Capes 2023

jb007
Modifié (March 2023) dans Concours et Examens
Bonjour
quelqu’un a-t-il le sujet de l'épreuve 1 du capes d'hier ?
Merci pour vos réponses,
cordialement
jb
Mots clés:
«1345

Réponses

  • Les sujets sont disponibles sur le site du jury.
  • SchumiSutil
    Modifié (April 2023)
    Ce qui sera tragique, ce sera de lire le rapport du jury et le détail question par question du pourcentage de réussite à chaque question.
    Ce matin, dernier cours avant les concours, une élève que j'ai depuis deux ans m'a affirmé que la fraction x/(x+1) était strictement négative sur $\R^+$ car x est strictement plus petit que x + 1...
    Une autre, qui pourtant a fait un an de PCSI avant de se réorienter, a réussi à écrire que la somme de 1/4 avec 1/4 fait 1/8... et une page plus loin que 6(n+1) = 6n + 1.
    Comment préparer des élèves, dans des lycées standards,  en 19 mois à des concours trois fois plus exigeants que celui exigé à la majorité leurs professeurs jusqu'alors, sachant qu'une bonne partie de ces professeurs seront admis mais sans même maîtriser le contenu de ces concours ?
  • guiguiche
    Modifié (March 2023)
    @SchumiSutil : j'ai évidemment les mêmes puisqu'au dernier DS de l'année, la fonction f étant décroissante sur $\left]0,+\infty\right[$ avec f(1)=0, trois d'entre eux m'ont affirmé que la fonction était positive sur cet intervalle t quatre autre qu'elle y était négative. Ou encore x<x/n avec n entier naturel non nul et x réel quelconque.
    Sinon, pas très loin de moi, j'entends parler d'un stagiaire qui ne voit pas la différence entre contraposée et réciproque, qui appelle tout définition (définitions, propriétés, théorèmes, ...)
  • Matricule_63
    Modifié (March 2023)
    J'ai eu un stagiaire M1 l'année dernière qui va prendre mes 6e pendant quelques séances. Je lui suggère une activité rapide :
    " Mets 2-3 divisions faciles, puis une un peu plus compliquée, mais qui a une écriture décimale finie, genre $\frac 3 {25}$.
    - Attend, tu sais de tête qu'elle va se terminer, $\frac 3 {25}$ !?"
  • Rappelons qu’il ne s’agit pas (n’est-ce pas ?) de se moquer des entrants dans le métier mais plutôt de dénoncer la formation initiale. 
  • La formation initiale...ou la sélection. 
  • Bonjour, laquelle de formation initiale ?
    Pour une fraction du style 3/25 il me semble raisonnable dès le collège d'apprendre que c'est une bonne idée de multiplier le numérateur et le dénominateur par 4 pour le faire de tête. On peut toujours critiquer la formation des enseignants mais le niveau disciplinaire ne va pas faire un bond miraculeux entre la L3 et le M2. Tu as raison, il ne s'agit pas de se moquer des entrants dans le métier mais plutôt d'acter que les entrants dans le métier le font aussi (pas seulement évidement) car ils n'ont pas le niveau pour être sélectionnés ailleurs. Rappelons qu'il y a toujours des étudiants brillants mais à quel étudiant brillant conseillerez-vous de passer le CAPES de maths sauf s'il a vraiment la vocation bien sûr ?
    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • Dom
    Dom
    Modifié (March 2023)
    J’appelais « formation initiale », ce qu’offre l’École depuis la petite section (si on ne veut pas remonter si loin, on peut ne remonter qu’au secondaire). 
    Je le fustigeais pas le post-bac.  
    À l’impossible, nul n’est tenu. J’en profite pour dire qu’un L3 semble meilleur en maths qu’un M2 (éducation)…
  • Dom a dit :
    Rappelons qu’il ne s’agit pas (n’est-ce pas ?) de se moquer des entrants dans le métier mais plutôt de dénoncer la formation initiale. 
    A un moment cela va devenir difficile de tenir ce discours. Interdiction de se moquer ou de critiquer un prof qui vous prend de haut juste parce qu’il a son badge de prof capésien alors même qu’il raconte des salades à ses élèves et qu’il n’en est même pas conscient? 
    ’’Auparavant le monde était dirigé par des intelligents. C’était cruel. Les intelligents forçaient les imbéciles à apprendre. C’était difficile pour les imbéciles. Aujourd'hui le monde est dirigé par des imbéciles. C’est juste, car les imbéciles sont beaucoup plus nombreux. Aujourd'hui les intelligents apprennent à s’exprimer afin que les imbéciles puissent comprendre. Si un imbécile ne comprend pas c’est un problème d’intelligents. Auparavant souffraient les imbéciles. Aujourd'hui souffrent les intelligents. La souffrance diminue car les intelligents sont de moins en moins nombreux.’’
    Mikhaïl Jvanetski.

  • Tu parles d’une situation particulière (« prend de haut »). Aussi le niveau est merdique partout donc ça ne concerne pas seulement les certifiés récents mais aussi ceux qui décrochent un « diplôme d’ingénieur » par exemple. 
    Je ne parle pas de l’attitude des gens mais du niveau auquel la société les mène désormais. 
  • Matricule_63
    Modifié (March 2023)
    [Inutile de recopier l’avant dernier message. AD]
    Se moquer, c'est viser la personne. Ce serait légitime dans le cadre d'une personne incompétente devenue prof par pistonnage.
    Mais quand l'incompétence est validée par l'institution, se moquer devient stérile, car le problème ne vient pas tellement de la personne, plutôt... de l'institution.

    On peut à la fois critiquer l'incompétence d'un agent ET reconnaître le problème vient avant du tout du recruteur.
  • xax
    xax
    Modifié (March 2023)
    Je suis aussi d'avis de ne pas se moquer des jeunes, nous savons ce qu'il en est de l'effondrement des capacités calculatoires - entre autres - mesurées depuis 25 ans, et ce dès la fin de l'école primaire., ce que l'on retrouve ensuite dans Timss, les études Cedre etc.

    Vassilia : "car ils n'ont pas le niveau pour être sélectionnés ailleurs" et pourquoi donc ? Comme nous en a longuement entretenu troisca qui enseigne dans un grand groupe d'écoles d'ingénieurs, positionné dans le premier quartile, en nous faisant part de son désarroi quant au fait que 20% des promotions n'a plus le niveau pour suivre. Et cela fait par promo 5 à 6 fois l'effectif des entrants au Capes.

    Par ailleurs les choses ne s'arrangeant pas, et pour reprendre les illustrations données dans ce fil, quid des élèves de 6e qui passeront le concours dans 12 ans ?
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • Quand un élève suit un cours d'anglais par exemple, ce qu'il apprend, il est supposé le retenir pour toute l'année. S'il apprend la traduction du mot 'élève', il est supposé retenir ce mot 'à vie'. 
    En maths, pour des raisons idiotes, on apprend un truc, on peut être interrogé sur ce truc la semaine suivante uniquement, puis l'élève a tout à fait le droit d'oublier complètement ce qu'il a  appris, il ne sera plus interrogé sur ce chapitre par surprise.
    J'ai quelque part dans ma bibliothèque un bouquin de maths de 1953, pour des élèves d'une douzaine d'années. A la fin de chaque chapitre, il y a 5 ou 6 exercices qui concernent directement le chapitre en question, et aussi 5 ou 6 exercices sur d'autres chapitres 'aléatoires' vus précédemment.
    Comme ça, l'élève retient 'à vie' ce qu'il a appris. En tout cas, c'est l'objectif. 
    Le jour où on a dit : dorénavant, les exercices porteront uniquement sur le chapitre appris cette semaine, on a dit en fait : on se moque de savoir si les élèves retiennent ce qu'ils apprennent, 
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • "En maths, pour des raisons idiotes"

    Non, pour des raisons de programme. Perso, j'ai déjà du mal à aborder toutes les notions en une année, alors pouvoir revenir dessus régulièrement... J'aimerais beaucoup cela dit.
  • JLT
    JLT
    Modifié (April 2023)
    Vrai-faux, question 18 : "En 2019, le prix du tabac a augmenté de 12%, en 2020 de 16%, en 2021 de 7%. L'augmentation du prix du tabac de 2019 à 2021 a été de 35%."
    Espérons que le taux de réussite sur cette question sera proche de 100%.
  • C’est l’exercice phare, JLT. 
    Mais on peut très bien tout connaître en algèbre linéaire et savoir calculer des intégrales sans savoir répondre à cet exercice sur les pourcentages. 
  • @JLT Pas besoin d'avoir fait Polytechnique pour voir que la réponse est vraie, n'est-ce-pas ? :)
  • Bonjour,

    On aurait pu poser le vrai ou faux suivant:
     "En 2019, le prix du tabac a augmenté de 12%, en 2020 de 16%. En 2019, le prix des vapoteuses a augmenté de 16%, en 2020 de 12%. L'augmentation du prix du tabac et celui des vapoteuses de 2019 à 2021 a été la même."

    Cordialement,
    Rescassol

  • Pendant longtemps, j'ai entendu dans la bouche de candidats malheureux : "Ce que l'on te demande au Capes, c'est n'importe quoi, ça n'a rien à voir avec les niveaux où tu vas enseigner." Ils ont été entendus on dirait.
  • Dom
    Dom
    Modifié (April 2023)
    C’est vrai. 
    « Pffff je suis recalé sur la diagonalisation alors que pour enseigner à des 4e ça ne sert à rien ». 
    Et si c’était faux… ?
    Bon, il existe une tonne de pseudo-lapalissades de ce genre. Ou en tous les cas que l’on peut contrer aisément. En général il suffit de rappeler que « CAPES » c’est « second degré » et que ça peut donc aller jusqu’à n’importe quelle Terminale (donc S) et quelques BTS. 
  • biely
    Modifié (April 2023)
    Quand un élève suit un cours d'anglais par exemple, ce qu'il apprend, il est supposé le retenir pour toute l'année. S'il apprend la traduction du mot 'élève', il est supposé retenir ce mot 'à vie'. 
    En maths, pour des raisons idiotes, on apprend un truc, on peut être interrogé sur ce truc la semaine suivante uniquement, puis l'élève a tout à fait le droit d'oublier complètement ce qu'il a  appris, il ne sera plus interrogé sur ce chapitre par surprise.
    Je ne pense pas qu’il soit supposé qu’un élève retienne un mot anglais juste parce qu’il a vu ce mot une seule fois (et si c’est le cas c’est une supposition absurde).
    En maths comme en anglais et pour la plupart des élèves il faut de la répétition espacée pour ancrer les nouvelles leçons. En anglais c’est plus facile de le faire ’’naturellement et sans effort’’ si j’ose dire en écoutant des films, en discutant, en lisant (en anglais bien entendu) et on peut plus facilement reconstituer un puzzle si une pièce est manquante. 
    En maths il y a la fameuse croyance: si tu comprends alors tu le retiendras (sous-entendu à vie ou presque) et du coup c’est un peu ’’tout ou rien’’ (et à tort de mon point de vue). Un élève de cinquième qui sait reconnaître les angles alternes-internes, correspondants etc ne saura peut-être plus les reconnaître l’année suivante lors d’un exercice sur les triangles semblables (par exemple) si il n’y a pas eu quelque piqûres de rappels auparavant. J’ai utilisé le verbe ’’savoir’’ pour la reconnaissance des angles mais il y a aussi de la compréhension dans cette histoire. Le ’’bêtement par cœur’’ et la ’’compréhension’’ ne sont [pas] toujours facilement distinguables et c’est souvent un mélange des deux (et c’est valable en maths comme en anglais).
    ’’Auparavant le monde était dirigé par des intelligents. C’était cruel. Les intelligents forçaient les imbéciles à apprendre. C’était difficile pour les imbéciles. Aujourd'hui le monde est dirigé par des imbéciles. C’est juste, car les imbéciles sont beaucoup plus nombreux. Aujourd'hui les intelligents apprennent à s’exprimer afin que les imbéciles puissent comprendre. Si un imbécile ne comprend pas c’est un problème d’intelligents. Auparavant souffraient les imbéciles. Aujourd'hui souffrent les intelligents. La souffrance diminue car les intelligents sont de moins en moins nombreux.’’
    Mikhaïl Jvanetski.

  • Je suis totalement d'accord avec ce que vient de dire @biely, je pense même que le délai "d'effacement" des notions comprises dans le cerveau est très rapide au collège, de quelques jours à quelques mois (en fonction de plein de paramètres internes et externes à l'élève). La répétition est l'une des clés pour inscrire dans la mémoire à long terme les notions.
    C'est la même chose pour des étudiants et des adultes. Demandez à un certifié ou un agrégé de retravailler sur un sujet 2-3 ans après l'obtention du concours et il aura perdu beaucoup, c'est humain. Personnellement, combien de fois j'ai du revenir sur le TCVD pour mémoriser toutes les conditions d'application du théorème car je les oubliais...
  • Je suis bien d'accord qu'il faut plus d'efforts pour 'retenir à vie' que pour retenir pendant 3 jours. Mais il faut moins d'efforts pour retenir à vie que pour repartir de 0 tous les ans, et réapprendre les bases de tel chapitre une fois par an, pendant toute sa scolarité. 
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • prouveur_verifié
    Modifié (April 2023)
    j'ai tapé un corrigé du capes pour me forcer à le faire et me faire un avis sur l'épreuve.
    Je l'ai trouvé """bien""" sur certains points car il permettait de s'assurer que des choses de base étaient sues (le QCM), même si certaines questions m'ont semblé redondantes.  Cependant, ce qui est attendu est de savoir refaire les preuves du cours de terminale en gros (en ce qui concerne la partie ln du pbm) et il n'y a pas vraiment de questions qui vont chercher des arguments d'algèbre/d'analyse. J'ai eu l'impression qu'une très grande partie des choses étaient : des vérifications ALGEBRIQUES, quelques arguments f'=0 => f=cste, TVI, et un peu d'I-T et de changement de variables mais pas grand chose d'autre... 
    Avis de personnes plus compétentes que moi sur le sujet de cette année ??
  • biely
    Modifié (April 2023)
    Lourran
    Je viens de lire ton message du 30 mars sur ce thème sur le fil CPGE et je suis aussi d’accord avec toi. En fait, plus on monte en niveau et en concurrence et plus cette compréhension doit [être] efficace et pratiquement ’’définitive’’ sinon la perte de temps n’est plus récupérable. Ce qui est valable pour les élèves ’’doués’’ de Sup ne l’est peut-être pas pour un collégien lambda mais ce n’est pas pour autant que l’on doit dire à cet élève lambda d’abandonner les maths.
    ’’Auparavant le monde était dirigé par des intelligents. C’était cruel. Les intelligents forçaient les imbéciles à apprendre. C’était difficile pour les imbéciles. Aujourd'hui le monde est dirigé par des imbéciles. C’est juste, car les imbéciles sont beaucoup plus nombreux. Aujourd'hui les intelligents apprennent à s’exprimer afin que les imbéciles puissent comprendre. Si un imbécile ne comprend pas c’est un problème d’intelligents. Auparavant souffraient les imbéciles. Aujourd'hui souffrent les intelligents. La souffrance diminue car les intelligents sont de moins en moins nombreux.’’
    Mikhaïl Jvanetski.

  • L'énoncé de l'épreuve 1 est un travail bâclé : présentation, notations, utilisation de latex, formulations. 
  • marc0075
    Modifié (April 2023)
    Le 1er problème est entièrement du niveau lycée sauf la question equa diff et la question sur les matrices.
    Le niveau de recrutement est  faible sachant qu'un prof doit toujours avoir du recul par rapport à ce qu'il enseigne (comment répondra un prof avec un niveau très moyen lorsqu'il aura de très bons élèves sérieux qui voudront approfondir ???). Les futurs professeurs auront nécessairement dans leurs classes les ingénieurs et scientifiques de demain.
    Si d'ici quelques années le choix était de rebooster les programmes de mathématiques, les nouvelles recrues seraient en difficulté.
  • marc0075
    Modifié (April 2023)
    Magnéthorax a dit :
    L'énoncé de l'épreuve 1 est un travail bâclé : présentation, notations, utilisation de latex, formulations. 
    Tout à fait et d'autant plus que le sujet s'adresse à de futurs professeurs auxquels on demandera de bien rédiger les devoirs et exercices.
  • Dom
    Dom
    Modifié (April 2023)
    Par rapport à ton corrigé, prouveur_vérifié, 
    dès la première réponse, je pense qu’il y a un léger problème. Bon, on est entre nous, je le dis ouvertement : la première réponse, je pense que c’est acceptable et qu’une telle copie obtiendra tous les points pour la première question. 
    Mais, sur un site de maths, on est en droit de s’interroger. 
    L’assertion proposée dans la consigne n’est pas évoquée du tout.
    Une meilleure réponse de mon point de vue serait de proposer une contre-exemple. Je m’explique. 

    Plus formellement
    On demande s’il est vrai que  : « la négation de A est B ». 
    Et toi du dis « la négation de A est C ». 
    Mais à aucun moment tu dit que « B n’est pas équivalent à C ». 
    C’est peut-être plus clair comme ça. 
    Évidemment, un matheux qui passe par là sait déjà où est le problème...
  • Certes mais le métier d’un certifié est de dire Javohl à l’inspecteur. Or l’inspecteur est incapable de pondre un document bien écrit et présenté et il méprise explicitement les professeurs qui le font (et pas qu’en maths). De ce point de vue, on ne peut rien reprocher à ce sujet. 

  • JLT a dit :
    Vrai-faux, question 18 : "En 2019, le prix du tabac a augmenté de 12%, en 2020 de 16%, en 2021 de 7%. L'augmentation du prix du tabac de 2019 à 2021 a été de 35%."
    Je viens de vérifier, nous sommes bien le premier avril.

    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • Ah tout s'explique. Et moi qui suis tombé dans le panneau. Il serait indécent de poser une telle question au concours du CAPES.
  • :D:D
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • Fin de partie
    Modifié (April 2023)
    @Prouveur-verifié: Au lieu de faire de longues phrases d'explication (qui peuvent rendre soupçonneux le correcteur: le candidat sait-il de quoi il parle?) m'est avis qu'il vaut mieux exhiber un contre-exemple net et précis (et faire les calculs qui montrent que c'est bien un contre-exemple) le cas échéant.
  • Wàng
    Modifié (April 2023)
    J'ai aussi passé l'examen. J'ai trouvé ça vraiment facile en dépit du fait que j'ai une formation de physicien. Soucis de temps quand même par perte d'habitude de passer des écrits, j'ai sans doute passé trop de temps à justifier le QCM. Il y a pas mal de questions intéressantes sur la fin que j'ai laissées par manque de temps dont celle sur les suites adjaçentes (justification avec la notion de borne sup/inf ?), celle qui faisait intervenir l'inégalité triangulaire, et celle qui faisait intervenir la densité de Q dans R (nombre réel comme limite d'une suite de rationnels).

    Pour l'épreuve 2 c'était du gâteau, j'ai tout fait sauf 2 questions.

    Si les notes sont mises normalement en fonction du nombre de questions je serai largement admissible avec environ 15 de moyenne sur les 2 épreuves.

    Bref je vais maintenant bosser l'oral et surtout le programme de l'agreg pour les années à venir. ^^
  • marc0075
    Modifié (April 2023)
    Je viens de vérifier, nous sommes bien le premier avril.
    C'est quand même incroyable de poser de telles questions à de futurs professeurs de mathématiques.
    C'est une question de Seconde ou 1ere term STMG.
    Comment légitimer des demandes d'augmentations de salaires avec des questions pareilles ?
  • Pardon mais c’est plutôt 4e/3e (qui, certes, ne savent pas le faire…). 
  • @marc0075 : précise ta pensée, parce que là...
  • Evolution du niveau des questions en 23 ans : sujet 2 du capes externe en 2000......ce sujet déchirait vraiment et m'a laissé un souvenir indélébile pour l'avoir passé.
    Bonne journée.


  • Dom
    Dom
    Modifié (April 2023)
    Ce qui est bizarre c’est la phrase sur les demandes d’augmentation de salaire. 

    Ou alors comme cela avait été dit dans une autre discussion : si l’école est une garderie sans enseignement, alors on comprend que l’on paie les enseignants « au prix des animateurs ». 
    Un propos cynique de l’ordre de la formule pour expliquer un problème mais un propos qui peut être très mal pris ! Un animateur doit être rémunéré décemment !
  • Personnellement je trouve le QCM très bien, mais je regrette vraiment que ce soit la seule façon d'évaluer le niveau à l'écrit des candidats. Une telle partie devrait agir comme filtre, mais ce ne sera pas le cas.
  • C’est un QCM qui n’en est pas un. 
    Les réponses doivent être justifiées. 
    Donc il y a bien de la rédaction dès le départ et on peut raisonnablement penser que cette rédaction puisse trancher et faire un premier tri non négligeable. 
  • Si on appelle cet exercice un QCM, alors toutes les questions du type 'Montrer que ...' sont des QCM, avec une seule réponse possible, donc des QCU. Et donc beaucoup plus critiquables que ce QCM. 
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • Dom
    Dom
    Modifié (April 2023)
    Mais oui. Ce n’est pas un QCM comme on l’entend habituellement. 
    D’ailleurs le choix n’est pas vraiment « multiple » même si plusieurs, ça commence à « deux ». 
  • Ce qui est critiquable c'est le niveau du QCM, faible, et le fait que ce devrait être un truc éliminatoire (genre tout admissible doit avoir au moins 20/25) alors que en fait ça ne le sera pas car vu le rapport de l'an dernier, beaucoup s'y sont arrêtés et n'ont même pas touché le problème.

    Pas le fait que ce soit un QCM car effectivement ce sont des questions de rédaction, j'ai parfois fait une demi page par question.
  • Cynique je ne sais pas, mais soyons un peu pragmatique.
    S'il y a suffisamment de candidats, on peut discuter de l'importance relative de différents critères de sélection : niveau disciplinaire, pédagogie, gestion de classe... en font partie et peuvent être évalués à différents moments du recrutement.
    S'il n'y a pas suffisamment de candidats, on va être contraint de se contenter du minimum voire de trouver des stratégies pour baisser ce minimum de sorte à retrouver un peu de marge de manœuvre pour pourvoir les postes.
    Est-ce qu'il y a moyen de faire un tri à partir de ce sujet ? Peut-être, peut-être pas mais de toute façon la vraie question est plutôt "est-ce qu'il y a suffisamment de candidats pour que la notion de tri soit pertinente ?"
    Tant que le métier ne sera pas suffisamment attractif (salaire, conditions de travail, sens du métier...), on peut toujours critiquer les critères de sélection si critiquer nous fait du bien mais ça ne sert pas à grand chose à mon avis car il n'y a pas moyen de faire mieux.
    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • Une méthode : relever les salaires ET le niveau. 
    Je ne sais pas quel est le plus difficile dans les idéologies du moment. 
  • Wàng
    Modifié (April 2023)
    Si l'enseignement des maths était un secteur livré au marché libre, cette question ne se poserait pas. 
    Les meilleures écoles et les meilleurs professeurs seraient payés le plus (avec des élèves motivés et incités à bosser par dessus le marché).
    Va faire comprendre ça dans un pays communiste comme la France ... :/
  • Le CAPES était encore trop hardcore pour moi cette année. Certain d'être recalé, je vais attendre quelques années genre 2030 pour le retenter en espérant une épreuve coloriage.
Cette discussion a été fermée.