Une nouvelle foi : les maths? — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Une nouvelle foi : les maths?

Un article peu original sur le fond mais assez étonnant sur la forme dans le Washington Post : les maths comme nouvelle religion?

Lien : Beyond bad numbers

Réponses

  • Bonsoir,
    lorsqu'on parle de nouvelle religion à propos des mathématiques, on pense à Auguste Comte
    qui voulait donner à la sociologie et à l'ensemble des sciences humaines un fondement mathématique c'est l'idée des scientistes qui considèrent les math indispensables à toute étude scientifique le père du positivisme à la fin de sa vie se considérait comme le gourou d'une nouvelle religion à laquelle les pères de la III ème République (Gambetta, Jules Favre et Jules Ferry) n'étaient pas loin de prêter serment.

    M
    ais évoquer les math comme nouvelle religion fait penser aussi à Hilbert qui parlait de métamathématique comme certains parlaient à l'époque de métaphysique (qui est tout de même plus proche de la philosophie que de la physique) certains ont répliqué en parlant de patamathématique comme Alfred Jarry avait évoqué une pataphysique !

    Attention ! Installer le divin en math comporte un danger évident : c'est diminuer l'objectivité en math, c'est rejeter toute vérification empirique, et escamoter les démonstrations au profit d'une soit-disante Révélation théocratique (on n'est pas loin du pouvoir des Ayathollah dans la République islamiste d'Iran).

    D
    ire (comme le faisait Kronecker) que les nombres entiers sont d'origine divine, c'est dire que les lettres de notre alphabet latin sont aussi le résultat de la volonté divine, c'est la négation de la laïcité à laquelle les scientifiques souscrivent très largement. Les nombres comme les lettres de l'alphabet constituent bien-sûr une création humaine.

    Cordialement.
  • Ne ferais-tu pas la confusion grossière entre nombres et chiffres ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!