Beyrouth, 4 août 2020 — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Beyrouth, 4 août 2020

Ce n'est peut-être pas tout à fait à sa place dans un forum de mathématiques, mais on est saisi d'horreur devant la catastrophe inouïe qui s'est produite à Beyrouth ce 4 août 2020. Le Liban et la France sont unis par des liens pluriséculaires.
Exprimons notre sympathie, notre compassion et notre solidarité envers les victimes et leurs proches, notamment les Libanais de France. Je pense en particulier à Rached Mneimné, qui a tant fait et qui fait toujours autant pour les mathématiques françaises, comme mathématicien et comme éditeur.
Espérons que la France saura tenir sa place dans la solidarité internationale.
Fr. Ch.

Réponses

  • Rached est vivant (et au restaurant). Je viens de l'appeler en lisant le post de chaurien qui même s'il avait mis un point m'avait inquiété. Si quelque modérateur veut bien transférer le présent post dans le fil de chaurien un grand merci et pardon. Je suis dans un zone reculée à ma montagne sans médias. Pardon pour le dérangement.
    Aide les autres comme toi-même car ils sont toi, ils sont vraiment toi
  • Zéphir aussi est vivant.
    Aide les autres comme toi-même car ils sont toi, ils sont vraiment toi
  • Oui Condoléances :-(
  • Saura-t-on ce qui s'est passé?
    Condoléances aux personnes qui ont vécu ce drame, qui en ont subi les conséquences ainsi que leurs proches.
  • Bonjour

    Sympathie aux Libanais victimes de ces événements

    le Liban a effectivement des liens particuliers avec la France.
    merci à Chaurien d'y avoir pensé

    et le lycée français de Beyrouth est toujours bien vivant dans ce contexte difficile

    cordialement
  • Le Liban a de forts liens avec la France, on ne peut être que touché par leur drame. C'est un pays qui a beaucoup souffert. D'ailleurs Liban était déjà dans une situation économique particulièrement catastrophique.

    Le Liban a une place particulière dans mon cœur, car j'ai eu pour camarade de classe (de la petite section jusqu'au lycée) et très bon copain un enfant libanais orphelin adopté au début de la guerre du Liban. Le Liban est donc le premier pays étranger dont j'ai entendu parlé petit et pendant très longtemps ce camarade est la seule personne avec une couleur de peau différente des autres que l'on voyait "en vrai". J'ai d'ailleurs souvenir de la maîtresse de CE 1 nous expliquant deux trois trucs sur le Liban et sur ce qu'est une adoption, car ce camarade était au centre de beaucoup d'interrogations et tout le monde ne connaissait pas son histoire.

    A propos de Beyrouth, quand j'étais enfant, quand on arrivait dans un endroit en désordre, on disait "c'est Beyrouth ici". Je ne sais pas si l'expression était utilisée ailleurs. Elle n'est peut être pas très maline, mais elle montre que le martyre de Beyrouth est même entré dans les expressions populaires en France.
  • Toute ma solidarité avec le peuple libanais.

    @Christophe : tu me rassures, je m'inquiétais pour Rached car je sais qu'il va souvent à Beyrouth... et en plus on est en vacances.
    J'allais justement te suggérer de l'appeler
  • Bonjour,
    Là ville de Brest à connu le même type de drame en 1947, un cargo plein de nitrate d'ammonium avait explosé dans le port.
    explosión Ocean Liberty
  • @zeitnot il va bien ton pote du coup ? Il n'a pas été touché. J'espère !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!