"Ici les mathématiques, c’est beaucoup plus facile" — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

"Ici les mathématiques, c’est beaucoup plus facile"

On ne saura pas pourquoi c'est plus facile, et pourquoi il faut donner du crédit aux propos de cette jeune fille mais l'essentiel est ailleurs: passer une couche supplémentaire de déclinologie pour nourrir l'accablement afin de présenter un candidat comme recours. La ficelle est énorme.

Réponses

  • DomDom
    Modifié (30 Mar)
    Tu sais parfaitement qu’il n’y a pas de déclinologue selon la définition que tu as donné dans un autre fil. (https://les-mathematiques.net/vanilla/index.php?p=/discussion/comment/2344707/#Comment_2344707 )
    Par contre tu as raison, utiliser le témoignage d’une élève étrangère qui arrive en France, qui plus est dans des conditions on ne peut plus difficiles, c’est assez idiot et ça ne peut infirmer ou confirmer quoi que ce soit. 
    Une autre bêtise est ensuite de parler dans le même papier de Blanquer qui « aurait compris le problème » en remettant des maths obligatoires au lycée. 
    L’auteur du papier a tout mélangé. 
  • Bonjour,

    Le déclinophobe a encore frappé, c'est normal, il pleut, il y a des jours comme ça ...

    Cordialement,
    Rescassol

  • Une autre brève, à la une de la Depeche.fr:
    Une jeune femme, qui vit dans la maison de sa grand-mère, a eu une mauvaise surprise ce dimanche 27 mars en rentrant chez elle. Des personnes s'étaient installées à l'intérieur et refusaient qu'elle y pénètre. 
    Encore une Ukrainienne qui n'aime pas qu'on s'invite chez elle de force ?
  • Ce qu’elle dit sur le niveau en maths est vrai. C’est un fait que j’ai constaté avec des élèves issus de cette région du globe, des pays où tout le monde va à l’école. Ce sont bien des faits et une posture d’accusation anti-déclinophobe n’y pourra rien changer. 
  • DomDom
    Modifié (30 Mar)
    Une élève venant des Comores se baladait en calcul littéral en 3e une fois scolarisée en France. Là-bas, ils en faisaient bien plus tôt. 
    Là, le sujet est plutôt « les programmes », toute chose étant égale par ailleurs. 
  • Bonjour,
    Il y a une minute, je m'apprêtais à créer ce fil...
    Grillé! tant pis ou tant mieux!
    Il est indéniable que dans ces pays appartenant à l'ancienne sphère d'influence soviétique la qualité et l'efficacité de la formation mathématique (y compris "pour tous les citoyens") était (est toujours?) bien meilleure qu'en France ces, disons, 40 dernières années.

    Mais tout le monde ici sait que ces pays sont confrontés à d'autres problèmes.
    PG
  • Que son ressenti soit fondé ou pas, il s'agit d'un exemple d'article wtf.
  • Traduction possible en français modéré : « Qu’est-ce que c’est que cette m…. ! »

    en anglais : « what the f… ! ». 

    Dans le traducteur Google : « c’est quoi ce bordel ! ». 
  • Bonjour à tous,
    "WTF"?
    Vu sur Wikipedia.
    Apparemment, sur le forum, il n'y a pas que les mathématiques qui ont foutu le camp.
    Revisiter Boileau?
    Et s'il est vrai qu'un exemple, même bien choisi, ne vaut pas vérité générale, il a au moins le mérite de lancer, une fois de plus, le débat.
    Et sur ce point, les avis sont tranchés.
    Tous aux abris!
    PG
  • Pour éviter "WTF", mettons en pratique la maxime de Boileau "Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément". (Art poétique)
    Et donc, cet article de presse?
    PG
  • Trois choses 
    1) une élève ukrainienne qui donne son avis
    2) le classement PISA
    3) Blanquer qui souhaite remettre des maths obligatoires car il vient de les enlever

    De mon point de vue, c’est surtout se servir du « 1) » pour dire « vous voyez, c’est une confirmation du 2) » puis « d’ailleurs 3) ». 

    C’est n’importe quoi. Ce sont trois choses distinctes pour moi. 
  • dfdf
    Modifié (30 Mar)
    L’Ukraine est très en pointe dans le secteur informatique. Ses ingénieurs sont réputés et les équipes Ukrainiennes obtiennent d‘excellents résultats dans les compétitions internationales de mathématiques (comme la Hongrie ou l’Iran). 
    Il y avait, jusque dans les années 2000, une prestigieuse école d’analyse à Kharkiv ainsi que l’Institut de mathématiques et de physique fondé par $\textbf{Bernstein}$.  Ils attiraient les meilleurs mathématiciens de l’époque Soviétique et certains d’entre-eux, comme $\textbf{Naum Illitch Akhiezer}$, ont développé l’enseignement mathématique du Secondaire dans toute l’Ukraine. Il est certain que cette tradition d’excellence a perduré, ce qui peut expliquer le ressenti de cette jeune fille.
  • Modifié (30 Mar)
    Quelques chiffres: en 2020 le PIB par habitant de l'Ukraine était de 3 726,93$ et celui de la France 38 625,07$
    On y lit: <<En 2013, un tiers des Ukrainiens déclaraient avoir versé des pots de vin pour l'éducation. C'est dans les études universitaires que la pratique est répandue>>
    PS : la population ukrainienne s'élevait à 44,13 millions d'habitants en 2020 contre 67,39 millions pour la France.
    Le pays de l'Union européenne qui est le plus pauvre est la Roumanie avec un PIB par habitant en 2020 de 12 896,09$.
  • C’est aussi un pays gangréné par la corruption, effectivement.
  • Et on ne sait pas quel est le niveau social de cette gamine. Bon, bon…
  • @PG : wtf=portnawak. Plus clair ?  ;) 
  • @Fdp : si on s'appuie sur le salaire moyen, la Roumanie passe devant l'Ukraine. Si on prend le salaire médian, etc.
  • Modifié (30 Mar)
    Une fois de plus l'éternel retour du concret s'impose au kamarade @FDP....

    Il est de notoriété mondiale que l'enseignement des maths en France du CP à la Terminable est devenu
    nullissime depuis une trentaine d'années....alors que pendant très longtemps cet enseignement était
    le meilleur au monde.... d'ailleurs nos anciennes colonies ont maintenu cette excellence (Maroc, Tunisie,
    Sénégal, Madagascar....).

    Le niveau est devenu tellement minable qu'au CAPES 2022, le "problème" n°1 est de niveau lycée (mis
    à part quelques questions triviales sur les matrices 2x2).

    La France est devenue le clochard de l'Europe et nos voisins proposent des programmes beaucoup plus
    ambitieux. J'ai souvent parlé de la Suisse sur ce forum mais j'ai récemment posté sur un autre fil,
    des manuels espagnols en ligne correspondant à la 1ère et à la terminale en France....
    Là aussi, nous sommes à la ramasse !!!!!!

    Je les republie ici pour ceux qui ne les auraient pas encore consultés:

    Cours et exercices de matemáticas I du bachillerato de ciencias (équivalent d'une première scientifique en Espagne):
    [www.apuntesmareaverde.org.es]

    Cours et exercices de matemáticas II du bachillerato de ciencias (équivalent d'une terminale scientifique en Espagne): [www.apuntesmareaverde.org.es]

    mais l'essentiel est ailleurs: passer une couche supplémentaire de déclinologie pour nourrir l'accablement afin de présenter un candidat comme recours. La ficelle est énorme.
        Ah bon ???? Et de quel candidat s'agirait-il ????
        La Dépêche est un journal de tendance radical-cassoulet....
        Je conjecture qu'il roule pour la réélection de Choupinet...

    Quelques chiffres: en 2020 le PIB par habitant de l'Ukraine était de 3 726,93$ et celui de la France 38 625,07$

    La population ukrainienne s'élevait à 44,13 millions d'habitants en 2020 contre 67,39 millions pour la France.
        Quel rapport avec le niveau en maths ??????
     
    Liberté, égalité, choucroute.
  • Modifié (30 Mar)
    Quel est le rapport entre la guerre en Ukraine et le sort réservé aux maths en France ? Ce n'est pas parce qu'un article est cynique qu'on est obligé de lui emboîter le pas, quel que soit son avis sur l'enseignement des maths ici.

    @Ramon : dans un soucis d'exactitude ("La France est devenu le clochard de l'Europe et nos voisins proposent des programmes beaucoup plus ambitieux"), il te reste à comparer nos programmes avec ceux de tous les autres membres de l'UE. Quand tu auras fini, tu prouveras que "pendant très longtemps cet enseignement [celui dispensé en France] était le meilleur au monde".
  • Que chacun se fasse son opinion en comparant ce qu’il voudra avec ces trois sujets du baccalauréat C 1978.
  • Vous parlez maths et uniquement maths.
    Je pense qu'on peut généraliser au niveau scolaire en général.
    Si on croit que le problème n'est qu'en maths, on ne peut pas trouver les causes.
     
    Les causes, c'est un embourgeoisement de notre société. On vit grassement, on a plein de droits, et pas beaucoup de devoirs. le mot Travail est un mot qui fait penser à Vichy, c'est un mot qui sent très mauvais. Les enfants sont des rois. Le budget 'jouets' a été multiplié par combien en 2 générations ? par 50 ?

    Les pays qui se maintiennent dans les comparatifs internationaux, ce sont les pays qui n'ont pas cette chance.

    @Magnéthorax
    Je suis d'accord pour dire qu'un témoignage de gamine comme celui-ci, ça n'a pas beaucoup d'intérêt. Essaie d'expliquer ça à FdP. Moi, j'ai renoncé à lui expliquer quoi que ce soit.
  • Réjouissons-nous, cette petite ukrainienne n’a pas dit « ici le français c’est plus facile ». 
  • Bof, le mot « Travail », on nous le ressert à toutes les sauces et à toutes les élections. La main sur le cœur et des trémolos dans la voix.
    Pour le syndrome de l’enfant-roi, je suis assez d’accord: il touche toute la société.
  • Dom: certains Roumains, peuple très francophone, pourraient le dire !
  • Oui, oui, c’était pour sourire un peu même si c’est grinçant dans ce contexte mortifère. 
  • Le mot "travail" est avili par ses usages politiques. Laisser les mots, les idées, les symboles aux personnes qui les avilissent est dangereux. 
  • Modifié (30 Mar)
    A quoi bon avoir le meilleur enseignement si c'est pour être dans le tiercé des pays les plus pauvres d'Europe continentale? Parce qu'en apparence il y aurait un lien entre pays pauvres et pays ayant un bon enseignement des mathématiques.
    Cela s'explique car on parle toujours d'une moyenne et qu'une "élite" bien formée suffit pour pourvoir aux postes qui nécessitent réellement des connaissances pointues. il n'y a de toute façon pas de travail aussi qualifié pour plus de gens. C'est le drame de certains pays du Maghreb: bonne formation mais peu d'emplois nécessitant réellement cette formation.
  • Modifié (30 Mar)
    Quand l'éducation est asservie au "marché du travail", on plus besoin de beaucoup de vrais matheux. Je remarque que les réac qu'on entend le plus tapent comme des sourds sur ceux qui jouent la musique (les tenants de "l'idéologie progressiste" et de ses déclinaisons en matière éducative) et épargnent ceux qui la composent (ceux qui croient au "divin marché").
  • dfdf
    Modifié (30 Mar)
    Et j’ajouterais que c’est plus le « divin marché » qui fait du citoyen un consommateur capricieux proche de « l’enfant-roi » plutôt qu’une supposée « idéologie progressiste » à l’œuvre dans nos écoles.
  • @Magnéthorax: Les réactionnaires sont avant tout des gens de droite qui ont des valeurs de droite: une hiérarchie sociale qui se fonde sur la richesse et l'entreprenariat.
  • le-cafe-du-commerce.net
  • @Fdp : il existe des réactionnaires qui voudraient fonder une hiérarchie sociale sur d'autres considérations. De ce que j'ai pu en lire, ils appartiennent, comme par hasard, à la caste qu'ils placent "en haut".
  • On est bien loin du message initial.
    Il est temps de fermer.
    AD
Cette discussion a été fermée.
Success message!