Bac S 2006

Bonjour

je cherche le sujet du bac S math 2006 qui tombe aujourd'hui.

merci infiniment
«13

Réponses

  • sur exam.net , en tapant exam dans un moteur de recherche vous trouverez l'adresse exacte. Le sujet comporte 4 exos , un sur géométrie dans l'espace sous forme de qcm, un autre de proba et les 2 autres ne sont pas encore disponible.
  • Sur france examen, trois exos sont dispos, il y a aussi un exo sur les complexes. Voilà
    Vous trouvez quoi comme réponse pour le qcm?
    V / F /V /F ???
  • et faux pour la dernière??? (je l'avais oubliée)
  • Pour récapituler les exos sont, en non spécialité :
    Espace (qcm)
    Transformations complexes (partie cours)
    Exponentielle et intégrale
    Stand de tir (Probas)

    POur les spés :
    un exo de Gauss et Bezout (avec partie de cours) à la place des transfo complexes

    Voilà
  • merci infiniment
  • mais je n'arrive pas à trouver l'adresse exacte
  • ben tu tapes france examen sous google. Et tu seras guidé. par contre, ils se sont pour l'instant trompés, ils ont mis le sujet de spé, en série ES, et propose un exo sur la théorie des graphes en S. Il y a inversion.
    Voilà dadi ;)
  • L'exercice de spé est bien sûr le théorème chinois sur un exemple. Ce théorème étant hors-programme en terminale, l'exercice est conçu de façon à guider les élèves vers la solution.

    Borde.
  • Ouf, ... je peut dormir tranquille ... cette année ca tombe sur exactement ce que j ai fait bosser a mes élèves ... au moins, si ils se plantent, ils ne pourront s en prendre qu'à eux meme ! ....


    Cocker tranquille dans sa niche...
  • Vous m'avez vraiment donné envie de lire ce sujet... mais impossible de le trouver !!!

    En tout cas, s'il est disponible sur france-examen, il est bien planqué !

    Où puis-je le trouver ?
  • ...A noter la présence d'un exercice qui avait fini par être chimérique, mais qui risque désormais de devenir un "classique" : l'adéquation d'une série de fréquences observées à une loi équirépartie, pour confirmer ou infirmer unr hypothèse (avec un ridsque d'erreur donné), voir exo 4, question 3°. Je fais chaque année ce chapitre par acquit de conscience, alors même qu'il n'était jamais tombé en métropole et que certains livres n'en parlent même pas !

    Toutefois, et globalement parlant, voilà un bac de niveau correct, sans plus, avec peu de questions réellement difficiles. Un élève sérieux et travailleur devrait pouvoir y trouver son compte.

    Borde.
  • tu vas sur france examen, puis sur "tous les corrigés" et là, il te demande ta spécialité, matiere, etc...
  • <!--latex--> <a href = "http://f17.www.france-examen.com/bac/corriges/general/scientifique/dijon/cote-d-or-21/mathematiques/mathematiques-104175.html?PARAM=ModLevel_1|IdExam_6|refdepartement_3768|refspecialite_848|refmatiere_1399&IDS=11404A11593A11819A12006A12414"> http://f17.www.france-examen.com/bac/corriges/general/scientifique/ ... </a>
    <BR><BR><BR>
    [Les corrigés seraient-ils publiés avant les énoncés ?
    Genre j'ai la réponse trouvez la question ? AD]
  • "l'adéquation d'une série de fréquences observées à une loi équirépartie, pour confirmer ou infirmer unr hypothèse"

    c'est bien traité dans le Bordas "Indice" - ce n'est pas de la pub !
  • AD : pour les qcms le jeopardy mathématiques doit etre dur... :)
  • Pour barbu es-tu sûr de la réponse à la question 5 du QCM ?
    Il me semblait que le point I était bien sur la droite (AB).

    L'exo de complexe est assez difficile car très théorique, et la première question du ROC n'est pas évidente du tout, puisqu'il faut commencer par prouver que l'argument de l'inverse est l'opposé de l'argument...

    Quant à la formule de récurrence de l'intégrale... ça me paraît difficile pour un élève moyen qui ne maîtrise pas encore bien l'intégration, et qui doit prendre trop d'initiatives (intégrer par parties).

    Je trouve que c'est un sujet contradictoire :
    un QCM où on peut obtenir 4 ou 5 points sans forcer (aucune pénalité pour les réponses fausses, donc on peut toujours répondre au hasard, l'espérance de gain étant de 0,5 point par question)...
    et des questions très théoriques sans parler de la dernière question de statistiques, (que je trouve à la limite du programme.)
    Franchement, ce n'est pas un sujet qui permet une évaluation correcte du travail et des connaissances des élèves.
    Je pense que nous serons surpris des résultats de nos élèves... et je crains qu'avec un tel sujet, les résultats ne soient imprévisibles.

    Mireille
  • A propos de théorème chinois, Borde, la présentation que tu en fais dans ton bouquin est parfaite, ni plus ni moins.
    Voilà qui devrait m'aider pour la conjecture de Goldbach, sur laquelle je planche toujours: je compte développer la piste des rayons de primalité (la seule viable à mon humble avis), car l'autre tentative que j'avais faite sur le forum me demanderait d'utiliser des notions d'algèbre (permutations, substitutions, matrices infinies etc.) que je n'ai pas, et est donc pour ma part vouée à l'échec.

    Je vous tiendrai au courant de mes prochaines avancées si vous le souhaitez, mais c'est un travail de longue haleine, comme vous pouvez vous en douter...

    Amicalement,
  • oups..
    oui mireille, je pense que tu as raison, I appartient bien à la droite (AB)..
    Désolée
  • Bonjour,

    ben quoi Mireille : o = arg(1) = arg(z/z) = arg(z * inv(z ) ) = arg(z) + arg(1/z)
    donc arg(1/z) = - arg(z)

    c'est facile, non !?

    Au contraire, je suis 100% favorable aux exos ou on laisse des prises d'initiatives, c'est lassant ces exos ou on guide comme des moutons ...
    c'est quoi la science ?

    Cordialement.
  • Pour logicien,
    "ben quoi Mireille : o = arg(1) = arg(z/z) = arg(z * inv(z ) ) = arg(z) + arg(1/z)
    donc arg(1/z) = - arg(z)

    c'est facile, non !? "

    Oui pour nous c'est facile, mais ce n'est pas toi ni moi qui passions le bac aujourd'hui...
    Ce qui est difficile ici, c'est de savoir qu'il faut commencer par faire ça.

    Mes élèves m'ont dit qu'ils avaient directement écrit :
    arg(z/z')=arg(z*1/z')=arg(z)+arg(1/z')=arg(z)-arg(z')
    sans penser à démontrer que
    arg(1/z)=-arg(z)...
    car pour un élève de terminale, il n'est pas évident de faire la distinction entre ce qu'il a le droit d'utiliser et ce qu'il faut qu'il démontre.

    Moi aussi, je suis pour qu'on favorise la prise d'initiatives, mais alors, il faut du temps aussi bien pendant l'épreuve que pendant l'année scolaire, et c'est le contraire actuellement car les horaires ont été diminués, sans vraiment réduire les programmes et en ajoutant même des exigences.
    Pour mes élèves qui sont en zone sensible, c'est dramatique...

    Mireille
  • Annexy : je n'ai pas dit qu'il n'y avait aucun livre qui ne traite de ce sujet ("l'hyperbole", le "radial",... le font, aussi), mais on trouve des livres qui n'en parlent pas ou prou ! Et, surtout, depuis le temps qu'on en parlait, on ne voyait toujours aucun sujet de bac (à part polynésie 2004 sous forme de QCM) arriver sur ce sujet !

    Sylvain : merci de ton témoignage. Bon courage pour tes recherches.

    Borde.
  • On peut aussi écrire argz/z'+argz'=arg[(z/z')z']=argz et ensuite envoyer argz' à droite . Cela évite le préalable indiqué par Mireille.
    Pour le reste :
    je trouve assez déprimant ce Vrai/Faux sans pénalité en cas de mauvaise réponse.
    l'exo de complexe n'est pas un cadeau.
    l'exo d'analyse ça va, sauf que la suite n'est pas définie pour n=0 sans raison valable et du coup on se retape une deuxième intégration par parties pour calculer $I_1$.
  • Oui Mireille,

    je suis d'accord avec toi concernant le temps: 5h hebdomadaires en 1èreS pour traiter 15 chapitres , ça fait un chapitre toutes les 2 semaines !
    Et idem seulement 5h30 en TS pour traiter tout le programme , merci Allegre !

    Cordialement
  • Bonjour,

    Vous trouverez à l'adresse ci-dessous des sujets de bac 2006 déjà proposés. Ils sont très intéressants.
    <http://www.ac-nantes.fr:8080/peda/disc/scphy/html/examlyc.htm&gt;
    5h30 en TS ! J'avais 7h de maths par semaine en Term E, et je trouvais que c'était insuffisant compte tenu du plaisir que je prenais en y assistant.
  • Bon eh ben moi je déprime parce que comme tous les ans je me suis trompé dans mes pronostics de sujets et j'ai fait réviser à fond tout ce qui parle d'équadiff, des complexes en spé, la loi exponentielle en proba (ie de l'analyse en fait...).

    Donc je vais me faire jeter des pierres par les lycéens que j'ai voulu "aider" et qui finalement auront bien perdus leur temps

    Sinon à part ça je trouve ce sujet de Bac ennuyeux à mourir (sûrement parce que je n'aime pas du tout les probas/stats) ; c'est vrai quoi alors qu'on peut tellement s'amuser avec un petit exo d'équadiff type juin 2003 (que je leur ai fait faire... eh oui des pierres je vous dis qu'ils vont me jeter ; je ne devrais peut-être pas me risquer à la fête de la musique cette année je risque d'en croiser bon nombre)

    Roro (qui va se faire caillasser)
  • Je ne trouve pas que ce sujet soit ennuyeux, l'exo de spé est intéressant je trouve, et l'exo sur les intégrales aussi.
  • roro, je trouve plutôt incongru qu'un professeur dise que ses élèves ont "bien perdus leur temps" en révisant certaines parties du programme qu'il(elle) est supposé(e) leur enseigner...
    Peut-être eut-il été plus sage de s'abstenir de tout "pronostic"...?
  • <<Bon eh ben moi je déprime parce que comme tous les ans je me suis trompé dans mes pronostics de sujets et j'ai fait réviser à fond tout ce qui parle d'équadiff, des complexes en spé, la loi exponentielle en proba (ie de l'analyse en fait...).>>

    Le mieux pour aider ses élèves, c'est de leur faire tout réviser en détail. Ca prend peut etre du temps, mais au moins aucune chance de se tromper. Mon prof de terminale S en math n'arrétait pas de nous répéter qu'il fallait bosser autant tous les chapitres, car on ne sait jamais.
  • Bonjour
    Personellement, j'ai trouvé le sujet très désagréable.
    En plus, probas, statistiques et géométrie dans l'espace sont souvent expédiés en fin d'année et, dans ma classe, ca a fait des ravages.
    J'ai fait des sujets bacs de math bien plus interessants, qui traitaient de vrais problèmes. A mon avis, le sujet a survolé diverses notions, sans s'y attarder suffisament. A trop vouloir se disperser...
    Arthas
  • Oula c'est quoi cette question qu'ils ont posé en proba, la toute derniére question :/
    Sinon en général c'était trés abordable
  • Ce sujet me paraît être un très bon sujet de bac : un élève moyen peut espérer avoir 10 (géométrie donnée et intégrales pas dures), un bon peut avoir 15 et un très bon peut avoir une très bonne note. C'est ça un bon sujet de bac.
  • <<Bonjour
    Personellement, j'ai trouvé le sujet très désagréable.
    En plus, probas, statistiques et géométrie dans l'espace sont souvent expédiés en fin d'année et, dans ma classe, ca a fait des ravages.
    J'ai fait des sujets bacs de math bien plus interessants, qui traitaient de vrais problèmes. A mon avis, le sujet a survolé diverses notions, sans s'y attarder suffisament. A trop vouloir se disperser...
    Arthas>>

    C'est un peu la faute des professeurs de terminale si ils expédient des chapitre en fin d'année. Si plus tard j'enseignais en terminale, j'aurais terminé le programme avant les vacance de paques pour laisser du temps aux élèves pour réviser, puis les cours de fin d'années consacrées aux révisions pour le bac.

    Sinon le sujet est tout a fait niveau terminale S, la dernière question est un peu traitre mais ce n'est qu'une question, puis la dernière (tous les élèves n'arrivent pas au bout).
  • La dernière question, je l'ai faite "à la physicienne", en calculant une sorte de rendement, mais j'ignore ce qu'il fallait faire.
    Sinon, je me base sur les reflexions que j'ai entendu, ca dépend du niveau des classes, je suis dans un lycée classique de province en spé math.
    Arthas
  • Je trouve, au contraire que ce sujet est très bien.
    Ceux qui auront bossé les probas, la géométrie dans l'espace avec les déciles seront récompensés.

    C'est à nous de traiter l'intégralité du programme, ça fait partie des missions que l'on doit fournir. Les exigences sont élevées en TS, si des élèves se ramassent parce que ce bac est trop dur pour eux, c'est qu'ils n'ont pas été bien orientés. On les avait prévenus !

    Vouloir faire un bac S parce que ça ouvre le plus de portes possibles, parce que c'est bien vu etc... cette vision aveugle des parents conduit bien des gamins à un réel ennui et une perte de temps, souvent à cause d'un projet professionnel mal bouclé
  • "j'aurais terminé le programme avant les vacance de paques "


    Et tu fais comment ?
  • J'ai relaté ce que l'on a dit autour de moi.
    Mon opinion est que le sujet n'est pas assez dévelloppé : on ne fait qu'aborder les notions sans rentrer vraiment dedans.
    Pourquoi pas de longs problèmes d'analyse ou de géométrie, comme j'ai vu dans pas mal de sujets. Pour le niveau, il était vraiment moyen : dans les sujets que j'ai fait pour m'entrainer, il était beaucoup plus élevé.
    Arthas
  • bon un bac trés ridicule aujourd'hui...il était largement plus simple que l'an dernier...je ne comprend pas pourquoi certains étant en TS l'ont trouvé difficile alors qu'il n'y avait rien niveau réfléxion...c'était juste de la méthode a appliqué bétement...ha si ils n'ont pas indiqué qu'il fallait faire uine intrégration par partie pour trouver la relation entre In et In+1...tout éléve ayant suivit une terminale normal voit qu'il faut intégré par patie pour trouver In+1...aprés je vois que beaucoup ne savait pas pour la derniére question a savoir si le dés était pipé ben il ne fallait pas dire grand chose hormis que D2 obs se trouvait avant le 9éme décile dc l'hypothése été rejeté et le dés était normal...

    et arrétez de dire que le sujet était désagréable...c'est bien connue si les sujets étaient fait pour les éléves....moi je suis satisfait...aprés un bac physique trés simple et un bac maths qui ne demandait pas énormément de réflexions....maintenant plus que la svt demain pour assurer la mention...lol
  • Bonjour!
    Tout comme le sujet de concour general cette annee, je nai pas du tout aime le bac que j'ai passe ce matin....
    desole mais vraiment je peux pas adherer.... en gros on fait deux cuilleres par ci par là et on est content; en geometrie dans l'espace 5 questions dans le vent.... sans justification; bon la spe ca va encore on pouvait faire pire; les integrales....euuuuuh y avait vraiment pas grand chose je m'attendais plus à une equa diff du second ordre en etant guide un truc dans le genre, et le dernier sujet j'en parle même pas....
    enfin voilà mes impressions....

    amicalement :)
  • <<Et tu fais comment ?>>

    Je me fais un planing et je le respecte. Puis aussi en leur donnant régulièrement des devoirs maison à faire, pour etre sur qu'ils travaillent régulièrement et donc arrivent a suivre un rythme assez élevé. Quand j'avais fait ma terminale S en mars on avait fini le programme, et apres sur 33 il n'y en avait eu que 2 qui n'avaient pas eu la moyenne, car toutes les semaines qui suivaient furent uniquement consacrées aux révisions du bac. Et quand on voit les résultats que ce prof a tous les ans aussi bien avec les spe bio que les spe physique sa méthode est loin d'etre mauvaise.
  • Je suis d'accord avec io : un bac ridicule, juste de la méthode, aucune réflexion et c'est bien cela qui m'a rendu le sujet désagréable : c'est le type de sujet que je n'ailme pas.
    (peut être qu'une ou deux questions de spé ont sauvé son honeur)
    Arthas
  • Oui, le sujet ne demande pas vraiment de réflexion, pour un bon élève, ça doit être pas très intéressant. Mais visiblement (j'ai surveillé ce matin), cela a suffit pour déstabiliser beaucoup de candidat.
    Sinon, la dernière question est mal posée.
  • Rappelons, pour la dernière question, la règle de décision : si $d^2 < D_9$ (resp. $d^2 \geqslant D_9$), on accepte (resp. rejette) l'hypothèse d'adéquation à la loi équirépartie, avec un risque d'erreur de 10 pourcent.

    D'un point de vue fluctuation d'échantillonnage, il vaut mieux comparer $nd^2$, avec $n$ suffisamment grand (disons $n > 200$) et les $9-$èmes déciles correspondants.

    Borde.
  • en réponse à : "roro, je trouve plutôt incongru qu'un professeur dise que ses élèves ont "bien perdus leur temps" en révisant certaines parties du programme qu'il(elle) est supposé(e) leur enseigner...
    Peut-être eut-il été plus sage de s'abstenir de tout "pronostic"...? "

    je ne suis pas professuer, juste étudiant et j'ai fait quelques cours de révision pour aider les lycéens de mon ancien lycée ; j'ai donc peur que tout ce temps qu'ils ont passé avec moi ne leur ai pas été très utile c'est tout ;

    par ailleurs en réponse à : "Je trouve, au contraire que ce sujet est très bien.
    Ceux qui auront bossé les probas, la géométrie dans l'espace avec les déciles seront récompensés. "

    notons qu'on ne fait pas de proba en prepa... c'est juste une remarque ; pour la geometrie dans l'espace je suis d'accord c'est sympa, marrant ; mais quand même : pas de suite (a part cette suite définie par une intégrale) : on met au programme des notions interessantes comme le théorème sur les suites croissantes majorée, ou la définition sérieuse de limite et pas un exo de suite (a part donc le sempiternel "théorème des gendarmes" : ouai trop bien) ?

    pareil pour l'intégration : une pauvre IPP et on vérifie comme ca que les eleves ont compris qquchose à l'intégration ??

    l'exo se spé est bien mais on donne la moitié des points dans la première partie (je n'ai pas le barème mais il y a beaucoup de question très simples au début), alors sans rien avoir fait on peut s'en sortir

    bref, je ne changerai pas d'avis c'est pour moi un sujet bien naze, à l'image du bac et de ses 80% de réussite obligatoire
  • Aufait, vous confirmer que le théorème de Bézout est bien :
    dans tout corps algébriquement clos, deux courbes algébriques projectives planes de degrés m et n ont exactement mn points d'intersections, comptés avec multiplicités.
    Enfait, j'aimerais savoir si on peut déduire de ce théorème, le théorème de bézout donné en terminale.
    Arthas
  • on est en plein délire là lol
  • Bonsoir,

    Deux petites précisions :

    1) On ne peut pas utiliser la formule pout calculer l'intégrale I1 parce que l'intégrande de I0 n'est pas définie pour x=0 (il faudrait donner un sens à 0 puissance 0).

    2) On ne peut parler de risque d'erreur (et encore, cf. ci-dessous) que dans le cas où l'on rejette l'hypothèse d'adéquation à une loi équirépartie (dans le cas où on l'accepte, il est impossible d'évaluer le risque d'erreur).
    La seule chose que l'on peut dire, à partir du moment où d² >D9, est : 10% des dés équilibrés se trouvent dans ce cas, donc si je dis que le dé n'est pas équilibré j'ai 10% de chances de me tromper.

    A titre personnel, je suis très gêné pour enseigner ce chapitre... Que répondre, par exemple, à l'élève qui demande quel est le risque d'erreur que l'on commet si l'on rejette l'hypothèse d'équirépartition à partir d'une valeur de d² supérieure au maximum donné dans le tableau ?

    Cordialement.

    Charles.
  • Je précise :
    Une courbe algébrique plane étant bien l'ensemble des solutions d'une équation P(x,y)=0 où P est un polynome sur K de degré n.
    Donc dans le cas K=R, peut être peut on en déduire le théorème de bézout donné en terminale ?
    (j'ai posé la question car le sujet demande l'énoncé du théorème de Bézout)
    Arthas
  • pas besoin de tout cela pour montrer le théorème de bezout...
  • Oui, on peut utiliser l'algorithme d'Euclide.
    Mais, grâce à ce site, j'ai pu constater un lien particulier entre géométrie et arithmétique.
    Donc, puisque ces deux théorèmes portent le même nom, il doit y avoir un lien, non ?
    Ou peut être est ce parce qu'ils sont tous les deux plus ou moins dus à Bézout ?
    Arthas
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.