Polytechnique en pointe - Page 2 — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Polytechnique en pointe

24

Réponses

  • De mon temps (oui je sais ça fait vieux) on n'avait pas besoin de fiches spéciales concoctées par les profs, il suffisait de travailler sur les exercices des livres vendus dans le commerce (et donc accessibles à tous). Le concours a-t-il changé au point que ces fiches sont devenues nécessaires ?
  • aléa écrivait : http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?6,1842298,1843342#msg-1843342
    @aléa je pense c'est toi qui ne voit pas le problème sous le bon angle. Le problème n'est pas que la concentration de meilleurs élèves d'un côté.
    Si tu ne fais pas bosser tes élèves sur les exos de l'X /ENS dans ton lycée, que tu ne passes pas en revue toutes les méthodes avec programme et hors programme avec tes élèves.
    Si tu n’épluches pas les sujets d'écrits ENS, X sur une bonne décennie pour tes élèves pas miracle, pas de bons résultats.
    Si tu ne fais de fiches méthodes pour les planches ENS, X ,Mines, Centrale pour tes élèves, c'est normal que tes élèves réussissent moins bien.
    Les lycées qui obtiennent de moins bons résultats aux concours doivent éplucher la base BEOS prépas sur 10 ans consultation en ligne en accès libre, éplucher les exos de la RMS le volume 2 sur 10 ans.
    Pour consulter librement les planches de concours sur BEOS
    https://beos.prepas.org/?q=consulter-epreuves-orales/toutesan

    Il y au moins un lycée en province qui épluchent des centaines exos pour leurs élèves c'est Dupuy de Lome
    jusqu'à l'année dernière on pouvait consulter en accès libre leurs fiches d'exos de sup spé, des planches de concours.
    Maintenant leurs fiches d'exos est réservé à leurs élèves. Ils obtiennent de très bons résultats aux concours.
    Je crois qu'en province il y a suffisamment d'élèves de prépas qui n'attendent qu'une chose d'être bien nourris en mathématiques pour briller aux concours.

    Si tu ne donnes pas le même contenu mathématiques en province, c'est là la rupture républicaine, et tu tires le niveau des élèves de province vers le bas.
    Il faut donner le même contenu.
  • Etanche, tu devrais faire une conférence destinée aux profs de prépa de seconde zone (i.e. toutes sauf LLG, H4 et Ginette), afin de leur expliquer comment faire leur boulot, ce serait vraiment très enrichissant!
  • Juggleforlife écrivait : http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?6,1842298,1842836#msg-1842836
    > - Aucune visite d'étudiants de l'X pour venir présenter l'école, la nature des épreuves, les astuces de préparation.
    > - Pas de conseils spécifiques des profs sur les épreuves associées, écrites ou orales
    >
    > Toutes ces choses concrètes que j'ai listées ont lieu dans les prépas parisiennes de manière
    > naturelle, les profs connaissent toutes les ficelles.

    @juggleforlife
    Pour avoir des étudiants de l'X pour présenter l'école, c'est une demande qui doit être faites par les profs de cpge et la direction ton lycée auprès de l'X.
    Alors pour l'année 2019-2020 fait venir quelques polytechniciens dans ton lycée propose à ton proviseur et tes profs de cpge.
    Ils viennent sans problèmes avec plaquettes de présentation, conseils pour réussir, ils partagent leurs expériences en prépas. Tu peux même avoir dans ton lycée un polytechnicien à l'année dans le cadre de son service militaire, il peut faire du soutien en maths physique, faut faire la demande.
  • Ah ces salauds de bons élèves, tout ça c'est de leur faute ! On devrait les interdire.
  • @étanche: L'argument du nivellement par le bas appliqué aux profs de prépa ? Sérieusement ?

    @JLT: deux choses ont changé par rapport à notre époque: mobilité étudiante favorisée par le système (APB, puis ParcoursSup) et baisse des effectifs, qui contribue à la baisse de carburant pour faire tourner les classes étoilées en province.
    Quand j'étais étudiant au lycée Faidherbe à Lille, il y avait 2 M'. Peu après, il n'y avait plus qu'une MP${}^*$.
    Mais le plus important, c'est APB. Les stats montrent que la concentration parisienne des résultats date d'APB.

    Un peu de lecture: https://la-sphinx.fr/10-propositions-pour-la-diversite/
  • Etienne écrivait : http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?6,1842298,1843356#msg-1843356
    [Inutile de recopier un message présent sur le forum. Un lien suffit. AD]
    Il n'y a pas de seconde zone ou première zone.
    Ce qui dit les élèves de province (voir le post de juggleforlife et de viko)
    Leurs profs ne font de pas de fiches avec compilations sur plusieurs années de planches ENS , X avec les ficelles qui permettent aux d'intuiter les résultats rapidement.

    Les outils existent et sont à la disposition de tous
    - les livres X ENS Francinou Gianella
    - la RMS voir le volume 2 de chaque année avec 1200 exos
    - BEOS prépas la base épreuve d'oral sur le web les élèves postent leurs planches maths physique
    chimie après les oraux consultation libre accès sur 10 ans
    https://beos.prepas.org/?q=consulter-epreuves-orales/toutesan

    - L'officiel de la taupe
    - les forums
  • etanche écrivait : http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?6,1842298,1843358#msg-1843358
    [Inutile de recopier un message présent sur le forum. Un lien suffit. AD]
    Merci du conseil ...
    Je ne suis pas en prépa scientifique mais en prépa commerciale, dans une prépa provinciale dite de proximité, j'envoie personnellement (via le secrétariat du proviseur) des invitations à toutes les écoles, curieusement je ne vois jamais venir d'étudiants de HEC/ESSEC/ESCP ... Pour l'EDHEC, j'en vois un car on a "la chance" d'en intégrer 1 tous les ans ou presque.
  • aléa écrivait : http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?6,1842298,1843342#msg-1843342
    [Inutile de recopier un message présent sur le forum. Un lien suffit. AD]
    Continuer à faire des adaptations car tu dis "résultats positifs aux concours ... mais les mêmes".
    Mais surtout il faut étoffer davantage le cours dm ds exercices, être beaucoup plus ambitieux dans la préparation aux concours visé ENS, X, Mines, Centrale.
    Tu dis "ne pas donner le même contenu " c'est une grave erreur, c'est les fermer la porte d'office aux ENS et à l'X.
    Il faut aussi donner le même contenu comme dans les grandes prépas, ne pas se limiter à des adaptations.
  • @ aléa : à propos de la mobilité, il y a un certain nombre d'années (en tout cas c'était le cas en 95), les établissements connaissaient l'ordre des voeux prépa des candidats, il y avait de fait davantage d'autocensure et finalement une meilleure répartition des excellents élèves.

    @etanche : ne pas confondre "les élèves de province" et deux personnes qui témoignent sur un forum. Les "oraux X-ENS" sont présents dans la quasi totalité des CDI où il y a des classes prépa MP, presque tous les profs de deuxième année connaissent et utilisent l'officiel de la taupe, BEOS et la RMS.
    Rater un concours et dire que l'on n'a pas été bien préparé est facile, se remettre en question et dire qu'on n'avait pas le niveau est plus compliqué.
  • @ guiguiche contacte directement quelques étudiants d'HEC, ESSEC, ESCP par le biais des bureaux des élèves
    ils viennent pour présenter leurs écoles .
  • @ Etanche : tu ne cites pas les ouvrages récents de B. Randé publiés chez Calvage et Mounet ?
  • @aléa : je ne vois pas en quoi les changements qui ont eu lieu depuis notre époque nécessitent l'accès à des informations "secrètes". J'étais moi-même dans une prépa parisienne bien connue, et à moins que ma mémoire ne me fasse défaut, il ne me semble pas qu'on ait eu accès à des documents classés X. Je suis bien conscient que les élèves de grandes prépas bénéficiaient d'avantages particuliers comme

    * une ambiance de compétition plus ardue
    * des DM et DS plus difficiles, tirés des annales des épreuves d'admissibilité des écoles les plus cotées

    mais dans mes souvenirs, j'ai plus appris dans les livres vendus dans le commerce que dans les feuilles d'exercices de mes profs. Je ne vois pas pourquoi les choses auraient changé en une génération.
  • @ Eric merci pour le rappel .

    Les livres d'exercices oraux ENS X de Randé sont très bien.
    On trouve dans leurs livres des exercices qui ne figurent pas dans les X ENS de Francinou Gianella Nicolas.
  • @JLT, personnellement je n'ai ni utilisé, ni acheté aucun livre ; les listes d'exercices de mes profs m'ont suffit (mais j'ai des amis qui ont acheté des livres).
  • JLT écrivait : http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?6,1842298,1843388#msg-1843388
    [Inutile de recopier un message présent sur le forum. Un lien suffit. AD]
    Eh bien, de mémoire de Ludomagnovicien, certains documents classés X circulaient à l'internat des mecs à mon époque ...
    Je (re)sors.
  • @ etanche : tu as un ton très sûr de toi et donneur de leçon qui est vraiment agaçant. Visiblement tu ne connais pas grand chose de ces "profs de province". De deux cas particuliers (témoignage de deux élèves qui n'ont pas forcément mis de côté leur frustration de ne pas être admis), tu généralises à toutes les prépas. Les cas particuliers que je connais (bien plus nombreux que 2), ne confirment pas du tout ton point de vue (que tu exprimes comme une vérité).

    Je pense que tu n'as pas conscience des différences de niveau d'entrée des élèves des différentes prépa :
    -il y a une douzaine d'années, dans ma classe de MPSI à Montaigne à Bordeaux, plus de la moitié de la classe avait Fermat comme premier voeu (et donc refusé). Rien d'étonnant que les résultats soient un peu meilleurs à Fermat qu'à Montaigne.
    -dans mon ancien poste, (CPGE EC dans Paris à la fin des classements), malgré une grande souplesse dans l'examen des dossiers, il y a actuellement moins de 20 oui définitifs sur Parcoursup. En parallèle, dans mon futur poste (autre filière, lycée très réputé), il y avait fin juin 38 oui définitifs, 10 oui mais, le dernier candidat à qui le voeu était proposé était classé 115eme (plus de 2000 candidatures). Il est vrai que ce sont deux cas extrêmes.

    Les oraux X-ENS des éditions Cassini ont été écrits par Serge Francinou, Hervé Gianella et Serge Nicolas
  • @JLT: je n'ai pas parlé d'informations secrètes.
    Mais il est bien clair que la composition des fiches d'exos traitées par un prof va dépendre de la composition de sa classe; je voulais insister sur cette évolution.
  • Calli a écrit:
    @JLT, personnellement je n'ai ni utilisé, ni acheté aucun livre ; les listes d'exercices de mes profs m'ont suffit (mais j'ai des amis qui ont acheté des livres)

    Je n'ai pas dit que les livres sont nécessaires, mais qu'ils étaient suffisants.
  • Oui, oui, je sais, je n'ai pas affirmé le contraire @JLT.
  • @JLT : depuis 20 ans, le concours est devenu plus équitable qu'avant. Il y a 20 ans, des examinateurs se permettaient de redonner plusieurs fois la même planche à des heures voire des jours d'intervalle, et certains redonnaient la même planche d'une année sur l'autre, même lorsqu'elle était sortie dans la RMS entretemps. Cela n'a heureusement plus cours. Il serait d'ailleurs temps que le concours mette à disposition des planches de Physique-Chimie, car il y a encore un réel problème dans cette discipline.

    Le vrai changement est qu'APB a permis à certaines grandes classes préparatoires (et pas uniquement des parisiennes ou versaillaises, voir la hausse des résultats à Fermat et au Parc) de capter une plus large proportion d'élèves à fort potentiel qu'auparavant. Cela a mécaniquement fait augmenter les résultats des dites prépas. Mais il y a aussi un autre phénomène dont l'explication m'échappe : il y a, depuis le début de la décennie 2010, une nette érosion du nombre de reçus venant des lycées de province, et cette érosion est difficilement explicable par le seul effet APB.

    Pour moi, le vrai problème est la capacité du système a détecter, en fin de Terminale, les étudiants au plus fort potentiel de telle sorte qu'ils aient tous la possibilité de s'épanouir, s'ils le souhaitent, dans un environnement stimulant (quitte à ce qu'il n'y ait plus qu'une dizaine de classes préparatoires en France qui envoient un nombre substantiel de leurs élèves à Polytechnique). Aujourd'hui, je suis incapable d'évaluer si le système fonctionne bien de ce point de vue, car il faut une vue d'ensemble que seul l'accès aux statistiques d'APB, croisées avec les listes d'admis à l'X (tiens, on revient au sujet initial !) permettrait d'obtenir.
  • <<Les oraux X-ENS des éditions Cassini ont été écrits par Serge Francinou, Hervé Gianella et Serge Nicolas>>

    Quant à Randé, les recueils de corrigés qu'il a écrits sont édités dans la collection Les clés, chez c&m.
  • @etanche

    Il s’agissait de prouver le theoreme du point fixe de Brouwer, la preuve qu’on m’a fait faire est la suivante :
    https://agreg-maths.fr/developpements/115 (Premier pdf, celui de Mathieu Dutour)

    @etienne je ne suis pas frustré pour les résultats car le concours de l’X ne m’intéressait pas, j’ai eu l’école que je voulais (ENS)
  • @ Viko merci pour le lien. Félicitations pour les ENS .
  • Faut faire des cours du niveaux de Papex Exbrayat, c'était un grand prof de taupe à Montpellier.
    Il écrivait pour ces élèves des cours de topologie, espaces métriques en puisant dans
    Bourbaki Topologie générale vol 1 et 2.
    Ces élèves lui rendaient bien en intégrant ENS X Mines Ponts Centrale.
  • @etanche: les lecteurs risquent de ne pas savoir de qui tu parles. Il avait eu des classes étoilées? Les M2 avaient quand même du mal à suivre (quoique les gens l'aimaient en général).

    EDIT: le forum lui a consacré un hommage dans ce fil
    http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?9,254059,page=1
  • @etanche de rien, fais moi savoir si tu trouves une preuve n'utilisant que des outils strictement au programme de MP, ça m'intéresse.
  • On peut voir quelque part ces cours de Papex :-) ?
  • @viko regarde dans le lien suivant le paragraphe 2.1.2 KKM theorem https://pdfs.semanticscholar.org/475d/762f4a55e79e8a2fe6e40c800b2857df43e2.pdf
    On peut fabriquer un exos en plusieurs questions qui se démontre avec le programme de MP
    Je te laisse le fabriquer et de nous le poster dans la rubrique analyse.
    C'est une preuve combinatoire due à Sperner 1928.

    Ici c'est encore mieux avec plus de détails l'article de Philippe Lo http://math.uchicago.edu/~may/REU2016/REUPapers/Lo.pdf
    En cadeau un article d'Ivanov bien fait https://arxiv.org/pdf/0906.5193.pdf
  • @viko, etanche : le théorème du point fixe de Brouwer en dimension 2 via le lemme de Sperner peut aussi être trouvé dans Raisonnements divins.
  • La liste des classés (avec rang implicite) vient d'être publiée au JO :

    https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000039202579&categorieLien=id
  • Ah, merci !
  • @Etienne : aucune frustration de ma part sur le fait que je n'ai pas intégré l'X, j'ai intégré une super école qui a posteriori a été une chance. Déjà j'étais en liste complémentaire c'était inespéré. Mais Télécom Paris c'était bien aussi.

    Ce qui est frustrant par contre c'est que sans en avoir conscience, en ayant l'impression d'avoir été préparé à égalité, tu te rends compte le jour de l'oral du concours que non c'est faux, il y a des gens qui ont été bien mieux préparés que toi pendant ces deux ans.

    Alors oui, il m'est répondu :
    - il suffit de demander à tes profs d'inviter l'X
    - il suffit de demander que des fiches d'exos soient préparées
    - il suffit de faire toi même la recherche dans les banques d'exos

    Mais pour pouvoir faire tout ça encore faut il savoir qu'il y a des gens qui sont mieux préparés.... Et le temps est la ressource la plus rare pendant ces deux ans, donc aucun élève n'a le temps de faire tout ce que vous dites en plus de ce qui est déjà demandé.

    Ce qu'on est en train de dire dans ce fil, en tous les cas certains, c'est que tout ceci _fait système_, c'est la reproduction sociale de Bourdieu. Dans les faits il y a deux vitesses, pas les mêmes recrutements de profs, d'élèves, de déficit de méthode de préparation et une méconnaissance partielle de la mécanique précise des concours les plus séléctifs. Et à la fin, certains, à niveau de sortie de terminale et motivation égale, ont bcp plus de chances 2 ans plus tard d'intégrer les meilleures écoles. C'est il me semble du déni de ne pas le reconnaître.
  • Comment mettre dans la même classe en mpsi:

    -Des élèves de TS1 de Henry 4 ( ou LLG dont je donne un DS ) dont je donne le polycopié.

    -Des élèves normaux d'une bonne classe de terminale S d'un lycée correcte de province qui ont 20 partout mais qui, en 2019 , ont 1 an de retard au niveau mathématique? Mais qui savent dériver une fonction sans calculette. Fils de gilets jaune...

    -Des élèves de zep ( je caricature ) qui n'ont pas commencé les mathématiques et ne savent pas poser une soustraction?

    À l'époque ( 2007 Terminale S), mon prof de math ( sur son temps libre...) me préparait au concours général et me donnait des DM et des compléments de cours pour arriver au niveau de ce polycopié.

    De nos jours, il ( je ) ne pourrait ( peux ) plus le faire et il ( je ) conseil PTSI ou ECE ou PACES au enfants normaux de classe moyenne ( un génie intégrera toujours Ulm si il en connait l'existence )

    Et je ne trouve aucune solution à ce gros problème.
  • Pourquoi on ne peut pas préparer les élèves au concours général maintenant ?
  • Bah les lycéens de ZEP ne sont pas sélectionnés en prépas. Et malheureusement, je le comprends, vu que dans mon ancien lycée -qui n'a pourtant pas un public "ZEP", il y avait par exemple 11,3 de moyenne en maths au 1er trimestre dans une classe où il y a eu 5 de moyenne au bac blanc (qui pourtant était facile) et un tiers de la classe collé d'entré au bac...
  • axexe écrivait: « Et je ne trouve aucune solution à ce gros problème. »

    La solution c'est qu'il n'y a pas de problème.
  • @axexe,
    La question est pourquoi les élèves n'ont pas droit au même cours qu'en LLG et cie? "Ils n'ont pas le même niveau" - ce n'est pas une excuse...
    Le poly Henri 4 est bien sauf la partie sur l'inférence statistique. Il y a des maladresses et des choses fausses. D'ailleurs je traite les probas continues avec mes ex-ES de la même façon et cela ne leur pose pas de problème. Bon ok, à 50% des miens (fac d'éco pas très côté).

    Ah oui..... le fameux "J'accepte l'hypothèse que ..." dans le cours (:P) Pas bien!
  • axexe a écrit:
    De nos jours, il ( je ) ne pourrait ( peux ) plus le faire
    kioups a écrit:
    Pourquoi on ne peut pas préparer les élèves au concours général maintenant ?
    Je répondrais bien : peut-être à cause du fatras de débilités (compétences, fiches-actions, dispositifs, réunions vides de sens) sans cesse imposées aux profs pour leur faire perdre leur temps par des gens qui sont payés inutilement ?
  • On remarquera que l'introduction au d.s 08 est à peu près le contraire de ce que nous demande de faire l'inspection.
  • Bah, on ne t'impose pas tout ça, juste une question de volonté...
  • Surtout chez ceux qui présentent ces vagues vaticinations sous le titre pompeux d' "idée"

    J'hésite toujours à le mettre en DS, tellement c'est génial.
  • On ne nous l'impose pas dans le sens où on n'ira pas en prison si on ne le fait pas, mais je pense qu'on nous l'impose bien.
  • Lamentable : on passe sous silence la fierté française .
    Qui est major de l' X ? C'est honteux de le dire ?
  • @franckfranck non je ne sais pas qui c'est ? Le fils de Sarkozy ?
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • 1ère fille classée 11ème.
  • Elle a d'ailleurs obtenu une médaille d'or à l'EGMO deux ans avant :

    https://www.egmo.org/egmos/egmo6/scoreboard/
  • Pas moins de 8 filières. Quelle bouillabaisse infâme. Ça ne veut plus rien dire. Sans queue ni tête. Bientôt plus de classement, 36 filières, une filière manuelle, une filière sportive, des tiers-temps au concours, 50 % d'étrangers, tout ça pour créer un joyeux melting-pot de tous les « talents » et avoir une audience auprès des cabinets de recrutement anglo-saxons. Bientôt plus de service national, plus de drapeau, plus d'épée. On changera la devise « Pour la Patrie, les Sciences et la Gloire », ça sent trop le facho-catho. On enlèvera la tutelle militaire ; les traditions c'est pour les cons. En route vers la médiocrité, vers la médiocratie. Ensuite, ce sera l'ochlocratie. À vomir.

    Filière MP - Option informatique
    Doublet (Côme).

    Filière MP - Option physique et sciences de l'ingénieur
    Bulckaen (Léo).

    Filière PC
    Bonnault (Diane).

    Filière PSI
    Guigon (Maxime).

    Filière PT
    Somerville (Josselin).

    Filière BCPST
    Kalfon (Raphaël).

    Filière TSI
    Ricard (Romuald).

    Filière universitaire
    Donvez (Eliott).
  • Attention, il y a en fait 3 majors pour chacun des classements MP-Info, MP-SI, PC et PSI
    (un par commission). Ensuite, ces majors sont interclassés par ordre de total de points, mais l'ordre donné par le Journal Officiel ne correspond pas toujours à cet interclassement (problème rencontré régulièrement). Selon des sources internes à l'X, le major PSI cité par Sinusix serait effectivement le "super-major" de cette filière, les super-majors MP-Info, MP-SI et PC seraient Nicolas Gues, Ruben Prauthois et Thomas François-Poncet.
  • @Sinusix pourquoi tu racontes ça? C'est quand même intéressant d'avoir des gens qui viennent d'horizons différentes. De surcroît, la présence d'universitaires est un plus car s'ils se montrent bienveillants à l'égard de leurs camarades taupins, ceux-ci pourront apprendre qu'il existe d'autres sexualités que l'homosexualité forcée des internats ou l'onanisme (pour ces questions, je sais de quoi je parle, ayant intégré après un DEUG).

    Pour la question militaire, ayant eu un X comme patron à mes débuts, celui ci m'avait raconté qu'en 1968 ou 69 ils avaient été obligés de prendre un "brave saint-cyrien" (un crétin de militaire) parce qu'il n'était plus dans l'air du temps pour un ancien X de prendre la direction de son école.
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!