Inscription à deux agrégations

axelis
Modifié (25 May) dans Concours et Examens
Bonjour,

Est-ce qu'on peut s'inscrire aux concours de deux agrégations externes la même année ? Je suis inscrit à celui de mathématiques et je me demande si je peux aussi passer l'informatique qui vient de sortir.

Sur le site d'inscription je ne vois aucune contre-indication mais je voudrais être sûr de ne pas avoir raté quelque chose.

Cordialement
Mots clés:

Réponses

  • Oui, tu peux t'inscrire aux deux sans aucun problème.
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • Quel est le site pour s’inscrire à l’agrégation d’informatique?
    Où peut-on suivre une prépas agrégation d’informatique ?

    Merci

    C’est pour un jeune qui a déjà un master en informatique.
  • Comme dit plus haut tu peux t'inscrire aux deux concours. Tu peux même t'inscrire à toutes les agrégations, dans toutes les spécialités.
    Dans le cas qui t'intéresse, il faut vérifier que les dates des épreuves écrites ne se chevauchent pas. Le calendrier est disponible dans un fil sur le forum.
    Bonne inscription et bonne préparation,

    Willouuu
  • Merci à tous pour vos réponses.
    etanche a écrit:
    Quel est le site pour s’inscrire à l’agrégation d’informatique ?

    Sur le site devenir enseignant en cliquant sur son académie.
  • Comme mentionné plus haut, c’est vain dans le cas où des dates d’écrits sont communes.

    Enfin, c’est vain… non, l’inscription est possible quand même…
  • Ca peut être utile dans certaines situations, notamment si on n'est pas sûr de vouloir passer l'agrégation standard ou l'agrégation spéciale docteurs, ça donne un peu plus de temps de réflexion.
  • Un rappel vaut mieux qu'une déception : la réussite au concours de l'agrégation donne un poste et non un titre.
    Par conséquent, il est impossible d'être agrégé dans deux disciplines simultanément.

    Autrement dit, si tu réussis les deux concours, tu seras obligé de renoncer à au moins l'un des deux... et tu ne pourras absolument pas prétendre à un poste plus tard dans l'autre discipline sans avoir à repasser le concours !

    Néanmoins, il est tout-à-fait possible d'enseigner dans deux disciplines différentes (je connais un professeur de mathématiques qui au bout de 15 ans de carrière a passé et réussi l'agrégation de philo... et désormais enseigne maths ET philo), et même d'enseigner dans une discipline n'ayant pas grand chose à voir avec la discipline dans laquelle on est agrégé (c'est le cas de nombreux professeurs de Sciences Industrielles, par exemple, qui ont pu être agrégé de disciplines désormais désuètes comme le Génie électrique, le Génie civil ou le Génie mécanique, et qui doivent enseigner les Sciences Industrielles pour l'Ingénieur, voire l'informatique).
  • Je ne connais pas de cas mais peut-être que sur un CV ça fait bien d’avoir deux ou trois agrégations même sans poste.
  • Liberté, égalité, choucroute.
  • C'est sans doute un plus pour certains postes.

    J'ai entendu parler d'un prof enseignant à titre "expérimental" les maths en chinois à la fin des années 80 / début des années 90, à une époque où, je crois, les "certifications" linguistiques n'existaient pas. Il avait un CAPES dans l'une des disciplines et une agrégation dans l'autre m'avait-on dit.
  • Ce qui fait dire aux gens : "pour moi les maths c'est du chinois".
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • En section internationale chinois, la matière obligatoire en DNL est « mathématiques » (dans les autres sections SI que je connais c’est l’histoire et géographie)..
    Dans mon lycée nous avons donc un collègue qui enseigne les maths en chinois ; en revanche ce qui est étrange, c’est que le programme correspond au programme de la classe d’avant en français, donc par exemple un élève de terminale spé maths qui fait la SI Chinois refait le programme de 1ere spé maths en chinois.
    L’an dernier j’avais ainsi un élève qui faisait spé maths + maths expertes + DNL maths en chinois.
  • zeitnot : je n'ai pas compris
  • C'est normal que tu n'aies pas compris car ce n'est pas écrit dans le Dunod tout en un....
    Liberté, égalité, choucroute.
  • bisam a dit :
    je connais un professeur de mathématiques qui au bout de 15 ans de carrière a passé et réussi l'agrégation de philo... et désormais enseigne maths ET philo
    Je suis tombée sur ça par un total hasard... Tu viens d'illuminer ma soirée !
    Ca m'intéresse, et puis-je par exemple enseigner en maths au lycée et en philosophie à l'université ?
    J'ai vu des profs de lettres ou de philo (enfin, des doctorants je suis pas sûre) enseigner à la fois sur les deux niveaux...

    Car PRAG de Philo bon, ça existe ça ?
    Quand la concurrence c'est-à-dire l'égoïsme ne règnera plus dans les sciences, quand on s'associera pour étudier, au lieu d'envoyer aux académies des paquets cachetés, on s'empressera de publier les moindres observations, pour peu qu'elles soient nouvelles, et en ajoutant « je ne sais pas le reste ». E. Galois.
  • Si tu veux faire des vacations à la fac, si tu es connue et reconnue comme compétente, nul besoin de diplôme dans la discipline. Chez nous le principal problème était d'ordre administratif concernant le paiement, on ne peut prendre d'étudiants sauf cas particulier (par exemple élève fonctionnaire). De même qu'au recrutement de MXF, la qualif dans une discipline permet de postuler sur toutes les disciplines. Après c'est au comité de sélection de voir si tu peux être sur un poste d'une discipline sur laquelle tu n'es pas qualifiée. J'ai plusieurs exemples en tête, eton m'en aurait même raconté des très exotiques.
  • Je fais déjà des vacations à l'université et je suis demandée pour ! Mais je faisais ça quasi gratuitement car Pôle Emploi prend 70% du brut.

    Mais je ne veux pas surcharger en plus des 15h ! Je voulais que ce soit dans le service !
    Quand la concurrence c'est-à-dire l'égoïsme ne règnera plus dans les sciences, quand on s'associera pour étudier, au lieu d'envoyer aux académies des paquets cachetés, on s'empressera de publier les moindres observations, pour peu qu'elles soient nouvelles, et en ajoutant « je ne sais pas le reste ». E. Galois.
  • @bisam un professeur agrégé à la retraite n’a pas de poste, peut-il se dire « agrégé de mathématiques » ou doit il dire « ancien agrégé de mathématiques » ?
  • @Zermel0 : je ne connais pas les situations dans toutes les académies, mais je doute qu'il y en ait beaucoup où l'on ait trop de profs de maths dans le secondaire pour avoir le luxe de proposer à un prof de maths du secondaire de faire une partie de son service à la fac et dans une autre discipline. J'ai plutôt eu des retours de profs du secondaire lauréats sur des postes de PRAG (au fil de l'eau) où le recteur a refusé le détachement, par manque de profs dans le secondaire.

    @philou22 : moi je dirais professeur agrégé honoraire. 
  • @philou22 : J'imagine que ta question est sans véritable but, mais je suis presque sûr qu'un professeur agrégé qui part à la retraite sort automatiquement du corps des agrégés... et par conséquent n'est plus agrégé.
    Rien ne l'empêche néanmoins de préciser qu'il l'a été, s'il veut continuer à dispenser des cours ou donner des colles.
  • Personnellement, j'ai démissionné de l'éducation nationale, j'étais PRAG, dans ma nouvelle activité professionnelle, je ne mentionne pas que je suis agrégé mais que j'ai été reçu au concours de l'agrégation en 1998 et mentionne mon parcours professionnel d'agrégé jusqu'à la fin 2023.
  • @philou : il y a l'administratif et l'usage... D'un point de vue administratif, est agrégé quiconque est dans le corps des agrégés. Quelqu'un qui démissionne ou part en retraite, bref, quitte la fonction publique pour une raison quelconque n'est plus agrégé au sens administratif du terme. L'usage ou l'habitude font qu'en pratique on appelle agrégé toute personne qui a été reçue au concours à un moment de sa vie. Que cette personne soit ou non en activité, et ce même si elle n'a jamais exercé !
  • Un peu comme pour les ministres 😃😬🫢
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.