Éthique en toc - Page 2 — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Éthique en toc

2»

Réponses

  • Le rôle de l'école serait donc de trier ceux qui gênent de ceux qui ne gênent pas ? Sur quels critères ? Pourquoi ? Est-ce cela la société rêvée : des profs transformés en gare de triage ?

    C'était le cas dans les années 1970 la sélection au collège, gerard0 l'a rappelé.
    J'en ai fait les frais dans les années 1980 en 5ème, je ne comprenais pas ce que l'on me voulait [small](juste me foutre dehors rien que ça, ha les séances avec la conseillère le mercredi matin... la pauvre ne savait que faire de moi elle me demanda même un jour de dessiner mes parents (sic) )[/small].

    Sinon, vous arrêtez quand de nourrir le troll ?
  • Gai requin:

    Difficile à dire. Mais j'imagine que toutes les professions en relation avec la santé ne doivent pas avoir exactement le même traitement que ce que je décris.
    Je ne prétends pas livrer une mesure applicable telle quelle je prétends seulement livrer un principe: l'école ne doit pas dans une large mesure être une annexe d'un service RH d'entreprise.
  • Mettons qu'on conserve le système économique actuel, ce qui paraît plausible, et qu'on applique ton principe éducatif.
    Comment l'entreprise privée choisit-elle ses cadres ?
  • FDP a écrit:
    Je l'ai déjà expliqué. Dans un processus d'apprentissage l'élève a besoin de savoir où il en est.
    Une évaluation peut être nécessaire.Mais cette évaluation devrait rester entre l'élève (sa famille aussi éventuellement) et son prof', elle n'a pas à être connue de tiers.

    Alors là, j'avoue ne pas très bien comprendre.....D'une part, l'école ne devrait distribuer que des certificats d'assiduité mais d'autre part, il faudrait tout de même évaluer les élèves.....et cela devrait rester secret.....

    J'ai toujours rêvé d'être chirurgien car enfant, j'adorais jouer à Docteur Maboul.
    J'ai été assidu à la faculté de médecine bien que je ne comprenne rien au contenu des cours....
    J'ai eu 2/20 aux examens....heureusement, cette note est restée secrète et je viens d'être embauché hier à l'hôpital Velpeau en chirurgie cardiaque !!!!
    Mon rêve est devenu réalité !!! Je vais enfin pouvoir charcuter opérer des patients !!!!
    Liberté, égalité, choucroute.
  • Gai requin a écrit:
    Comment l'entreprise privée choisit-elle ses cadres ?

    Mais voyons @Gai requin, tu n'as rien compris !!!!
    Au FDP-land il n y a ni cadres, ni ouvriers !!!!
    Tous les employés sont égaux et changent de poste à tour de rôle !!!!
    Bobby est PDG le lundi et passe la serpillère le mardi.
    À la clinique de la Forêt Noire, Toto opère le mercredi et fait le clown d'hôpital le jeudi.
    À Roissy, Kevin met les valises sur le tapis roulant le vendredi puis prend les commandes du Paris-Rio de Janeiro le samedi.....
    Liberté, égalité, choucroute.
  • Bonjour,

    @FDP : L’école a pour vocation de trier les élèves entre ceux qui gênent et les autres ? Le prof devient une gare de triage. Est-ce leur rôle ? Sont-ils formés à ce triage ? Quels sont les critères pour cette sélection ?

    Je mangerai des Carambars à la prochaine occasion.

    En attendant tu peux répondre.
  • Si les enseignants d'université n'étaient pas tenu au droit de réserve et s'ils ne craignaient pas, en témoignant, de torpiller leurs propres institutions, ça commencerait à devenir criant que ça n'est pas que le bac qui n'a plus de valeur, mais certains diplômes ou concours bien plus élevés.

    Attendons encore quelques années : ça va finir par se voir !
  • Ça se voit déjà pour certains.
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • Ça se voyait déjà il y a plus de 20 ans. Quand j'étais étudiant à Rennes, il n'était pas rare que certains camarades, après avoir obtenu leur DEUG dans la capitale bretonne, partent faire leur licence à Angers pour même parfois revenir à Rennes pour la maîtrise. Car la licence de mathématiques à Rennes était réputée bien difficile à l'époque. Beaucoup étudiants pour ne pas approfondir leur licence 2 ou 3 ans voire plus, préféraient s’exiler un an.
  • YvesM a écrit:
    Quels sont les critères pour cette sélection ?
    J'y ai déjà répondu indirectement. Une entreprise qui veut tester si la personne qu'elle embauche a les compétences qu'elle souhaite qu'elle ait devra faire les tests elle-même si elle ne se satisfait pas du fait que cette personne possède un certificat d'assiduité pour avoir suivi des cours. L'école dispense des savoirs et des connaissances.
    Ramon a écrit:
    Alors là, j'avoue ne pas très bien comprendre.....D'une part, l'école ne devrait distribuer que des certificats d'assiduité mais d'autre part, il faudrait tout de même évaluer les élèves.....et cela devrait rester secret.....
    Tu trouverais normal que quiconque connaisse ton état de santé?
    L'évaluation à l'école des élèves devrait avoir pour seul but de faire progresser les élèves pour leur montrer où ils en sont dans le processus d'apprentissage.
    A l'heure actuelle l'évaluation a ce rôle mais l'institution utilise aussi cette évaluation à des fins qui n'aident pas les élèves à progresser.
    C'est de surcroit une forme d'abus de confiance: "tout ce que vous direz pourra et sera retenu contre vous" cela résume assez bien la pratique actuelle de l'école. On est bien loin de la transmission de savoirs et de connaissances.
  • FDP a écrit:
    tu trouverais normal que quiconque connaisse ton état de santé?

    Quel rapport avec l'instruction et la transmission de connaissances ????
    Liberté, égalité, choucroute.
  • Bonjour,

    @FDP : Tu écris que le prof exclura les gêneurs pour un temps.

    Je te demande sur quels critères ? Qu’est-ce qu’un gêneur, qui décide et est-ce le rôle d’un prof d’exclure les gêneurs et ainsi créer des classes dans la société. Celle qui gêne et celle qui est gênée ? Est-ce le but de l’école ?

    Tu me réponds par ‘mange des Carambars’ et ‘l’entreprise doit sélectionner ses employés.’

    Est-ce tout ? C’est peu convainquant.
  • Ramon:

    Pourquoi est-ce que l'évaluation des élèves devrait devenir dans une certaine mesure publique et pas rester entre le praticien (le prof' en l'occurrence) et son élève? L'évaluation, à mon sens, a pour objet de donner des repères à l'élève sur son avancement dans le processus d'enseignement. En quoi cela sert ce but de rendre publique de telles évaluations?

    YvesM: Ne te fatigue pas à me troller.

    PS:
    Avec les moyens techniques actuels une auto-évaluation anonyme d'un élève est dans l'ordre du possible.
  • Paul Broussous a écrit:
    Si les enseignants d'université n'étaient pas tenu au droit de réserve et s'ils ne craignaient pas, en témoignant, de torpiller leurs propres institutions, ça commencerait à devenir criant que ça n'est pas que le bac qui n'a plus de valeur, mais certains diplômes ou concours bien plus élevés.

    Personnellement, je n'applique pas ce droit de réserve. Je conseille à tout jeune qui souhaite étudier les mathématiques d'aller plutôt en prépa, ou mieux à l'étranger (en Suisse notamment) s'il en a les possibilités. J'ai toujours refusé d'aller dans les forums étudiants faire de la pub aux futurs bacheliers : je trouve que notre formation en L1/L2 est mauvaise. C'est triste mais c'est comme ça.
    Ça redevient à peu près correct à partir de la L3... encore que ça dépend des promos...

    Par ailleurs, je suis d'accord avec Nicolas Patrois : pour le CAPES et le CRPE, ça se voit déjà que le concours n'a aucune valeur.
  • Test d'embauche au FDP-land:
    TEST.pdf 259.5K
    Liberté, égalité, choucroute.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!