TeSciA 2023 : le fil de discussion

AORESpres
Modifié (December 2022) dans Concours et Examens
Bonjour.
J'ouvre un fil d'information/discussion sur l'un des thèmes favoris du forum. Je précise bien sûr que je n'ai aucune neutralité sur la question puisque je préside l'association organisatrice.
Date du test : 25 mars 2023 de 14h à 17h30 (heure de Paris)
Les frais d'inscriptions sont inchangés par rapport à l'an dernier : 20€ tarif normal, 5€ tarif réduit boursiers.
Toutes les modalités concrètes sont conservées. L'inscription se fait en ligne sur le site https://www.aores-sci.fr/
Il y a actuellement 29 centres d'examen ouverts aux inscriptions (contre 20 l'an dernier à la même époque), en espérant des ouvertures dans d'autres régions/agglomérations tout au long du mois de janvier.
Ah, et une grande formation parisienne vient d'adouber le TeSciA dans sa fiche de formation Parcoursup, dont voici un extrait :

Gageons que d'autres s'engouffreront bien vite dans la brèche.
«13

Réponses

  • Rescassol
    Modifié (December 2022)
    Bonjour,
    > Date du test : 25 mars 2022 de 14h à 17h30 (heure de Paris)
    Tu as regardé "la machine à explorer le temps" hier soir ?  :)
    Cordialement,
    Rescassol
  • Bonjour,
    Merci pour l'organisation de ce test. J'ai cherché le rapport écrit (a priori téléchargeable sur le site, d'après la vidéo) mais je ne l'ai pas trouvé. Auriez-vous un lien ?
  • Gaufre
    Modifié (December 2022)
    Voici un communiqué de l'UPS (Union des Professeurs de classes préparatoires Scientifiques) sur le TeSciA.
    Le test TeSciA est présenté comme une aide aux lycéens pour mieux s’évaluer, et ainsi mieux calibrer leurs candidatures dans l’enseignement supérieur en général et en CPGE en particulier. En réalité, ce test institue une procédure de recrutement parallèle, payante et nullement agréée, mise au point pour le bénéfice d’un petit nombre d'établissements. L'association des proviseurs de lycées à classes préparatoires aux Grandes Écoles ainsi que le réseau national d'enseignement supérieur privé ont déjà déclaré ne pas cautionner le test TeSciA et recommandé à l'ensemble des chefs d'établissements de ne pas tenir compte des résultats du test. L'UPS s'inscrit pleinement dans cette démarche et rappelle aux lycéens et à leurs familles l'inutilité de passer un tel test pour intégrer une classe préparatoire scientifique. Elle rappelle aux candidats que les programmes de CPGE, et les concours sur lesquels ces classes débouchent, sont nationaux. La présence d’établissements de sélectivités variées disséminés sur tout le territoire national est une richesse qui offre à tout élève de Terminale méritant et motivé par ce cursus toutes les chances de trouver un lycée qui lui soit adapté sans avoir forcément besoin de quitter sa région d’origine, et d’y réussir.
  • On l'a déjà décortiqué dans un autre fil, ce communiqué, il faut se mettre à la page....
  • AORESpres
    Modifié (December 2022)
    He, he, oeuf corse c'est 2023. Fatigue liée au lancement...
  • AORESpres
    Modifié (December 2022)
    C'est toujours pénible quand on passe des heures à préparer des éléments de communication et que quelqu'un d'extérieur vous sort la meilleure pub imaginable pour votre "produit".
     
  • Bonjour, une petite question si je peux me permettre, pourquoi ne pas proposer également des tests équivalents dans d'autres disciplines scientifiques en fonction des spécialités choisies ? Le format QCM me semble adapté et cela pourrait être intéressant comme les maths ne sont pas forcément le seul critère de sélection.
    @Heuristique Je l'avais cherché donc le voici https://www.aores-sci.fr/static/base/pdf/rapports/RapportTeSciA2022.pdf

    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • Merci ! En fait, je me suis rendu compte l'avoir déjà lu et téléchargé à la fin de l'année dernière...
  • bonjour,
    Je suis actuellement dans l'impossibilité de créer un compte via le portail AORES mais je n'en comprends pas la cause ... (renseignements obligatoires  fournis, conditions agréées et adresse mail valide)
    Merci de me renseigner sur la procédure à suivre dans ce cas-ci. :)
  • Utilisez plutôt l'adresse de contact que ce forum : contact@tescia.fr
  • AORESpres
    Modifié (December 2022)
     À terme, nous souhaitons effectivement rajouter une 3e épreuve, en matinée, avec Physique-Chimie ou Info (en option). Mais cela suppose d'avoir beaucoup plus de centres d'examen, à cause du problème du transport des candidats. Et cela suppose aussi de trouver des équipes pour ces disciplines. Donc, un peu de patience...
  • Info TeSciA 2023 :

    L'AORES ouvre le premier centre TeSciA à l'étranger, en Côte d'Ivoire précisément : les inscriptions démarreront ce soir à 20h.
    Attention, les horaires de passage sont retardés de 30 minutes par rapport aux centres français : les épreuves auront donc lieu le 25 mars 2023 de 14h30 à 18h (GMT+1). La seule autre spécificité est qu'il est nécessaire pour passer le test à l'étranger d'être scolarisé dans un lycée homologué AEFE du même pays que le centre d'examen. Pour le reste, le règlement du concours est strictement le même, et évidemment les sujets seront les mêmes qu'en France.

    D'autres centres dans des lycées de l'étranger sont susceptibles d'ouvrir avant la fin des inscriptions.


  • etanche
    Modifié (January 2023)
    Y-aura-t-il des centres dans les départements d’outre-mer Guadeloupe, Martinique, Mayotte, Réunion ? 
    Et sur Casablanca ?
  • AORESpres
    Modifié (January 2023)
    Oui pour Martinique et Réunion.
    Mayotte et Guadeloupe, pas encore de piste.
    Il y a eu une demande à Casa mais cela nécessite une approbation au niveau de l'AEFE.
  • Ben, c’est le but, non ?
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • Barry
    Modifié (January 2023)
    Beaucoup de signataires viennent des prépas parisiennes en tout cas.
  • Détruire les classes prépa n'est l'objectif de personne, à part quelques hystériques. Détruire le système en général (les prépas et tout le reste) est la conséquence (non voulue) d'une démagogie gravissime. L'absence d'évaluation, de sélection est la cause de tout ce déclin.
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • lourrran a dit :
    Détruire les classes prépa n'est l'objectif de personne, à part quelques hystériques.
    Michel Rocard ( 1930 -2016) disait en substance que la stupidité était plus destructrice que la volonté délibérée de nuire.
    (Tout simplement parce que les partisans de la deuxième solution prennent des vacances)
    e.v.
    Personne n'a raison contre un enfant qui pleure.


  • Fin de partie
    Modifié (January 2023)
    [*** Hors sujet de la discussion. Tentative de détournement de la discussion.
    Je modère, ainsi que les trois commentaires qui suivaient.  AD]
  • SchumiSutil
    Modifié (January 2023)
    Si je puis me permettre de faire une remarque (indirecte à Clément De Seguins Pazzis et autres membres le l'AORES) : dans ma petite prépa, dite poliment de "proximité", cet article a été vue comme mal perçue par  des collègues - surtout littéraire, qui y voient un à "l'entre-soi".
    Bien sûr, j'ai moi-même été dans une prépa  certes de province - et je sais quel est le niveau d'exigence pour suivre en prépa scientifique dans des prépas prestigieuses. Et je dirais plus, pour suivre des études mathématiques ; j'ai agrégation, master 2 recherche et thèse, et cela ne vient pas en sifflotant. 
    - Je ne veux nullement dénigrer les collègues des grandes prépas, j'ai bien conscience de leur charge de travail, bien conscience des efforts que cela implique de la part de tous, enseignants compris, pour passer en mathématiques d'un excellent niveau de fin de secondaire à un niveau permettant d'intégrer les plus grandes écoles du pays (X, ENS, Centrale Paris, Mines de Paris, etc).
    - J'ai parfaitement conscience que 30% d'élèves ayant au moins 18 au bac rend les choses illisibles et sont incompatibles avec le recrutement dans de telles prépas. J'ai été de correction de Centrale en MP l'an dernier, j'ai vu quelques copies très brillantes, et d'autres qui étaient également très bonnes, j'ai bonne idée de ce qu'il faut en sortie de secondaire pour en arriver là.
    - Je trouve que la tournure du texte est bien trop orienté "grande prépa". Je vais donc donner un exemple de ma prépa :
    - Ma meilleure cube peut objectivement peut viser si tout se passe bien pour elle ce que l'on appelle pompeusement en ECG le "top 5", "les parisiennes", i.e. l'élite sur le podium, étant surement un objectif trop optimiste. Cette élève avait environ 13 de moyenne en Terminale (S, donc) dans son lycée à quelques kilomètres de la prépa. Sans être certes exceptionnelle, sa rédaction est très propre, les arguments sont clairs et avec son année de cube, les notions sont de mieux en mieux assimilées, au moins celles de bases.
    - Mon élève la plus faible avait 13,75 de moyenne générale en 2021 en Terminale. Au devoir de ce matin, par exemple pour justifier que $\langle f(x), x \rangle = 0$ implique $x = 0$, $f$ étant un endomorphisme symétrique aux valeurs propres toutes strictement positives, elle est capable d'écrire que $f(x) = x$ puis la ligne d'en dessous que $x = x$ puis que $0 = 0$. En colle il y a 15 jours, je lui ai demandé de représenter les vecteurs de coordonnées $(1,-1)$ et $(1,1)$ dans un repère orthonormée, ce qu'elle n'a su faire.
    - Enfin, surtout plutôt que de parler de mathématiques, je joins la transcription d'une copie de philosophie, car au fond ceci est nettement plus parlant que les mathématiques. Cet élève avait 10 de moyenne en Terminale, dans le même lycée que ma meilleure cube. De tels exemples sont encore extrêmes, il y a deux élèves comme cela en première année, mais vous comprendrez au regard de cet extrait le commentaire de ma collègue d'Histoire-Géographie de première année "je fais avec eux ce que je faisais il y a vingt ans en seconde à La Courneuve, voilà où on en est".

    Donc "La sélection aveugle imposée par Parcoursup met en danger les classes prépa", toutes les prépas, mais met en danger tout l'enseignement supérieur voire l'avenir du pays lui-même. 
    - Je vous trouve trop timoré avec les collègues du secondaires. Certains sont bien plus coupables que vous ne voulez,/n'osez le dire.
    a) J'ai moi-même deux anciens élèves de seconde qui avaient entre 18 et 19 de moyenne l'année du confinement 2019/2020. Ces deux élèves sont respectivement dans l'une des prépa citée dans l'article et dans celle de Clément, en ECG. Tandis que parfois, certains élèves avait 18 de moyenne en seconde sans être capable de calculer correctement le produit de 3 par 1/2 en première.
    b) Pendant le confinement, j'avais très régulièrement envoyé des exercices plus exigeants. Je connais au moins deux collègues, aux moyennes de classe supérieures de 3 voire 4 points, à la moyenne, qui n'ont rien fait d'autre que d'envoyer une feuille de deux petits exercices hebdomadaires.
    c) Devinez qui cette année là a été convoqué, engueulé (pas d'autres termes) par la proviseure, qui m'a déclaré "il est grand temps de vous remettre en question" et que "quand on est seul à avoir raison, c'est qu'on a tort", puis par les parents d'élèves (fait incroyable et choquant, des élèves de première ne sachant pas faire la différence entre additions et multiplications, ni effectuer la division de nombres entiers même à un chiffre, "ont du mal à comprendre les cours de maths"), visité par "un conseiller pédagogique",  et signé un rapport envoyé au rectorat pour s'engager à user d'une "notation bienveillante et stimulante plutôt qu'écrasante (0,5/20)", "autorisation de la calculatrice aux Devoirs Surveillés" et "péréquation des moyennes avec vos collègues" ?
    d) Face aux pressions des parents, il faut (il fallait - est-ce trop tard) une réaction collective nettement plus ferme. On n'imagine mal un médecin faisant un bon diagnostic, à défaut d'avoir le remède, s'entendre dire qu'il est "grand temps de se remettre en question".
  • Fin de partie
    Modifié (January 2023)
    SchumiSutil c'est Chatbot qui a produit ce pdf? >:) 
    PS.
    Pour tromper le correcteur, l'élève a rajouté les fautes d'orthographe. >:)
  • Barry
    Modifié (January 2023)
    Merci @SchumiSutil. Je comprends qu'il y a cette pression, mais ce qui est bien plus regrettable que cette pression est le manque de cohésion des enseignants... Ils devraient collectivement refuser de surnoter tous ensembles.
    Sans vouloir trop insister, l'effet grande prépa est pas mal accentué par le fait que la plupart des signataires viennent de lycées parisiens mais cette critique ne me paraît pas être valable car toutes les prépas peuvent exploiter les résultats de Tescia.

    Mais à titre personnel, je trouve qu'il faut arrêter de se foutre du monde : quelqu'un constate que les dossiers deviennent illisibles à cause du surnotage d'un trop grand nombre d'enseignants et il prend une initiative (bénévolement en plus !) pour les rendre plus lisibles. Que ce soit critiquable, il n'y a pas de problème, mais que ceux qui sont vraiment vent debout contre cette initiative proposent alors autre chose.
    Enfin, TeSciA est, objectivement, bien bien moins inégalitaire et plus accessible aux lycéens que le concours général auquel on ne prépare pas les élèves, dont les exigences dépassent de bien loin le bac, et qui est réussi majoritairement par les élèves des grands lycéens de la région parisienne (idem pour le concours kangourou ou la coupe animaths)...
  • Guego
    Modifié (January 2023)
    Barry a dit :
    Mais à titre personnel, je trouve qu'il faut arrêter de se foutre du monde : quelqu'un constate que les dossiers deviennent illisibles à cause du surnotage d'un trop grand nombre d'enseignants et il prend une initiative (bénévolement en plus !) pour les rendre plus lisibles. Que ce soit critiquable, il n'y a pas de problème, mais que ceux qui sont vraiment vent debout contre cette initiative proposent alors autre chose.
    Personnellement, je ne critique pas le fait qu'il y ait une initiative pour rendre les choses plus lisibles. Je critique le fait qu'elle ne vienne pas de l'institution. Ce n'est pas à ceux qui sont contre de proposer autre chose, c'est à l'Éducation Nationale ! Les gouvernements successifs ont cassé les services publics. C'est à eux de réparer leurs conneries, pas aux bénévoles ou aux associations. Sinon, c'est trop facile. « Continuons à ne pas faire notre boulot. Il y aura bien des pigeons bénévoles pour le faire. »
  • Barry
    Modifié (January 2023)
    Sur ce point-là par contre, je suis mille fois d'accord avec toi et ce n'est pas valable que pour TeSciA (Animaths que je trouve bien trop peu soutenu par l'éducation nationale, la préparation aux olympiades faite par des bénévoles...) !
  • zeitnot
    Modifié (January 2023)
    SchumiSutil c'est Chatbot qui a produit ce pdf? >:)
    De son prénom Arlette ?
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • Fin de partie
    Modifié (January 2023)
    Pourquoi se prendre la tête à vouloir pré-classer des gens qui se destinent à passer des concours qui normalement ne surnotent pas ?
    Vous connaissez le principe de l'entonnoir ? Vous voulez filtrer avec une paille ? >:)
  • Je pense que le gouvernement n'aurait pas pu mettre en place un outil comme Tescia. Vous imaginez la réaction de tel  ou tel syndicat lycéen si le gouvernement avait fait ça ? 
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • Et après le proviseur et les parents qui te reprochent de ne pas te remettre en question, c'est le tour des élèves à qui le proviseur a donné la formule... (véridique).
    Moi je ne comprends pas comment on peut reprocher quoi que ce soit aux initiateurs de TeSciA. Je les applaudis. Depuis longtemps les plus incompétents sont les cadres de l'éducation nationale et c'est parti pour durer ! Heureusement qu'il y a des initiatives individuelles ! Quand le navire coule et que les officiers sont fous...

  • Fin de partie
    Modifié (January 2023)
    @Lourrran:  [*** Propos hors sujet. Suppression des commentaires qui suivaient. AD]
  • AORESpres
    Modifié (January 2023)
    Guego a dit :
    Barry a dit :
    Mais à titre personnel, je trouve qu'il faut arrêter de se foutre du monde : quelqu'un constate que les dossiers deviennent illisibles à cause du surnotage d'un trop grand nombre d'enseignants et il prend une initiative (bénévolement en plus !) pour les rendre plus lisibles. Que ce soit critiquable, il n'y a pas de problème, mais que ceux qui sont vraiment vent debout contre cette initiative proposent alors autre chose.
    Personnellement, je ne critique pas le fait qu'il y ait une initiative pour rendre les choses plus lisibles. Je critique le fait qu'elle ne vienne pas de l'institution. Ce n'est pas à ceux qui sont contre de proposer autre chose, c'est à l'Éducation Nationale ! Les gouvernements successifs ont cassé les services publics. C'est à eux de réparer leurs conneries, pas aux bénévoles ou aux associations. Sinon, c'est trop facile. « Continuons à ne pas faire notre boulot. Il y aura bien des pigeons bénévoles pour le faire. »

    Notez quand même que la critique fondamentale de l'UPS, c'est que le TeSciA risque d'être trop efficace pour repérer les bons élèves potentiels partout sur le territoire. Difficile de poser les bases d'une "solution" quand on estime que régler le problème serait pire que la situation actuelle.
  • JLapin
    Modifié (January 2023)
    Pourquoi se prendre la tête à vouloir [....]

    C'est une initiative privée qui ne déroge à aucune loi en vigueur et chacun fait ce qu'il veut de ses temps libres.
    Pourquoi veux-tu que chaque action de chaque citoyen français soit dédiée à l'efficacité ?
  • Il y a un aspect qui est moins évoqué, comment se construisent les bons élèves qui parviennent à un niveau convenable en maths en terminale dans un paysage effondré ?
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • Fin de partie
    Modifié (January 2023)
    @Jlapin: Tu confies ton argent à n'importe qui? Qui sont ces gens pour leur confier l'organisation d'un concours parallèle qui a vocation à se substituer à ce que fait l'école publique de la République? On le voit bien dans ce fil, des profs acclament cette initiative privée sortie d'on ne sait où. J'imagine que des profs qui se font gogoiser de la sorte parce qu'on flatte leur bas instincts on peut en trouver à la pelle.
  • Tous mes encouragements à @AD qui lutte courageusement pour que ce fil ressemble à quelque chose et fasse son office d'informer ceux qui sont intéressés.
    @Fin de partie, tu as parfaitement le droit de ne pas être intéressé et/ou de juger cette initiative peu pertinente mais comme ce concours est facultatif, personne n'est obligé d'y participer. M'autorises-tu à m'y intéresser et à y être favorable (un peu faute de mieux dans l'éducation nationale) sans être traitée de gogo avec de bas instincts ou que sais-je ?
    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • Fin de partie
    Modifié (January 2023)
    @Vassillia: Les trucs facultatifs qui flattent les bas instincts des brutes finissent par devenir obligatoires. L'actualité du moment ne va pas me contredire.
    .
  • Vassillia
    Modifié (January 2023)
    Il est assez évident que ce n'est pas l'éducation nationale qui le rendra obligatoire donc ce ne sera pas légalement obligatoire, si cela devient quasi obligatoire dans les faits pour avoir certaines prépas, c'est que cela correspondait à un besoin à la fois des prépas qui veulent sélectionner leurs étudiants et des étudiants qui veulent être choisis.
    Pourquoi veux-tu empêcher de satisfaire ce besoin des 2 parties alors que cela ne retire absolument rien à ceux qui ne souhaitent pas (et je respecte) jouer le jeu de la compétition ? Niveau brutalité, il me semble que c'est plutôt toi qui la représente par tes insultes et ton refus que l'on puisse souhaiter vivre autrement que selon ton prisme. Et oui, je sais, la compétition est injuste donc je peux te suivre sur le fait d'amortir la différence de chances mais pas sur le fait de refuser la compétition.

    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • xax
    xax
    Modifié (January 2023)
    On peut aussi avoir un avis nuancé :

    1. le plus : des maîtres taupins réputés qui ont beaucoup travaillé pour connaitre les conditions nécessaires pour suivre correctement des études supérieures avec un contenu mathématique important,

    2. le moins : le public qui passe le test est déjà privilégié (très forte proportion de lycéens issus du privé, part anecdotique de boursiers etc.). Or le mieux disant social était un des objectifs affiché du Tescia.

    Je pense que la bonne formule serait plutôt de se rendre à l'évidence que, la Bac ne valant plus rien (il s'agit seulement d'un certificat d'assiduité, et encore ...), il serait plus juste de proposer systématiquement un test type SAT/ACT, avec plus de souplesse (plusieurs sessions organisées dans l'année) pour permettre à ceux qui n'ont pas de bon résultats de travailler leurs faiblesses.
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • Je constate que l'arrivée de TeSciA coïncide avec la mise en œuvre de la magnifique réforme Blanquer en terminale et ces superbes sujets de spécialité... Réforme que pourtant beaucoup de gens ont soutenu sur ce forum, il leur a fallu beaucoup de temps pour ouvrir les yeux.
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • Fin de partie
    Modifié (January 2023)
    @Vassillia :
    Vassillia a dit :
    Il est assez évident que ce n'est pas l'éducation nationale qui le rendra obligatoire donc ce ne sera pas légalement obligatoire,
    Ah bon, pourquoi ? Cela ne se fera pas dans un mois, j'en conviens, mais si ce truc reste en suspension dans l'air cela va donner des idées aux gens qui nous gouvernent car ils sont 100% sur la même longueur d'onde que les promoteurs de ce bidule j'en suis certain. Il y a une offensive des brutes en ce moment, personne ne sait où elle va s'arrêter.
  • AORESpres
    Modifié (January 2023)
    Je pense que la bonne formule serait plutôt de se rendre à l'évidence que, la Bac ne valant plus rien (il s'agit seulement d'un certificat d'assiduité, et encore ...), il serait plus juste de proposer systématiquement un test type SAT/ACT, avec plus de souplesse (plusieurs sessions organisées dans l'année) pour permettre à ceux qui n'ont pas de bon résultats de travailler leurs faiblesses.
    Je suis très réservé quant au caractère trop standardisé des tests que tu mentionnes. Et le problème des sessions multiples, c'est que c'est très socialement discriminant. Ceux qui ont les moyens le passent autant de fois qu'il le faut...
  • AORESpres
    Modifié (January 2023)
    zeitnot a dit :
    Je constate que l'arrivée de TeSciA coïncide avec la mise en œuvre de la magnifique réforme Blanquer en terminale et ces superbes sujets de spécialité... Réforme que pourtant beaucoup de gens ont soutenu sur ce forum, il leur a fallu beaucoup de temps pour ouvrir les yeux.
    Coïncidence n'est pas causalité. Le seul "bien" que tire le TeSciA de la nouvelle configuration du bac, c'est de pouvoir s'appuyer sur le programme restreint à l'examen afin de maximiser l'égalité des chances pour les candidats. Pour le reste, si le TeSciA avait fait partie d'un plan secret de l'ancien Ministre et de son cabinet, les événements auraient pris une toute autre tournure.
  • biguine_equation
    Modifié (January 2023)
    Quelqu’un a-t-il posté le test mathématique TESCIA 2021 ? Je n’ai pas parcouru l’intégralité du fil.
    Au cas où : ce pdf contient les épreuves 1 et 2. Désolé si il y a une redite.
  • Précision : il n'y a pas eu de TeSciA 2021. Le pdf indiqué est constitué des "Sujets zéro" conçus avant la première édition.
  • @AORESpres oui tu as sans doute raison sur le SAT, le coût du TeScia est symbolique pour les boursiers, c'est un plus. Par contre le public issu de CSP- ne vient pas, et d'autre part, vu le caractère exigeant ceux qui vont bien s'y préparer vont bénéficier de précepteurs spécialisés à 150€ de l'heure (je viens d'en trouver un à ce tarif sur un site bien connu de profs supers).
    S'il y avait un public dont la composition reflétait celle des lycéens actuels, j'aurais moins de réserves, mais ce n'est pas le cas. C'est compliqué.
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • @xax
    Tu as regardé le test? Je doute fortement que quelques cours à 150 euros de l’heure (peu importe le tarif d’ailleurs) soient efficaces pour relever substantiellement son score au Tescia d’où l’intérêt de ce test d’ailleurs.
    ’’Auparavant le monde était dirigé par des intelligents. C’était cruel. Les intelligents forçaient les imbéciles à apprendre. C’était difficile pour les imbéciles. Aujourd'hui le monde est dirigé par des imbéciles. C’est juste, car les imbéciles sont beaucoup plus nombreux. Aujourd'hui les intelligents apprennent à s’exprimer afin que les imbéciles puissent comprendre. Si un imbécile ne comprend pas c’est un problème d’intelligents. Auparavant souffraient les imbéciles. Aujourd'hui souffrent les intelligents. La souffrance diminue car les intelligents sont de moins en moins nombreux.’’
    Mikhaïl Jvanetski.

  • Oui je les ai vus, effectivement ils ne sont pas bachotables, mais les précepteurs spécialisés prennent des élèves à l'année...et la ce n'est pas pareil, il y a un travail de fond.
    D'ailleurs je suppose que Clément dans son avis défavorable sur le SAT doit supposer qu'il se prête trop facilement au bachotage.
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • Ce travail de l'AORES est il parfait et va-t-il résoudre du jour au lendemain tous les problèmes de l'E.N. ? non. 
    Et sous ce prétexte, les opposants systématiques à tout ce qui marche vous disent que ce travail est mauvais.
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • xax
    xax
    Modifié (January 2023)
    @lourrran , à l'exception d'une personne sur ce forum, je crois que tout le monde sera d'accord pour louer le travail de l'Aores tant pour les investigations menées pour connaitre les prérequis que pour la conception des sujets qui permettent de les valider. Personnellement pour un élève de terminale qui s'interroge sur son niveau réel, c'est un test que je conseillerais, au moins les annales.

    Pour une démarche Parcoursup, je suis bien plus mitigé. En effet, compte tenu du public (cf. rapport de l'Aores), ça ne peut conduire qu'à accentuer la stratification sociale dans les prépas. Je note d'ailleurs que l'Aores déplore elle-même cet état des faits, et notamment le très faible nombre de boursiers passant le test.
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • Xax : c'est une première édition. Les boursiers étant principalement scolarisés dans l'enseignement public, la clef pour les attirer est d'abord qu'il y ait un discours de plus en plus positifs dans ces lycées. Parallèlement, nous communiquons directement auprès des nombreuses associations qui aident les boursiers à être ambitieux et à s'orienter vers des filières d'excellence.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.