Toxic Data – Comment les réseaux manipulent nos opinions — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Réponses

  • 1) l’arroseur arrosé : celui qui lit ça n’est-il pas manipulé ?
    2) les accroches de ce message (citation de Villani) utilisent les artifices pute-à-clics, voire complotistes des réseaux sociaux 
    3) quand on commence par me dire « tout le monde, non, tous les citoyens devraient lire ça » je passe mon chemin
    4) fermeture du fil, quelle heure ? quel jour ?
  • Modifié (4 Apr)
    @Dom:  Tu n'es pas le centre du monde. Ce message ne t'était pas destiné en particulier. Ton message est intéressant car il montre que tu n'as rien compris à la problématique. La page mise en lien dans mon premier message contient des liens vers des émissions radio (podcasts) qui éclairent cette problématique. tu t'apercevras, si tu les écoutes, que tu es complètement à l'ouest.
    PS.
    Le travail de Chavalarias si j'ai bien compris consiste en premier lieu à faire une cartographie des acteurs sur Tweeter et FB qui relaient des contenus. J'imagine que cela nécessite des programmes informatiques et d'analyse mathématique des données.
  • DomDom
    Modifié (4 Apr)
    « Tu n’es pas le centre du monde » : à quel endroit ce propos fait-il sens ?
    Oui, oui, ce sont des choses objectives. 
    Oui, oui. 
    Merci de vouloir m’éclairer, surtout toi, qui a montré à quel point tu l’étais. 
    Tu n’as pas compris que je dénonce la manière d’attirer le lecteur. Manière qui est utilisée pour que l’on aille lire des articles pourris sur les réseaux sociaux. 
  • Modifié (4 Apr)
    @Dom: Je ne suis qu'un messager ce n'est pas moi qui ait écrit ce livre et dans les podcasts on y entend son auteur qui s'exprime sur le sujet.
  • Oui. Je ne dis pas que c’est un bon ou mauvais livre. 

  • @Dom: je persiste à dire que tu n'as rien compris à la problématique. Je te signale que bien avant l'invention d'internet on était déjà inondé de messages publicitaires (mon premier message peut être considéré comme publicitaire même si je n'ai aucun intérêt dans la vente de ce livre) mais que ces messages ne créaient pas de mouvement d'opinion.
  • DomDom
    Modifié (4 Apr)
    Merci bien. 
    Attention tu fais penser à un autre intervenant qui en général renvoie des « tu racontes n’importe quoi » en guise d’argumentaire. 
    Ce sera tout pour moi aujourd’hui. 
    Tu ne sembles pas comprendre que c’est la forme que je dénonce. 
  • @Dom: comparer mon message qui fait la promotion d'un livre sur lequel je n'ai aucun intérêt aux campagnes massives de manipulation de l'opinion via les réseaux sociaux cela permet d'affirmer que tu es complètement à l'ouest.
  • Je me souviens d'une discussion avec Troisqua, où Troisqua relayait un certain nombre d'études /d'informations sur ce sujet, et où FdP niait tout en bloc, avec des arguments du style 'Moi je sais que ...'
    Sur un sujet extrêmement similaire, FDP dit aujourd'hui tout l'inverse de ce qu'il disait il y a 2 ans.  Comme quoi, il suffit que l'info vienne du CNRS ou de France-Info, et FDP se met à croire et à relayer.
    Et pourtant, au CNRS, il y a quand même de sacrés bonimenteurs !
  • Merci pour l'info Fdp, ça a l'air très intéressant.
  • Modifié (4 Apr)
    @Lourrran: Tu confonds des arguments de café du commerce à la mode conspi' avec des faits bien établis. Le thème, on est manipulé, est très cher à la complosphère.

    PS:
    Comme Dom, je pense que tu ne sais pas de quoi ce livre parle exactement ce qui te permet de faire les raccourcis que tu fais. Je te propose d'écouter les podcasts qui sont en lien dans la page mise en lien dans mon premier message.
  • Pour finir, ce qui m'intéresse surtout est que des gens aient tenté d'étudier scientifiquement, en dressant une cartographie, la fabrication d'opinions sur les réseaux sociaux (en l'occurrence sur FB et Tweeter).
  • Bonjour,
    J'ai un peu de mal à comprendre l'hostilité de principe.
    A priori, le livre pourrait m'intéresser. Je serais peut-être déçue car je ne crois pas spécialement à une envie de menacer la démocratie des grands réseaux sociaux (je crois nettement plus à leur envie de rentabilité peu importe ce qui est diffusé).
    Par contre il me parait vraisemblable que les bulles construites par affinité ou connaissances, que l'on a tous sur les réseaux sociaux, participent à s'enfermer dans une idéologie. Croyez-le ou non mais les-mathematiques.net me parait, c'est une opinion personnelle que je ne cherche pas à démontrer, un bel exemple de bulle où la diversité des opinions ne s'exprime pas forcément.
    En tout cas, je ne me fais pas d'avis sur le livre tant que je ne l'ai pas lu et je ne comprends pas très bien comment vous pouvez réussir ce miracle.
  • Complètement d'accord avec Vassillia
  • Modifié (4 Apr)
    @Vanilla: Ce ne sont pas les propriétaires des réseaux sociaux qui sont une menace en soi mais des utilisateurs qui utilisent ce que sont les réseaux sociaux pour fabriquer l'opinion, tout du moins pour influencer un certain nombre de gens. Mais en même temps, les propriétaires des réseaux sociaux s'enrichissent grâce à cette activité subversive sans en être les auteurs.

    PS:

  • Modifié (4 Apr)
    Entièrement d'accord avec @Vassillia ! Je n'aurais su mieux dire. Moi aussi, le livre mis en lien par Fdp me paraît intéressant. Je suis allée sur la page de l'auteur et ce que j'y ai vu m'a conforté dans mon intérêt.
    Comme elle, je ne pige pas trop le rejet a priori, sans avoir lu.
    Comme elle, je pense que la fréquentation assidue des réseaux sociaux a une grande influence sur notre manière d'appréhender le monde.
    Je ne saurais expliquer pourquoi, mais il se passe quelque-chose avec les réseaux sociaux qui ne me semble pas de la même nature que ce qui se passait "avant". On est évidemment tous influencé d'une manière ou d'une autre par notre entourage, par ce qu'on voit et entend dans notre quotidien. Mais j'ai vraiment le sentiment depuis longtemps que l'influence des réseaux sociaux peut-être non seulement plus forte, mais aussi de nature différente au sens où il ne s'agit pas que d'une amplification de ce qui se passe IRL.
    Encore une fois, c'est un ressenti, flou, imprécis que je ne saurais décrire. Et les travaux de ce chercheur m'intéressent justement parce que je vais peut-être - peut-être - y trouver quelques clés pour expliquer ce ressenti. Ou pas. Mais seule la lecture le dira, et si le contenu s'avère décevant, cela n'ôte rien au fait que le sujet me semble réellement intéressant.
  • Si c'est Vanilla ou Omega qui avait fait de la publicité pour ce bouquin il n'y aurait pas eu d'"hostilité de principe",
  • Quand un type dit : 'ya ka ceci, ya ka cela, ya ka rétablir l'ISF,',
    Peu importe qu'il dise cela via FB, Tweeter, l'Huma ou n'importe quel autre canal, il fabrique l'opinion, ou tout du moins influence un certain nombre de gens.

    Ca n'a rien de nouveau, mais FdP commence à en prendre conscience.

    Poutine a pris conscience que FB menaçait la démocratie, et a interdit FB. Suivons son modèle, interdisons FB, l'Huma et autres outils de propagande qui manipulent les citoyens à l'insu de leur plein gré.
  • ADAD
    Modifié (4 Apr)
    Bien. Le sujet est sûrement très intéressant, mais l'argument mathématique est plutôt faible pour une discussion sur les-mathématiques.net.
    AD
Cette discussion a été fermée.
Success message!