L'élection n'est pas encore jouée — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world
«1

Réponses

  • Je peux déjà prédire la suite de ce fil et ce que chaque intervenant régulier va dire.
  • DomDom
    Modifié (19 Mar)
    Idem 🤣

    Pour être factuel et dans le sujet : dans le 92 plus de la moitié des établissements ont demandé une audience à la Direction Académique. 
    Certains (dont REP) perdent au moins une classe et envisagent des effectifs à 30.

    Des profs ont adoré entendre Macron dire que sa priorité était l’École.  

    Soyons honnête, je pense qu’il ne sait pas ce qui se passe dans ce département (et j’imagine tant d’autres…) au sujet des DGH.  

    Ce sera tout avant que le sketch n’arrive. 
  • Je me suis rendu compte un peu tard que le sujet n'a pas un rapport direct avec les maths.

    Si un administrateur décide de le fermer, qu'il n'hésite pas.
  • Macron traite les profs comme des sortes de chômeurs ! C’est-à-dire comme des individus rétifs par nature, refusant l’effort.
    Il a désormais un boulevard pour leur faire ingurgiter sa mixture libérale. Un avenir très sombre pour la fonction publique.
  • Désabusé, c'est le mot juste... 
  • Le projet de Macron pour l'école est effectivement un projet libéral, où les directeurs choisissent leurs professeurs.
    Cela conduit nécessairement à une concurrence entre les établissements et donc à un choix véritable des établissements par les parents, donc au "chèque éducation".
    De ce point de vue c'est la mort du service public.
    Serait-ce nécessairement pire que la situation actuelle ? C'est à chacun d'apprécier.
    On peut en effet défendre qu'en renonçant à instruire au profit d'une égalité de façade, le service public est déjà mort.
  • 38% des profs ont voté Macron au 1er tour en 2017 et 80% au 2ème tour......
    Je conjecture qu'il en sera de même (ou presque) en 2022....
    Liberté, égalité, choucroute.
  • Modifié (19 Mar)
    Dîtes, serait-il possible de ne pas faire de politique dans ce forum ? Ce qui nous intéresse ici, c'est les mathématiques.
    D'ailleurs je trouve qu'il y a un très grand nombre de questions style "devoir maison". Il faudrait que ce forum retrouve sa splendeur qui me captivait déjà lors de mon adolescence.
  • Si tu ne vas pas à la politique, la politique viendra à toi.
  • 38% des profs ont voté Macron au 1er tour en 2017 et 80% au 2ème tour......
    Je conjecture qu'il en sera de même (ou presque) en 2022....
    Ça m’étonnerait, il suffit de laisser traîner une oreille en salle des profs pour s’en rendre compte.
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • Le coeur à gôche et le portefeuillle à droite......
    Méfiance méfiance....Ne pas se fier aux postures....
    Liberté, égalité, choucroute.
  • Petit détail pour Ramon :
    Le monde des idées politiques n'est pas représenté topologiquement par une droite, mais par un cercle.
    Le libéralisme n'est pas de droite. Il est l'un des chemins qui relient la droite et la gauche.
    L'autre est le social-nationalisme de type Seguin (à distinguer du national-socialisme de type Hitler!).
    Cordialement
  • Modifié (19 Mar)
    A trois semaines des élections on voit qui sont en tête des sondages. Je vois mal beaucoup de profs voter pour Mélenchon, ils auront (comme tout le monde) Macron, le retour...

    PS:
    Une petite chansonnette par cette belle journée de Mars?
    <<On est là même si Macron ne le veut pas...>>

  • Le cœur à gôche et le portefeuillle à droite......
    Méfiance méfiance....Ne pas se fier aux postures....
    Sauf qu’il y a vingt ans, dire ouvertement en salle des profs qu’on votait à l’extrême droite ou pire, qu'on s’abstenait, valait l’opprobre des collègues. Aujourd’hui, l’approbation, surtout pour l’abstention.
    Cela dit, pour en revenir au titre du fil, ils tiennent tous (au-dessus de 15 %) dans un mouchoir de poche, mais moins qu’en 2002.
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • Modifié (19 Mar)
    Ah, je vois déjà venir les fans de l'extrême droite. J'aimerais juste préciser que je suis noir de peau. Ça fait étrange de voir des fans d'un parti voué au racisme dans ce forum.  Bref, je ne vais pas apprendre aux gens à avoir une moralité, mais il faut peut-être arrêter de parler politique dans ce forum. Aussi, dans une autre rubrique déjà fermée, il y avait des commentaires sexistes.
    La mentalité de certains intervenants est assez étrange. 
    Ici, faisons des mathématiques et que des mathématiques, s'il vous plaît.
  • df a dit :
    Si tu ne vas pas à la politique, la politique viendra à toi.

    Les maths sont bien une des rares activités humaines qui permettent de s'évader de l'horreur politique et de tous les mensonges qui l'accompagnent.

    Sinon je pense que Ramon a dit l'essentiel. Après s'être plaints à chaudes larmes du traitement qui leur a été réservé durant ces dernières années, les profs vont immédiatement se ruer dans les urnes en faveur de Macron pour faire barrage à la bête immonde des heures les plus sombres de notre histoire (à moins bien sûr d'un réveil rapide et salutaire).
  • Igbinoba a dit :
    Ah, je vois déjà venir les fans de l'extrême droite. J'aimerais juste préciser que je suis noir de peau. Ça fait étrange de voir des fans d'un parti voué au racisme dans ce forum.
    Il y en a déjà sur ce fil, mais ce n’est pas moi.
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • @Héhéhé : Je peux déjà prédire la suite de ce fil et ce que chaque intervenant régulier va dire.
    @Dom : Idem 🤣
    Ah bon. Alors qu'est-ce que je vais dire, moi s'il vous plaît ? Je ne tricherais pas promis.

  • Itou
  • Itou ??? qu'est-ce que tu veux dire, @Dom ?
  • Aussi, de même 😉
  • Désolé gimax, je ne te compte pas dans les intervenants réguliers des messages du sous-forum "mathématiques et société" sur les fils qui partent en vrille à chaque fois ^^
  • dfdf
    Modifié (19 Mar)
    En effet, l’élection n’est pas jouée ! Le choix merdique du second tour (ploutocrates corrompus vs fachos) n’est pas une fatalité !
    Quand aux profs, ils ne sont pas un troupeau ! Même au nom du fameux « barrage républicain », il n’est pas écrit qu’ils voteront comme un seul homme pour celui qui veut les tondre et qui l’annonce avec sa morgue habituelle. 
    À ce titre, l’article mis en ligne par noix de totos est édifiant !
    Il y a dans ce pays, un choix électoral assez vaste, des élections libres et non-truquées, des citoyens éclairés. Vous pourrez voter pour Valérie Pécresse et vous pourrez voter pour Philippe Poutou ! Dans chaque bureau de vote de France, ces deux candidats auront le même nombre de bulletins à leurs noms !

    edit: merci zeitnot ! C’est corrigé.
  • Ploutocrates corrompus vs fachos .... 
    Et toi, tu es dans le camp des tolérants, c'est ça ? Les tolérants qui traitent les autres de fachos ...   mais qui s'autoproclament tolérants.

    Ridicule.
  • Modifié (19 Mar)
    Il est plus facile de faire une poutine à Poutou qu'un poutou à Poutine.

    Sinon df, c'est Philippe et pas Phillipe. :)
  • La tolérance n’a rien à voir là-dedans. J’appelle un chat un chat. C’est tout.
  • Modifié (19 Mar)
    Le programme du président actuel invite à la plus grande défiance de notre part. Cela dit, il est encore pire de constater le sort réservé aux apprentissages, et surtout à la population, à l'est de l'Europe (cf pièce jointe).
    Ci-joint un article datant de 2014 qui éclaire fort à propos le drame que nous constatons chez notre voisin d'Ukraine ; https://laregledujeu.org/2014/04/15/16745/bandera-hitler-et-poutine/

    Les actuels 2ème, 3ème et 4ème dans les sondages ont tous trois, à des degrés certes plus ou moins graves, eu des propos d'une complaisance inadmissible - l'un des trois rêvait même d'en avoir un français - envers le pouvoir russe actuel. De fait, difficile d'imaginer dans une alternative crédible, hélas.
  • Ploutocrates corrompus? C'est une battologie, l'argent corrompt !
  • @Dom : je sais ce que signifie Itou, mais je n'ai pas compris à qui ou à quoi tu répondais.
    @Héhéhé et @Dom : je me doute bien que je n'étais pas visé, je voulais juste pointer du doigts que dire cela me paraissait très condescendant et n'incitait pas à participer, ce qui n'est pas très sympa pour noix de totos.
    Il n'y a pas que FdP, Chaurien et xax sur ce forum, il y a tout un tas de gens qui souhaitent pouvoir discuter des questions de société et qui interviennent régulièrement dans maths et société d'ailleurs mais pour lesquels je serais bien incapable de prédire leur réaction. À commencer par l'initiateur de ce fil, noix de totos. Il y a aussi, Mathurin, Iourran, Zeitnot, df, kioups... Bref, dire d'emblée "moi je sais qui va dire quoi", c'est un peu se mettre au-dessus de la mêlée et dire aux autres, "allez-y débattez-donc et faites nous rire comme d'hab". Personnellement, ces questions m'intéressent et je suis sincèrement curieux de ce que la plupart des gens (en gros tout le monde à part les trois premiers que j'ai cités) va dire.         
  • df a dit :
    En effet, l’élection n’est pas jouée ! Le choix merdique du second tour (ploutocrates corrompus vs fachos) n’est pas une fatalité !
    Plus drôle, encore : il y a des ploutocrates parmi les fachos. :#
    Donc, un poil de culture en statistiques inférentielles permet de dire que ce n’est pas plié, même si…
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • Je ne suis pas convaincu sur les 30% de profs votant macron au premier tour, du haut de mon petit échantillon, on en est très loin, et je pense que les gens n'ont pas (encore) honte d'afficher leur vote macron.
    Pour le choix entre Charybde et Scylla du second tour, contrairement à beaucoup, je pense que le plus grand danger est macron. Ceux qui placent le fascisme en épouvantail oublient un peu vite le terreau économique qui fait naitre le fascisme. Les crises sociales survenues avant le salutaire covid (pour le gouvernement) devraient rappeler la capacité de destruction du gouvernement actuel (qui au final n'est que la prolongation de ceux qui l'ont précédé, mais pour lequel tous les freins ont sauté).
    Peu importe le résultat final de la prochaine élection on aura au bout de 5 ans un pays socialement dévasté.
  • S'ils sont corrects, les chiffres avancés par Ramon montrent que la grande majorité des profs n'étaient pas derrière M au premier tour et qu'ils rejetaient LP au second.
  • Modifié (19 Mar)
    Quand on vote pour quelqu'un, fût-ce par rejet, il faut au moins avoir la décence de ne pas venir pleurnicher à propos des "réformes" décidées par l'élu que l'on a contribué à mettre en place.....Quand on est un crocodile, on ne fréquente pas les maroquineries.....
    Liberté, égalité, choucroute.
  • Modifié (19 Mar)
    Oui.  Et quand on a la tête en beurre, on s'approche pas du four. Peut-être que c'est la même décence qui empêche de voter pour l'héritière d'un parti issu des décombres de la collaboration et qui a énormément donné dans l'ultralibéralisme.
  • Modifié (19 Mar)
    En 2017, j'ai voté Asselineau au 1er tour et pour personne au second tour.....je n'ai donc aucune leçon de morale à recevoir.....quant à la collaboration et à l'ultralibėralisme, certains à gôche s'y sont allègrement vautrés....pendant que d'autres classés à lestremdrwate furent d'irréprochables et courageux résistants.....il faut savoir laisser au vestiaire le prêt-à penser....
    Liberté, égalité, choucroute.
  • Des profs vont voter en masse Macron car, avec lui, il y a une possibilité que marcher sur la gueule de son collègue puisse rapporter du pognon dans un futur proche. >:)
    Macron me semble vouloir introduire le "mérite" dans les écoles mais parmi le personnel. Chaussez vos grosses chaussures...
  • Pour ceux qui se demandent si la rémunération au mérite est une bonne chose, on a un indice : FdP, célèbre pour sa perspicacité légendaire, considère que c'est une mauvaise chose. 
  • La situation présente de l'EN et les perspectives à venir sont bien déprimantes pour les néo profs (dont je suis) en tout cas
  • Modifié (19 Mar)
    Quand on vote pour quelqu'un, fût-ce par rejet, il faut au moins avoir la décence de ne pas venir pleurnicher à propos des "réformes" décidées par l'élu que l'on a contribué à mettre en place.....Quand on est un crocodile, on ne fréquente pas les maroquineries.....
    Tu es d'accord avec 100 % des idées d'un candidat ? Tu as bien de la chance ! Moi, je voterai probablement pour le moins pire à mes yeux. Et quel que soit le candidat élu, bien évidemment que je continuerai à me plaindre !! C'est ça la FRANCE !!!
  • DomDom
    Modifié (19 Mar)
    Incursion brève [longue mais ponctuelle] : je ne sais pas ce que signifie le mérite pour un prof. Pour la réussite au concours, c’est simple et je sais faire, a priori. 

    Mais pour sa pratique, je ne sais rien dire. Collège Pasteur à Neuilly (sur Seine) et collège Pasteur à Gennevilliers, je ne sais pas comment exprimer qu’un prof dans l’un a plus de mérite qu’un prof dans l’autre. Enfin, si, je pense savoir mais c’est trop subjectif pour être pertinent. 
    On peut se demander aussi comment comparer le Neuilly précédent avec le Neuilly (sur Marne). 
    Pardon pour les clichés, mais c’est parlant, j’espère. 

    Comme évoqué par Fin de partie (je ne dis pas qu’il dit exactement cela), par contre, au sein d’un même établissement, on peut sûrement s’amuser à comparer les résultats des élèves d’un prof de la 3eChopin avec les résultats (DNB) des élèves du prof de la 3eMozart. Tout cela promet un épanouissement sans précédent. 

    Je ne suis pas contre le mérite pour les profs mais je ne sais pas ce que ça veut dire. Idem pour plein d’autres professions. Sauf à aller chercher dans l’administratif, c’est à dire pour tout ce qui le concerne pas son enseignement/son métier de prédilection : retard (😀), arrêt maladie (🥰), problème avec les élèves (😉), problème avec les parents (😃), problème avec les autres profs (👌👍), engagement dans des projééÉÉÉÉs (😍) et tout ça sous l’objectivité on ne peut plus légitime du chef d’établissement. J’arrête, car j’atteins bientôt un fabuleux coït inégalé. 
  • Modifié (19 Mar)
    @Ramon : le prêt à penser, ce serait pas plutôt quand tu penses que tout est de la faute des Etats-Unis ?

  • Dom a dit :

    Je ne suis pas contre le mérite pour les profs mais je ne sais pas ce que ça veut dire.
    C'est paradoxal comme attitude. Tu ne sais pas ce que c'est mais tu n'es pas contre? >:)
    Je pense qu'au contraire tu t'en fais une idée très précise. 
    Pour Macron et les gens de droite, c'est juste un moyen de détruire l'éducation nationale en divisant les gens, en y semant la zizanie, en attisant la concurrence: leur but est de faire entrer fortement le marché dans ce secteur d'activité. J'imagine que des profs n'y sont pas opposés car ils pensent qu'ils y gagneront mais est-ce que cela va dans le sens de l'intérêt général de la société?

  • Modifié (19 Mar)
    Magnéthorax, un peu d'honnêteté historique. Le Front national a été fondé en 1972, donc plutôt loin des « décombres de la collaboration ». Parmi ses fondateurs, il y  a certes d'anciens collaborateurs, mais aussi d'anciens résistants et des personnes trop jeunes pour avoir connu cette période. C'est facile à vérifier. Et de toutes manières en 1972, ces anciens clivages étaient déjà loin. Déjà dans les années 1950, d'authentiques résistants comme le colonel Rémy, Jean Paulhan ou Alain Griotteray prônaient la réconciliation nationale.
    Le président Pompidou a dit le 21 septembre 1972 :  «  allons-nous éternellement entretenir saignantes les plaies de nos désaccords nationaux ? Le moment n’est-il pas venu de jeter le voile, d’oublier ces temps où les Français ne s’aimaient pas, s’entre-déchiraient et même s’entre-tuaient ? et je ne dis pas ça, même s’il y a ici des esprits forts, par calcul politique, je le dis par respect de la France. »
    Si l'on veut taquiner l'Histoire, il y a dans notre pays un parti fondé en 1920, qui a soutenu la dictature stalinienne dans ses pires crimes, et la collaboration avec l'occupant allemand jusqu'au moment où sa patrie de cœur, l'Union soviétique, a été attaquée, qui est coupable de multiples exactions et trahisons, et c'est bien ce parti qui a le front de se présenter encore à nos suffrages, sans même avoir changé d'appellation : le parti communiste français.
    Bonne soirée.
    Fr. Ch.
    NB. Je précise que ce message est juste destiné à faire réfléchir sur l'Histoire hors des poncifs qu'on colporte trop facilement, et qu'à ce jour je ne suis pas adhérent du Rassemblement national, et que je n'envisage pas de voter pour sa candidate, non parce que c'est une femme (il m'est arrivé de voter pour elle et même de la rencontrer), mais parce que j'ai trouvé mieux pour défendre notre pays et notre civilisation.
  • Modifié (19 Mar)
    Cette histoire de mérite m'inquiète fortement.
    En même temps, j'ai eu quelques profs remarquablement investis, qui étaient là pour répondre régulièrement aux questions en dehors des cours, qui savaient utilement conseiller les élèves qu'ils parvenaient à suivre individuellement dans des classes à plus de 30. J'aurais aimé qu'ils puissent être récompensés, d'autant plus que j'en voyais d'autres qui à côté ne faisaient pas le minimum syndical. Et j'ai vu la différence entre deux tels profs : ma prof de physique de terminale, super investie, a terminé sa carrière comme agrégée CN m'a t-on dit, tandis que mon prof de physique de 2nde, jamais disponible, ne rendant qu'un DS sur deux (on avait des notes dont on se demandait d'où elles venaient), et qui nous faisait bien comprendre que c'était scandaleux qu'il ne soit pas en prépa, a lui fini sa carrière en prépa et chaire sup. Bah à défaut de passer en prépa, j'aurais aimé que celle qui travaillait le plus soit récompensée d'une manière ou d'une autre.
    Mais je sens bien dans quoi je mets le doigt, sans même aller jusqu'à l'idée (qui me semble tout à fait juste) exprimée dans le dernier paragraphe précédent post de FdP.
  • dfdf
    Modifié (19 Mar)
    Fin de partie: les profs vont peut-être y gagner quelques piécettes mais à quel prix ? Soumis au bon vouloir du chef d’établissement qui pourra « récuser des profils » ou à la vindicte des parents d’élèves qui pourront mettre en cause la « méthode pédagogique » choisie pour expliquer des mauvaises notes etc…
    On va vers un truc à l’américaine avec des « conseils d’école » composés de membres élus par la population et qui orientent les politiques éducatives ou décident quels livres peuvent-être lus ou pas.
  • @gimax "Il n'y a pas que FdP, Chaurien et xax sur ce forum" puisque je suis cité, une petite mise au point :

    - j'interviens plutôt sur des questions de pédagogie et de sociologie de l'éducation, ce genre de sujet très politique m'intéresse moins, c'est pour ça que je n'ai pas pris part. Tout ce que je peux constater c'est que les enseignants, selon un sondage Ifop de 2017, était un corps de métier très macrophile, et je ne pense pas que ça change sensiblement, malgré les déceptions, mais je n'ai pas repéré de sondage récent,

    - comme beaucoup je suis très très attristé par ce qui se passe en Ukraine, et je participe à des actions humanitaires, j'encourage vivement tout le monde à le faire. Étant moi-même descendant de réfugiés j'ai une conscience aiguë de ce que ces pauvres gens traversent.
    Par contre je me garderais bien de donner des leçons de morale internationale : nous ne valons pas mieux que les Russes, les américains sont bien pires, et citer la revue de BHL (impliqué dans la destruction de la Libye) ne me semble pas pertinent, il existe une presse d'éthique correcte et bien plus sérieuse pour extraire des analyses (Le Monde Diplomatique par exemple).

    - je vais voter Jadot au premier tour, et rien au second, non par conviction mais par responsabilité : la maison Terre brûle, je ne vais pas encourager les pyromanes. 
  • Fin de partie, je pense que tu catalogues trop les messages des uns et des autres avec ta lecture « si personnelle » : l’idée de récompenser celui qui bosse mieux ne me gêne pas. Mais je ne sais pas comment savoir « celui qui bosse mieux ». C’est tout ce que je dis. Tu as raison, je peux rectifier : je ne suis ni pour ni contre, tant que je ne sais pas ce que cela veut dire. 

    Dans des compétitions, c’est plus simple. 
    Mais là, le métier n’est même pas le même selon les bahuts. Ce serait comparer les performances de quelqu’un au curling « individuel » (je crois que cela n’existe pas) aux performances d’une équipe de football. Comparaison n’est pas raison, je ne vais pas discuter de football ici.
  • Macron a donné un exemple sur cette histoire du mérite: durant le confinement des profs ont assuré le service et d’autres ont disparu...Ceci dit, je pense que la vision de Fdp est plus proche de la réalité, prime au ’’mérite’’ qui est d’ailleurs déjà en train de se généraliser dans la fonction publique.
  • dfdf
    Modifié (19 Mar)
    Macron oublie de dire que pendant le Covid, sa ministre de la Santé a disparu elle aussi… pour participer à une élection municipale perdue d’avance.
    Elle a également été mise en examen pour sa gestion de la crise: un léger détail oublié.
  • Dom 😂, tu enlèves les emojis, tu présentes ça au rectorat (sans la référence inégalée à la fin), ça passe !  Je pense même qu’on pourrait le citer en exemple de
    choix d’observables pour une évaluation par compétences des stagiaires dans les Inspe. 

Cette discussion a été fermée.
Success message!