Médailles Fields 2014

Fields Medal 2014 for Artur Avila
Fields Medal 2014 for Manjul Bhargava
Fields Medal 2014 for Martin Hairer
Fields Medal 2014 for Maryam Mirzakhani

Plus de détails sur leurs travaux dans press release ici

http://www.mathunion.org/general/prizes/2014/

Remarque:
Maryam Mirzakhani a obtenue 2 fois médailles d'or aux OIM 1994 et 1995
Artur Avila a obtenu une médaille d'or aux OIM en 1995
«1

Réponses

  • Merci pour l'info.
  • Est-ce Maryam Mirzakhani est la première femme a obtenir une médaille Fields ?
  • Oui, jusque là aucune mathématicienne n'avait reçu la médaille Fields.
  • Première médaille Fields d'un français non normalien, non ?
  • Bah, pas de grand scoop sous le soleil ! Félicitations à eux tout de même, ils le méritent surement !
  • Bonjour,

    Un de mes profs ou MA de fac disait un jour (dans les années 1970) : les trois meilleurs écoles mathématiques au monde sont, dans l'ordre, les USA, l'URSS et la France. Si l'on regarde le classement Fields par pays, l'on voit que c'est toujours vrai ou à peu près (la France et la Russie ont permuté).

    Le cru 2014 confirme que l'Iran est un pays émergent en mathématiques, comme le laissaient entrevoir les résultats des olympiades.

    Comme d'habitude, on en parlera 30 secondes à la TV avant de passer aux choses sérieuses (tournée de Mamadonna, divorce de Crad Bitt ou autre).

    A+
    Il y a même des chiens stupides, mais en proportion bien moindre que chez l’homme. (Axel Munthe, Le livre de San Michele)
  • Un de mes profs ou MA de fac disait un jour (dans les années 1970) : les trois meilleurs écoles mathématiques au monde sont, dans l'ordre, les USA, l'URSS et la France. Si l'on regarde le classement Fields par pays, l'on voit que c'est toujours vrai ou à peu près (la France et la Russie ont permuté).

    Bof, le classement de Fields par pays peut aussi indiquer la quantité de membres représentatifs de ces pays dans le comité ! Tout ceci est très politique.
  • Hip hip hip hourra pour Paris 7 Artur est nôtre héros

    à ton retour on fera une grande fête en ton honneur.

    Francine en M2 à Paris 7
  • Piteux_gore a écrit:
    Comme d'habitude, on en parlera 30 secondes à la TV avant de passer aux choses sérieuses (tournée de Mamadonna, divorce de Crad Bitt ou autre).

    Et encore... je suis debout depuis 5h00, et j'ai regardé les chaînes d'info en direct et écouté la radio. Pour le moment on a eu droit à "Arturo Vila", "Arturo Avila" et encore d'autres, mais pas une seule fois le bon nom.
  • Des noms connus pour certain ?
  • Artur Avila a été interviewé sur France Inter, au journal de 13 heures.
  • Sur France2 au JT de 13h, le présentateur à parlé du médaillé Fields Artur Avila
    pas plus de 15 secondes ; c'est dire l'importance qu'accordent les médias aux mathématiques.
  • Bonjour

    Et de plus, on lit ou on entend des titres du type "une femme et un français médaillés Fields". Pas de chance pour les deux autres de l'avoir eu cette année!
  • Je suppose que les titres dans les autres pays sont légèrement différents ... ;-)
  • Je confirme ce que dit GaBuZoMeu. Voici ce qu'on peut lire en titre dans l'un des principaux quotidiens ici (traduit par moi-même) : "Le prestigieux prix scientifique en mathématiques, la médaille Fields, va cette année pour la première fois à une femme, l'Iranienne Maryam Mirzakhani." Suit un long article sur elle. Le nom des trois autres n'est pas mentionné.
  • Il serait intéressant de connaître les titres de la presse iranienne (et de savoir si les articles sont accompagnés d'une photo de la lauréate ... )
  • Totalement au hasard car je ne connais pas le persan :

    http://www.entekhab.ir/33995
  • Quelle serait alors selon vous la bonne durée d'une information de ce type dans un journal grand public ?
  • RE

    Par exemple 5 mn dans le JT; puis, dans les jours suivants, dans la tranche horaire 21-23 h, une émission d'une heure sur les math en France, animée par Nagui ou Patrick Sébastien.

    On peut fantasmer, non ?
    Il y a même des chiens stupides, mais en proportion bien moindre que chez l’homme. (Axel Munthe, Le livre de San Michele)
  • On dirait qu'il y en a qui viennent de découvrir les médias.
  • Les merdias
    Il y a même des chiens stupides, mais en proportion bien moindre que chez l’homme. (Axel Munthe, Le livre de San Michele)
  • Une femme est lauréate, le mur de la discrimination commence à s'effriter.
    La prochaine étape, un(e) lauréat(e) de plus de 40 ans. B-)-
  • @FdP : (tu)(tu)(tu)(tu)(tu)
  • Vu dans les JT de 20h d'aujourd'hui

    Durée sur France2 : 2 minutes 40 secondes
    TF1 a parlé des médaillés Artur Avila et Maryam Mirzakhani, du classement de la France en maths.
    Il y avait un interview de Roger Mansuy en compaghie de quelques lycéens faisant des mathématiques
    à l'IHP.

    Durée sur TF1: 16 secondes
  • Au JT de France 2, Maryam Mirzakhani est présentée comme "américaine".

    Sur wikipedia, il est dit "iranienne" (source : son CV)

    A votre avis, leur problème c'est l'incompétence, le discours féministe qui préfère l'image de la femme américaine libérée à celle de l'iranienne soumise (je parle bien d'image, pas de réalité) ou un atlantisme forcené qui prend prétexte de tout ce qui passe pour se prosterner devant les grands et glorieux USA?
  • Artur Avila est présenté comme français. J'ignore s'il est naturalisé (il est né à Rio de Janeiro si on en croit son CV sur sa page internet de Jussieu) ou si l'un de ses parents est de nationalité française.

    Il ne semble pas être le produit de l'enseignement français (je peux me tromper).
    En France, comme aux USA, j'ai l'impression qu'on récupère les "cerveaux" par naturalisation.
    On n'a même plus besoin de maintenir un enseignement secondaire de bonne qualité, on parvient malgré tout à attirer des "cerveaux" qui viennent d'ailleurs. B-)-

    PS:
    Je me moque qu'un des lauréats ait la nationalité française, je suis plus touché par le fait qu'une femme le soit.
  • Américaine d'origine iranienne, chercheuse dans une université américaine. Normal qu'on la présente comme une américaine non ?
  • @Fdp

    Sur son CV, il mentionne les 2 nationalités : française et brésilienne. Pas de problème à le présenter comme français je pense vu qu'il se présente lui-même avec cette nationalité.
    Mais je reconnais que sans précision c'est de la gloriole facile alors que la plus grande partie de sa formation a eu lieu au Brésil.

    "Touché" par le fait qu'elle soit une femme, pour le symbole certainement. Pour ma part, je suis très content qu'elle vienne d'Iran.
    Si ça pouvait permettre de donner l'image de la modernité iranienne et pas uniquement celle d'un pays faisant partie de l'"axe du mal" des néocons US (abréviation heureuse pour le coup en français).


    @SN

    Dites-le lui alors vu que sur son CV, elle ne le mentionne pas...
    Et alors "américano-iranienne" au minimum alors si elle possède la nationalité états-unienne. Vu qu'elle la revendique sa nationalité iranienne sur son CV).

    Et en passant dites-le aussi au Figaro et à Libé (1ers liens que j'ai trouvé sur google en tapant son nom et pas pour leur qualité) :
    http://www.lefigaro.fr/sciences/2014/08/13/01008-20140813ARTFIG00207-maryam-mirzakhani-premiere-dame-des-mathematiques.php
    http://www.liberation.fr/sciences/2014/08/12/une-femme-decroche-le-prix-nobel-des-maths_1072946
  • J'ajouterai pour Steven Neutral qu'elle a au moins étudié jusqu'à 22 ans en Iran : http://en.wikipedia.org/wiki/Maryam_Mirzakhani
    Ajouté au fait qu'elle se dise en plus "iranienne", le terme "origine iranienne" (non mentionné par France 2 qui plus est) parait un peu court...
  • J'en sais rien, j'ai vu ça ailleurs. Mais je reviens à ma première réaction en lisant ce fil : je vois pas pourquoi faire un fromage pour le JT de TF1 ou de France2.
  • Je ne comprends pas franchement pourquoi tant d'agacement au fait qu'on en parle peu dans les médias : qui a eu la médaille Fields ne me paraît pas être une information très intéressante en elle-même.
    Ce qui est intéressant, ce sont les découvertes et les avancées pas qui a eu quel prix... Enfin, je trouve, mais ce n'est que mon opinion :-)
    Quand il y a de grandes avancées en physique ou en médecine ça m'intéresse beaucoup d'en savoir plus sur ces avancées, mais je me fous en revanche de savoir qui a eu un prix Nobel...
    Pour l'année 2014 par exemple, je suis bien plus touchée par la détection des ondes gravitationnelles que par le fait qu'une femme ait pour la première fois obtenu une médaille Fields (ce qui par ailleurs était ultra-prévisible vu l'excitation de ces dernières années à vouloir à tout prix "promouvoir la place des femmes en mathématiques").
  • Ca fait plaisir de lire ça : http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?9,980185,980641#msg-980641

    Le problème, c'est qu'il est impossible de vulgariser les travaux des mathématiciens, à part peut-être quelques exceptions, on (y compris la plupart des enseignants en mathématiques) n'y comprend rien. On a beaucoup parlé de Wiles, car l'énoncé du théorème de Fermat est facile à comprendre, mais c'est une exception.
  • @Steven Neutral

    Pour les plus nobles, pour la qualité de l'information (ce qui dans un régime qui se prétend démocratique pourrait en plus ne pas être inutile).

    Pour les plus matériels, ils se servent de mes impôts pour raconter des conneries (si c'était seulement involontaire et au sujet des maths, je pourrais tolérer). Et comme il vaudrait mieux qu'ils ne disent rien plutôt que des conneries, autant qu'ils arrêtent.


    @omega

    Dans mon cas, le problème c'est que France 2 raconte n'importe quoi (c'est pas nouveau je l'avoue). Ce qui devrait t'intéresser aussi si ton souhait est qu'ils parlent de sciences : http://www.math93.com/index.php/humour-et-maths/543-jt-de-13h-de-france-2-une-erreur-de-mathematiques-en-direct?showall=1&limitstart=
    Et plus généralement, voir au-dessus.
  • Américaine d'origine iranienne ?

    La reponse est non, voila son CV : https://web.archive.org/web/20051124105510/http://www.claymath.org/fas/research_fellows/Mirzakhani/cv.pdf
    C'est marqué noir sur blanc Citizenship: Iranian. Le fait que les premiers articles de plusieurs grands journaux français et surtout les 2 les principaux journaux télévisés du pays à savoir tf1 et France 2 disent que c'est une américaine et non une iranienne, ça en dit long sur leurs intentions... On régresse On régresse !!!
    Bravo Mirzakhani !! Et esperont qu'on 2018 on aura aussi notre médaillée field française B-)-
  • C'est bien de poster des preuves. C'est mieux de les lire. Le CV date de 2004 avant même qu'elle ait soutenu sa thèse.

    Le fait est qu'elle vive et travaille aux US depuis sa thèse. Est-ce que le pays où l'on est né est si important que cela ? Plus que le pays où l'on choisit de vivre ?
  • Est-ce que le pays où l'on est né est si important que cela? Plus que le pays où l'on choisit de vivre?

    Absolument oui et il faut le mentionner, surtout lorsque c'est un pays émergent ! L'impact Auprès de leur future génération et leur jeunesse est immense, leur faire voir qu'il est possible d'accéder à de grandes carrières, et que l'Occident valorise ces esprits brillants !

    La matière grise mondiale est sous exploitée et la science en subit une perte sèche, une vraie hémorragie !

    Toute la presse anglophone titre ceci : "Maryam Mirzakhani, an Iranian maths professor at Stanford University in California"

    Tandis que les premiers articles de france24, libération, figaro... après avoir mentionné très brièvement qu'elle est juste d'origine iranienne, écrivent des choses du style : "Pour la première fois dans l'histoire des mathématiques, une femme, l'Américaine Maryam Mirzakhani, se voit décerner la prestigieuse médaille Fields" , le lien est Ici , Zéro reconnaissance pour les institutions iraniennes.

    Chapeau bas pour la presse anglophone, elle sait partir à la pèche de futurs talents ! Dans leurs titres tous les jeunes talent du tiers monde et pays émergeant peuvent se reconnaitre ! Qu'ils peuvent réussir d'où qu'ils viennent, ils auront la reconnaissance !! Cependant je m'abstiendrai de commenter notre chère presse à géométrie variable.

    On a une tonne de mathématicien français de renom, des médaillés Fields qui reste en France et qui participent faire rayonner nos institutions Françaises dans le monde ! Mais dommage on à une presse qui laisse à désirer.
  • A noter que les articles de presse (Figaro, Libération,...) ont corrigé leur erreur et mentionnent bien maintenant que Maryam Mirzakhani est Iranienne et qu'elle a étudié en Iran.
    omega a écrit:
    qui a eu la médaille Fields ne me paraît pas être une information très intéressante en elle-même

    L'information intéressante à faire parvenir au grand public c'est
    - qu'il existe encore de la recherche en maths
    - les gens qui en font leur métier sont normalement constitués
    pokas a écrit:
    Absolument oui et il faut le mentionner, surtout lorsque c'est un pays émergents ! L'impact auprès de leur future génération et leur jeunesse est immense, leur faire voir qu'il possible d'accéder à de grandes carrières, et que l'Occident valorise ces esprits brillants !

    Disons plus précisément que

    - Maryam Mirzakhani a étudié dans un lycée d'élite à Téhéran. Les pays émergents ou sous-développés
    n'ont pas les moyens de donner une éducation de qualité à tous, mais seulement à une petite proportion d'élèves
    détectés pour leurs capacités supérieures à la moyenne.

    - Un blog de Libération dit que "en Iran, l’enseignement secondaire a été libéralisé à l’outrance, les établissements publics ont aujourd'hui un niveau très médiocre comparé à ceux du secteur privé qui coûtent très cher. Et la concurrence est rude entre les écoles privées qui vantent leur nombre d’admis aux concours d’entrée aux universités, un concours ultra-sélectif. Pour étudier à l'université Sharif de Téhéran, il faut ainsi finir parmi les cent premiers sur environ un millon de participants."

    - Dans beaucoup de pays, à partir d'un certain niveau d'études il est difficile de trouver un enseignement de qualité à l'université et il devient nécessaire d'émigrer, aux Etats-Unis ou ailleurs.
  • Ca a toujours été comme ça bobob, on dirait que tu découvres le JT. C'est comme ça, c'est le JT. Tu ne le découvres certainement pas alors pourquoi se révolter maintenant. Si tu te révoltais contre la manipulation médiatique du Hamas (sur un autre forum) je comprendrais, mais là ça m'échappe.
  • Est-ce que le pays où l'on est né est si important que cela? Plus que le pays où l'on choisit de vivre?

    Absolument oui et il faut le mentionner, surtout lorsque c'est un pays emergents !

    Ca me rappelle un vieux débat sur l'expression "français d'origine marocaine" utilisée par les JT. On reprochait aux JT d'utiliser cette expression lorsque le français en question commettait un délit, mais de dire "français" tout court quand il remportait une épreuve sportive.
  • Bon, là il y a une ambiguité, car les journalistes hésitent quant au fait de savoir si faire des maths est un délit ou pas...
  • Dans le dernier numéro de la gazette, il y a un portrait médiatique de Cédric Villani (pour son entrée à l'Académie des sciences) et l'auteur, Aurélien Alvarez explique les règles empiriques de communication dans les médias: on y dit quelques marronniers (on répète plusieurs fois les idées fortes pour qu'elles passent, on ne cherche pas à répondre aux questions qui ne sont que des prétextes...) et d'autres plus amusantes comme: on ne cherche pas à être entièrement précis/exact.
    En effet à partir du moment où l'on s'adresse à un large public, le détail est une plaie ou, comme disait Voltaire, "le secret d'ennuyer est celui de tout dire".
    Tout ça pour dire que certes, il y a des erreurs (et elles vexent toujours quelqu'un) mais au moins on est temporairement dans les médias.

    Il est essentiel (même en France) à ce que les mathématiques soient présentes dans tous les médias. Si tous les matheux commencent à rechigner, on va vers une situation comme en philosophie où il n'y a plus que BHL aux micros faute d'autres intervenants. Personnellement, j'aimerais bien qu'on ait autre chose (pour montrer de la diversité) que Villani sur les questions de math et Andler sur les questions d'enseignement/animation.
  • Effectivement Maryam a étudié dans le lycée Farznegan en Iran , que pour les filles
    c'est un établissement très sélective on y entre sur concours.
    http://en.wikipedia.org/wiki/Farzanegan_School
  • à propos de l'émission pointée par JLT:
    Pauvre Ngô Bao Châu, le Franco-une autre nationalité (hésitation de Fioraso: Franco-Chinois, elle trouve bien ensuite Vietnamien), qui n'a au final même pas son nom cité... c'est le français ayant eu la médaille en même temps que Cédric Villani.

    Remarque que je comprends le problème, je ne saurais pas correctement prononcer le nom, en plus le forum refuse le crochet sur le a de Bao...

    [Effectivement l'accent ne semble pas passer sur le forum. --JLT]

  • Il ne suffit pas d'être volontaire pour aller porter une parole dans les média, faut-il encore que les média te tendent le micro.

    Par ailleurs, ce n'est pas en deux minutes que tu expliques une idée/un concept difficile/complexe. (deux minutes étant surement proche du temps moyen alloué à l'interviewé de base dans les média)
  • RE

    Parmi les 12 médaillés "français" figurent :
    - 1 Brésilien naturalisé
    - 1 Vietnamien naturalisé
    - 2 Russes naturalisés
    - 1 Allemand naturalisé ?
    sans oublier l'atypique Grothendieck.

    Cela n'enlève rien à la qualité de la recherche en France, mais il faut le rappeler.

    A+
    Il y a même des chiens stupides, mais en proportion bien moindre que chez l’homme. (Axel Munthe, Le livre de San Michele)
  • La nationalité d'origine n'est pas si importante, ce qui l'est plus pour moi est quelle est la part effectuée en France dans la formation de ces gens? Ont-ils été au lycée en France ou dans un lycée français?

    Pour Grothendieck, malgré qu'il soit apatride, il a fait toutes ses études en France, sauf erreur, par exemple.
  • @FdP :
    Il ne faut pas oublier que Grothendieck a passé une bonne partie de sa vie à Rio, et à ma connaissance, c'est à l'université de Rio qu'il a élaboré ses premières idées qui ont radicalement changé notre vision de la géométrie algébrique actuelle et l'a rendue plus moderne comme nous la connaissons aujourd'hui. :-)
  • RE

    Les deux Russes (Gromov et un autre) n'ont pas été formés en France, sauf erreur de ma part.

    La France est, de toute façon, un grand pays mathématique... Est-ce grâce au ou malgré le système scolaire français ?

    A+
    Il y a même des chiens stupides, mais en proportion bien moindre que chez l’homme. (Axel Munthe, Le livre de San Michele)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.