir un élève, alors que c'est le système qui a été confronté à des circonstances exceptionnelles.
    A circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles, on donne le bac à quasiment tout le monde. C'est la moins mauvaise des solutions.

    Donc les résultats de 2020 ou 2021, ils sont ce qu'ils sont, mais ils ne sont pas représentatifs.
    Espérons juste que ces mesures exceptionnelles (donner le bac à tout le monde, et avec plein de mentions TB etc etc ) ne perdureront pas quand les conditions sanitaires seront redevenues normales.

    Le problème, c'est que déjà en 2018 ou 2019, et depuis bien avant, le bac était déjà quasiment un certificat d'assiduité.
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • Avec la réforme et le contrôle continu, ce n'est pas gagné que ça s'améliore...
  • kioups a écrit:
    [...] la réforme [...]
    Il faudrait déjà que la (la ?) réforme soit réellement mise en place et que les règles soient claires avant la rentrée (de quelle année ?) et ne changent pas au cours de ladite année.
    kioups a écrit:
    Je suis tout à fait d'accord malheureusement, mais l'on pourrait se dire qu'à force de descendre, ça finisse par remonter :-D.

    En espérant que le Grand Oral de la nouvelle édition 2022 (si Grand Oral il y a bien sûr ;-)) soit équitable.
    Mohammed R.
  • Une qui a eu son bac avec mention et qui est dégoûtée car elle était persuadée de ne pas l’avoir, le monde à l’envers...:-D
    https://www.lavoixdunord.fr/1043125/article/2021-07-10/tourcoing-descolarisee-elle-obtient-malgre-tout-son-baccalaureat
  • Chaurien
    Tu as donné le même lien que le mien;-).
  • Pardon, je suis distrait, ce n'est pas la première fois que je ne lis pas attentivement les messages.
  • Avant il fallait se battre pour avoir son bac, aujourd'hui il faut se battre pour ne pas l’avoir...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!