Ai-je une chance d'obtenir le capes de math ? — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Ai-je une chance d'obtenir le capes de math ?

Bonjour, je suis etudiant a la fac et je travaille dans un lycée en tant qu'assistant pédagogique en mathematiques et physique. Mon parcours universitaire : j'ai un deug de technologies pour l'ingénieur et une licence d'ingénierie electrique. Ma question c'est: Je veux passer le capes de math l'année prochaine et je voudrais savoir, n'ayant pas suivie de parcours mathematiques a la fac, si j'avais une chance de pouvoir obtenir l'ecrit? J'ai toujours eu de bonne notes au lycée et a la fac dans les matieres mathematique,j'avais un bon niveau! Merci

Réponses

  • Le mieux est d'essayer de faire des annales. (rapports de jury).
  • la réponse a ta question est clairement non. Je te recommande de faire une licence de maths, L3.
  • Bonjour,

    je ne suis pas d'accord avec q.Le niveau requis à l'écrit du Capes est, tout au plus, un bon niveau DEUG et une rédaction irréprochable.Tu as toutes tes chances si tu te prépares sérieusement e faisant des sujets d'annales.
    Pour l'Oral, en ravanche, il va falloir bûcher sec ;) (de toute façon, c'est toujours le cas si l'on tient à se présenter à l'Oral d'un concours de recrutement dans de bonnes conditions...)

    Bonne chance à toi!
  • tigweg, tu n'es pas d'accord avec moi ? Il va falloir qu'il se paluche le théorie de la mesure, l'intégrale de Lesbegue, les probas, l'algèbre, le calcul diff et intégral bref tout le programme de licence de math qu'il n'a pas vu puisque il a fait une licence d'ingénierie électrique.
  • je suis tout à fait d'accord avec le message de Rémi Chautard. Si vous franchissez la barrière de l'écrit, vous pouvez placer ensuite vos oraux 1 et 2 niveau Bac + 1 voire Terminale S.
  • Aux lacunes, il faudra aussi rajouter la géométrie (coniques par exemple).
    Personnellement, je ne sais pas si il est possible d'obtenir le capes avec ce cursus, mais si c'était le cas ça serait profondément anormal.
  • "Il va falloir qu'il se paluche le théorie de la mesure, l'integrale de lesbegue"

    Lebesgue n'est pas au programme du Capes.
  • Tu devrais jeter un oeil sur les programmes du capes sur education.gouv.fr et faire des sujets d'écrits.
    Ne peux tu pas passer le capes interne?
  • Bonjour,

    Ne faut-il pas avoir une licence de Maths ou équivalent pour pouvoir se présenter au concours ? ( La licence d'ingénierie est-elle un deplome équivalent ? )

    Conçernant ton niveau, ça dépend aussi de ce que tu as fait comme Maths pen,dant tes années post-bac.
    Mais si t'es motivé et que tu bosses bien pendant 1 an, c'est tout à fait possible.

    Bon courage,

    Rouliane.
  • Sauf erreur, il faut une licence. Une licence de chasse aux dragons suffirait amplement.
  • Corentin,

    Je suis vraiment très choquée par tes propos. Si quelqu'un obtient le concours, c'est qu'il a réussi à être meilleur que les autres, et c'est donc parfaitement mérité. On a aussi le droit d'apprendre par soi-même. Nos capacités intellectuelles ne restent pas figées à ce qu'on a appris en cours et au niveau qu'on avait alors. C'est incroyable qu'en France on ne peut pas admettre qu'on puisse évoluer en dehors des bancs de l'école et que ses capacités ne sont pas fixées pour toujours avec le rang obtenu dans une école ou à un concours !!!!!!!!!! Bon, j'arrête là car je commence vraiment à m'énerver !

    Oui, tu peux obtenir le Capes si tu trouves la méthode de travail qui correspond à ta personnalité, que tu trouves suffisemment de temps, d'énergie et de motivation pour atteindre le niveau requis qui est, je le confirme, le niveau d'un bon Deug (pas besoin d'intégrale de Lebesgues, sauf grande malchance à l'écrit (d'ailleurs je ne suis pas sur que ça soit au programme du tout) et les coniques ne sont pas franchement difficile à comprendre si on aime un peu la géométrie (on faisait ça en Tle à mon époque). Bref, il faut te donner un délai qui correspond à tes possibilités de travail, par exemple 2 ans, commencer à réétudier les maths au niveau qui est le tien maintenant, et non pas à celui qu'il était (donc si il faut reprendre au niveau college ou lycée, il ne faut pas hésiter; ça servira pour l'oral de toute façon). Puis suivre ton bonhomme de chemin sans te laisser influencer par les mauvaises langues qui sont visiblement incapables d'étudier par eux-même; tout en te mettant la pression suffisante pour continuer sans se décourager, car ce n'est pas facile moralement quand on reprend les maths après longtemps (c'est ce que j'ai fait aussi). Si tu aimes travailler seul et que tu as assez de volonté pour affronter la pression des concours, tu as toutes tes chances, comme tout le monde. Bon courage !
  • Oui, q, je crois que tu confonds avec l'agreg :)
  • Question : es-tu à l'aise avec les sujets des concours des grandes écoles (sauf ENS et Polytechnique) ? Si globalement, tu t'en sors bien avec ces concours et si, en faisant quelques annales de CAPES, tu vois que tu arrives à aborder les premières parties alors c'est jouable. Sinon, cela me paraît vraiment très difficile.

    Fait donc le test toi-même.

    Personnellement, voilà ce que je ferais mais il faut voir si tu as le temps pour cela :
    - Première année, je suivrai un L3 par correspondance (part tele-science 6, par ex. C'est le programme par correspondance de Paris VI-Pierre et Marie Curie. Excellent cursus).
    - Deuxième année, préparation du concours lui-même et notamment les oraux plus sérieusement.

    Je rajouterais comme info :
    - Profite de la première année, lors de ton apprentissage, par commencer à remplir informellement tes leçons.
    - Inscrits-toi dès la première année au concours. Si tu l'as, tant mieux, sinon cela sera une expérience
    - Un dernier point, et pas des moindres, il n'est pas du tout évident que tu sois autorisé à passer le CAPES. L'agrégation, par exemple, exige une Maîtrise de Maths ou d'obtenir une équivalence (qui n'est pas simple à obtenir).
  • François ayant une licence, il ne devrait pas y avoir de probleme.

    Ce n'est pas forcément un probleme de ne pas pouvoir faire un sujet d'école maintenant. Lorsque j'ai repris les maths, je ne savais plus faire le moindre exo de 2nd et j'ai pourtant eu le capes quelques mois plus tard. C'est vrai que j'étais passé par une prépa, mais c'était 15 ans auparavant et je n'avais pas de tout touché au maths depuis.
    Tout dépend de ta personnalité au travail, si tu aimes travailler seuls et que tu ne te laisse pas décourager facilement (seul, on a souvent l'impression qu'on a atteint ses limites, qu'on ne progresse plus, on arrive pas à se situer par rapport aux autres; pourtant, si on persiste, on progresse et on découvre souvent qu'on est pas plus mauvais qu'un autre); alors tu peux y arriver.
  • Je pense que dido est dans le vrai. Pour faire court : oui tu as tes chances mais il faut envisager de ne pas réussir en une seule années.
  • Personnellement moi je trouve que j'ai la methodologie et c'est ce que les prof ont toujours remarquer chez moi,ils me disait que je redigeais bien que c'est ce qu'un prof attend quand il corrige une copie,j'etais le 1er en math au lycée et dans les 1er a la fac en math, mais j'ai pas fais un cursus de math car j'avais peur que trop de math ca m'aurais souler.Je travail depuis un an dans un lycée comme assistant d'education donc je donne des cours a des eleves de terminales S et c'est la que je me suis dis voila j'ai envie de devenir prof de math. Les math niveau colleges a terminales me posent aucun problemes, mais c'est plutot niveau licence, c'est pour ca que j'ai posé cette question. Un autre point aussi c'est que je suis quelqu'un qui travail en autonomie tout les cours de math a la fac je les ai appris dans des bouquins et malgré ca je m'en suis bien sorti. J'ai imprimer quelques sujet de capes anterieur et c'est vrai qu'a la 1ere lecture je comprend rien. Bientot je vais prendre des bouquins pour voir un peu tout ca et je verrais bien si j'arrive ou pas.
  • Ba alors Corentin t'as fumés le cailloux ou quoi ?

    Moi ca ne me choquerait pas qu'un chaudronnier érudit obtienne sont CAPES s'il le mérite. De toute façon quand on voit certaines brelles qui ont suivit le cursus "classique" et qui sont vouées au naufrage post recrutement, franchement, je ne vois pas ou ce situe le pb.

    Qq1 qui obtient le CAPES apres avoir suivi un cursus similaire à celui de François me parait tout aussi méritant sinon plus que le gars qui tape sa licence en 6 ans et qui bourrine pour passer le CAPES. Mais bon ca n'engage que moi...

    t-mouss
  • François,
    d'après ce que tu dis, tu as l'air d'être le bon candidat pour travailler le capes dans les conditions qui sont les tiennes. Si tu as déjà un niveau Tle, alors tu peux par exemple commencer par t'acheter les bouquins en Analyse et Algebre de la collection Capes/agreg chez Ellipse et pourquoi pas t'inscrire au cned des cet été afin de t'obliger à attaquer des problemes plus ardus (ils sont progressifs) tout en prenant le temps qu'il te faut pour les faire et les comprendre à fond. L'avantage du Cned, ce ne sont pas du tout les cours mais le fait que les problemes sont très biens, et surtout bien corrigés ce qui te permet de savoir de suite si ta rédaction est la bonne et éventuellement corriger le tir, le correcteur donne également une indication de ton niveau par rapport aux autres, ce qui peut permettre de prendre confiance en soi, ou au contraire de réaliser qu'il te faudra un peu plus de temps pour y arriver.
  • Compte-tenu de ce que tu dis, je pense que tu as toutes tes chances.
    Les sujets d'écrit sont souvent très long, selon les années si tu en fais un tiers, tu peux espérer avoir la note maximal.
    Pour les livres, tu peux regarder les Monier et toutes autres livres de premier cycle.
  • Merci pour les bouquins,je m'y met le plut tot possible c'est a dire demain. Je prefere commencer a travailler des maintenant. Les math pour la physique sont au prgrammes pour la capes? ( Serie et transformée de fourier, distributions,transformée de Laplace, convolution etc) Ou je pourrais trouver le programme a connaitre pour le capes? Merci
  • <I>"Question : es-tu à l'aise avec les sujets des concours des grandes écoles (sauf ENS et Polytechnique) ? Si globalement, tu t'en sors bien avec ces concours et si, en faisant quelques annales de CAPES, tu vois que tu arrives à aborder les premières parties alors c'est jouable. Sinon, cela me paraît vraiment très difficile." </I>
    <BR>
    <BR>» Je ne suis pas du tout d'accord avec ce que tu dis. Pour ma part, j'ai passé le Capes en 2005, et je peux te dire que quand j'ai regardé les sujets de Capes en début d'année, j'ai failli partir en courant. De même pour les sujets de concours, que j'aurais été incapable de faire à cette époque, et avec lesquels j'aurais surement encore du mal aujourd'hui :))
    <BR>
    <BR>Voilà, je pense que ta remarque est juste, mais pas en tout début, surtout que François semble reprendre les Maths après quelques années sans.
    <BR>Maintenant, si on est incapable d'aborder un sujet de Capes ( en partie bien sur, vu la longueur) 1 mois avant le concours, effectivement on peut se poser des questions.
    <BR>
    <BR>Je conseillerais à François d'ailleurs de commencer par faire des sujets de Capes Agricole, qui sont accessibles, puis de se lancer dans des sujets de concours de "petites" écoles ...
    <BR>
    <BR>Bon courage en tout cas,
    <BR>
    <BR>Rouliane<BR><BR><BR>
  • le programme se trouvent sur http://www.education.gouv.fr/siac/siac2/bo.htm
    il faut sans doute chercher un peu ou aller sur http://perso.orange.fr/megamaths/capes.html
  • Bon, manifestement j'ai choqué, donc je vais essayer de m'expliquer.
    Si François parvient à obtenir le capes, j'en serai très heureux pour lui, c'est pas ça le problème.
    Ce qui me gêne, c'est que le capes est un concours qui sélectionne des gens ayant fait intensivement (même pour les pires glandeur) des mathématiques pendant 3 ans et qui suivent encore une préparation à ce concours pendant trois ans. Obtenir le capes après une licence d'ingénierie électrique (même en travaillant beaucoup), je trouverai ça bizarre.

    Par ailleurs, Dido, je pense que tu as mal compris mon message, je n'ai pas dit que Francois n'avait pas le droit de se reconvertir, je voulais dire qu'il ne serait pas normal qu'il obtienne le capes $\textbf{après une seule année de préparation}$. (c'est vrai que je n'ai pas été clair sur ce dernier point, désolé)
  • Corentin, aujourd'hui, beaucoup d'ingénieur par exemple, n'ayant pas fait de Maths pendant quelques (beaucoup) années, arrivent à avoir le Capes du premier coup.

    Pour ma part, j'ai fait de l'Electronique pendant mes études, et ça ne m'a pas empeché d'avoir le concours...

    Je crois que si on aime bie les Maths, qu'on est motivé et qu'on bosse (très) sérieusement pendant 1 an, c'est tout à fait accessible.
  • Bonjour,

    Une solution intermédiaire existe !
    C'est de passer le concours CAPLP Maths-Sciences qui ne demande pas de niveau extraordinaire en maths et ton niveau en physique sera, à mon avis, suffisant pour t'en sortir.
  • et la pluridisciplinarité ? Je pense que l'exemple de François en terme de reconversion, de saut dans l'inconnu, est plus un exemple à suivre qu'autre chose.
    C'est la difference entre un concours et un passage d'une année sur l'autre...
    J'aimerais cité l'exemple de Benoit Mandelbrot, qui a reussi à la fois Ulm et l'X en ayant un equivalent bac polonais. Tout cela en se basant juste sur des intuitions geometriques elementaires...
    François : fonce, tu n'as rien à perdre, et au pire, il vaut mieux avoir essayer que de s'être contraint à ne rien faire...
  • @Rouliane : Tu as raison. Dire qu'il faut être capable de résoudre les premières parties des problèmes de CAPES au début de la préparation c'est mettre la charue avant les boeufs effectivement. Je reviens donc sur ce que j'ai dit.

    Par contre, pour les sujets de spé, je reste quand même sur cette idée. Le chemin risque d'être sinon vraiment très raide pour l'envisager sur une seule année.

    Mais comme je l'ai dit aussi : ça ne coute rien d'essayer et d'aller jusqu'au bout !
  • J'y ai deja pensé au plp math physique, et j'y compte m'inscrire a ce concours aussi, mais l'inconvénient c'est qu'il y a de la chimie et je n'aime pas ca.
    Et pour repondre a corentin, j'aurais bien fais une année de plus en L3 math avant mais mon projet c'est d'avoir concours sur les 3 années a venir et non sur un an,quoique je vais bosser pour faire le maximun et pourquoi pas l'avoir en un an,au lieu de refaire une année a tout revoir les lecons de math,je prefere revoir et preparer le concours en meme temps,je pense que c'est mieux. Et si je l'ai pas l'année prochaine je pourrais passer le capes interne qui a mon avis si on a preparer le capes externe on aura moins de mal pour l'interne. J'ai regardé les sujets du capes interne ca a l'air beacoup mais vraiment beacoup plus simple.
  • En tout cas bon courage, quand j'ai posté mon message j'avais pas vu que tu donnais des cours de maths à des TS ni ton allusion sur ce que tu as fait en analyse.
    Si tu sais vraiment de quoi tu parles quand tu cites les distributions les séries de Fourier et la convolution, tu as en analyse un très bon pour le capes (et même si tu ne connais pas précisément les théories derrière, c'est déja un très bon plus d'être un peu familier avec ces notions).
  • Corentin, vos propos sur la "normalité" de la réussite à un concours me perturbent grandement !

    Pourquoi faut-il nécessairement avoir fait des maths intensément pendant 3 ans pour avoir le Capes ??

    Je ne peux m'empêcher de me regarder le nombril, en effet, je suis ingénieur, et j'ai passé le capes après mon diplôme. Dans mon école, j'ai fait assez peu de maths, je m'y suis remis seul, dans mon coin, et seulement pendant les vacances (et oui, je travaillais déjà). J'ai eu le Capes, maintenant j'enseigne en Lycée (un très bon lycée d'ailleurs), et je crois pouvoir affirmer que j'assure mon service aussi bien que tout autre certifié qui vient de l'université.

    J'espère qu'il n'y aura pas de "normalité" chez les enseignants, sinon.... pauvres élèves !

    Moralité : François974 pourra sans doute faire valoir sa formation "particulière" dans sa façon d'enseigner. La seule chose est d'accéder au niveau du Capes (ext ou int ?), et ça prendra le temps que ça prendra, mais ne lui ôtera aucun mérite, sinon, lui en ajoutera !

    (en effet, le profil universitaire est un vivier très important chez les profs, le concours est fait pour eux...)
  • Il faut aussi se méfier, je crois, des concours où il y a de la physique en ce qui concerne les TP; en effet, il me semble qu'il est impossible de préparer les TP seuls chez soi (c'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai choisi de me reconvertir dans les maths, sinon, j'aurais choisi la physique). Mais je ne sais pas si le PLP contient des TP en épreuve oral. sinon, tu peux peut-être emprunter un labo dans l'établissement où tu enseignes.
    J'avais vu un jour les stats sur le profil de ceux qui réussissent le capes de physique; ceux qui sont hors profil type (pas étudiants) avaient un taux de réussite vraiment très bas comparé au capes de maths (même s'il n'est pas non plus très élevé).
  • aucun problème François!!c'est tout à fait possible!!tu as toutes tes chances!!alors n'hésite plus et fonce!
    ;-)
  • Pour le PLP, c'est Math ET physique.

    On peut l'avoir malgré les math ou malgré la physique. Le niveau est celui d'un très bon baccalaureat, c'est à dire d'une deuxième année de Licence (ancien DEUG). Je veux dire que si le sujet peut se traiter avec les outils du bac S, il vaut mieux avoir ses deux ans de Fac, pour savoir comment utiliser ces outils.

    Sans compter qu'il y a une chance sur deux d'avoir la leçon en math et le dossier en physique, et en physique il n'y a pas que de la chimie.

    Et en ce qui concerne le public CAPES, on cherche des profs de math pas des chercheurs.

    Le message de Corentin est plus à considérer si tu vise la place de major au CAPES. Si être 800ème admis ne te gènes pas outre mesure, vas-y franco.

    Amicalement
    Volny
  • Bonsoir Volny,

    Il me semble que nous avons un cursus professionnel similaire.
    Une question : y-a-t'il un intérêt au niveau reclassement à passer le plp plutôt que le capes ?

    Cordialement.
  • Salut,

    Tu peux passer le capes sans faire de complexe en n'ayant ni licence ni master en math. Les connaissances de ces cursus sont bien au delà de ce qui est requis pour le capes. Si tu es relativement doué en math tu peux réussir. J'entend par là que l'on peut lire pas à pas un cours de géométrie algébrique niveau master et appliquer des théorèmes directement et être incapable de raisonner sur un problème de math élémentaire (ce qui je le confesse est mon cas ou presque).

    Donc il faut tenter et voir si tu peux faire la différence. Par contre l'oral ne s'improvise pas et constitue une bonne revue des fondamentaux.

    a+ et bon courage
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!