Soutenance mémoire DEA — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Soutenance mémoire DEA

Titre initial : Soutenance de mémoire (pour Borde et d'autres..)

Voilà, ce message s'adresse à Borde, mais aussi à ceux qui pourraient me faire partager leur expérience.
Je vais soutenir mon mémoire de DEA en analyse fonctionnelle dans un mois.
La petite particularité est que j'ai préparé ce diplôme en télé-enseignement via la faculté de Besançon.
Je n'ai pu assister à aucune conférence, et pour cause : je suis basé en Nouvelle-Calédonie.
J'ai par contre déjà assisté à pas mal de conférences ici dans le Pacifique.
Je vais demander des conseils à mon prof référant mais j'aimerais savoir avant si vous avez des conseils, des suggestions sur la forme et sur le fond que doivent prendre une soutenance de mémoire de DEA.
Ce n'est pas une soutenance de thèse, bien sûr, mais j'ai quand même envie de peaufiner mon affaire (et surtout j'ai passé beaucoup de temps dessus).
Je m'adressais en préambule à Borde, car je sais qu'il est passé par là.

Réponses

  • Je ne peux pas t'aider mais je te souhaite bon courage.
  • Le seul conseil que je peux te donner, c'est de bien te faire confirmer (si possible par plusieurs membres de ton jury) la durée de ta soutenance pour t'éviter une mauvaise surprise.

    C'est bien sûr un conseil de paranoïaque, mais motivé par mon expérience personnelle (on m'avait dit 45 minutes et ça s'est révélé être 25).
  • Salut Alban,
    <BR>
    <BR>Je n'avais pas, non plus, assité à l'une de leurs conférences, ce qui ne me semble pas contradictoire avec ce type d'enseignement.
    <BR>
    <BR>Prévois deux, voire trois, exemplaires de ton mémoire (tapés, j'imagine, en LateX), que tu donneras à ton directeur une ou deux heures avant ta soutenance, et qui seront plus ou moins lu par celui-ci.
    <BR>
    <BR>La soutenance proprement dire a duré, pour moi, une heure, répartie à peu près ainsi :
    <BR>
    <BR>(i) Ma propre présentation (fonction, âge, etc), et les motivations qui m'avaient conduit à faire cela (environ 5 min),
    <BR>
    <BR>(ii) La présentation des points principaux du mémoire, au tableau noir (environ 30 min),
    <BR>
    <BR>(iii) Un retour par les membres du jury sur certains points précis du mémoire (environ 10 minutes),
    <BR>
    <BR>(iv) Des questions diverses pour étendre/compléter le travail du mémoire (environ 15 minutes). Durant cette période, il ne faut pas hésiter à défendre son mémoire.
    <BR>
    <BR>J'avais commis l'erreur de croire que cette soutenance n'était, au fond, qu'une formalité. Grosse erreur : j'en suis ressorti aussi épuisé (et peut-être même plus...) que lors de mes oraux d'agreg !
    <BR>
    <BR>Si tu le peux, et si ton travail s'y prête, je te conseillerais de <I>soumettre</I> une partie de tes travaux, sous forme d'un article de recherche, à un journal. Cela confortera ton jury dans l'idée que tu es capable de mener un travail de recherche. Les soumissions se font la plupart du temps par le net, à un journal électronique, sous forme d'un fichier TeX. Voici un exemple possible : <a href=" http://www.m-hikari.com/ijcms.html"&gt; http://www.m-hikari.com/ijcms.html</a>.
    <BR>
    <BR>Je terminerai en te souhaitant bonne chance et bon courage...Mais tes interventions ici-même montrent que, du courage, tu n'en manques assurément pas !
    <BR>
    <BR>Borde.<BR>
  • Bon courage Alban !
    J'en serai au même point que toi d'ici deux ans j'espère.
    (travaillant à plein temps, je passerai aussi ce dea)

    PS : j'ai trouvé un cours sur les algèbres de Banach, de Von Neumann et les C*-algèbres sur le site du M2 de Paris 7. ça doit reprendre à peu près les thèmes enseignés à Besançon je pense.
  • Alban tu peux exposer les grandes idées, énoncer les résultats importants, et détailler un exemple ou une démonstration. A mon avis tu n'auras pas le temps que tu aurais envie d'avoir pour ton exposé, c'est assez frustrand.
  • Merci pour tous ces encouragements !

    Borde, te souviens-tu combien il y a avait de personnes à ta soutenance ?

    Pour ce qui est de soumettre un article, c'est une bonne idée. Il y a une ou deux choses qui peuvent s'y prêter dans mon travil, mais il va falloir que je remette un peu en forme (en anglais notamment).
    @+
  • Salut,

    Je profite du message pour poser quelques questions :

    Je suis en licence (3eme année) et je souhaite continuer dans cette
    voie, à savoir la fac. Et j'ai entendu parler de ce fameux mémoire.

    Qu'est ce que c'est ?
    Que doit-il contenir ?
    A quoi ca sert ? C'est un truc qu'on doit trouver tout seul style thèse ?
    Ou c'est qu'on reprends quelque chose qui a été trouvé ?

    Merci beaucoup.
  • Pour ma part, j'ai repris et synthétisé des choses qui existent déja. J'ai adapté certaines preuves et trouvé un grand raccourci pour l'une d'elle notamment.
    Maintenant, il est clair que je n'ai rien inventé, à part certaine notations.
    Je pense que c'est tout ce qu'on peux faire en 4 ou 5 mois.
    Pour trouver un "truc" comme tu dis, je pense qu'il faut y passer des années.
  • Salut Alban,

    Il y avait trois personnes dans ce jury, dont le directeur de ce mémoire...Pour l'anglais, fais comme moi : épouse une prof d'anglais, c'est très utile !

    Coincoin, comme le dit Alban, il ne s'agit pas d'un travail de thèse (on n'a pas le temps, ni le niveau), mais d'une synthèse d'un article de recherche. Dans le mot "synthèse", qui est assez vague au fond, il n'est pas interdit de trouver des petites choses, "d'améliorer" certains passages de l'article (je préfère toutefois mettre des guillements sur le mot "améliorer"). En ce qui me concerne, j'ai eu du pot : j'ai pu voir une idée différente pour mener à bien un calcul important (et pénible), d'où la rédaction d'un article. Actuellement, j'exploite toujours cette idée, d'ailleurs...

    Borde.
  • " épouse une prof d'anglais, c'est très utile "

    En fait, j'ai épousé une prof de math ^^ (ce qui d'ailleurs n'est pas toujours facile: on s'engueule assez souvent quand je lui explique des trucs qui me paraissent facile et elle non...)

    Mais j'ai eu lointainement dans ma jeunesse un diplôme qui s'appelle le TOEFEL, et pour l'anglais ça va un peu près.
    Non c'est qu'en fait que je ne pense pas que j'aurais le temps d'ici mon départ en métropole (qui est une véritable expédition).
  • OK...Bon courage pour ta soutenance, et tiens-nous au courant, évidemment !

    Borde.
  • Est-ce qu'on doit vraiment donner une ouverture d'un mémoire sous forme de question ou problème non résolu, pour entammer cette ouverture en thèse ???
  • Il faut savoir que, dans l'université où travaille Alban, l'admission en thèse n'est pas automatique : un minimum de 12/20 (mention AB) au M2 complet est en effet requis.

    Je crois que l'important est :

    (i) De montrer que l'on a assimilé l'essentiel de l'année de M2 (mais pas nécessairement tout en détail),

    (ii) De montrer que le mémoire de DEA est en quelque sorte une introduction à un problème plus général sur lequel serait éventuellement fondé le sujet de thèse,

    (iii) De montrer, d'une manière ou d'une autre, que l'on a pris goût à la recherche.

    Borde.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!