Statistiques(probabilités)

Bonjour, je recherche LE livre de référence en statistiques, càd le pavé, une référence qui inclus tout et qui explique dans le détail des démonstrations.
Pour le moment le livre que j'ai trouvé c'est le livre de Saporta, Probabilités, analyse des données et statistique.
J'en voudrais un dans ce genre mais si c'est possible un qui détaille encore plus tous les raisonnements, les lois, les tests, estimation etc etc.
Je vous remercie d'avance.
Mes amitiés.:)-D

Réponses

  • Regarde du coté des livres suivants :
    - Monfort, cours de statistique
    - Van der Vaart, Asymptotic statistics
    - Borovkov, Statistique mathématique (ou quelque chose dans ce genre)

    mais je doute que tu trouves un livre qui traite à fond de tous les domaines ...
  • Merci
    Bah le Monfort je le connaissais mais il m'a l'air un peu maigre (en fait je cherche vraiment un livre assez consistant + ou - 1000 pages.)
    Les 2 autres je connais pas je suis preneur :)
  • Et pourquoi pas un livre de 10 000 pages ?

    Sois sérieux, Bobby, les auteurs n'écrivent pas pour toi, mais pour les lecteurs.
    Et 10 ouvrages sur 10 thèmes différents t'apporteront plus qu'un seul.

    Cordialement
  • bah dans les différentes matières d'économie quantitative, ou même en économétrie, j'ai toujours eu l'habitude de voir des bouquins super complet qui commence par le début(bien sur avec les pré-requis de base pour les mathématiques) et qui développe ensuite sa matière.
    Je peux citer pour exemple le Gujarati par exemple en économétrie qui est la référence et on voit bien que l'auteur développe énormément chaque raisonnement, chaque technique et c'est tout à fait complet.
    Ici j'ai demandé un livre de Statistiques mathématiques, ce n’est pas comme si j'avais demandé un livre de Mathématiques, c’est quand même précis.
    Je ne me vois pas prendre un livre qui contient le cours sur les lois de probabilité, un pour l'échantillonnage, un pour l'estimation ponctuelle, un pour l'estimation par intervalle, un pour les tests....
    En plus en lisant un livre on commence à s'habituer au style de l'auteur, à sa plume,à ces notations, à son raisonnement,changer d'auteur pour chaque thème, je trouve cela pas si judicieux.
    Mes amitiés :)-D
  • bobby Écrivait:
    > Merci
    > Bah le Monfort je le connaissais mais il m'a l'air
    > un peu maigre (en fait je cherche vraiment un
    > livre assez consistant + ou - 1000 pages.)
    > Les 2 autres je connais pas je suis preneur :)


    Je suis mort de rire ! Le Montfort un peu maigre ... Personnellement il m'a fallu pas mal de temps pour saisir les subtilités de cet ouvrage, qui couvre quand même une grosse partie des statistiques. D'autre part, laisse tomber pour les autres, ils seront à peu près aussi maigres que le premier. A mon avis le livre que tu cherches n'existe pas, pour la simple et bonne raison qu'un livre de 1000 pages couvrant l'intégralité de la statistique mathématique serait d'un intéret nul : le débutant qui a besoin d'explications délayées et d'exercices corrigés n'en aurait rien à faire d'un chapitre sur l'estimation de densité par méthodes d'ondelettes ou sur les SVM, alors que l'étudiant confirmé ou l'apprenti chercheur n'est pas intéressé par 500 pages sur le lemme de Neyman et Pearson ou l'interprétation d'une ACP. La statistique est un domaine suffisemment large pour qu'on puisse avoir besoin de livres divers et variés. Alors de deux choses l'une, soit tu considères qu'un livre s'appelant "la statistique" reste à écrire, comme point culminant de la discipline, et tu l'écris, tu auras alors la gloire, l'argent et les femmes (j'exagère un peu ...) soit tu admets que l'économétrie et la statistique sont deux domaines différents avec leurs codes culturels propres en terme de bouquins et que les matheux aiment bien croiser différentes sources, auquel cas je suis sur qu'avec les trois références que j'ai données avant tu auras de quoi te cultiver pendant quelques temps. D'ailleurs, demander un livre de "statistique mathématique", c'est à peu près aussi flou que de demander un livre de maths, pour moi.
    Pour l'anecdote, j'ai eu à une époque à travailler avec des livres d'économie, notemment un gros qui s'appelait Analyse microéconomique (Varian, de boeck), car j'avais besoin d'un chapitre en particulier, et malgré son caractère relativement éclectique, sur ce chapitre il était rapidement limité, et j'ai du aller taper dans des ouvrages spécialisés ...
  • Analyse mcriéconomique c'est un livre aussi maigre que le Monfort :) (300 pages tout au plus)
    Sinon je voulais dire que tu as l'air de séparer vraiment les statistiques de l'econometrie , hors c'est pour moi vraiment assez proche ...
    A moins que je sois passer à coté de ces 2 matieres je trouve que c'est tout à fait proche et similaire.
    Meme que l'économetrie est l'aboutissement des statistiques car il est défini à des problémes économiques qui pose pas mal de soucis et qu' on y introduit des régresseurs ( on résonne en processus mais plus en variables aléatoires)
    Enfin je pense que si en économetrie on a reussi à faire un livre de la sorte, en statistiques ca doit etre possible.
    PS: je trouve que le Saporta est deja pas mal du tout dans le genre GROS BOUQUIN de Statistiques.
  • je voulais rajouter que je trouve les réponses pas du niveau de personne instruite ayant suivi des cours et ayant acqéri des connaissances et maintenant voulant les partager.
    Je trouve que cela soit Gerard ou Ben, les réponses etaient formuler dans un ton qui parait attaquer la personne à qui la réponse s'addresse.

    "Et pourquoi pas un livre de 10 000 pages ?
    Sois sérieux..."

    "Je suis mort de rire ! Le Montfort un peu maigre ..."

    et j'en passe des meilleurs.
    Meme si vous ne partagez pas mon point de vue ce genre de phrase qui est là pour rabaisser les jugements d'autrui, ces convictions ne sont pas fondées.
    J'ai droit de penser que le Monfort est un peu maigre, cela est une analyse normative et non positive, c'est a dire que vous ne pourrez pas me démontrer le contraire car plusieurs avis peuvent exister en fonction de la personne qui juge le livre.
    Si vous etes pas d'accord vous pouviez dire "je ne partage pas telement ton avis, moi je prefere comparer plusieurs auteurs" " tu sais bobby, j'ai etudié pas mal de livres de stat est le monfort est un des plus complet ;)"
    J'espere que ce n'est pas un defaut qui resulte de l'apprentissage poussé des mahtématiques auxquels cas j'arrete les maths dés aujourd'hui :).
  • bobby Écrivait:
    > Analyse mcriéconomique c'est un livre aussi maigre
    > que le Monfort :) (300 pages tout au plus)

    Peut être, je ne suis pas spécialiste du domaine

    > Sinon je voulais dire que tu as l'air de séparer
    > vraiment les statistiques de l'econometrie , hors
    > c'est pour moi vraiment assez proche ...

    A mon humble avis, les statistiques sont aussi proches de l'économétrie que de la topologie, l'analyse fonctionnelle, la théorie des jeux et le calcul stochastique, c'est à dire qu'il y a des interactions réelles mais que l'angle d'attaque d'un problème peut te mener vers l'un ou l'autre de ces domaines.

    > A moins que je sois passer à coté de ces 2
    > matieres je trouve que c'est tout à fait proche et
    > similaire.

    Je pense aussi que tu es passé à coté d'une bonne partie des statistiques ...

    > Meme que l'économetrie est l'aboutissement des
    > statistiques car il est défini à des problémes
    > économiques qui pose pas mal de soucis et qu' on y
    > introduit des régresseurs ( on résonne en
    > processus mais plus en variables aléatoires)

    Ca confirme ce que je pensais, en statistique on raisonne aussi parfois sur des processus (ça s'appelle d'ailleurs la statistique des processus !). Sinon, quand je lis que quelque chose est l'aboutissement de la statistique, ça me file de l'urticaire ...

    > Enfin je pense que si en économetrie on a reussi à
    > faire un livre de la sorte, en statistiques ca
    > doit etre possible.
    > PS: je trouve que le Saporta est deja pas mal du
    > tout dans le genre GROS BOUQUIN de Statistiques.

    Le Saporta, du point de vue du matheux, c'est un bon bouquin d'introduction, ni plus ni moins. En tout cas ce n'est pour personne THE référence que tu sembles chercher. Bon c'est vrai qu'il est épais, ça lui fait un bon point, mais si ma mémoire est bonne, point de statistique des processus à temps continu ni même de résultats poussés sur les statistiques des chaînes de Markov cachées ... Il n'est vraiment pas très complet ! Normal, il ne fait "que" 500 pages :)
  • bobby Écrivait:
    > je voulais rajouter que je trouve les réponses pas
    > du niveau de personne instruite ayant suivi des
    > cours et ayant acqéri des connaissances

    Et quand je vois ton orthographe, je ne la trouve pas du niveau de quelqu'un qui a suivi des cours et acquis des connaissances ...


    > J'ai droit de penser que le Monfort est un peu
    > maigre, cela est une analyse normative et non
    > positive,

    J'ai aussi le droit de penser que tu es un crétin, c'est normatif, pas positif ...
  • trouver un bouquin maigre, ca ne porte préjudice ni a l'auteur ni au livre,
    insulter une personne sur un forum ......c'est meme condamnable, mais cela n'est pas dans le Monfort :)-D.
    Et meme si on oubli le coté injurieux du propos,trouver une personne crétin car il trouve le Monfort maigre, c'est un peu exagerer, c'est un ami de la famille ? peut etre a ta mère ?... :)-D
  • Bonsoir Ben et Bobby

    On se calme.
    Ben il n'y a aucune nécessité d'injurier ton vis-à-vis. Cela ne rend pas ton argumentation convaincante !

    Alain
  • Merci beaucoup, et pour pas que ca dérive plus, je vais plus répondre à ce post.


    Mieux vaut encore subir l'injure que la commettre. Socrate
  • @Bobby : Voila c'est bien, arrete de répondre à ce forum, et arrete les maths, monsieur je-sais-tout-en-econométrie-grâce-à-un-seul-gros-bouquin. Ca m'apprendra à conseiller des livres, à essayer d'expliquer pourquoi c'est intéressant de lire plusieurs bouquins plutôt qu'un seul et à passer un peu de temps pour expliquer que la statistique mathématique, ce n'est pas que dessiner des histogrammes. Tu donnes une très mauvaise image de l'économètre qui méprise totalement les outils mathématiques qu'il utilise. Quant au livre de Monfort, je n'ai aucune action chez son éditeur, mais je trouve cela déplorable de ne juger un livre, qui plus est une référence très bien écrite, sur son seul nombre de page, ce qui témoigne du peu de sérieux dont tu fais preuve. [*** Modéré***. N'apporte rien au débat (la charte 3.3.7) AD]
  • Si je réponds une dernière fois, ce n'est pas pour rentrer dans le jeu d'une personne qui s'exite sur son clavier qui se sent frustrée, qui donne des ordres à une personne qu'elle ne connait même pas (quel manque de respect quand même dire que je pensais cela reservé aux personnes prépubère) mais c'est pour défendre l'économétrie.
    Car pour ceux qui ne connaissent pas cette matière (comme Ben), je veux dire que l'économétrie est une branche des mathématiques développée et non une matière où on regarde des histogrammes et où on se sert des mathématiques sans en comprendre le sens même.
    Quand on ne connait pas une matière, on ne s'exprime pas dessus.
    D'ailleurs si on prend le terme statistique dans le sens large du terme, l'économétrie c'est des statistiques mais sauf qu'à la fin, on fournit un raisonnement économique.
    Ne pas considérer l'économétrie comme des mathématiques, cela prouve qu'on ne maitrise pas le sujet.
    Et pour preuve, je vous passe le lien d'un cours d'introduction à l'économétrie sur le net (vous pourrez voir que malgré le fait que cela soit un cours introductif on ne voit pas d'histogramme ...)

    http://team.univ-paris1.fr/teamperso/meiding/cours_econometrie.pdfcours déconometrie
  • Hello Bobby.

    Si tu es vexé par ma remarque, ("Et pourquoi pas un livre de 10 000 pages ?
    Sois sérieux..." ), tu l'as bien mérité ! La taille d'un bouquin est bien une mesure normative, mais pas de son contenu. Il y a un bouquin de statistiques qui fait pas loin de 1000 pages, le Wonnacott et Wonnacott. Je ne te l'ai pas conseillé car je pensais que ce que tu voulais c'était du contenu, pas du poids. La suite de la discussion m'incite à penser que je m'étais trompé : Tu veux remplir tes rayonnages.

    Soyons sérieux. "l'économetrie est une branche des mathématiques développée", entièrement d'accord. et qui n'a pas d'application effective en économie, malheureusement (les hypothèses de base n'ayant pas de rapport avec la réalité).
    "l'économetrie est l'aboutissement des statistiques" est une cuistrerie (Ceci n'est pas une insulte, le mot cuistre a une signification précise qui s'applique ici : personne qui croît savoir alors qu'elle ignore le sujet). Ou alors le mot aboutissement est malheureux, et tu voulais dire "application". Car les statistiques s'appliquent dans de nombreux domaines : médecine, industrie, traitement du signal, économie et économétrie, gestion, administration, etc. Et quand je parle de ces domaines, ce n'est pas dans la pratique quotidienne seulement, mais aussi dans la recherche la plus pointue. J'imagine mal un bouquin qui arriverait à traiter de la statistique du traitement du signal (extrèmement complexe), de la statistique industrielle, des usages de la statistique en finance et économie, des particularités de la statistique biologique et médicale, ... et qui se vendrait !

    Cordialement
  • Chers Amis
    C'est vrai que le bouquin de stat est encore à écrire. J'en ai une vingtaine et des classeurs pleins de notes cueillies ici et là. Un de ceux qui me sert beaucoup est l'Aide mémoire statistique CISIA-CERESTA 1 avenue herbillon 94160 Saint Mandé paru en 1995.285 pages.
    Lois de proba, Estimation : moyenne, variance, écart-type, tests d'hypotèse, comparaison de moyennes, de variances, de proportions,plans d'expériences, régressions.18 tables. nombreux exemples numériques.
    convient pour celui qui applique la statistique à descas concrets.
    Cordialement
    Koniev
  • Sans vouloir ajouter de l'huile sur le feu, je voulais simplement dire que je comprends très bien Bobby et que ce n'est pas désagréable d'avoir un seul "gros livre" qui serve de référence. On le consulte alors comme une encyclopédie. Et l'avantage par rapport à plusieurs bouquins spécialisés est l'homogénéité de l'écriture et la possibilité dans un thème de faire référence à un autre thème... Je ne trouve pas du tout que cela soit "crétin". Par ailleurs, pour avoir travaillé dans la finance, je confirme que les financiers sont rarement des mathématiciens (et réciproquement, les mathématiciens ont rarement l'intuition qu'il faut en finance). Pour ma part je n'étais ni l'un ni l'autre donc j'ai changé de métier!
  • Bonsoir FB,
    Ce n'est certes pas "désagréable d'avoir un seul "gros livre" qui serve de référence", mais il faut quand même bien se rendre compte que, dès qu'on accède à un certain niveau de connaissance et de spécialisation, cette quête d'une "encyclopédie universelle" devient illusoire d'un simple point de vue pratique (sans compter qu'à mon avis, elle repose sur des présupposés philosophiques que je tiens pour erronés).
  • Merci Aleg

    D'avoir aussi clairement exprimé ce que je ressens intuitivement.

    Cordialement

    NB : les "présupposés philosophiques" font-ils allusion à l'idée qu'il existe une "connaissance sûre, définitive" ? Ce que je tiens pour un manque de réflexion sur la science et son histoire.
  • bonjour Gérard,
    "les "présupposés philosophiques" font-ils allusion à l'idée qu'il existe une "connaissance sûre, définitive" ?" : oui, c'est ce que je voulais dire.
  • j'aimerais avoir des documents sur la Statistique/probabilités
  • Merci pour ton lien Bobby
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.