Continuité, dérivabilité et fonction lipschitzienne - Page 2 — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Continuité, dérivabilité et fonction lipschitzienne

2»

Réponses

  • Pour la question $2$, je l'ai rédigée par moi-même. 
  • La démo disait $a=b$, $b \longrightarrow c$ et $c=d$.
    Quand on est 'élève' pas très à l'aise, et qu'on veut rassurer le lecteur qui sait qu'on n'est pas à l'aise, on écrit comme je viens de l'écrire. 

    Ecrire $a=b \longrightarrow c=d$, entre matheux qui se comprennent parce qu'ils ont un certain niveau, ça passe. J'imagine que M.Bertault écrit en général pour des étudiants qui ne sont pas arrivés là par tirage au sort, mais parce qu'ils ont un certain niveau.
    Ici le contexte est très différent.

    Le style très concis est diamétralement opposé au style habituel de OShine.
  • Le coup de pied de l'âne si vous permettez.
    La limite écrite par OS dans son a) est une limite épointée (dérivation oblige) et il aurait donc dû montrer que cette limite épointée suffit pour la continuité !
  • "montrer" ou "rappeler" ? Ce rappel est-il nécessaire compte tenu de la définition de la continuité dont il dispose dans son cours ? Réponse: ça dépend de son cours.
  • Modifié (14 Sep)
    Je trouve aussi qu'on tombe à bras raccourcis sans sommation sur OS pour une rédaction qui satisferait bon nombre de profs de CPGE ou de fac (à mon humble avis) donc je vais prendre sa défense, une fois n'est pas coutume.  Il est important de l'embêter sur le fait que des questions (très) faciles doivent être impecablement rédigées mais là, rien à redire pour moi.

    Mais comme ce n'est pas SA rédaction à lui, la discussion porte sur la rédaction de quelqu'un d'autre donc on perd notre temps à commenter, point barre. En gros, bonne rédaction = pas de lui, rédaction bancale voire incorrecte = de lui ou recopié maladroitement.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!