Mathématiciennes — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Mathématiciennes

Bonjour à tous, je ne sais pas si mon post est bien placé, je l'ai posé dans histoire des maths car c'est ce qui s'y recolle peut-être le plus.

Je travaille l'agreg, et je lisais le théorème de Sophie Germain quand je me suis posé cette question : y a-t-il des théorèmes phares ou résultats importants à vos yeux découverts par une mathématicienne ? Un truc qui pourrait faire un développement à l'oral, donc qui tiendrait en plus ou moins un quart d'heure !

Par exemple le théorème de Sophie Germain ahaha
Bien à vous,
Thibault

Réponses

  • Connais-tu le théorème de Noether ? je te laisse le soin de regarder sur ton moteur de recherche préféré. J'ai peur qu'un quart d'heure soit insuffisant.

    Cordialement.
  • Bonjour.

    Je pense à ce théorème de Noether, bien qu'il y en ait d'autres, que ce soit en collaboration avec d'autres mathématiciens ou pas.

    Il y à aussi les démonstrations de Maryam Mirzakhani mais :

    _ C'est fort récent et je ne suis pas sûr que les théorèmes associés lui soient déjà attribués.
    _ C'est sans doute un peu trop technique pour un développement de ce genre.

    À bientôt.

    [Édit : Jamais deux sans trois, comme qui dirait, j'essaierais d'aller plus vite.]

    Cherche livres et objets du domaine mathématique :

    Intégraphes, règles log et calculateurs électromécaniques.

  • J'envoyais sur Internet car il y a aussi un "théorème de Noether" en physique qui est essentiellement des maths.
  • Pas de soucis, on a bien eu la même idée (au même moment).

    Cherche livres et objets du domaine mathématique :

    Intégraphes, règles log et calculateurs électromécaniques.

  • Pour autant que la question présente quelque intérêt :
    https://femmes-et-maths.fr/femmes-en-maths/
    https://mathshistory.st-andrews.ac.uk/Biographies/category-women/
    On en a déjà pas mal parlé sur ce forum, beaucoup pour l'intérêt que ça présente. Chercher les références.

    Maintenant, j'aimerais bien connaître la liste des mathématiciens(*) occitans, déjà le génial Fermat, mais d'autres ? C'est intéressant aussi, non ?

    Bonne journée.
    Fr. Ch.

    (*) En l'état actuel de la langue française, dire « mathématiciens » inclut les femmes. Une girafe peut être mâle.
  • La fange ?
  • Attention en cherchant "théorème de Noether" puisque le père d'Emmy, Max, était également un brillant mathématicien. Mais il me semble que la contribution d'Emmy a finalement été supérieure à celle de son père, si l'on peut émettre ce genre de jugements.
  • Poirot: C'est malin ! Maintenant on va avoir tous les virilistes qui vont venir se bousculer dans ce fil pour te contredire. X:-(
  • Oui, Chaurien, tu as raison ... d'autant que les occitans représentent une bonne partie de la population mondiale ...
  • Poirot, bien sûr qu'il est légitime de comparer les apports de deux mathématiciens et de conclure que l'un a été supérieur à l'autre si la comparaison l'indique clairement. On en est tout contents pour Emmy qui a fait mieux que son papa.
  • Chaurien: Tu veux dire que lorsque les travaux en mathématiques de la fille d'un mathématicien, mathématicienne elle-même, sont considérés par la communauté mathématique comme ayant eu plus d'impact que ceux de son père il faut le reconnaître et le saluer? B-)-
  • Je crois qu'il est inutile de répondre à une aussi sotte question. On compare les œuvres, indépendamment des caractéristiques de leur auteur.
  • Chaurien: Tu veux dire que les auteurs ne sont que des messagers, ils n'ont aucun rôle dans ce qu'ils créent, puisque tu sembles dire que leur "caractéristiques" n'entrent pas en ligne de compte?
  • S'il vous plait, restons dans la présentation de mathématiciens ayant eu bien plus de mérite grâce à leur apport grandiose malgré les difficultés liées à certaines de leurs caractéristiques.

    Un tout grand merci d'avance.

    [Édit : Qu'il me manque, le neutre.]

    Cherche livres et objets du domaine mathématique :

    Intégraphes, règles log et calculateurs électromécaniques.

  • Dreamer: Je crois avoir compris que le fil est à propos de mathématiciennes.
  • Le liste de « Femmes-et-maths » est grossièrement incomplète. Elle ignore par exemple Lucienne Félix, Yvonne Choquet-Bruhat, Germaine Revuz, Yvette Amice, Évelyne Barbin. À se demander si elle privilégierait les copines des « cheffes » de l'association....
  • Bonjour,

    Chaurien (tu)

    Cordialement,

    Rescassol
  • Bonjour,

    Du côté des occitans, Gaston Darboux, Joseph Boussinesq, Françoise Combes (l'astrophysique fait appel à beaucoup de mathématiques).

    Cordialement,

    Rescassol
  • Chaurien a écrit:
    À se demander si elle privilégierait les copines des « cheffes » de l'association....

    C'est sûrement la raison pour laquelle Sophie Germain est mentionnée. Une illustre membre de cette association sans doute? B-)-

    En même temps on peut lire en présentation:
    Au fil de l’actualité et de nos recherches, nous ajoutons des éléments biographiques de mathématiciennes. Ces éléments sont à géométrie variable. N’hésitez pas à nous signaler des erreurs ou ommissions et à nous aider à compléter cette rubrique.

    PS. Il y a un formulaire de contact j'ai envoyé les noms des femmes mentionnées par Chaurien pour que leurs noms soient ajoutés.
  • Heureusement que je suis là pour contribuer à « Femmes-et-maths » ! (:D
  • Chaurien: Tu pouvais directement leur communiquer cette liste. Quand on n'est pas satisfait de quelque chose parfois on peut rapidement obtenir satisfaction si on se sort...bref.
  • Et j'ai oublié Marie-Paule Malliavin, impardonnable je suis.
  • Tant qu'à faire, tu aurais pu aussi citer Marie-Hélène Schwartz. Doublement survivante.
  • Gérard0: Quelqu'un d'autre peut s'y coller pour faire ce ces "signalements". B-)-
  • Pour les Occitans, j'ai trouvé ceci :
    https://culturemath.ens.fr/thematiques/histoire-des-mathematiques/les-mathematiciens-dans-le-patrimoine-regional-du-grand-sud
    Où je vois encore un oubli de ma part : Jacqueline Lelong-Ferrand.
  • Merci pour elle Chaurien, l'exceptionnelle Yvonne Choquet-Bruhat https://fr.wikipedia.org/wiki/Yvonne_Choquet-Bruhat qui au grand âge a connu bien des difficultés ces dernières années. Ses archives balancées sur le trottoir ont ému un voisin qui a contacté C. Villani et E. Ghys, lequel a dépêché les archivistes de l'Institut pour sauver ce qui pouvait être sauvé.
  • Et pour nos mathématiciennes encore ceci, à transmettre à F&M.
  • Parmi elles, j'ai eu le plaisir, et l'honneur, de rencontrer : Lucienne Félix, Yvette Amice, Marie-Paule Malliavin, Évelyne Barbin.
  • Intéressante la petite vidéo sur Claire Voisin du site « Femmes et maths » !
    122320
  • Pour donner un autre exemple contemporain : Théorème de Caramello (Olivia) sur les conditions pour l'équivalence Galoisienne motivique.

    Je pense qu'il n'est pas nécessaire d'évoquer la paternité maternité spirituelle de ce travail.

    Malheureusement, pas moyen de mettre un lien, mais ces vidéos sont faciles à trouver avec les mots clés précédents.

    À bientôt.

    [Édit : Modification d'un passage suite à une suggestion.]

    Cherche livres et objets du domaine mathématique :

    Intégraphes, règles log et calculateurs électromécaniques.

  • Un exemple contemporain (parmi d’autres) est Anne de Roton (analyse et théorie analytique des nombres).
    J’ai assisté à ses conférences (avec d’autres collègues) de vulgarisation sur les nombres premiers.
  • Bonjour.

    Je ne sais pas s'il est encore nécessaire de donner un exemple, mais une perle pourrait être le théorème de Piccard (Sophie) sur les règles de Golomb :

    _ La consigne du sujet est respectée.
    _ Le sujet est relativement contemporain.
    _ Elle n'a pas encore été citée directement.
    _ C'est une mise en valeur appropriée géographiquement.
    _ Le sujet du théorème est simple (voire didactique).
    _ Ce sujet fait encore l'objet de recherches actuellement.
    _ L'application pratique parlera à beaucoup de gens.

    Ne reste plus qu'à voir le sujet qui aura la préférence de Thibault314...

    À bientôt.

    Cherche livres et objets du domaine mathématique :

    Intégraphes, règles log et calculateurs électromécaniques.

  • Dreamer a écrit:
    Je pense qu'il n'est pas nécessaire d'évoquer la paternité spirituelle de ce travail.

    Paternité ?

    e.v.
    À ta naissance, tu pleurais tout le temps et tout le monde souriait autour de toi. Fais en sorte qu'à ta mort, ce soit l'inverse. (Proverbe arabe)
  • Bonjour,

    je citerais Julianne Unterberger, épouse d'André Unterberger et maman de Jérémie Unterberger, tous les trois mathématiciens.

    Bien cordialement.

    kolotoko
  • Bonsoir

    La première mathématicienne dont la vie et l’œuvre sont connues est Hypathie d’Alexandrie.
    Elle naît vers 370 après JC dans la capitale d’Egypte.
    Elle est la fille de Théon mathématicien et astronome.
    Hypathie est restée célibataire car disait-elle, elle est déjà mariée à la vérité (qui apparemment lui suffit comme mari !).
    Elle est l’héritière des Grecs Pythagore et Platon, et ses commentaires sur l’Arithmétique de Diophante
    et sur les sections du cône par un plan (Appolonius de Perga) sont restés célèbres.

    En 415 sous l’Empereur romain Théodose 1er qui impose le christianisme,
    Hypathie refuse d’adhérer à la religion unique,
    elle sera lapidée par des chrétiens sectaires qui l’accusent de paganisme.
    Elle subit le même sort que la Grande bibliothèque d’Alexandrie (dont le dernier responsable est son père),
    trésor et témoin des avancées scientifiques grecques.

    Cordialement
  • Jean Lismonde a écrit:
    En 415 sous l’Empereur romain Théodose 1er qui impose le christianisme,
    Hypathie refuse d’adhérer à la religion unique,
    elle sera lapidée par des chrétiens sectaires qui l’accusent de paganisme.

    Je pense que ce n'est qu'une facette de l'histoire. J'y vois quelque part un lien entre cet évènement et la Sainte-Barthélémy. Mais je ne vais pas développer ici.

    PS:
    Grâce à la vigilance de Ev j'ai pu corriger ma mauvaise orthographe pour le nom de ce tragique évènement de notre histoire. Barthélémy est un prénom masculin et est dérivé du nom de saints chrétiens (tous des hommes).
  • Tu veux dire la la Saint.e-Barthélémy ??

    e.v.
    À ta naissance, tu pleurais tout le temps et tout le monde souriait autour de toi. Fais en sorte qu'à ta mort, ce soit l'inverse. (Proverbe arabe)
  • Il n'y a pas autant d'accents aigus : Barthélemy ou Barthelemy (prononcé [bar.te.le.mi] ou [bar.te.l'.mi]) est un prénom masculin d'origine araméenne (biblique), et également un nom de famille. Nom de l'apôtre Barthélemy, il vient de l'araméen Bar Tolmai, « fils de Tolmaï », ce dernier nom étant sans doute une adaptation du nom grec Ptolemaios, « Ptolémée ». Barthélemie au féminin, variante locale en langue d'Oc en usage au XVIIe siècle : Bourtoumine ou Bourtomine.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!