Médecine sans maths — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Médecine sans maths

Bonjour à tous,

N'ayant pas trouvé de réponse ou pas su où chercher, je pose la question ici en espérant que quelqu'un puisse m'aider ou m'indiquer où chercher.

Cela concerne un élève en terminale qui a du mal en maths, mais d'excellents résultats dans toutes les autres matières (c'était le cas en première, pas trop de notes encore en terminale à ce jour). Bon an mal an, il tourne autour de 11, mais il n'arrive pas à se motiver pour travailler les maths.
Il voudrait rentrer en médecine tout en se désengageant des maths complémentaires.
S'il se désengage, est-ce qu'il garde de bonnes chances de passer les fourches de parcoursup ?

Merci par avance

Réponses

  • Bonjour.

    Sans mauvais jeu de mot, le PASS est le pass.

    À bientôt.

    Cherche livres et objets du domaine mathématique :

    Intégraphes, règles log et calculateurs électromécaniques.

  • ParcourSup, je ne sais pas, mais un élève qui n'arrive pas à se motiver à travailler quand il n'aime pas et qui prétend passer le concours de médecine se ment à lui-même.
    + la seule matière de terminale dont il utilisera les savoirs en médecine est... les mathématiques (calcul différentiel en plus, je ne crois même pas que c'est enseigné en tronc général) et non pas la biologie !
  • Je n'ai pas du tout suivi la réforme des études de médecine, mais il était prévu, si j'ai bien compris, que l'on puisse faire des études de médecine en n'ayant rien fait de scientifique avant. On m'a même parlé de la possibilité de rentrer en médecine, et pas en première année, après avoir fait du droit. Je ne sais pas si c'est vrai ou non.

    De toutes façons, en pratique, le meilleur généraliste que je connaisse était très faible en maths (06/20 au bac D).

    Je me demande tout de même si ne pas faire du tout de maths est une bonne idée, de même,que je me demande si avec 11/20 au lycée on a une chance même minime de réussir le concours (peut-être avec la réforme ?).
  • Bonjour, depuis la réforme, il y a 2 moyens d’intégrer la filière MMOPK (Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie, Kinésithérapie).

    - Les PASS (Parcours Acces Spécifique à la Santé) où l'étudiant suit une mineure liée à une autre filière. C'est toujours la voie privilégiée, 60% des étudiants vont venir de là.
    Si l'étudiant valide son année (moyenne aux examens), il peut candidater en 2ème année dans la filière MMOPK qui l'intéresse. Sélection en 2 étapes : admissibilité sur son dossier de 1er année puis admission avec des oraux (les meilleurs de l'ordre de 50% sont parfois admis dès la première étape en fonction des FACs)
    Si l'étudiant n'est pas sélectionné pour la filière MMOPK, il peut continuer en 2ème année dans la LAS correspondante à sa mineure choisie et il pourra retenter sa chance en 2ème ou 3ème année
    Si l'étudiant ne valide même pas son année, il doit se réorienter sur parcoursup par exemple en LAS 1er année.
    Dans tous les cas, il est impossible de redoubler.

    - Les LAS (Licence avec option Acces Santé) où l'étudiant peut choisir n'importe quelle filière compatible en fonction des FACs (droit, maths, physique-chimie, psycho, lettres, gestion, économie...). Dans ce cas la mineure est forcément Santé et les modules spécifiques recouvrent une partie des modules de PASS.
    Si l'étudiant valide son année (moyenne aux examens), il peut candidater en 2ème année dans la filière MMOPK qui l'intéresse selon le même processus que précédemment
    Si l'étudiant n'est pas sélectionné pour la filière MMOPK, il peut continuer en 2ème année où il pourra retenter sa chance en 2ème ou 3ème année
    Si l'étudiant ne valide même pas son année, il peut redoubler ou se réorienter sur parcoursup
    Les LAS permettent donc d’accéder à la filière MMOPK en 1er, 2ème ou 3ème année, le tout cumulé représentant 40% des étudiants admis.

    Concernant l'accès à un PASS, ce n'est pas trop difficile à obtenir avec le BAC qui comporte les bonnes spécialités en terminale (l'usage est Physique-chimie + SVT avec option mathématiques complémentaires ou Physique-chimie + Maths). Mais on peut très bien partir sur autre chose à condition que ce soit cohérent avec la mineure demandée, cela ne devrait pas poser de problème. Et puis de toute façon, il y a les LAS qui sont toujours possibles.

    Concernant l'accès à la filière MMOPK, officiellement il n'y a plus de numerus clausus, chaque FAC peut faire varier son numerus appertus en accord avec les besoins régionaux, officieusement, c'est toujours aussi sélectif donc pas de changement.
    Avec un BAC sans mention, c'est difficilement jouable sauf à tomber sur les FACs peu convoités (me demander en mp si besoin) ou à se révéler soudainement. Sans l'envie de travailler, c'est impossible, il y a énormément de connaissances à acquérir en peu de temps et c'est un contexte compétitif.

    Les notions utiles en maths dans la grande majorité des FACs ne sont finalement pas si nombreuses, il y a parfois un petit peu d’équation différentielle en UE3 physique mais pas toujours. Il y a surtout des probas qui seront approfondies en UE4 statistiques mais pas vraiment plus. Il n'y aura donc pas de retard à combler sur le fond.

    PS : Désolée si je suis un peu longue mais disons que c'est un milieu que je connais assez bien.
  • Merci pour vos réponses.
    À bientôt.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!