demande de conseils — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

demande de conseils

J'ai déja demandé des conseils il y a quelques jours et je remercie tous ceux qui m'ont répondu.
Je vais laisser de côté ma fierté et vous expliquez exactement ma situation.
Je voudrais essayer de préparer l'agreg interne mais je ne sais vraiment pas par quel bout commencer...
Mes études sont très loin (CAPES 1982 !)
Des collègues sympas m'ont passé des bouquins. J'ai attaqué le "cours de mathématiques spéciales" de Ramis Deschamps et Odoux mais je trouve ça très raide (en 1 semaine j'ai étudié le premier chapitre !)
J'ai envoyé un message au responsable de la prépa agreg de mon académie pour lui demander conseil. Il m'a conseillé comme remise à niveau les livres d'exercices de Eric Sorosina (système D). Je m'en suis procuré un hier à la bibliothèque mais je me rends compte qu'il me manque beaucoup trop de bases pour travailler la dessus.
Finalement, je vais vous avouer ce que j'ai fait, j'ai ressorti mes Quezanne Revuz Terminale C (j'ai passé le Bac en 76) que j'avais conservés ...!
Voila où j'en suis.
Auriez-vous des conseils. Quelqu'un s'est-il trouvé dans ma situation ?
Je remercie par avance tous ceux qui me donneront leurs conseils et leurs témoignages.

Réponses

  • Flo,

    J'ai repris les maths il y a 2 ans, 15 ans apres ma prépa et sans en avoir refait depuis. J'ai recommencé au niveau 2nd ! Aucune honte à ça, je n'avait plus aucun vocabulaire, aucun reflexe mathématiques, rien de plus rien du tout ! En 3 mois, j'ai fait le niveau 2nd, 1ere et Tle (avec des bouquins d'exos corrigé trouvés en librairie), soit fin septembre. Ca peut paraitre long, mais mon cerveau n'ayant pas réellement fonctionné pendant très longtemps, ce n'est pas facile de remettre la machine en route. Puis j'ai attaqué les J'integre tout-en-un et en mars je passais le Capes et je l'ai eu. J'ai préparé toute seule avec le Cned, sans activité pro mais avec 2 enfants petits. Cette année j'ai passé l'agreg, je l'ai loupé mais pas de façon humiliante.
    Bref, tout ça pour dire qu'il ne faut absolument pas désespérer. Il n'y a aucune honte à recommencer "bas", mieux vaut mettre en place les fondamentaux et il n'y a rien de pire que de se mettre dans une dynamique de l'échec. Les débuts peuvent être laborieux et c'est normal, quand on a repris l'habitude de faire des maths, ça va beaucoup plus vite. Enfin, reprendre les programme du lycée est de toute façon indispensable pour les oraux du Capes; alors pourquoi ne pas commencer par ça ?

    Bon courage !
  • Salut flo.

    J'ai préparé l'agreg interne parce qu'un collègue m'a dit en juin (1991) qu'il avait envie de s'y mettre. J'étais prof en lycée, avec des BTS textiles et des premières S ou des terminales C alternativement depuis peu. Mon cerveau n'était pas rouillé, mais j'ai dû reprendre tous les programmes de post bac à zéro. J'ai repris mon bouquin de référence de première année de fac (je l'ai perdu, et il n'est plus édité depuis 30 ans), puis je suis passé à des cours plus récents, avec le Ramis comme référence (Comme mise en place à un haut niveau de ce qui est déja compris).
    Ma préparation a été seulement de faire comme si je devais enseigner les chapitres que j'apprenais (Rédaction d'un cours personnel, choix d'exercices types ou intéressant, recherche d'exemples et contre exemples -Le Hauchecorne est génial pour ça- etc.).
    A un mois de l'écrit, j'ai essayé de faire un sujet. J'avais des sujets de l'ENS, j'ai pris le premier, je n'ai rien sû faire. Je me suis dit que je n'en savais pas assez, j'ai continué à étudier le programme, jusqu'à 3 jours avant l'écrit (Septembre 92). Puis je me suis mis en vacances. Les notes de l'écrit m'assurraient quasiment la réussite. Je n'ai pas eu l'impression d'être très bon, mais en fait j'avais rédigé très proprement tout ce que je savais faire, ayant en tête toutes les conditions des théorèmes. Et c'est ce que le jury adore ! L'oral a été une torture (je ne connaissais pàas mes notes, et comme elles étaient excellentes, ils m'ont poussé au bout de mes connaissances. J'ai failli ne pas revenir le deuxième jour, tellement je m'étais senti nul au premier oral). J'ai fini quatrième, je ne sais toujours pas pourquoi, sinon qu'il est très utile de se mettre au niveau du programme comme un prof, pas comme un élève.

    Alors prends le temps de revenir à ton niveau d'étudiant, puis de passer au niveau de tes profs. La suite est longue et douloureuse (Que c'est dur d'être l'interrogé !), mais la réussite est au bout.

    Cordialement

    Gérard (Agreg interne 93)
  • dido,
    merci de ta réponse qui me remonte un peu le moral !
    Pourrais tu me dire très pratiquement comment tu travailles : combien d'heures par jour, enfermé dans un bureau, en recopiant les résultats essentiels ... Pour les exercices, tu les cherches où tu vas directement à la solution ?
    Si d'autres se sont trouvés dans la même situation que moi merci de me prodiguer vos conseils et vos encouragements !
  • Juste pour te rassurer : quand on arrete une activité pendant un certain temps, la reprise est toujours difficile et le découragement viens vite. Cependant, le temps de ré-adaptation est relativement cour et donne lieu a une nouvelle approche (plus de recul, de maturité mais aussi peut etre moins de temps).


    J'ai été contraint d'arreter pendant 2 ans (prepa loin de chez moi oblige) un art martial que j'affectionne particulièrement. Lorsque j'ai pu reprendre c'est avec un immense plaisir que je suis retourné m'entrainer, et à vrai dire j'ai déchanté : les 8 premiers mois étaient horribles, plus aucune souplesse, moins de condition physique, de sensation, de technique bref ca m'a tellement démoralisé que je me suis dis que c'était foutu... et puis le plaisir de l'entrainement à pris le dessus et j'ai fini par me concentrer sur la compréhension des techniques plus que sur les techniques elles même et utiliser au maximum le recul que m'avait fait prendre cette pause. Finalement après 1 an à galérer (vraiment!) j'ai retrouvé un niveau correct et maintenant c reparti comme en 40 ^^....

    Donc en 1 mot comme en 100 c'est normal de se sentir démuni fasse à une reprise. Il faut perséverer et insister sur ce qui nous fait plaisir dans la pratique. Quand tu en as marre de galérer sur les diagonalisations d'endomorphismes, mets toi à faire des ptits pb de maths qui te rappelerons le plaisir de la reflexion mathématique.

    A trop ce focaliser sur la manière on en oublie le but et on se décourage. Quand on cherche à vraiment prendre du plaisir quitte à ne pas etre performant le reste suit...

    Bon c sur le sport et les maths c'est pas exactement pareil mais dans le fond je pense qu'il y a pas mal de points communs....

    En tout cas bon courage et n'oublie que nous sommes nombreux sur ce forum à pouvoir (essayer de) te préter main forte...

    t-mouss
  • Flo,

    Je travaillais environ 5h/jours en moyenne. Mais 5 h avec des enfants qui font du bruit, qui demandent quelques choses toutes le 5 min.....D'un coté c'est difficile de se concentrer, de l'autre, ça apprend à profiter de toutes 10 min de calmes qui se présentent et de se replonger dans un pb très vite.
    Pour m'y remettre, au début, je résumais les cours que je lisais en simultané, c'est un peu lent comme méthode, mais ça me permettais de retrouver les réflexes de rédactions des preuves, et c'est souvent en écrivant la preuve qu'on s'aperçoit qu'on avait compris que superficiellement. Pour les exercices, je cherche toujours, bien que pour le niveau agrég, j'ai quand même plus de mal et je trouve rarement un truc toute seule. En fait, mon problème pour l'agrég, c'est que j'étais en prépa agrég cette année et j'ai donc du essayer d'aller très vite pour tenter de vaguement rattraper mes collègues. Ce n’était pas la bonne méthode pour moi, il me manquait beaucoup de bases et je suis plus efficace en suivant mon rythme. Il faut toutefois parfois se méfier de soi-même, je suis perfectionniste et je suis donc capable de rester à stagner sur quelques choses pour tenter de le comprendre complètement, alors qu'il faut aussi savoir avancer quand on à suffisamment compris, quitte à revenir en arrière si besoin.
    Il ne faut pas oublier aussi de faire des annales, quand on pense avoir atteint un niveau correct sur une partie du programme, alors on tente un sujet qui porte sur cette partie, en rédigeant comme si on allait être noté, ce qui permet d'explorer plus avant que les exercices cette partie. Il ne faut se laisser décourager pas la longueur des sujets, je ne sais pas pour l'interne, mais pour l'externe; 1/3 peut suffire ; surtout qu'on est souvent plus rapide pendant l'examen car on n'a pas d'autre distraction et le stress motive.
    Quand tu te sentiras prête pour travailler sur le niveau post bac, il y a aussi les livres de la collection Capes/agreg de chez Ellipse qui ont l'avantage de coller au programme (par contre les exos ne sont pas toujours très durs).
    A quel niveau enseignes-tu ?
  • Bonjour,

    j'ai une question pour dido.

    Que sont les "j'intègre tout en un" ?



    DM
  • <!--latex-->Ce sont des livres de prépa, je les trouve très pédagogiques et les exercices sont d'un bon niveau.
    <BR>
    <a href = "http://www.fnac.com/Shelf/article.asp?PRID=1427716&amp;SID=66931c37-f2ec-ab36-916c-2acd43af9b10&amp;UID=098e87077-193f-71ba-9e2e-d8bbaaaf28c8&amp;AID=&amp;Origin=FnacFR&amp;OrderInSession=1&amp;TTL=150620061606&amp;Fr=20&amp;To=0&amp;Ra=-1&quot;&gt; http://www.fnac.com/Shelf/article.asp? ...</a>
    <BR>
    <BR>Il faut toutefois faire attention lorsqu'on prépare le capes Ext ou l'agreg int, le programme n'est pas tout à fait le même que celui de prépa (la géométrie en particulier).
  • Bonjour flo,

    petit conseil :

    si tu as le niveau Term S (au moins) tu bosses les bouquins d'analyse MPSI et MP de JM monnier. C'est clair et impeccable. Après avoir vu les chapitres fonctions, séries, intégrales tu peux attaquer des sujets d'agreg interne (surtout ceux des années 90).
    En algèbre linéaire je te conseille le bouquin de Joseph Grifone (ex prof de toulouse III) Pédagogiquement c'est le top. Beaucoup d'exemple et de dessins... et les démo sont parfaites. Petit problème il pas très courant mais on doit pouvoir le commander.

    Reste la géométrie et là pas d'hésitation : Ladegaillerie.

    A la fin tu verras les trucs (un peu) plus techniques : opérations de groupe, équations différentielles, topologie des Banach... mais c'est pas l'externe, ça reste élémentaire

    Quand tu comenceras à taquiner les sujets d'écrit (en deux mois maxi ça vient) tu peux attaquer le gros truc : les leçons d'oral.

    Bonne chance.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!