Mathématiques en prison — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Réponses

  • Anecdote qui sort de l'ordinaire et appelle quelques remarques.

    1. Pour compléter l'information, on aimerait connaître les circonstances du meurtre qui a valu son incarcération à Christopher Havens. Qui a-t-il tué ? Sa femme ?

    2. Ainsi, la prison est propice au travail intellectuel ? Dans Le prisonnier d'Alcatraz, c'était l'ornithologie, ici ce sont les mathématiques. Pas besoin donc d'aller chercher les alternatives-à-la-prison dont on nous rebat les oreilles dans nos médias. Qu'on emprisonne les criminels, qu'ils meublent utilement le temps de leur détention, et tout ira pour le mieux.

    3. L'article en question a quand même été co-signé avec trois mathématiciens. Pour le consulter, le citoyen lambda doit débourser 41,94 €, et c'est un peu beaucoup... Les spécialistes de théorie des nombres de ce forum pourraient nous donner leur avis sur l'intérêt de cette publication, et peut-être pourraient-ils nous le communiquer.

    Bonne et belle journée. Il fait beau et je n'y trouve rien à redire.
    Fr. Ch.
  • Bonjour,

    L'article (version prépubliée) est en accès libre ici : Lien arXiv
  • Jean Leray a poursuivi son activité mathématique alors qu'il était prisonnier de guerre en Autriche.
  • Chaurien:

    Qu'est-ce que cela apporte de savoir qui il a tué?
    Tu connais beaucoup de gens qui militent pour la relaxe des meurtriers?
  • Merci, Lucas.

    En fait, on ne sait pas grand'chose sur cette affaire. Il s'agit peut-être d'un criminel qui meuble son temps de prison en faisant des maths, avec l'aide sympathique de trois mathématiciens, ce qui est sans doute une bonne chose, mais on ne peut en dire plus faute d'information. D'où ma question à propos du crime commis par Christopher Havens. Lorsqu'on parle de quoi que ce soit, il vaut mieux en savoir le plus possible, pour se faire une idée d’ensemble.

    Foys nous parle de Jean Leray prisonnier de guerre, mais ce n'est pas tout à fait la même chose, car il s'agit dans ce cas d'un authentique mathématicien se trouvant en captivité temporaire, tout à fait innocemment.

    Les articles sur Christopher Havens mentionnent le cas d'André Weil, momentanément incarcéré en 1940 pour fait de désertion devant l'ennemi, mais ce n'est pas aussi grave.

    On peut penser aussi à André Bloch qui a tué sauvagement son oncle, sa tante et son cousin en 1917, et a été interné en asile d'aliénés, d'où il a conduit une honnête carrière de mathématicien, jusqu'à son décès en 1948.

    Bonne journée.
    Fr. Ch.
  • Chaurien:

    Qu'est-ce que cela va t'apprendre sur le talent mathématique de ce type emprisonné pour meurtre le fait de savoir qu'il a tué son banquier, son bookmaker, sa femme, sa belle mère etc?
    Un prof en face d'élèves ne se demande pas lequel de ses élèves va devenir un meurtrier (enfin j'espère).
  • Bonjour,

    De tous temps, on s'est intéressé à la vie des mathématiciens. Pourquoi celui-ci ferait il exception ?
    Il y a même un énorme fil dans "Histoire des mathématiques" sur Galois.
    Si je faisais mon FdP, ce que je ne ferai pas, je pourrais dire "Qu'apporte le fait qu'il soit mort en duel à la compréhension des mathématiques d'Évariste Galois ?".

    A moins qu'il y ait une raison secret d'état à cacher l'information ?

    Cordialement,

    Rescassol
  • Rescassol:

    Pour ce qui concerne les mathématiques, en effet, qu'est-ce que cela change qu'Evariste Galois soit mort d'une balle dans le ventre plutôt que de maladie comme Niels Henrik Abel (mort à l'âge de 27 ans).

    J'imagine qu'on doit pouvoir en cherchant sur internet connaître le crime qui a envoyé cet Américain en prison. Mais à quoi bon cultiver cette curiosité morbide?
  • La victime, un certain Randen S. Robinson, mort d'une balle dans la tête. Le mathématicien avait un complice et il se déclare ancien toxicomane. Un léger désaccord concernant le trafic de drogue qui a comme souvent mal fini.
    https://www.theolympian.com/news/local/crime/article25250860.html
  • Dommage que Chistopher Havens ne soit pas incarcéré à l'ADX de Florence, Colorado....il aurait pu y deviser avec cet éminent mathématicien....

    NB:
    Le mathématicien auquel je fais allusion n'est autre que Theodore Kaczynski alias Unabomber....Ces messieurs de la modération ont décidé de retirer la photo que j'avais publiée en lieu et place de cet addendum....
    Liberté, égalité, choucroute.
  • Plus sérieusement, cette histoire rappelle celle de Philippe Maurice, condamné à mort puis gracié en 1981. Entré en prison avec un CAP, il en sortit 23 ans plus tard après avoir soutenu une thèse en histoire médiévale. Il est aujourd'hui chargé de recherche à l'EHESS.

    https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=http://gahom.ehess.fr/index.php?1012&ved=2ahUKEwjB1_2rgOTpAhVBx4UKHXRXADUQFjAdegQIBBAB&usg=AOvVaw0f_EREElaU7YWaW1rj7D-9&cshid=1591130883292
    Liberté, égalité, choucroute.
  • Gracié par François Mitterand, la peine de mort qui lui était promise, est commuée en réclusion à perpétuité. Il sort de prison en 1999 (régime de semi-liberté).
  • bonsoir

    à propos de prison et mathématiques il faut rappeler l'épisode du général Poncelet
    retenu prisonnier dans une geôle russe après l'évacuation forcée de Moscou par l'armée napoléonienne en 1814 ;

    c'est dans cet endroit surprenant que Poncelet développa ses idées sur la géométrie projective
    à partir de ses seuls souvenirs des cours suivis à l'Ecole Polytechnique auprès des généraux Monge et Carnot

    signalons enfin qu'en face de l'armée française,
    le fils aîné du grand Euler, officier dans l'armée du tsar Alexandre 1er
    combattait pour la libération du pays d'adoption de son père

    cordialement
  • Y a aussi Socrate quand il était en prison il faisait de la philo et aussi des maths et on en parle aujourd'hui encore.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!