comment publier — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

comment publier

salut , j'ai besoin de quelques informations , et je remércie au début tout ceus qui vont me répondre.

je veus savoire si l'institut fourier publie pour les non doctorants , dans le cas positif , quel est la procédure que je dois faire pour publier dans cette institut.

pour écrire mon article , j'ai besoin de savoire la différence entre la notion du théoreme et de proposition , et est ce que je peus métre des graphes dans l'article, parceque je n'ai pas trouvé ça dans mes lectures des articles publier sur internet . et s'il y a ceux qui veulent parler de la façon d'écrire leurs recherches ....se seura trés utile pour mon travail.

je sais pas si ces questions ont l'aire un peu étrange..mais j'en ai vraiment besoin de votre aide ..et merci.

Réponses

  • Déjà, faudra éviter toutes les fautes d'orthographe !
  • savoir c'est sans e.
  • Si c'est pour ne pas répondre à la question et critiquer le français de l'auteur du message, prière de vous abstenir.
  • Salut Philippe Malot ! OK !
  • quand j'ai vue qu'il y a déja 4 messages , j'ai crue que mes questions ont
    trouvé des réponses, mais helas il y a toujours des intérvenants qui
    allument des débats inutiles qui ménent diréctement a la férmeture des files...
    je prie ces gens de faire ça ailleur , je veus des réponses concrétes ces tout .
    oui je suis nul a l'orthographe , je vais faire attention dans mon article ,
    mais je suis éleve de l'école marocainne populaire , et je vous assure que
    je suis pas mal ...selon le niveau de cette école. et ces pas du tout ma
    faute, alors passons au dessus de ça s'il vous plait...et aider moi.

    cordialement: galois...
  • On trouve toutes les informations sur le site des Annales :

    <http://aif.cedram.org/rubrique.php3?id_rubrique=6&lang=fr&gt;
  • galois, as tu essayé de contacter science et vie, la recherche ou d'autres journaux du même type. Si eux ne peuvent pas t’éditer, peut-être qu'il pourrons te dire qui peut le faire.
  • pourquoi ne pas s'adresser directement aux chercheurs ?
    en plus tu pourrais peut-etre obtenir une relecture de ton article (ce qui etre pas mal car, sans mechancete aucune, ca fait mauvais genre de publier un article bourre de fautes)
  • merci

    Glag: je connaisais déja le site...mais je chérche l'opinion des gens qui publient déja a l'institut fourier.

    q:j'ai pas vraiment contacter des journaux mathématiques , mais j'ai remarquer dans le site de l'institut fourier qu'elle n'impose pas que le chércheur soit un doctorant (mais je veus m'assurer), et elle n'est pas spécialisée dans un seul domaine , ce qui me convient bien sure.

    Nico:le probléme qui s'impose quand on veut s'adresser aux chercheurs est bien sure la spécialitée , je peus pas classée mon travaille dans une direction classique , et j'ai essayer pourtant mais sans résultats bien sure.
  • Les remarques initiales sur l'orthographe ne sont pas si inutiles que cela. Si un article se doit d'avoir du fond, la forme joue un rôle non négligeable...
  • Salut Galois, c'est ton compatriote Mohamed, je te souhaite bonne chance et à bientôt.

    Zizou
  • Merci de vos sugéstions...
    Mais est-ce qu'il y a quelqun qui peut me dire la différence entres théoreme et proposition et est-ce qu'on peut mettre des graphes dans les articles de recherches.
  • Difficile d'établir à mon avis la frontière entre théorème et proposition. Bien entendu, certains résultats sont sans contestation possible des théorèmes (Fermat-Wiles, théorème des nombres premiers...) !
  • 1) T'emmerdes pas a savoir si ce que tu as montré est une proposition ou un theorème. Le referee le fera a ta place :)
    Bon si dans un article de 20pp, t'as 15 theoremes, tu peux commencer a te poser des questions...

    En gros, theoremes pour les 2-3 resultats marquants du papier.
    Propositions pour des resultats qui se tiennent en eux-meme, le reste corollaires et lemmes. En gros tout ca, à moduler suivant....

    2) les graphes sont autorises. Mais c'est la galere. Il y a une tonne de precautions a prendre pour les inserer. Ca dépend des revues. Il y en a qui sont plus coulantes que d'autres (je sais pas pour AIF)

    3) La relecture par un chercheur s'impose. C'est rare qu'on ne fasse pas relire son article par un collegue. Un article redige comme une merde a particulierement le don d'exasperer un referee. Et la tu peux attendre des plombes pour savoir si l'article est accepté. Il faut bien se rendre compte que les referees ont autre chose a foutre que lire des articles qui les interessent moyen.

    Je quote: "Nico:le probléme qui s'impose quand on veut s'adresser aux chercheurs est bien sure la spécialitée , je peus pas classée mon travaille dans une direction classique , et j'ai essayer pourtant mais sans résultats bien sure."

    Euh dans Mathematical Reviewes, il y a plus de 1500 subjects mathematiques. A moins que t'ai inventé une nouvelle théorie Bogdanovienne ton sujet est deja référencé. Donc il y a des mecs qui bossent deja sur ton sujet ou les alentours. Contacte-les.

    Voila, voila mes humbles conseils.

    Joaopa

    PS: Ca me gave les mecs qui se la joue (pas comme Beckam !!:) ). Moi, je viens d'inventer la nouvelle theorie de la mort qui tue le chien, la grand-mere et mon nounours....


    Joaopa
  • Merci joaopa de vos réponses , mais si les conditions de publications sont comme tu dis, je t'assure qu'un mathématicien qui travaille hors du système, dans un pays du tiers-monde, n'a aucune chance de publier ces recherches ...
    Et vraiment là je ne sais pas quoi faire, quand même je vais essayer l'institut Fourier, pour ne pas rester comme ça.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!