Un auteur mystérieux

Bonjour,

Quelqu'un connaît-il un auteur (sans doute un ecclésiastique) qui vers 1880 publiait des livres sous le nom F. J-O P ?

A+
Etes-vous fou de l'aller quereller, lui qui sait tuer son homme par raison démonstrative !

Réponses

  • Merci

    Il s'agirait donc de Frère Gabriel-Marie (Edmond Brunhes), F J-O P étant les initiales d'un de ses supérieurs.

    Soit dit en passant, les Brunhes étaient une famille d'éminents universitaires (cf Wikipédia).

    A+
    Etes-vous fou de l'aller quereller, lui qui sait tuer son homme par raison démonstrative !

  • En effet, cela me semble la bonne réponse. J'ai moi-même plusieurs de ces traités signés F. G.-M., F. J., F. I. C., ou F. T. D. Et un avec F. F. sur la couverture et F. J. sur la première page. Tous édités par Mame et Poussielgue. Il s'agit vraisemblablement des frères jésuites identifiés par Jacques Gabay.

    Parmi cette dizaine de livres, aucun ne porte la mention O. P.. J'aimerais voir une photo de ce livre avec ce nom d'auteur. Il s'agit peut-être d'une abréviation ecclésiastique, comme on en trouve ici :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Abréviations_des_ordres_religieux_catholiques

    Ces traités sont du plus haut intérêt, spécialement en géométrie. C'est un aspect de la contribution éminente de l'Église catholique au progrès scientifique.

    Bonne journée.
    Fr. Ch.
  • RE

    En 1877 Brunhes publie sous les initiales de son supérieur de l'époque F J-O P (?) ; les initiales changent avec les supérieurs, mais vers 1900 Brunhes est devenu le supérieur de l'institution et donc publie sous ses propres initiales F G-M (Frère Gabriel-Marie).

    Le portrait de Brunhes est sur sa page Gabay.

    Brunhes est l'auteur d'un cours en 6 à 8 volumes (plusieurs fois réédité) pour Math Elem et de solutionnaires (appelés livres pour les maîtres) contenant les solutions de tous les exercices proposés dans ses cours ; ce fut un précurseur en la matière.

    A+
    Etes-vous fou de l'aller quereller, lui qui sait tuer son homme par raison démonstrative !

  • Et si Frère Gabriel-Marie (Edmond Brunhes à l'état civil) et Edmond Gabriel ne faisaient qu'un ?
    Lorsqu'un Frère des Écoles Chrétiennes écrivait un livre, son nom n'était pas mentionné, mais on indiquait les initiales du supérieur en fonction, apprend-on sur le site des éditions Jacques Gabay. En accolant son vrai prénom à son nom en tant que Frère l'auteur aurait voulu souligner son lien avec la religion tout en s'en affranchissant (plus d'initiales de son supérieur).
  • Un peu d'histoire : https://www.archives-lasalliennes.org/docsm/2018/1807_manuels.php
    où l'on trouve :
    F. J-O. P. : Frère Jean-Olympe PAGET, 10e Supérieur général, 1874-1875 ;


    J'ai dans ma bibliothèque l'ouvrage 176M, mathématiques, classe de troisième, solutionnaire, datant de 1962.
  • Bonsoir.

    Cela limite les années possibles pour l'édition de l'ouvrage concerné.

    J'aimerais aussi voir une photo de la couverture de ce livre.

    À bientôt.

    Cherche livres et objets du domaine mathématique :

    Intégraphes, règles log et calculateurs électromécaniques.

  • J'avais donc visé juste. Merci Eric!
    Sur la page d'archives lasalliennes que tu cites on peut lire :
    Dans chaque classe se trouvent deux Frères au moins : l’un chargé du français, l’autre, des mathématiques. Les professeurs préparent par écrit les cours à donner aux élèves. Les manuscrits se complètent d’année en année. Revus, annotés par les maîtres les plus compétents, ils sont soumis à l’approbation des Supérieurs de l’Institut et finalement livrés à l’impression ; ils deviennent pour les élèves des « manuels »
    C'est fantastique cette façon de travailler! Quand on voit aujourd'hui ce que sont nos manuels... fabriqués à la va-vite, peu travaillées donc, des contraintes économiques, etc. On en rêve tous de travailler ainsi.
  • Bonjour,


    Mon père m'a légué aussi un très volumineux FGM datant de sa Math Elem.

    Je pense que O.P. signifie "Ordre Prêcheur", manière traditionnelle de désigner les Dominicains.
  • Bernard DAVOUS écrivait:
    > Je pense que O.P. signifie "Ordre Prêcheur",

    Exactement ce que j'allais écrire.
  • Dans les RMS anciens il y avait un religieux je crois que c’était un Père Cubillo qui envoyait beaucoup de solutions de maths, physique.
  • A Davous et Ballantine : vous pouviez faire l'effort de lire ce que j'ai posté juste avant vous ...

    et que je vais remettre ici (pour vous éviter cet effort...)
    F. J-O. P. : Frère Jean-Olympe PAGET, 10e Supérieur général, 1874-1875 ;
  • Edmond Gabriel, alias Frère Gabriel-Marie donc, dans son livre Éléments de topographie, a écrit en introduction des notes historiques et biographiques sur la topographie. Une quinzaine de pages qui donnent un bon aperçu. C'est aussi une synthèse qu'on ne trouve pas facilement je pense dans la littérature scientifique. Ci-dessous une précieuse carte publiée avec ces notes. Les dessins et figures dans ce livre sont tout à fait remarquables, je me demande avec quel logiciel ils ont travaillé :-D.119538
  • L'article (1951) Edmond Brunhes (1834-1916) par Frère Garnier est disponible à la lecture sur JSTOR. Au final on y apprend peu de choses, et les propos de Garnier ressemblent parfois à une fable. Mais je poste ici un texte qu'il reproduit et qui est issu de la revue L'Enseignement Mathématique.
    À la toute fin de son article Garnier rappelle que Brunhes avait également de grandes compétences dans le domaine de l'ingénierie : C'est ainsi qu'il révisa les calculs d'Eiffel pour la construction de la tour qui porte son nom: il les mena à une telle précision que l'ingénieur en demeura stupéfait.119564
    Ed.jpg 256.5K
  • Bonjour,

    Voici un lien utile : https://www.archives-lasalliennes.org/docsm/2017/1704_fgm.php.

    FGM a trois normaliens-agrégés dans sa famille, à savoir un frère et deux neveux.

    A+
    Etes-vous fou de l'aller quereller, lui qui sait tuer son homme par raison démonstrative !

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.