Agrégation externe 2022 — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Agrégation externe 2022

Bonjour,
J'ai passé et réussi l'agrégation interne (privé) en 2019 en enseignant en parallèle (avec une petite dose de réussite puisque je n'avais pas eu le temps de préparer tous les sujets d'oraux: 50 leçons sur 80 et aucun sujet sur les choix d'exercices).
Je songe à tenter ma chance sur l'externe...Est-ce beaucoup plus difficile à obtenir que l'interne?
En cas de réussite, mon idéal serait d'enseigner en CPGE. À quelles conditions est-ce envisageable?
Merci d'avance pour les quelques informations.

Réponses

  • L’interne est difficile à cause de la concurrence : des postes, mais pas beaucoup non plus.
    L’externe est difficile à cause des notions plus poussées et du programme bien plus vaste. Mais il y a beaucoup de postes et tous ne sont pas pourvus ce qui laisse penser que si on a un niveau, même très moyenne, ça peut passer.

    Quand à être en CPGE : il me semble que rien n’est acquis sauf peut-être avec un très très très bon classement… ou en connaissant bien les « bonnes personnes ».
  • Je voudrais profiter pour poser une question.
    J'ai été admis cette année à l’agrégation interne du privé (en 2020 admis à l'externe spéciale mais j'ai découvert que le maintien dans le privé n'est pas possible dans ce cas la).
    Je suis bien dans mon établissement actuel, mais je trouve dommage que de ne pas avoir certaines opportunités en tant que "faux" agrégé (pour exemple postuler en tant que PRAG).
    Si dans quelques années j'essaie l'externe et je demande le maintien dans le privé est-ce que j'aurais la possibilité de demander la réintégration dans la fonction publique pour pouvoir être affecté en tant que PRAG pour exemple?
    Et si je passe l'externe avec maintien est-ce que je redeviens stagiaire? Et par rapport à mon ancienneté/salaire il y a des changements?
  • Pour la CPGE c'est surtout d'être passé par la case ENS qui t'offre de grandes chances d'avoir le poste... Sinon oui très bon classement + connaître les bonnes personnes.
  • Bonjour, que pensez-vous du livre d'Algèbre L3 dirigé par Szpirglas ?
    Je cherche un livre ou un polycopié de cours, avec des exercices corrigés, qui serve de point de départ.

    En algèbre et théorie des groupes, mes connaissances se limitent, pour l'instant, à l'algèbre linéaire.
  • zestiria, quel est ton objectif en travaillant avec ce livre ?
    zestiria sur un autre fil : http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?18,2082850,2279578#msg-2279578

    Tu veux passer l'agrégation externe en parallèle de la recherche d'une reconversion hors enseignement ? Bien entendu, c'est ta vie, mais ça me semble beaucoup trop ambitieux de faire les deux. Je conçois que tu sois un peu perdu et secoué. Je pense que tu vas dans le mur en courant plusieurs lièvres à la fois.

    Cordialement.
  • Je pense que Dom a bien résumé les différences de difficultés entre les 2 agreg. Ces dernières années, plus ou moins depuis la masterisation, le bas de classement de l'externe a chuté, ce qui fait que certains passant les 2 agreg réussissent l'externe et non l'interne. Ce n'est pas le cas de la majorité de ceux qui tentent les deux, mais ça arrive.

    Pour les postes en prépa, un très bon classement + 1thèse sont de plus en plus requis. Mais ce ne sont pas complètement des conditions nécessaires. Si tu acceptes un remplacement au pied levé, si tu es au bon endroit au bon moment, ça peut passer avec un dossier plus modeste.

    Dans les années 90, le critère classement des agrégés les classait en catégorie : du 1er au 20ème, puis du 21ème au 40 ème, etc. Il y avait aussi des catégories à l'interne, sauf qu'il faut diviser par 10 : 1 et 2, puis 3 et 4, etc.
  • @Zeitnot : effectivement, il s'agit de faire un choix pour augmenter ses chances de faire une année constructive.
  • @Zestira. Sur le Szpirglas. Que je connais bien.
    - Il y a bcp de choses en un livre, donc ca peut être une "référence"
    - QQues exos d'applications (mais qui sont indispensable pour vérifier qu'on a compris)
    - rédaction inégale d'une partie à l'autre, c'est parfois lourd et fastidieux.
    - Trop gros.

    Je te renvoie à ma vidéo pour bien choisir sa bibliothèque de livre pour l'agrégation externe.
  • @Juggleforlife

    j'ai regardé ta video, et je saisis mieux pourquoi tu déconseilles ce livre. Avant de parler d'un manuel pour l'agrégation, je préférerais travailler sur un cours enseigné : un polycopié et des feuilles d'exercices corrigés. Je sais diagonaliser une matrice, je pars de là.
  • Je ne le déconseille pas forcément, mais je comprends de tes réponses qu'il te faut - peut-être :
    - Des livres de références (donc mon conseil sur la taille des livres pour l'agrèg est un peu différent) quitte à ce que ce soit un peu imposant.
    - Et je pense niveau L1/L2 avant/en plus d'avoir une référence L3.

    Typiquement la série des Monier collection j'intègre, pour moi, c'est un petit bijou, tu as tout en 6 volumes, L1/L2 et ca déborde sur le L3...J'ai énormément travaillé la-dessus pendant ma scolarité cela m'a tellement servi. J'ai eu de très bons résultats aux concours en maths et je le dois en partie à cette collection et à mon travail.

    Bonne journée,
  • J'ai l'impression de piétiner avec des manuels de niveau L1, L2.
    Dans le programme de l'agrégation , je voudrais plutôt travailler les chapitres que je ne connais pas du tout :

    2 Groupes
    3 Anneaux, corps et polynômes
    5 Géométrie affine et euclidienne
    7 Analyse complexe
    9.3 Géométrie différentielle
    12 Distributions
    13 Méthodes numériques
  • @zestiria n'hésitez pas à aller faire un tour dans une bibliothèque universitaire elles sont souvent remplies de livres de maths que vous pourrez feuilleter pour trouver celui qui vous conviendra le mieux. En livre de base avec des exercices corrigés, il y a les maths en tête de Xavier Gourdon, mais il ne contient pas tous les chapitres que vous listez.
  • Analyse complexe et distributions tu peux oublier ce sont des chapitres pour les normaliens. Méthodes numériques c'est pour la modélisation donc pas prioritaire.
    Bien sûr ce n'est que mon avis mais je pense qu'il vaut mieux exceller dans les domaines classiques et laisser tomber ceux la. Je pense aussi que c'est ce que souhaite le jury.
  • @eryoh tu fais bien de préciser que ça n'est que ton avis :-S
  • Je ne veux pas créer de polémiques, ni faire de statistiques maison. Mais l'analyse complexe ne tombe quasiment jamais à l'écrit (parfois 1 ou deux questions non bloquantes). Quant aux distributions, je n'en ai jamais vus. C'est de plus une branche qui n'est pas générale dans un cursus universitaire.
    En fait c'est surtout une question de stratégie concernant le travail de préparation de l'agreg externe, surtout si on la tente en candidat libre.
    Enfin pour avoir lu pas mal de rapports de jurys en entier, il me semble que c'est réellement ce vers quoi veulent tendre le jury. L'analyse complexe et les distributions font pour moi partis des sujets qui permettent de rechercher les premières places du classement.

    Et bien sûr ce que mon avis ;)
  • On peut justifier ce choix en disant que ce sont vraiment des chapitres propres à l’externe.
    Toute le reste (sauf peut-être la géométrie différentielle ?) est dans la L1-L2 et l’agrégation interne, par exemple.

    Bien entendu « anneaux, corps et polynômes » peut contenir du L1 mais aussi des choses très pointues.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!