Agrégation interne, sujet d'algèbre de 1990 ! — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Agrégation interne, sujet d'algèbre de 1990 !

Modifié (July 2022) dans Algèbre

Bonjour à vous,
j'ai besoin d'aide sur une question du sujet d'agrégation interne d'algèbre de 1990.

$E$ désigne un $R$-espace vectoriel de dimension finie non nulle $n$ et $u$ un endomorphisme de $E$ tel que $tr(u^p)=0$ pour tout entier $p \in N^*$.
La question est : "prouver que $u$ n'est pas surjectif (on pourra utiliser le théorème de Cayley-Hamilton)".

Le problème est que je ne vois pas du tout en quoi le théorème de Cayley-Hamilton (qui dit que le polynôme caractéristique de $u$ est annulateur de $u$) va m'aider à prouver la non-surjectivité de $u$.
Je peux seulement dire que : comme $tr(u)=0$, le coefficient devant $X^{n−1}$ du polynôme caractéristique de $u$ vaut $0$ . De même pour les polynômes caractéristiques de $u^2,u^3$ etc.
Donc je suis bloqué et je vous remercie pour votre aide !!!
D'autre part, si jamais quelqu'un sait s'il existe un corrigé de cette épreuve d'algèbre de 1990 (agrégation interne, en ligne ou autre), je lui en serais très reconnaissant !!!
Bonne journée à vous.

Mots clés:

Réponses

  • Modifié (July 2022)
    On pourrait montrer que $u$ est nilpotent. Si $u$ était surjectif, que pourrait-on dire de $u^k$ (avec $k$ l'indice de nilpotence de $u$) ?
  • Modifié (July 2022)
    Voici un corrigé en libre accès sur http://concours-maths-cpge.fr/.
  • Modifié (July 2022)
    Kolakoski a dit :
    On pourrait montrer que $u$ est nilpotent. Si $u$ était surjectif, que pourrait-on dire de $u^k$ (avec $k$ l'indice de nilpotence de $u$) ?
    Comme $\forall k \in \mathbb{N},\  Im(u^{k+1}) \subset Im(u^k)$, on en déduit que si $u$ était surjectif, $u^k$ serait également surjectif et ce, quel que soit l'entier naturel $k$. Donc pour tout entier naturel $k$, $u^k$ serait bijectif ($u^k$ étant un endomorphisme d'un espace vectoriel de dimension finie).
    Donc $0$ ne serait pas valeur propre de $u^k$ pour tout entier naturel $k$.
    Mais je ne vois pas le lien avec le théorème de Cayley-Hamilton. Dans le sujet de 1990, le fait que $u$ soit nilpotent est à démontrer $2$ questions plus loin ! Ce qui me semble étrange hahaha !
  • Modifié (July 2022)
    Math Coss
    Mille mercis !!! J'ai compris du coup comment on peut y arriver avec le théorème de Cayley-Hamilton !!!
    Merci infiniment pour le corrigé !!!
  • Modifié (July 2022)
    Je ne comprends pas l'argument sur les images emboîtées, l'inclusion est dans le mauvais sens pour déduire des choses que l'hypothèse que $\mathop{\mathrm{Im}} u$, la plus grosse des images, est l'espace entier.
  • Modifié (July 2022)
    Math Coss a dit :
    Je ne comprends pas l'argument sur les images emboîtées, l'inclusion est dans le mauvais sens pour déduire des choses que l'hypothèse que $\mathop{\mathrm{Im}} u$, la plus grosse des images, est l'espace entier.
    Ah mince, tu as raison, je ne peux pas conclure que $u^k$ va être surjectif en effet, je me suis sans doute emmêlé les pinceaux !
  • Moi je passerais sur $\C$. Les sommes de Newton des valeurs propres sont toutes nulles, leurs fonctions symétriques élémentaires aussi du coup, j'en déduis qu'au signe près le polynôme caractéristique est $X^n$ et donc $u$ est nilpotent.
  • Certes mais la nilpotence de $u$ est demandée deux questions plus loin et sans indication, qui plus est dans la première partie du problème, cette voie me paraît hors de portée.
  • Ah merci, je n'avais lu ni le sujet ni le corrigé ; je voulais voir si je n'étais pas encore trop rouillé en maths géné ...
  • Plutôt que hors de portée j'aurais dû écrire pas dans l'esprit. 
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!