Résultats agreg interne 2021 — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Résultats agreg interne 2021

«13456720

Réponses

  • Je dirai plutôt à moitié fait.
  • Yes !
    Il n'y a pas encore les convocations pour l'instant non ?
  • Bravo à tous !
  • C'est combien la barre cette année?
  • barre à 87 j'ai cru entendre
  • Les barres sont effectivement de 87 pour le public et 94 pour le privé.
  • Salut,
    Une 8ème admissibilité pour moi… 87 c'est bas. Cela veut dire beaucoup de points à rattraper si on est un peu limite. Et comme on ne connaît pas ses résultats… Je me demande si les oraux vont avoir vraiment lieu vu le contexte en idf. J'ai compté à peu près 360 admissibles pour 160 postes. On verra…
  • Bonjour,

    Les convocations arriveront dans combien de temps en principe ? (comment cela se passe-t-il les années "normales"?)
  • Les "règles" pour cette année sur le site du jury. Pas de bibliothèque mais pas mal de livres numériques !
  • Je suis écœurée de voir tant de différences entre la barre dans le public et le privé!
    Elle est beaucoup plus haute dans le privé ,que l'an dernier.
    Je ne suis pas admissible .
  • Pourtant tous les ans on a le même message.
    Les candidats sont dans la même salle mais ils ne sont pas en concurrence.
    Ce n’est pas le même concours.

    L’écœurement n’est que du ressentiment.
    C’est normal. L’échec n’est jamais si simple à avaler.

    Dans une salle on a 100 inscrits dans le concours public et on n’en prendra que 33.
    Dans la même salle on a aussi 3 inscrits dans le concours privé et on n’en prendra que 1.

    C’est l’jeu ma pauv’ Lucette.
  • Chanig passe l'externe il y a beaucoup plus de places. Et les exercices et débuts de problèmes sont accessibles.
  • Si je passe l'agrégation externe, je serai mutée dans un établissement publique à plus de 600 km de chez moi.
  • Du coup on peut presque comprendre que la place soit plus chère dans le privé.

    Je ne fais pas le malin cela dit, quel que soit le concours, c’est souvent difficile d’encaisser un échec.
    Tu vas rebondir, je te le souhaite.
  • Merci Dom . Mais je ne sais plus trop comment m'y prendre pour bien préparer ce concours car je n'ai pas beaucoup de temps libre.
    Dois je me focaliser plutôt sur les oraux (qui préparent bien à l'écrit)? Dois je me faire un planning de travail ?
  • Bravo aux admissibles! Cest un premier essai et je compte dès à présent me repréparer pour le concours l'an prochain....
  • C’est un concours (le public) dont on dit qu’il faut en moyenne trois ans de préparation.
    Aucune source de mon côté. Je balance cela comme ça. « On dit que ».
    On peut imaginer que pour le privé c’est « un peu plus » (4 ans ?).
    Évidemment on a aussi toutes les situations (du premier coup ou bien au bout de la 8e fois...).

    J’ai toujours entendu du bien des prépas proposées dans le P.A.F. .
    Ainsi, si tu as accès à ces formations continues, ce serait le plus pertinent que je puisse conseiller.

    Courage !
  • Non non Chanig.... si tu es en contrat définitif dans le Privé et que tu es reçu à l'externe alors tu peux demander ton maintien dans le Privé sur ton poste actuel. Il faut juste que tu ne sois pas admissible au CAER PA la même année (Dans le cas contraire tu devras partir dans le Public). Par contre tu renonces au statut fonctionnaire. Tente le coup !
  • Bonjour Chanig,
    lorsque l'on demande un congé formation dans le public (je parle de l'académie de Rennes), on ne l'obtient actuellement [qu']après 10 refus, donc à la 11eme année. Dans le privé, tu l'obtiens sans aucun délais.
    Il y a des avantages et des inconvénients.
    Pour la préparation, je pense qu'il faut bosser les deux, l'oral permet de réinvestir les connaissances, mais il faut accumuler les annales pour être prêt pour l'écrit. Je passais près d'un we sur deux sur un sujet.
  • Ronan il y a des leçons d'oraux qui ne servent à rien pour les écrits, du genre Statistiques, droites et cercles, cryptographie etc...
  • Il y a quand même eu des sujets d'écrit sur la cryptographie.
  • Amédé a écrit:
    Je dirai plutôt à moitié fait.

    Ça va dépendre du Covid...;-) Félicitations aux admissibles.
  • Aujourd'hui 38 k contaminations... Je pense que ça sent mauvais pour les oraux. Ils vont nous refaire le coup de les reporter et après, hop (comme la partie 2 de l'interne), de les supprimer.
    Les oraux sont dans 1 mois on a largement le temps d'être confinés. Je suppose aussi que si le confinement en IDF est décidé le week-end, il n'y aura pas d'oraux le week-end...
  • Même s'il y a confinement le week end ou en semaine, les lycées resteront ouverts. Donc,cela n'empêchera pas la tenue des oraux.
  • Les oraux se déroulent dans les locaux d'une université. Tout dépend donc si les universités restent ouvertes le week-end, s'il y a des dérogations pour les examens et concours, etc. Donc ça risque de rester flou pendant un moment.
  • Les oraux sont dans un mois. A moins d'avoir une boule de cristal, personne (gouvernement compris) ne sait quelle sera exactement la situation sanitaire et quelles seront les décisions prises alors.
  • Bonjour, quelqu'un a une idée de la date à laquelle on aura les convocations ?
  • Lautre
    Aucune idée... Comment cela se passait il les années précédentes ?

    [Inutile de reproduire le message précédent. AD]
  • Les années "classiques", elles arrivaient très vite après les résultats (le lendemain ou le surlendemain). Ça me rappelle l'an dernier. Je n'aime pas ça!
  • Ca ressemble en effet très fortement à l'année dernière...
  • A mon avis il y aura des épreuves orales.
  • Quoi qu'il décide j'espère qu'on n'aura pas à attendre des semaines avant qu'ils ne se décident... Comme l'an dernier.
  • Il faut avoir assuré un bon 10 de moyenne sur les 2 épreuves pour être serein en cas d'annulation des oraux !
  • Ça ne sera pas mon cas cette année parce que la.przmiere épreuve oulalalaa
  • Pas mieux !
  • Ne vous faites pas de mal. On n’aura pas d’informations fiables. Même si elle vient d’en haut...
    Par contre si ça joue le rôle de thérapie (je ne suis pas ironique !) formulez des espérances et des critiques à volonté ici, ça fait parfois du bien.

    Une remarque : l’interne se prépare grosso modo en trois ans (technique du doigt mouillé). Et en maths, on a de la chance, on cumule chaque année des connaissances jusqu’à l’obtention.
    Donc je propose de se faire un plan de préparation (tel thème, telles leçons, telle impasse etc.) et de s’y tenir.
    Ça permet de ne pas tourner en rond et d’avancer pour oublier, si possible, tous les agacements liées à la situation.

    Bien entendu, les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

    Bon courage à tous les admissibles.
  • On ne se fait pas de mal, on s'affûte pour l'an prochain ! Et on reviendra plus fort bien sûr !!!
  • Croisons quand même les doigts pour cette année ! C'est pas encore perdu hein !
  • Bonjour,
    Je trouve ça un peu limite quand même au niveau communication : une petite phrase sur le site du jury du genre "les convocations arriveront la semaine prochaine" ou "vu la situation sanitaire il n'est pas certain que les oraux soient maintenus, nous vous tiendrons au courant dès qu'une décision sera prise" me ferait me sentir un peu considérée (c'est comme pour la SNCF : quand le train s'arrête en pleine voie, je préfère entendre "on est bloqué pour telle raison, on ne sait pas pour combien de temps" qu'aucune annonce, ce qui fait monter encore plus la tension).
  • Merci Dom pour ces conseils !
    Je vais de ce pas fermer cette page web et retourner à mes révisions...
    Ayant été dans la tourmente l'année dernière, j'espère juste ne pas revivre (et surtout faire revivre à ma famille) un calvaire sans fin...
  • L'an dernier, le fil créé par Seth oraux agrégation interne 2020 nous a aidé à passer cette période looooongue et difficile, avec des délires, des découragements, des défoulements, des plaintes et des râles pas toujours constructifs, mais ça nous a fait un bien fou.
    Cela a évolué depuis l'an dernier, il est peu probable que cette situation se reproduise.
    Ce que je retiens de ces années, c'est qu'il est impossible de prévoir le résultat d'une épreuve que tout le monde a trouvé difficile.
    Croyez en vous et m. à tous.
  • [small]Anecdote SNCF : (pour détendre, pardon de ce hors-sujet)
    Je suis dans un train PARIS-MANTES. Il s’arrête à une gare non prévue.
    Après un bon quart d’heure le cheminot prend la parole et on entend : « CE TRAIN EST SUPPRIMÉ ! ».
    Comme ça. Une seule fois. De manière ferme. D’un ton grave. D’un timbre précis et un peu métallique.
    Cela m’avait marqué. Être dans le train supprimé, ce n’est pas courant. Puis on se demande si l’espace temps va évaporer notre petite personne dans le chaos. Bon... voilà.
    Nous sommes tous descendus. Puis retour Paris pour repartir sur Mantes.[/small]
  • Es-tu en train de sous-entendre que [small]l'agreg, c'est possible ![/small] ?
  • La Seine Safe !
  • Sur publinet, on peut voir ceci :
    [19/03/2021]
    Les dispositions réglementaires relatives à l'état d'urgence sanitaire actuellement en vigueur autorisent le maintien du déroulement des concours de la fonction publique y compris dans les situations de confinement.

    Les épreuves des concours sont dès lors maintenues. Les candidats sont invités à se présenter pour concourir munis de leur convocation et, le cas échéant, d?une attestation dérogatoire de circulation.


    Il est rappelé que les concours sont organisés dans le respect de recommandations sanitaires strictes qui doivent être respectées par l'ensemble des participants (https://www.fonction-publique.gouv.fr/deroulement-des-concours-et-examens-de-la-fonction-publique-periode-de-crise-sanitaire)


    Les oraux d'admission ne sont pas ouverts au public extérieur.
  • Bonjour à tous,

    Voici ce que la mise à jour de publinet affiche depuis hier :

    " Les dispositions réglementaires relatives à l'état d'urgence sanitaire actuellement en vigueur autorisent le maintien du déroulement des concours de la fonction publique y compris dans les situations de confinement.
    Les épreuves des concours sont dès lors maintenues. Les candidats sont invités à se présenter pour concourir munis de leur convocation et, le cas échéant, d'une attestation dérogatoire de circulation. "

    Il y aura donc un oral. Ouf ! J'espère que nous recevrons les convocations sous peu...
  • L'oral peut aussi être une séance de torture si on tombe sur quelque chose qu'on ne maitrise pas.

    Est-ce si mal de ne pas avoir d'oral ?
  • O Shine, tu est souvent venu commenter le fil des admissibles l'an dernier, et j'espère que tu t'es rendu compte que, derrière parfois de grands délires, cela a été une période très difficile à vivre.
    L'oral fait partie de jeu, et si tu n'es pas prêt à le supporter, rien ne t'oblige à t'inscrire (ou à commenter, d'ailleurs).
    J'espère sincèrement que les collègues qui n'ont pas été sur la bonne liste l'an dernier ne revivront pas la même galère, qu'ils pourront défendre leur chances (et avec succès) sans perturbation.
  • Oui c'est si mal quand tu sais que tu n'as pas cartonné aux écrits, et que tu bosses comme une malade sur tes oraux depuis des mois (voire années), car c'est dans les règles du concours dès le départ : il faut réussir un oral pour être admis, donc tu t'y es préparé et tu as envie de défendre tes chances, de voir ce que tu es capable de faire, si ce que tu as préparé est bien... (même si la réponse est non)
  • Comme d'habitude, OS parle de son cas personnel (réussite parce qu'il a évité l'oral où il avait toutes les chances de montrer ses failles). Ne jamais prendre ses généralisations comme fondées sur la réalité : il ne parle que de lui.
Cette discussion a été fermée.
Success message!