Vision des nombres

J'entretiens depuis ma plus tendre enfance une relation spéciale avec les nombres. Pas avec toutes les mathématiques, seulement les nombres qui préfigurent mon approche de l'algèbre et de l'analyse. Ainsi, il m'arrivait quand j'étais enfant et cela m'arrive encore aujourd'hui de m'enfermer dans mon monde intérieur pour voir les nombres. Car j'ai une vision singulière des nombres que j'ai retrouvée à la lecture des livres de Daniel Tammet. Pour beaucoup, les nombres sont insipides et ennuyeux, ce n'est pas mon cas. En fait, je ne vois pas vraiment des nombres lorsque je pense à eux. Je les vois en couleurs et en mouvements permanents, je vois des histoires, des intrigues, ils me les racontent. C'est aussi le cas des équations. $x-y=0$ est par exemple pour moi, selon les cas, un abribus jaune prenant feu ou un kiosque bleu arrosé par la pluie. Pendant longtemps, j'ai cru que ma vision des nombres était partagée par tous, jusqu'au jour où j'ai lu des livres de théorie des nombres. Car beaucoup de théoriciens des nombres vivent en osmose avec les nombres et le montrent dans leurs écrits, c'est le cas de Erdos, Euler ou Ramanujan. Ils ont en plus un don spécial pour les maths...
Pour terminer, je voudrais vous raconter comment j'utilise les nombres. Je suis l'écrivain tunisien d'expression française le plus prolifique (cf article de Hatem Bourial dans Tunis Hebdo, entre autres). Un livre avec moi, commence par une idée et celle-ci m'est donnée par les nombres. Je commence par manipuler des nombres, puis je m'immerge dans leurs couleurs, leurs substances, leurs textures, enfin, je me laisse guider par des associations comme celles que j'ai décrites plus haut avec $x-y=0$... Il faut croire que ça m'a réussi, c'est comme cela que j'ai gagné le second prix de la Communauté française de Belgique en 1998 avec le fou du Roi et d'autres prix !
Y en a-t-il parmi vous qui sont dans ce cas ? Cette vision des nombres peut en effrayer quelques uns qui en sont doués, je voudrais leur dire de se rassurer, de ne pas prendre peur et de faire de leur singularité un avantage, car si notre cas est peut-être rare, ils n'est pas unique, nous sommes ce que l'on appelle des gens doués de synesthésie (Poincaré en était un) ! C'est ainsi qu'ils arriveront à résoudre des énigmes numériques plus efficacement !

Réponses

  • Moi je suis l'auteur le plus prolifique de mon immeuble et certains prétendent, pour me flatter, que je serais en fait l'auteur le plus prolifique de ...ma rue. Je ne rêve pas en couleur, j'ai généralement plus de mémoire pour les chiffres que pour les noms de famille, c'est plutôt un handicap social. B-)-
  • Moi je suis un crackpot et je vois les nombres comme ça :
    animateddecomp1.gif
  • Pour info, il y a réellement des gens qui souffrent de "troubles" parmi ceux décrits plus haut (synesthésie, cf par exemple wikipédia).

    [arf, j'avais pas lu jusqu'au bout, ça m'apprendra !]
  • x-y=0 est un très belle équation, je comprends qu'elle t'inspire de telles visions.
  • Ces répliques sont indignes d'un Forum de qualité.Si vous avez quelque chose de mieux dites le !

    Quand la caravane passe les élèves aboient
  • Tu as bien raison AitJoseph, aussi je ferme ce sujet comme indigne d'un forum de qualité.

    Bruno
Cette discussion a été fermée.