TeSciA 2023 : le fil de discussion

2

Réponses

  • Fin de partie
    Modifié (January 2023)
    @XAX: Tu confies ton argent à n'importe qui se prétendant banquier? Ce truc est inutile (une offensive idéologique de plus) le moment de vérité n'est pas ce bidule mais les concours qui sont censés passés par les étudiants des "classes préparatoires aux grandes écoles".
  • Bonjour,

    > FdP: Tu confies ton argent à n'importe qui se prétendant banquier?

    DsP n'est pas n'importe qui, donc, oui, à son équivalent banquier, je confierais mon argent.
     
    Cordialement,
    Rescassol

  • Fin de partie
    Modifié (January 2023)
    @Rescassol : Cette idéologie te rend aveugle, pas seulement toi.
    PS.
    On ne peut plus aujourd'hui se prévaloir de notre naissance pour justifier notre situation sociale alors on a inventé le concept de méritocratie. Ce concept tombe un peu en lambeau, beaucoup de gens commencent à se rendre compte que c'est une escroquerie intellectuelle, alors régulièrement il y a des initiatives comme celle-ci pour ranimer le cadavre de la méritocratie (on en a un bon exemple en ce moment de la méritocratie à la française: un gouvernement de millionnaires, très représentatif n'est-ce pas de la France)
  • La méritocratie existe: Djokovic l’a rappelé hier dans un beau discours en disant aux enfants ’’ne laissez personne voler vos rêves’’ (même si vous n’êtes pas né dans les conditions idéales vous pouvez atteindre un objectif à condition de travailler dur). 
    Je préfère entendre un Djokovic qu’un Olivier Faure qui a parlé au dernier congrès ’’P.S.’’ (ce qu’il en reste...) au sujet de l’école de ’’tyrannie de la méritocratie’’ en prônant l’égalité pour tous (comprendre le nivellement par le bas). 
    ’’Auparavant le monde était dirigé par des intelligents. C’était cruel. Les intelligents forçaient les imbéciles à apprendre. C’était difficile pour les imbéciles. Aujourd'hui le monde est dirigé par des imbéciles. C’est juste, car les imbéciles sont beaucoup plus nombreux. Aujourd'hui les intelligents apprennent à s’exprimer afin que les imbéciles puissent comprendre. Si un imbécile ne comprend pas c’est un problème d’intelligents. Auparavant souffraient les imbéciles. Aujourd'hui souffrent les intelligents. La souffrance diminue car les intelligents sont de moins en moins nombreux.’’
    Mikhaïl Jvanetski.

  • @Biely: Djokovic est une espèce d'idiot utile comme on dit. Depuis quand un cas est représentatif de quoi que ce soit?
    Et cela marche...auprès des gens déjà convaincus qui n'ont plus que ça à exhiber pour défendre cette escroquerie intellectuelle.
    On voit s'envoler les inégalités sociales et c'est justement ce moment qui est choisi pour ranimer le cadavre de la méritocratie.

    Le vrai message est celui-ci; les bourgeois ont encore des strapontins si vous chaussez vos grosses chaussures et que vous ne rechignez pas à écraser des g.... alors on vous fera peut-être une petite place.
  • Oui bon, la moraline dispensée par des sportifs milliardaires, on s’en passe. De même que les jugements du style: tu n’es pas dans une « filière d’excellence » donc tu as manqué d’ambition ! 
  • @biely : Djoko n'a pas eu une enfance particulièrement difficile... 
  • @kioups
    Tout est relatif mais on ne peut vraiment pas dire qu’il a eu une enfance ’’dorée’’...
    https://www.selection.ca/reportages/magazine/novak-djokovic-le-roi-serbe/
    ’’Auparavant le monde était dirigé par des intelligents. C’était cruel. Les intelligents forçaient les imbéciles à apprendre. C’était difficile pour les imbéciles. Aujourd'hui le monde est dirigé par des imbéciles. C’est juste, car les imbéciles sont beaucoup plus nombreux. Aujourd'hui les intelligents apprennent à s’exprimer afin que les imbéciles puissent comprendre. Si un imbécile ne comprend pas c’est un problème d’intelligents. Auparavant souffraient les imbéciles. Aujourd'hui souffrent les intelligents. La souffrance diminue car les intelligents sont de moins en moins nombreux.’’
    Mikhaïl Jvanetski.

  • Oui, tout est relatif
  • C'est ça le projet pour toute la jeunesse qui n'est pas née avec une cuillère dorée dans le bec, rejoindre le quarteron de millionnaires du sport qui sont acclamés comme l'étaient des gladiateurs à Rome? (panem et circenses !) ?

  • Je vous rappelle que si vous voulez dialoguer avec une machine idiote, vous pouvez désormais utiliser ChatGPT, inutile de faire appel à FdP.
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • Fin de partie
    Modifié (January 2023)
    J'ai des messages d'encouragement de Lourrran, merci bien.

    PS:
    C'est sûrement un phénomène sociologique connu: Quand on a l'impression d'avoir été méritant, et de mériter la place qu'on occupe, on s'empresse de vouloir limer les barreaux de l'échelle, de rendre plus difficile l'accès aux autres, c'est une mesure de protection inconsciente qu'on motive toujours par le même argument: il faut que les autres soient aussi méritants qu'on l'a été et bien évidemment, on juge que le mérite se perd ce qui justifie de scier les barreaux.

  • Vassillia
    Modifié (January 2023)
    Le vrai message est celui-ci; les bourgeois ont encore des strapontins si vous chaussez vos grosses chaussures et que vous ne rechignez pas à écraser des g.... alors on vous fera peut-être une petite place.
    Admettons que cela soit vrai et alors ? Si les bourgeois sont d'accord pour faire la place à un individu qui ne rechigne pas à étudier (pour réussir ce test et une prépa, le travail intellectuel personnel me paraît plus pertinent que les grosses chaussures), tant mieux pour cet individu car j'imagine que c'est ce qu'il souhaite.
    Pareil pour celui qui veut devenir un gladiateur des temps modernes car dans les faits, il y a du monde pour l'applaudir. Encore une fois, cela ne retire rien à ceux qui ne veulent/peuvent pas le faire. L'option "les bourgeois vont gentiment descendre de leur strapontins" n'existe pas et même l'option "les bourgeois vont descendre de leur strapontins par la force" me paraît irréaliste, on peut au mieux négocier la hauteur du strapontin.
    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • Plutôt que de méritocratie, il vaudrait mieux parler de "capacitocratie" c’est à dire réserver les places à ceux qui en ont les capacités. Cela me parait un idéal toujours actuel et bien préférable à toute politique de quotas sur critères divers.
    Qui ne voit que cette hystérie égalitaire nourrit le culte de l'ignorance !
  • Fin de partie
    Modifié (February 2023)
    @Mathurin: Tu peux lui donner le nom que tu veux, cela sera toujours une escroquerie intellectuelle puisque les gosses qui ont des parents qui ont de l'instruction et/ou de l'argent auront toujours un avantage concurrentiel sur les autres*. C'est consubstantiel à l'école, les règles de l'école sont truquées depuis toujours c'est la condition sine qua non que soit toléré une école de masse.
    Pourquoi les gens qui appartiennent aux plus basses classes de la société ne vont pas se bousculer pour passer ce type d'examen?
    Le petit bourgeois lutte pour maintenir son rang, pas pour sa survie qu'il considère acquise, tandis que les gens moins favorisés c'est bien leur survie qui occupe leur univers mental (ne pas finir à la rue à tendre la main).
    Le petit bourgeois voit l'intérêt de cette parodie (il sait que le symbole est un outil qui sert à la domination) tandis que les autres gens n'en comprennent pas en général l'intérêt (cela n'améliore pas immédiatement les conditions de leur survie)
    *: la composition sociologique des classes prépas doit être relativement homogène: du bourgeois et du petit bourgeois essentiellement.
  • AD
    AD
    Modifié (January 2023)
    On est absent une demi-journée et ça recommence.
    On arrête.
    AD
  • Le débat était intéressant, il mérite d'être poursuivi en restant dans le sujet informatif concernant le test TeSciA.
    Je demande à FdP de ne plus intervenir dans cette discussion. S'il ressent le besoin irrépressible d'affirmer ses opinions, qu'il le fasse dans un autre fil de discussion.
    AD
  • zeitnot
    Modifié (February 2023)
    AORESpres a dit :
    zeitnot a dit :
    Je constate que l'arrivée de TeSciA coïncide avec la mise en œuvre de la magnifique réforme Blanquer en terminale et ces superbes sujets de spécialité... Réforme que pourtant beaucoup de gens ont soutenu sur ce forum, il leur a fallu beaucoup de temps pour ouvrir les yeux.
    Coïncidence n'est pas causalité. Le seul "bien" que tire le TeSciA de la nouvelle configuration du bac, c'est de pouvoir s'appuyer sur le programme restreint à l'examen afin de maximiser l'égalité des chances pour les candidats. Pour le reste, si le TeSciA avait fait partie d'un plan secret de l'ancien Ministre et de son cabinet, les événements auraient pris une toute autre tournure.
    En effet, coïncidence n'est pas causalité, mais ce n'est pas ce que suggérait mon message, je faisais un parallèle.
    Pour être plus clair, le passage des épreuves terminales en mars dans la réforme de Blanquer que j'évoquais, avait plus ou moins le même objectif que TeScia, non ? Puisque le but du passage de spécialités en mars est de mettre sur Parcousup les notes obtenues à l'examen pour ne pas tenir compte du contrôle continu pour les écoles qui recrutent.
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • AORESpres
    Modifié (February 2023)
    Merci à AD d'avoir rouvert le fil.
    Zeitnot : il y a certainement une convergence d'idée autour du fait qu'une note d'examen national ne fasse pas de mal dans l'évaluation des dossiers Parcoursup, en revanche une telle note est pensée comme une donnée en plus du reste. Il ne s'agit pas de remplacer les bulletins scolaires (notes comprises) par les seules notes d'examen terminal.
  • Il me semble que les épreuves de spécialité restent encore assez différentes de ce que j'ai pu voir du Tescia. On ne mesure pas les mêmes aptitudes non ?
  • biely
    Modifié (February 2023)
    @FIn de partie
    Tu appelles cela du bachotage dans cette vidéo? Il faut avoir de bonnes bases alors pour bachoter ce qui n’est pas le cas de la majorité des élèves actuellement.
    ’’Auparavant le monde était dirigé par des intelligents. C’était cruel. Les intelligents forçaient les imbéciles à apprendre. C’était difficile pour les imbéciles. Aujourd'hui le monde est dirigé par des imbéciles. C’est juste, car les imbéciles sont beaucoup plus nombreux. Aujourd'hui les intelligents apprennent à s’exprimer afin que les imbéciles puissent comprendre. Si un imbécile ne comprend pas c’est un problème d’intelligents. Auparavant souffraient les imbéciles. Aujourd'hui souffrent les intelligents. La souffrance diminue car les intelligents sont de moins en moins nombreux.’’
    Mikhaïl Jvanetski.

  • Je ne sais pas quelle est la thèse défendue…
    On voit ici quelqu’un qui tente une correction sur des limites. Celui qui comprend la vidéo sait déjà pas mal de choses, de mon point de vue. 
    C’est un QCM mais il s’agit de questions classique sur les limites. 
  • biely
    Modifié (February 2023)
    La thèse défendue par Fin de partie est simple: ces affreux fils de bourgeois vont pouvoir prendre quelques cours particuliers à quelques centaines d’euros pour réussir haut la main ce test même si ces fils de bourgeois sont des ignorants avec un QI de bulot! 
    ’’Auparavant le monde était dirigé par des intelligents. C’était cruel. Les intelligents forçaient les imbéciles à apprendre. C’était difficile pour les imbéciles. Aujourd'hui le monde est dirigé par des imbéciles. C’est juste, car les imbéciles sont beaucoup plus nombreux. Aujourd'hui les intelligents apprennent à s’exprimer afin que les imbéciles puissent comprendre. Si un imbécile ne comprend pas c’est un problème d’intelligents. Auparavant souffraient les imbéciles. Aujourd'hui souffrent les intelligents. La souffrance diminue car les intelligents sont de moins en moins nombreux.’’
    Mikhaïl Jvanetski.

  • Certes, ça je suis d’accord que c’est son cheval de bataille. 
    Mais je crois que précisément il y avait le sujet « tout examen ou test crée du bachotage ». D’autres disaient alors « non, ça me parait difficile de se préparer à ces tests là ». 
    Je n’ai pas regardé l’ensemble des questions mais sur celle-là (les limites) c’est forcément « méthode et compagnie » que l’on trouve partout. 
  • On peut dissocier apprentissage de bachotage tout de même.
  • La répétition est la base de l’apprentissage: on me l’a toujours dit et répété !
  • Oui, oui, je suis d’accord. J’avais cru lire (il faut que je cherche…) qu’on ne pouvait pas « réviser de genre de tests ». Ça m’évoque les discussions sur PISA où l’on a accès à peu de questions posées (à ma connaissance). 

  • AORESpres
    Modifié (March 2023)
    Les énoncés du TeSciA 2023 sont disponibles ici.
  • Dom
    Dom
    Modifié (March 2023)
    J’ai parcouru en diagonal et suis interloqué par la question proposée ci-dessous où les réponses B et E sont les mêmes. 
    Certes la seule bonne réponse est D mais est-ce une coquille ? est-ce volontaire ? 

  • C'est une boulette.
  • Bonjour 
    Peut-on avoir les corrigés des 3 sujets? Merci 
  • Nous mettrons en ligne les corrigés des questions QCM dimanche dans la journée, et ceux des autres dans le courant de la semaine prochaine (idéalement lundi 3 avril). Un peu de patience.
  • Les corrigés sont arrivés https://www.aores-sci.fr/accueil
  • AORESpres
    Modifié (June 2023)
    L'AORES propose un test en ligne gratuit destiné aux élèves de Première Générale suivant la spécialité Mathématiques.

    Il s'agit d'un test d'1h30, dans l'esprit du TeSciA, portant sur plusieurs chapitres importants du cours de spécialité. Ce test n'a pas de valeur certifiante, et aucune attestation de résultats ne sera envoyée. Les participants trouveront en revanche, sur leur espace personnel de notre site, une fiche de score détaillée dès que la période autorisée pour le passage du test sera achevée. Quelques jours après, nous publierons des statistiques globales permettant aux participants de se situer parmi l'intégralité des participants.

    Pour passer le test, il faut ouvrir un compte sur le site de l'AORES (https://www.aores-sci.fr/ ) et s'inscrire à l'avance au Test de Première via le bouton "Tests en ligne".

    Ce test peut être passé à n'importe quel moment entre le samedi 17 juin à 8h du matin (heure de Paris, GMT+1) et le lundi 19 juin à 20h. Il doit être effectué sans utiliser d'outil informatique d'aide au calcul ou au raisonnement, simplement avec un papier et un crayon pour réfléchir et préparer ses réponses.

  • Quand on pense qu’avant il y avait un bac national ecrit et anonyme

    et les commentaire des professeurs sur leurs élèves dans les dossiers.
  • Quel est le rapport ?
    Il existe déjà des sites reconnus avec des "points" pour les inscrits qui résolvent des problèmes souvent originaux (mathtraining, projecteuler).
  • Le rapport c’est la fin de l’éducation nationale égalitaire et équitable.

    Avant la reforme blanquer le bac même affaibli avait une valeur suffisante pour éviter que ne fleurissent moultes certifications privées (réservées aux happy few)

    C’est bien cela ouvre un grand marché pour la prepa à la prepa.
    je vais pouvoir y gagner du pognon: à moins que mes principes moraux ne me retiennent.


  • C'est honteux ces gens qui proposent une activité mathématique gratuite. Ils ont évidemment de très mauvaises intentions. Heureusement qu'il y a des gens pour nous avertir.
  • AORESpres a dit :
    Zeitnot : il y a certainement une convergence d'idée autour du fait qu'une note d'examen national ne fasse pas de mal dans l'évaluation des dossiers Parcoursup, en revanche une telle note est pensée comme une donnée en plus du reste. Il ne s'agit pas de remplacer les bulletins scolaires (notes comprises) par les seules notes d'examen terminal.
    Pourquoi pas? Le contrôle continu est la mesure la plus dévastatrice depuis la suppression du redoublement. Baser Parcoursup et Affelnet sur les notes d'examens serait un moyen de limiter la casse sans dépenser un centime.
    The fish doesnt think. The Fish doesnt think because the fish knows. Everything. - Goran Bregovic
  • Il y a un problème de timing.
    Raisonnablement, on ne peut pas dire : les résultats de Parcoursup seront connus à partir du 5 juillet pour les plus chanceux ;  vers le 20 aout , 80% des élèves sauront à quoi s'en tenir, avec tous les cas de désistements et au 15 septembre, il resterait 3 ou 4% des élèves dans le doute.

    Il faut que la grande majorité des élèves sachent à quoi s'en tenir avant le 15 juin, pour avoir du temps pour résoudre les questions de logements en particulier (Problème important pour tous les provinciaux/ruraux).

    A choisir entre un Parcoursup un peu bancal, et qui donne des réponses très tardivement, et un Parcoursup très bancal, et qui donne des réponses dans des délais acceptables, il n'y a pas photo, je préfère la 2ème solution.

    De toutes façons, on a rendu le système bancal en amont. On a refusé toute notion de sélection/évaluation en cours de scolarité, et on demande à Parcoursup de réparer tous les dégâts créés par cette erreur. 
    Impossible.
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • Il faut supprimer parcoursup.

    On ne règle pas un problème en refusant d'en affronter la cause.
  • Vassillia
    Modifié (June 2023)
    Bonjour lcm1789
    Je pense que tu te trompes de cause, parcoursup est juste un algorithme pour coupler au mieux les demandes d'étudiants avec les places disponibles. Le nombre de places disponibles ne correspondant pas systématiquement au nombre de demandes (euphémisme)
    Que l'outil ne soit pas assez performant par manque d'information, utilise des critères que certains ne cautionnent pas, je veux bien l'entendre mais il faut bien un moyen de faire ces couplages. Même si on choisissait de le faire au hasard (ce qui est tout de même très discutable et devenu illégal depuis) il s'agirait quand même d'un moyen de faire ces couplages. Tous les politiciens qui font croire qu'en supprimant parcoursup, l'accès aux études supérieures serait plus important mentent (ou font erreur si on préfère les considérer incompétents), l'accès aux études supérieures est forcément limité par le nombre de places et c'est l'établissement en question qui sélectionne.
    Avant il y avait APB et encore avant, sûrement autre chose sous forme de dossier papier. TeSciA a pour objectif, en plus d'informer l'étudiant, d'améliorer ces couplages en informant les services de recrutement des compétences de l'étudiant. Il se pourrait que l’Éducation Nationale ne remplisse pas ce rôle de manière très performante donc tant mieux si une association à but non lucratif pallie un peu ce manque.
    La réforme Blanquer, aussi mauvaise soit-elle, a au moins le mérite de faire apparaitre les résultats de spécialité dans le dossier parcoursup donc on pourrait théoriquement s'en servir, évidemment ce serait un peu plus pertinent si la dispersion des notes était plus importante. Concernant les prépas privées aux études supérieures, elles existaient déjà avant même si je t'accorde que jusqu'à présent c'est plutôt un secteur en essor. Mais là aussi, ce n'est pas la cause du problème, c'est la conséquence d'une demande des parents qui n'est pas satisfaite par l’Éducation Nationale, il y a un marché donc il y a une offre.
    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • Avant, j’ai connu « RAVEL » années 1990. 
    Je ne sais pas ce qu’il serait souhaitable de faire. 
    La méthode « tout est accessible » souhaitée par certains seraient-elles fructueuse (si tant est qu’il y ait assez de chaises dans chaque structure) ?
  • [Utilisateur supprimé]
    Modifié (June 2023)
    @Vassillia
    Avant Parcoursup à part en STAPS en en psycho pour quelques dizaines de cas, il n'y avait aucun problème de recrutement. Aucun.
    Les filières sélectives recrutaient sur dossier voire faisait une épreuve d'entrée.
    Les filières non sélectives ET sélectives pouvaient compter sur un bac national anonyme pour sanctionner d'un niveau minimal identique partout en France
    Maintenant TOUT les lycéens ont des problèmes de recrutement et en plus les formations n'arrivent pas à avoir de la lisibilité sur qui est recruté car le bac soumis au CCF et à des épreuves de spécialité vide n'a plus aucun sens.
    Tout serait donc parfait selon toi.
    Le but de détruire les garanties collectives attachées à un diplôme national anonyme est atteint. Chacun vient avec son petit CV, c'est le règne de la prébende et de l'arbitraire. On peut moyennant finance se préparer son petit Tescia histoire de bien maintenir l'entre-soi...
    À noter que les parents sont contents car chérichoeur a une mention à un diplôme qui ne vaut rien et ne permet même plus d'entrer en Fac. Et en plus on crache sur les professeurs du secondaire cela défoule.
    À noter également que les UFR qui n'ont jamais été des poubelles inefficaces formaient chaque années des élèves brillants meilleurs que les bêtes à concours sélectionnées avec soin dans les filières sélectives et dont beaucoup se révélaient décevantes dans leurs performances.
    Une dernière chose, un étudiant qui a de bonnes conditions pour étudier et de la motivation réussie, même s'il vient du fin fond de la province et que ses parents n'ont pas fait l'X. Par contre la première condition c'est qu'il puissent accéder aux amphis ce qui n'est plus le cas et ne semble pas choquer tout le monde.
    Triste.
  • Triste oui et je n'ai jamais dit que tout était parfait mais je pense que c'est mieux avec TeSciA que sans TeSciA justement pour les problèmes de lisibilité dont tu as conscience visiblement. Est-ce que cela permettra l'entre-soi ? Vraisemblablement, il n’empêche que cela permettra aussi d'identifier des élèves doués venant de partout et de leur permettre d'accéder à certaines filières sélectives. Peut-être même que cela réveillera les parents sur l'écart entre les bonnes notes apparentes de leur cherichoeur et certaines exigences du supérieur.
    Je ne pense pas que le public visé soit le public qui va à la fac mais plutôt les prépas très cotées et un peu moins cotées, il n'y a pas de gros problème à accéder à une licence de maths même aujourd'hui. Pour les filières fac sélectives type médecine, il y a déjà des prépas privées qui font le job, certes la première année est relativement accessible mais pas la deuxième en tout cas beaucoup moins et ça fait bien longtemps que c'est comme ça.
    Tu sais comme moi qu'en moyenne un étudiant sortant de prépa fera mieux qu'un étudiant sortant de fac, il n'y aucun mérite, en sélectionnant à l'entrée, en mettant plus de moyens dans la formation, il faudrait vraiment que les profs soient des incompétents notoires (ce qu'ils ne sont pas) pour que les étudiants ne soient pas meilleurs à la sortie.
    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • xax
    xax
    Modifié (June 2023)
    Salut Clément, tu t'es trompé sur ton lien tu as mis le nom du test au lieu aores-sci.fr (edit : OK je vois que c'est corrigé).
    Bonne initiative de le petit test en 1ère, ça permettra aux élèves s'évaluer avant qu'il ne soit vraiment trop tard.
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • Foys
    Modifié (June 2023)
    Le rapport c’est la fin de l’éducation nationale égalitaire et équitable.
    Avant la reforme blanquer le bac même affaibli avait une valeur suffisante pour éviter que ne fleurissent moultes certifications privées (réservées aux happy few)
    C’est bien cela ouvre un grand marché pour la prepa à la prepa.
    je vais pouvoir y gagner du pognon: à moins que mes principes moraux ne me retiennent.
    Tu connais le dilemme : la famine pour tout le monde ou la possibilité de se nourrir pour autant de monde qu'on peut, mais pas tout le monde. Les communistes optent pour le premier cas, sûrs de leur pureté morale.
    Une fonction est un ensemble $f$ de couples tel que pour tous $x,y,z$, si $(x,y)\in f$ et $(x,z)\in f$ alors $y = z$.
  • xax
    xax
    Modifié (June 2023)
    @Foys à ceci près que dans la plupart des pays communistes, l'enseignement était un des rares secteurs qui marchait à peu près et qui était assez égalitaire ...
    @lcm1789 tout cela s'inscrit dans le délabrement du public primaire et secondaire public, qui aboutit au constat suivant :
    - jusqu'au tout début des années 2000, la fréquentation du privé n'était pas extrêmement marqué socialement (26% de CSP++ et 25% de CSP-- en 2000),
    - aujourd'hui ce n'est plus le cas (40% de CSP++ et 16% de CSP-- en 2021).
    De fait le privé comporte maintenant beaucoup d'enfants d'enseignants du public, jusqu'à M. le ministre de l'EN lui-même.
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.