Si on renonçait à l'implication — Les-maths.net The most powerful custom community solution in the world

Si on renonçait à l'implication

et si on renonçait à l'implication, il se passerait quoi sieur cc (oubli qu'il est enfermé dans le forum L&F)?

S

Réponses

  • Ça dépend, tu autorises $\neg A \lor B$?
  • Alors tu dois renoncer à ta question ?
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • ma question avait-elle un sens ?

    Selon Saint Nicolas, il semblerait qu'on ne sait pas.

    S
  • Je trouve que ta question est pleine de sens au contraire... Car il est bien difficile aujourd'hui (mais il parait que ça l'a toujours été? Désolé mais je n'y crois pas!) de faire comprendre aux élèves un raisonnement déductif ou encore de comment prouver (techniquement) une implication!
  • Samok
    Deux messages successifs cachés car hors sujet (et incompréhensibles).
    Pourquoi pollues-tu ainsi ton fil de discussion. Ta question ne t'intéresse plus ? D'ailleurs t'a-t-elle jamais intéressé ?
    AD
  • oui mais bon, quand je suis prisonnier j'ai envie de liberté et quand je suis en liberté la modération m'enferme.

    Alors bon, hein ? Non ?

    S
  • Il y a peut-être une raison à ça, non ?
    L'immense majorité des intervenants du forum sont en liberté sans que la modération ne les "enferme". Peut-être n'abusent-ils pas de la liberté et en font-ils un usage raisonnable.
  • "Faire un usage raisonnable de la liberté".

    Savoureux.

    Même lors, ton argument ne tient pas car je ne vois pas en quoi les calembours de samok, que quelques bas du front qualifient d'incompréhensibles sont plus répréhensibles que [...] ou [...] par exemple.

    [Le bas du front te salue. AD]

    [Erreur de logique classique des débutants, mon cher AD: j'ai dit que quelques bas du front qualifient les calembours de samok d'incompréhensibles, pas que tous ceux qui le font sont des bas du front]

    [Si tu veux ergoter. Où vois-tu une erreur de logique ?
    Tu dis qu'il existe des bas du front qui ... et je te réponds "Le" (un de ceux qui existent) te salue. AD]
  • si vous lisez ce fil
    N'est-ce pas un peu con comme problème la pièce jointe ?

    S
  • Quelqu'un disait l'autre jour : "L'homme n'est pas fou, c'est bien pire que cela, il est libre !"
  • Je conclus de tout ça que
    • Peut-être qu'il est possible de ne pas utiliser l'implication, mais lorsqu'on raisonne dans la vraie vie on l'utilise, par exemple lorsqu'on doit choisir entre épouser une princesse et se faire dévorer par un tigre.
    • On ne demande jamais à la princesse si elle est d'accord pour épouser un prisonnier.
    • Le prisonnier doit prendre une décision sans avoir toutes les données, notamment sans avoir comparé au préalable le tigre et la princesse. Pas sûr que le troisième prisonnier soit content.

    Plus sérieusement, je ne comprends pas quelle est l'intention de samok, mais on peut noter que les élèves confondent souvent $\implies$, $\iff$, «donc» et $=$. Il est peut-être judicieux de ne pas utiliser les symboles $\implies$ et $\iff$, mais de n'utiliser que des mots en français comme «si (...) alors».
  • Bonsoir JLT,

    en fait j'ai écrit ce fil parce que des collègues qui s'impliquaient dans l'établissement sont demandés d'aller enseigner ailleurs avec la réforme du lycée à venir.
    Il y avait donc une autre grille de lecture.

    S
  • Ah, encore un double sens que je n'avais pas compris.
  • parce que tu n'étais pas compris dans le périmètre, genre tu enseignes dans le super-rieur : es-tu le genre de gars qui dit : "oubliez ce qu'on vous a dit, maintenant on va faire des maths, des vraies" ?

    S
  • Au contraire, je souhaiterais que les étudiants n'aient pas oublié ce qu'on leur a dit...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!