Oraux agreg externe — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Oraux agreg externe

Modifié (March 2022) dans Concours et Examens
Bonjour
J'aurais deux questions concernant les oraux de l'agreg externe.

1) Est-il possible, de proposer au jury 2 développements qui sont chacun un "morceau" d'un même théorème, du moment qu'ils sont de difficultés comparables ?

 Comme par exemple, développement 1: Théorème de convergence monotone, développement 2: lemme de Fatou + convergence dominée,  avec donc le développement 2 qui permet de démontrer la convergence dominée en admettant le développement 1.

Autre exemple: Décomposition de Dunford avec développement 1: Existence, et développement 2: Unicité.

2) Ayant choisi l'option Probabilités/Statistiques, j'ai de sérieux doutes sur ma capacité à réussir cette épreuve.. J'ai un niveau très modeste en python (disons un bon niveau terminale). Est-il possible de limiter la casse en se focalisant sur les variables aléatoires discrètes de MPSI/MP (que je maîtrise déjà bien) ? Avec une modélisation un peu faible ?
Mon dilemme est le suivant : soit je reste sur ces acquis en limitant la casse, et je me focalise sur les leçons, ou alors je me donne à fond pour m'améliorer à python et élargir mes connaissances en probas, mais au détriment des leçons !

Je précise que je vise l'admission et non un rang, que je suis professeur certifié, que je travaille beaucoup l'agreg, au moins 3ou 4h par jour, mais que le temps reste une contrainte car je suis à plein temps au travail, donc je me dois d'être efficace.
Merci pour votre aide !
Mots clés:

Réponses

  • 1) Ça me semble un peu abusé et le jury risque de considérer que tu n'as proposé qu'un seul développement.
    2) Si tu n'es au point que sur les v.a discrètes, tu risques simplement de ne pas comprendre le texte que tu tireras au sort. De plus, l'oral de modélisation compte autant que les autres. Ça n'est pas un bon plan de ne miser que sur les leçons. Personnellement, je te conseillerai de bosser un peu plus les probas, sachant qu'en plus, ça peut te servir à l'oral d'analyse.

    Bref, ça risque d'être compliqué. Cela dit, dans tous les cas, si tu es admissible, va aux oraux et fais de ton mieux. On ne sait jamais et dis-toi qu'il y en a d'autres dans le même cas que toi.
  • Modifié (March 2022)
    Bonjour
    Dans le deuxième exemple c'est carrément abusé, car les deux tiennent en 15 minutes.
    Pour la 234, je pense que ce n'est pas bien vu de mettre Fatou+la convergence dominée en développement.
    Tu as passé l'interne ?
  • Modifié (April 2022)
    1) Il vaut mieux toujours éviter ce genre de choses, pour les raisons mises en avant par Guego.
    2) L’épreuve demande une maîtrise minimale de Python, mais carburer sa maitrise de Python ne suffit pas du tout à mon avis. Il faut beaucoup plus plus prendre le temps d’analyser des textes liés à son option, se familiariser avec les objets introduits (qui, au bout d’un moment, deviennent très récurrents) etc. Le principe de l’épreuve n’est pas, en soi, de montrer combien on est fort ou non en Python, mais comment on peut réussir, de façon efficace, à utiliser les maths pour répondre à un problème ciblé (celui du texte en l’occurrence). Ainsi, même quelqu’un d’un peu fragile en Python peut s’en sortir, pourvu que ses programmes soient pertinents, et fonctionnels.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!