Progresser en math/physique (CPGE - ENS) — Les-maths.net The most powerful custom community solution in the world

Progresser en math/physique (CPGE - ENS)

Bonjour
Je suis étudiant en première année de MPSI. Je voudrais devenir enseignant-chercheur en math et en physique (je sais que cela va être compliqué si ce n'est impossible.).
Je voudrais intégrer une ENS.

Pour les maths, je comprends plutôt bien les cours. Un peu de mal à faire les exos de mon prof. Je les trouve plutôt durs, mais j'arrive à comprendre la correction.
Mon plus gros problème surtout sur les DS, ce sont les erreurs de calcul et le manque de rigueur. (Quand je parle de rigueur, je ne parle pas tellement de préciser les variables ou autres plus de trop détaillé mes calculs et les résultats et de faire des erreurs bêtes). J'ai un niveau plutôt moyen. J'ai fini 21 à mon premier DS.
Pour la physique, j'arrive à comprendre les cours avec quelques difficultés comparée aux autres. J'arrive quand même à m'en sortir au DS, mais je manque d'intuitions physiques et je fais plein d'erreurs bêtes et des erreurs de calcul. Je trouve les exos de physique plutôt durs. J'ai un niveau plutôt moyen peut-être un peu moins bon. J'ai fini 30 à mon premier DS et 10 à mon second.
J'ai un ellipses math MPSI et un autre en physique MPSI.
Je me demandais aussi si les livres de Feynman pouvaient m'aider ?

Si vous avez des conseils, n'hésitez pas !
Merci beaucoup d'avoir lu et merci si vous prenez le temps de me donner des conseils

Réponses

  • Bonjour.

    Une chose qu'on ne peut pas faire à ta place : Tu dois analyser pourquoi tu fais ces erreurs (manque de concentration, connaissances incomplètes des règles, habitude d'inventer les réponses sans finir le calcul, ...) pour pouvoir rectifier. Et ça peut être long et pénible de faire cette rectification.

    Bon courage !
  • Salut,
    merci beaucoup pour ta réponse. J'ai oublié de préciser c'est principalement des erreurs de concentration mais je n'arrive pas à les corriger
  • Bonjour,

    Je ne crois pas que les Feynman peuvent aider. Je pense même le contraire.

    Tes résultats sont bons en première année. Il s’agit de continuer à bosser sur la durée.

    Mon conseil est de lire et apprendre le cours. En physique, tu devrais être capable de prendre une feuille blanche et de réécrire tout le cours. Tu n’y arriveras pas sur tout le cours avec le rythme de classe prépa mais ça doit venir avec le temps ou sur tes sujets préférés.

    Fais des exos. Lis la correction.

    Les erreurs de calcul sont nombreuses au début. Pas de méthode magique : il faut les comprendre et les éviter. Et savoir poser les calculs…

    Bon courage.
  • Pour les erreurs de calcul, tout le monde en fait mais il faut trouver des moyens de contrôler le résultat : est-il raisonnable, est-il vrai dans des cas particuliers simples,... ?
  • Tout à fait d'accord avec JLT, mais j'ajoute que si tout le monde fait des erreurs de calcul, certains en font beaucoup trop, et à ce mal il n'existe qu'un remède : l'exercice acharné.
  • Vérifier ses calculs. Indispensable, à partir du moment où tu sais que c'est un de tes points faibles.

    On te demande de résoudre f(x)=0; tu trouves x=2 .... tu retournes au tout début, à la définition de la fonction f. Et tu calcules f(2). Si tu trouves autre chose que 0, c'est qu'il y a une erreur.
    Et dans ce cas ... tu dois gérer le temps. Chercher l'erreur, ou passer à l'exercice suivant. Dans un DS, le temps est compté. Le simple fait d'écrire à la fin du calcul : En recalculant f(2), je ne trouve pas 0, il y a donc une erreur de calcul. C'est bien. Même si tu choisis de ne pas refaire les calculs, et de passer à l'exercice suivant, tu montres à ton prof que tu gardes un peu de lucidité, et que tu réfléchis.
  • Si ton objectif est de devenir enseignant-chercheur, tu as encore vraiment beaucoup de temps avant y arriver. En particulier, tes envies changeront possiblement au cours de tes études. Et intégrer un ENS c'est bien mais ce n'est ni nécessaire ni suffisant pour faire enseignant-chercheur. Avance à ton rythme en faisant en sorte d'être solide sur chacun de tes cours et tu auras tout ce qu'il faut pour au moins faire une thèse.
  • Grenouille factorielle écrivait : http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?32,2319658,2319718#msg-2319718
    [Inutile de recopier un message présent sur le forum. Un lien suffit. AD]

    As-tu des exos qui pourraient faire progresser ?
    Et merci beaucoup pour toutes vos réponses.
  • Notre cher ami etanche a envoyé ce lien sur un autre sous-forum. :-)
  • Pour le calcul en lui-même, on peut aussi proposer le Cahier de calcul créé par un collectif d'une trentaine de profs de prépas.
  • Merci pour ce lien Bisam !
  • Pour le calcul il faut aussi savoir si tu as des problèmes en général ou seulement en situation de stress (c'était mon cas, j'ai déjà perdu 45 minutes sans exagérer à inverser une matrice 3x3 alors que j'avais fait tous les exercices calculatoires des nombreuses feuilles qu'on avait et me sentais plutôt à l'aise avec le pivot de Gauss).

    Si c'est en général et que malgré l'entraînement intensif ça ne vient pas, j'ai l'impression que la meilleure chose à faire est de résoudre le plus d'exercices calculatoires possibles, sans forcément en voir les produits, pendant une petite période, et ne pas y toucher du tout pendant quelques temps. En laissant le cerveau décanter je me suis senti d'un coup bien plus à l'aise.

    Enfin c'est triste mais pour ma génération et les suivantes le calcul semble être un gros obstacle, donc dis-toi que tu es loin d'être seul.
  • on dirait des exos de TC tes cahiers Bisam. Je suis en train de me constituer une petite bibliothèque et j'ai trouvé - sur les conseils de RLC d'ailleurs qui pense que les calculs un peu complexes à indices sont mal maîtrisés - 2 "calculus" de Pommelet, qui m'ont semblés adéquats :
    - pour la compréhension, Pommelet est réputé pour produire des documents qui sont des greniers d'erreurs mais bien structurés dans l'ensemble, c'est déjà un bon exercice (comme les premières éditions des Feynman),
    - ils passent en revue tous les trucs vraiment ch.ants (et j'en vois aucun sur les cahiers de ginette).
  • Zanelixx
    Je n'ai pas regardé les liens proposés ici ou là.
    Xax dit que les cahiers de ginette ont tel défaut.
    Il faut juste savoir que xax critique systématiquement tout ce qui touche de près ou de loin aux prépas. Tu ne pourras pas voir ses dernières horreurs, elles ont été retirées par l'équipe de modération.
  • xax :

    Le niveau des élèves a bien évolué depuis l'ex-Terminale C (le dernier bac C date de 1994, je rappelle).
    Les exigences de calcul également, d'ailleurs.

    Néanmoins, si certains des exercices proposés dans ce cahier de calcul peuvent être abordés dès le début du lycée voire la fin du collège, d'autres nécessitent la fin du cours de maths Sup, voire le début du cours de maths Spé (suivant les filières)... Il y en a pour tous les goûts.

    En fait, il est navrant de devoir faire faire ce genre d'exercices à des élèves de cet âge pour deux raisons qui semblent antinomiques :
    • ils devraient être habitués bien plus tôt à faire ces calculs : pour faire des maths, un peu de calcul est souvent nécessaire... et ce minimum vital est malheureusement rarement acquis.
    • ils ne devraient plus avoir à faire ce genre de calculs : en tant que futurs ingénieurs, ils ne feront ce type de calculs qu'assistés par de puissants logiciels de calcul... Il est donc ridicule que les concours exigent encore qu'ils sachent le faire et pourtant certains concours refusent à tout prix l'utilisation de la calculatrice, par peur de "fraude", quelle qu'elle puisse être.
  • Merci pour ton point de vue éclairée bisam, c'est ce qui m'avait semblé sur pas mal de calculs élémentaires que je ne pensais pas voir à ce niveau.
    En tout cas c'est une jolie mise en page, c'est bien ce genre d'initiative, ça complète d'une certaine façon le pdf LLG-HIV

    p.s. lourrran je ne critique rien du tout, je m'étonnais juste du niveau que je pensais plus élevé ; par exemple je crois me souvenir que le Pommelet-Roudier va plus loin sur les manipulations avec plusieurs indices et que c'est un truc que justement RLC disait avoir eu du mal en master avec ça. Or ce bouquin, publié en 1995, est conseillé avant de rentrer dans l'enseignement supérieur. Il y a donc un décalage de niveau qui commence à se voir beaucoup.
  • Plus précisément pour appliquer l'algorithme EM, étant donné que les variables aléatoires apportent déjà plein de variables, on est parfois tenté de mélanger les variables muettes et les autres.
    Beaucoup ont du mal à inverser les sommes d'une somme triangulaire j'ai l'impression aussi.
    En règle générale ma bête noire est le pivot de Gauss mais je n'en ai absolument plus eu besoin depuis la spé (ou si, en algèbre pour mettre des matrices sur des modules de Z sous forme diagonale avec chaque terme divisant le précédant, ce qui est encore pire).
  • Modifié (25 Nov)
    Désolé pour ma réponse tardive mais merci beaucoup pour toutes vos réponses

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!