Un prof de maths sauvé par une pétition — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Réponses

  • Une seule intervention de ma part :
    On lit que la pétition a permis le maintien ce ce prof.
    Je n’en crois rien.
    « 140 signatures » et hop ?

    Coquille corrigée : merci Chaurien
  • Parmi les 140 signataires il y en a peut-être un(e) qui savait quelle ficelle tirer.
  • Ben après 6 ans il aurait du être mis en CDI, il était temps de le virer ! Tu n'étais pas au courant Dom ?

    La solidarité entre "collègues" ne semble pas au top :-D

    Aïe Aïe Aïe
  • XAX:
    L'expression utilisée par ce type, si on en croit ce média, « Je viens d’obtenir le Capes de la reconnaissance ! » lui vaudra l'hostilité d'un certain nombre de gens de ce forum je le parierai.

    PS:
    XAX: il ne faut pas sous-estimer les divisions qui existent au sein de l'administration française entre titulaires et non-titulaires.
  • Visiblement le principal du collège c'est Alain Chabat, ça a sûrement aidé.126752
    126754
  • Moi aussi j'ai été non-titulaire naguère, on disait alors maître-auxiliaire, et la gauchisterie glosait déjà sur l'injustice de la différence de condition titulaires-auxiliaires, etc. La solution ? Passer le CAPES. De nos jours, ça ne semble pas trop difficile : https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/05/16/01016-20140516ARTFIG00301-devenir-professeur-avec-420-de-moyenne-c-est-possible.php
  • Cette histoire n'a strictement aucun rapport avec le débat titulaire non titulaire. C'est très bien expliqué dans l'article par l'intéressé lui-même.

    « C’est une question d’ancienneté pour les contractuels. La personne qui devait prendre ma place en avait un peu plus que moi », témoigne Philippe Sérié.

    Il s'agit d'un contractuel qui prend la place d'un autre contractuel car il a plus d'ancienneté. Comme le nouvel arrivant ne tient pas plus que ça au poste et que de l'autre côté, il y a une volonté de conserver le premier, une solution qui satisfait les deux protagonistes a été trouvée.

    On se demande bien qui glose à partir de rien.
  • Voilà, je me permets de déroger…

    xax, bien hors sujet, comme d’habitude (je parle de 140 signatures qui auraient permis de… et il parle de CDI)
    xax, aveuglé par ses certitudes, comme d’habitude (« pas de solidarité », c’est faux, moins de corporatisme primaire, oui)

    Les pétitions, d’où qu’elles viennent, ça ne m’intéresse pas et cela n’a rien à voir avec une question de solidarité.

    Fin de partie sait très bien que pour passer un bon WE il faut proposer des « sujets de société ».

    Allez ! Rideau.

    Je vous laisse dire vos *****, pardon, vos bêtises.
  • Dom a écrit:
    Fin de partie sait très bien que pour passer un bon WE il faut proposer des « sujets de société ».

    En lisant cette histoire j'étais heureux pour ce type et en même temps très en colère par le fait qu'on prend les gens et qu'on les jette, et que l'administration, l'Etat, est un des principaux acteurs de la précarité de l'emploi en France.

    PS:
    Depuis 2020 l'Etat a encore rajouté une couche supplémentaire de précarité de l'emploi.
  • Bonjour.

    À tout le moins, la justification de la raison d'être du contrat de projet est en contradiction avec sa nature (à durée déterminée).

    Par contre, le procès envers "l'État pourvoyeur de précarité" est encore un joli raccourci.

    Bonne continuation.

    Cherche livres et objets du domaine mathématique :

    Intégraphes, règles log et calculateurs électromécaniques.

  • Faut arrêter de délirer! En tant que contractuel il connaissait la règle depuis le début et qu’au bout de six ans il pouvait cesser d’exercer! Il avait tout le temps de passer son CAPES si vraiment il voulait continuer à enseigner...
  • Dreamer:

    La précarité dans l'administration ne se limite pas aux contractuels. le contractuel n'est pas le plus mal loti (je sais que c'est hallucinant d'écrire cela). A un temps t combien de gens sont en vacation* dans une administration? J'imagine que c'est un nombre très important.

    *: le volume horaire peut être à peu près n'importe quoi entre 30 minutes et quelques mois.
    (l'Etat arrondit le temps total de travail à la demi-heure près. Il n'y a pas de petites économies)
  • biely a écrit:
    Faut arrêter de délirer! En tant que contractuel il connaissait la règle depuis le début et qu’au bout de six ans il pouvait cesser d’exercer!

    Ha oui, c’est de la faute du précaire, maintenant, s’il est précaire. De mieux en mieux.
    Il avait tout le temps de passer son CAPES si vraiment il voulait continuer à enseigner...

    Vraiment ?
    Je ne sais pas quelle est sa situation passée mais les contractuels sont très souvent sur trois établissements. C’est facile, dans ces conditions, de préparer le CAPES.
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • Personne ne s’offusque que l’on puisse enseigner durant six ans dans le même établissement sans avoir le concours du CAPES. Étonnant...
  • biely a écrit:
    Personne ne s’offusque que l’on puisse enseigner durant six ans dans le même établissement sans avoir le concours du CAPES.

    Bien sûr que si mais ce n’est pas de la faute du collègue, il n’est pas à blâmer, lui.
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • Il n’est pas à plaindre non plus. Encore une fois il connaissait les règles du jeu depuis le début et on ne me fera pas croire qu’en six ans il ne pouvait pas passer et réussir son concours du CAPES (le niveau demandé aujourd'hui est bien loin d’il y a trente ans).
  • Sans vouloir le défendre, il peut avoir de bonnes raisons de ne pas vouloir passer le capes (attaches familiales, par exemple). Et s'il est sur un poste bloqué (le titulaire pourrait décider de le reprendre un jour), la situation peut durer. J'ai connu les deux situations jadis.

    Cordialement.
  • Quel torrent de merde ce fil !! :-X

    A quel moment cet enseignant s'est-il plaint de quelque chose ? A quel moment a-t-il exprimé qu'il était surpris de quoique ce soit ? A quel moment a-t-il dit qu'il ne connaissait pas les règles ? A quel moment a-t-il crié à l'injustice ? A quel moment s'est-il indigné de quoique ce soit. Rien de cela n'est indiqué sur l'article.

    Ce n'est pas non plus l'auteur de la pétition!

    On ne connaît rien de sa vie et de son projet professionnel... Peut-être qu'il n'a pas passé le CAPES parce qu'il n'avait pas spécialement envie de faire carrière au départ et peut-être que l'envie lui prendra dans cinq ans. On en sait strictement rien, encore un ramassis de jugements à l'emporte-pièce totalement grotesques.
  • Zeitnot, c'est juste la discussion du we, on est au comptoire !
  • J'ai une collègue qui enseigne les mathématiques et la physique dans mon lycée. Cela doit faire au moins douze ans qu'elle est contractuelle, elle a une thèse en physique et est au moins aussi compétente que beaucoup certifiés. Elle est cdisée depuis longtemps et ne passe pas le CAPES par choix. Il faut vraiment être un sacré **** (mettez ce que vous voulez) pour émettre des jugements aussi péremptoires sur la vie de gens dont on ne connaît pas plus de dix lignes sur un article. C'est lamentable.

    T'as raison Blueberry, je vais aller me détendre. Merci à toi de me ramener à la raison ;-)
  • Merci, zeitnot. (tu)
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • Ma remarque c'était pour mettre un peu d'ambiance ce weekend.

    Après les gens à statut précaire n'ont aussi aucune autre alternative que de dire "merci patron" quand ils se font dégager car on n'embauche pas les chieurs...
  • Bonjour

    Es-tu sûr qu’on n'embauche pas les chieurs ?

    Je pense au contraire que c’est un critère qui fait la différence dans certains cas.
  • Bonjour,

    ..... Il y a aussi des profs (maths ou autre) qu'on a tenté de/réussi à faire virer par l'intermédiaire de pétitions, j'en ai connu.
    Et je crois que dans ce cas là, l'institution est assez souvent plus attentive.
    Cordialement.

    PG
  • Ça ne suffit pas toujours !
  • Bon là, il n'y a plus de rapport avec les maths.
    AD.
Cette discussion a été fermée.
Success message!