Mathématiques et musique — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Mathématiques et musique

Je ne sais pas si vous connaissez ?

Réponses

  • Et ça vous connaissez,
    Polytope de Iannis Xenakis ?

    (l'une de ses compositions mais j'ai oublié laquelle fait référence aux espaces vectoriels).
  • Je trouve le Pithoprakta de Xenakis plus musical :

    [url=]
  • bonjour

    Polytope ou Pithoprakta de Xenakis sont des oeuvres monstrueuses qui n'ont de musicales que le nom

    ce compositeur se pique de références mathématiques pour paraître plus crédible

    les matheux se fourvoient lorsqu'ils cautionnent de telles partitions inaudibles et insupportables

    cordialement
  • Bonjour,

    Chacun ses goûts, personnellement, je n'aime pas ça, mais je ne vois pas de raison de reprocher ou d'empêcher qui que ce soit d'apprécier ce qui ne me plaît pas?

    Cordialement,

    Rescassol
  • jean lismonde a écrit:
    Polytope ou Pithoprakta de Xenakis sont des œuvres monstrueuses qui n'ont de musicales que le nom

    Je ne savais pas que la composition musicale était une science.
    ce compositeur se pique de références mathématiques pour paraître plus crédible

    Je m’en fiche, personnellement.
    Il pourrait se piquer de références à Koh-Lanta ou à la poésie de Francis Ponge que ça me ferait le même effet : j’écoute la musique et je juge si ça me plaît.
    les matheux se fourvoient lorsqu'ils cautionnent de telles partitions inaudibles et insupportables

    Chacun ses goûts. Qui a dit « de chiottes » ? :-D
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • à la fin des années 70 Xenakis a fabriqué une machine pour aider à composer, l'UPIC
    en gros il fait correspondre à un dessin un son
    demo :
    UPIC XENAKIS
  • Ce morceau peut évoquer l’arithmétique : Gorillaz - 5/4
  • En réponse à un patron d'une agence de pub qui avait constaté que ses enfants retenaient davantage les tubes des Rolling Stones que les tables de multiplication, Bob Dorough a composé une chansonnette. D'autres ont suivi (un album est sorti en 1973, Multiplication Rock), avec un clip pour chaque comptine, tous sont sur youtube.

    Voir le portrait qui est consacré à Bob Dorough dans le Jazz News de ce mois.

    Three is a magic number
  • Quand Franco Battiato chantait la mécanique des fluides :

    La portata di un condotto
    è il volume liquido
    che passa in una sua sezione
    nell'unità di tempo

    E si ottiene moltiplicando
    la sezione perpendicolare
    per la velocità che avrai del liquido.

    A regime permanente
    la portata è costante
    attraverso una sezione del condotto.

    Atomi dell'idrogeno
    campi elettrici ioni-isofoto
    radio litio-atomico
    gas magnetico.


    Pollution (Pollution, 1972)

    Le texte chanté est à partir de 3'35'' mais vous auriez tort de vous passer de la très belle musique qui le précède.
  • 2020 année Beethoven.
    Je rappelle à cette occasion que couper une pomme en quatre est toujours une invitation à écouter sa cinquième symphonie : po po po pom ! D'autres ont vu - et très bien vu - dans cette symphonie un hommage bien mérité à la pince à linge.
    Cette année je ferai sécher mes pommes, coupées en quatre, sur le fil à linge.
  • Il y a aussi une très belle version par les Quatre Barbus (1955).
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Quatre_Barbus
    https://greatsong.net/PAROLES-LES-QUATRE-BARBUS,LA-PINCE-A-LINGE,102408105.html#autoplay=true

    J'ai la nostalgie de l'époque où l'on entendait ça à la radio
    Bonne soirée.
    Fr. Ch.
  • Exemple de création musicale assistée par ordinateur.
    Kurtag père et fils en 2011, déjà.
    À moins qu'il ne s'agisse d'activités musicales proposées aux patients d'un hôpital psychiatrique ?
  • Il y a près de 10 ans j'ai construis le logo de Magma avec GeoGebra.
    Bonne journée!
  • ...J'ai construit...
    Une maison est construite, pas « construise ».
    https://la-conjugaison.nouvelobs.com/du/verbe/construire.php
  • Extra cet Evariste, merci Math Coss.

    J'ai aussi réalisé une quarantaine de vidéos géométrico-musicales, à voir ici : Let's dance !
    L'une d'entre elles, celle de la construction d'une rose des vents, a plus de 10 000 vues. Beaucoup de gosses ont cliqué dessus sans doute, et ça me va très bien. On est là pour faire rêver non, ou alors j'ai rien compris ?

    Ah oui faut pas que j'oublie de me relire pour corriger les fautes d'orthografe. Merde il y en a une !
  • Ces échanges me font penser au regretté Boby Lapointe .....
  • Extrait des paroles de la chanson Berceuse de la 54ème rue (Camille Bertault, 2020) : lien youtube

    Couleur d'un après-midi
    Où deux points se sont échappés de la géométrie


    ALERTE !!!
  • La harpiste Alexandra Bidi vient de rafler 3 prix coup sur coup. Je l'ai découvert il y a 2 jours sur France Musique, où elle était invitée à jouer. Pourquoi ce post sur ce fil ? Car Alexandra est actuellement en maths sup à la Sorbonne.

    Premier prix à l'unanimité

    Peut-être ravira-t-elle aussi bientôt un premier prix en maths ?
  • Le math rock aussi (le nom semble être issue une blague...)
  • Les mathématiques sont utilisées en musique depuis des siècles, d'une part parce que l'harmonie est aussi un phénomène physique avec des propriétés mathématiques, d'autre part parce que l'écriture polyphonique possède une certaine combinatoire.
    A l'époque contemporaine, certains compositeurs et certaines compositrices utilisent des notions mathématiques pour mettre en forme la musique, de manière épisodique ou discrète (par exemple pour décider d'un simple rapport entre deux tempi en vue d'un certain effet), ou plus conséquente, parfois aussi comme source d'inspiration.

    Quatre exemples dans lesquels les mathématiques jouent des rôles plus ou moins importants:
    • Le compositeur danois Per Nørgård utilise une suite d'entiers pour produire des lignes mélodiques. La suite a certaines propriétés mathématiques qui rendent possible d'extraire certaines sous-suites et de les superposer de manière à satisfaire certaines propriétés harmoniques. Voir cet article. Ecouter par exemple Voyage into the golden screen ou sa Deuxième symphonie.
    • La compositrice britannique Emily Howard s'inspire de motifs scientifiques notamment, et mathématiques notamment, pour écrire certaines oeuvres. Ecouter Torus et Antisphere qui s'inspirent de l'imagination de déplacements sur la surface d'un tore et d'une pseudo-sphère respectivement.
    • La compositrice tatare/russe Sofia Gubaidulina utilise des suites d'entiers proches de la suite de Fibonacci pour gérer certaines proportions rythmiques dans sa musique. Ecouter par exemple Perception et Stimmen... ...Verstummen.
    • Le compositeur coréen Dongryul Lee s'inspire parfois d'idées mathématiques pour ses oeuvres, et utilise aussi certaines manipulations associées à la mathématique de la musique pour les écrire. Ecouter par exemple Transcendentals et Unending Rose.

    Vous noterez (ou pas!) que les morceaux en lien sont beaux en eux-mêmes, mais doivent leur qualité à quelque mathématique qui se cache derrière.
  • À écouter ces extraits, on comprend pourquoi les gens détestent les mathématiques !
    Bon, je sors ...
    Alain :-o
  • Entendu dans la video postée par mathscoss:
    La tristitude, c'est quand sous une racine carrée tu mets un moins.

    Donc $\sqrt{-\ln 0,5}$, c'est de la tristitude ? J'espère que les auteurs de cette vidéo n'enseignent pas les maths.
  • Ben, chante la chanson en mettant "nombre négatif" à la place de "moins". On attend ta prestation !
  • Dans le style pop rock : 2+2=5 de Radiohead (je pense que c’est une référence à 1984).
    En plus rock expérimental et symphonique (pour les connaisseurs de Sonic Youth), Glenn Branca : Symphony n°5 (describing planes of an expanding hypersphere) dont voici un mouvement. La pochette suit :
    2935_6751.jpg
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • Pour Rameau, la musique était une science dont il importait de deviner les lois. Il se disait guidé dans ce sens par un instinct mathématique.
    Et si de fait, il n’y a pas d’intentions mathématiques expresses chez les grands compositeurs, beaucoup se conforment à des procédés mathématiques pour atteindre l’équilibre architectural et l’unité.

    L’élaboration d’une pièce de musique comme le canon à l’unisson (une même mélodie chantée par plusieurs voix) repose sur une structure de groupe cyclique.
    Par exemple, dans un canon à l’unisson à $3$ parties, Si $x$ désigne l’opération « entrer deux mesures plus tard », $x^3$ sera l’identité puisque cette opération rejoint (en la doublant) la première voix.

    On peut, paraît-il, mettre en évidence le groupe $C_{12} \times D_2$ dans le système dodécaphonique de Schônberg.
    Dans la messe en si mineur de Bach, l’entrée des voix correspond à des opérations de groupes comme « transposer une quinte plus haut » ou bien « entrer 4 mesures après la première entrée ». Voir à ce propos l’analyse de F.J Budden: « Groupes et musique ».

    Dès le dix-huitième siècle, on appliquait, avant même sa découverte, la théorie des groupes pour réaliser des carillons de cloches !
    Voir l’article de T.J. Fletcher dans « Campanological groups » (American Math Monthly).

    L’art du contre-point repose sur des transformations arithmétiques appelées « augmentation » et « diminution ».

    Plus récemment, le compositeur électro-acousticien, Ryoji Ikeda, s’inspire de modèles mathématiques pour ses créations.
    Le résultat sonore et visuel est admirable ! Métallique, froid, tantôt hypnotique, tantôt convulsif… à voir de préférence dans une friche industrielle.

    Si tous les mathématiciens ne sont pas Bach ou Haëndel, ces derniers étaient au minimum de très honnêtes algébristes.
  • Sur Biotope, son nouvel album (Steeple Chase 2020), le pianiste français Marc Benham a composé un morceau qui s'appelle La suite de Fibonacci. Je n'ai aucune info sur la façon dont il a travaillé, ni même si cette musique a un quelconque lien avec la célèbre suite. Toutefois le contraire serait bien étonnant. Aussi je vous propose de l'écouter, peut-être allez vous y déceler quelques divines proportions ?

    La suite de Fibonacci, Marc Benham
  • Salut tout le monde ! Je fais beaucoup de musique et j’ai composé ce morceau :
    Rien de très mathématique si ce n’est le titre et une référence dans la chanson, mais je voulais vous la partager :)
  • Elise Caron et Edward Perraud viennent de publier un deuxième disque ensemble. À cette occasion j'ai fouillé sur youtube et j'ai trouvé la vidéo ci-dessous. Il me semble qu'Elise chante, de façon tronquée, les entiers de 1 à 13. Amusant, et Perraud, quel batteur !

    Live à Berlin
  • Ouch ! Je crois qu'après une dizaine de bières je pourrais peut-être apprécier...
  • Elise Caron et Edward Perraud

    Youtube a proposé qui est tout de même plus écoutable.

    Je ne comprends pas cette "obsession" de mettre des maths pour... justement pourquoi?
    Il y en a naturellement comme le dit df mais après je ne suis [small](suivre!)[/small] plus où ils veulent en venir.

    Bien mieux !
    L'auteur qui lui même se trompe :-D au bout de 20 secondes!
  • Qu'une musique soit plus écoutable qu'une autre c'est une affaire de goût rien de plus.
    Et je ne crois pas qu'il y ait un rapprochement naturel à faire entre la musique et les maths. On a tordu la musique pour qu'elle se greffe aux maths, la recherche désespérée des gammes en est un bon exemple. Pour moi il s'agit d'une impasse, à ranger avec les travaux sur la signification de la musique.
  • Qu'est-ce que la hauteur d'une note ?
    Ah ce Música da Lagoa (dénichable dans sa totalité sur le net), quel monument !

    Viva Hermeto !!
  • Tiens Ludwig une idée de cours pour toi : https://fr.wikipedia.org/wiki/Monocorde
    Il y a eu un fil sur ça http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?9,440892,441072

    Faire d'une pierre deux coups : les irrationnels et les intervalles dans la gamme (absolument jamais expliquée en solfège, parfois même les profs ne savent pas pourquoi).
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!