Essence, puissance, existence formalisées mathématiquement

124»

Réponses

  • Je choisis :

    $\forall I \subset E$ $\forall t \in T$ $P_{I \times \{t\}} = \{P_{(i,s)} \subset E \times \{s\} | (i,s) \in I \times \{t\}\}$ partition

    $\forall t \in T$ $P_{\bullet \times\{t\}} = \{P_{I \times \{t\}} | I \subset E\}$

    $\forall I \subset E$ $P_{I \times \{\bullet\}} = \{P_{I \times \{t\}} | t \in T\}$

    $P_{\bullet \times\{\bullet\}} = \{P_{I \times \{t\}} | I \subset E, t \in T\}$
  • christophe ça suffit maintenant :

    ooo put1, je viens de me taper un fou rire comme rarement, je t'en remercie, au fond ça vaut la peine de passer du tps à essayer de t'aider, on se sensibilise à certaines difficultés, on sacrifie du tps, et finalement ça rend plus sensible à tes dérapages.

    Bon allez, vas, je "me penche" sur ta ligne:
    $\forall t \in T$ $P(I \times \{t\}) = \{P_{(i,s)} \subset E \times \{s\} | (i,s) \in I \times \{t\}\}$ partition

    Pour la 74ième fois, je te dis qu'on ne définit pas une fonction f par un début du genre f( h(x) )=....

    Quand tu définis P (je suppose que c'est ça que tu veux faire, entre les parenthèses, il y a une variable liée: or la seule variable liée avant ça est "t". Alors tu pourrais me dire que I est un paramètre et que tu ne définis P que sur un sous-domaine (vu l'injectivité de la fonction à l'intérieur des parenthèses) mais ça n'est pas clair, vu que I n'a pas été défini.

    Ensuite, tu définis "P" à l'aide de ..... P! C'est une définition circulaire.

    le deuxième membre aprè le "=" est vraiment compliqué, mais c'est surtout l'avant que je viens de te dire qui bloque tout. "P=...P... "

    Regarde je te montre un exemple simple de ce que tu écris avec une analogie plus élémentaire: ce serait comme un élève qui dirait: "on définira le nombre p par p:=p+5"

    C'est exactement ce qui se passe dans ta ligne.
    Aide les autres comme toi-même car ils sont toi, ils sont vraiment toi
  • Et désolé, mais modère tes MP et tes implorations pour que je vienne plus souvent. Je ne veux pas non plus que tu "comptes" trop sur ma régularité, je me réserve le droit de "faire autre chose" que de coopérer à ta "mise au propre" de tes idées. Il se peut très bien que je reste pdt d'assez longues périodes sans participer à ce forum, ça arrive.

    De plus, fais un effort DE FOND dans cette "mise au propre": là je suis vraiment dans la "validation" typographique. Tu ne donnes pas une seule explication, tu ne dis pas si tu définis ou si tu poses comme axiomes, etc, tu ne permets pas de comprendre ne serait-ce que tes intentions. Rien ne semble apparaitre comme principes, malgré 3 posts validés. C'est à toi de proposer un peu "d'introductions". Moi je ne sais pas ce que tu VEUX dire de tte façon, à travers cette cabalistique.
    Aide les autres comme toi-même car ils sont toi, ils sont vraiment toi
  • moi je suis d'accord avec GDN, Christophe tu abuses un petit peu d'avoir une vie.

    EDIT : voila j'ai rajouté une majuscule à Christophe qui la mérite bien, je ne sais pas du coup si je suis très content d'en donner trois à Guillaume.... En tout cas, personnellement je préfère ne pas en avoir :) je trouve qu'avec un D majuscule l'asymétrie diminue le coté ridicule de mon pseudo.
  • D'accord avec Deufeufeu, sauf que Christophe mérite une majuscule (n'est-ce pas AD ? :)-D )

    Et Christophe, tu pourrais avoir un peu plus de sens commun et savoir ce qu'il y a dans la tête de GDN, non ? En tout cas, chapeau bas !

    Cordialement
  • Je choisis (ENVOYE POUR LA 3 EME FOIS CONSECUTIVE : ESPECE DE BIGLEUX) :

    $\forall I \subset E$ $\forall t \in T$ $P_{I \times \{t\}} = \{P_{(i,s)} \subset E \times \{s\} | (i,s) \in I \times \{t\}\}$ partition

    $\forall t \in T$ $P_{\bullet \times\{t\}} = \{P_{I \times \{t\}} | I \subset E\}$

    $\forall I \subset E$ $P_{I \times \{\bullet\}} = \{P_{I \times \{t\}} | t \in T\}$

    $P_{\bullet \times\{\bullet\}} = \{P_{I \times \{t\}} | I \subset E, t \in T\}$

    christophe,

    tu vois bien que la lettre $P$ est indéxée différemment :
    C'est l'indéxation de cette lettre
    qui fait toute la différence
    entre les ensembles ou les objets nommés ici.

    Et puis soit $f$ : $E \longrightarrow F$ : $x \longmapsto f(x)$ et $A \subset E$

    $f(A) = \{f(x) \in F | x \in A\}$

    Soit maintenant $g$ : $E \longrightarrow F$ : $x \longmapsto g_x$ et $B \subset E$

    $g_B = \{g_x \in F | x \in B\}$
  • christophe,

    tu vois bien que la lettre P est indéxée différemment :
    C'est l'indéxation de cette lettre
    qui fait toute la différence
    entre les ensembles ou les objets nommés ici.

    Mais je t'ai déjà dit que si tu veux écrire une théorie (c'est ce que tu prétends) neuve, tu ne peux pas utiliser les abus de langage piochés à droite et à gauche un peu partout et les mélanger aux tiens ainsi qu'entre eux. SInon, tu n'obtiendras pas des maths. Les maths sont FORMELLES ou quand elles ne le sont pas, c'est parce que l'auteur avance en terrain hyperarchisimple et classique où ses trucs qui ne veulent rien dire sont compris de la même façon par tout le monde. Est-ce ton cas?

    $f(A)$ est certes un abus de langage (très malsain et maladroit) dans les manuels scolaires de premier cycle, mais les auteurs y traitent de sujets remachés, pas de théorie nouvelle d'inventeur unique. Ensuite, ça s'arrête LA: il n'ajoute pas à cet abus, un autre puis un autre, puis un autre, puis plein d'indices, etc. Et la façon d'indicer une lettre ne peut pas justifier de sa différence, sinon, on n'y comprend plus rien et on ne lit pas (c'est ça l'enjeu non?)

    quand $f$ va de $E$ dans $F$ à priori, $f(A)$ ne veut rien dire, sauf si $A\in E$. Et même si $A\in E$, il y a alors ambiguité car on ne sait pas si $f(A)$ désigne l'unique élément $y$ de $F$ tel que $(A,y)\in f$ ou s'il désigne l'ensemble des $y\in F$ tels qu'il existe $x\in E$ avec $f(x)=y$

    Alors imagine dans ton cas, si tu veux user d'ambiguité pareilles alors qu'il ne s'agit pas de banals espaces vectoriels de dimension 2 sur $\R$ dans un cours de première année...

    Par ailleurs, $\{g(x)/x\in T\}$*** est aussi un abus de langage, et d'une autre nature. Tu veux aussi l'utiliser! Et bien je te dis non. En effet, en 3 lignes, sans compter les indiçages, on trouve je ne sais combien d'abus de langage orphelins, alors imagine vu la longueur du texte que tu annonçais...


    *** tout le monde le comprend dans le sens: $\{v/\exists x\in T:g(x)=v\}$ mais parce que c'est un grand classique d'abus de langage.
    Aide les autres comme toi-même car ils sont toi, ils sont vraiment toi
  • christophe :

    Maintenant que tu disposes de tous les éléments :

    Tu peux formaliser mes trucs à ta sauce sévère, très stricte et très rigoureuse,
    voire trop à mon goût.

    On m'a enseigné des abus de langage à mon insu,
    tu es mieux calé que moi sur le sujet pour les débusquer.
  • Je choisis (ENVOYE POUR LA 3 EME FOIS CONSECUTIVE : ESPECE DE BIGLEUX) :

    A qui parles-tu? Et de quoi parles-tu?
    Aide les autres comme toi-même car ils sont toi, ils sont vraiment toi

  • Je choisis (ENVOYE POUR LA 3 EME FOIS CONSECUTIVE : ESPECE DE BIGLEUX) :


    A qui parles-tu? Et de quoi parles-tu?

    Il doit s'adresser à deufeufeu, qui a admis avoir des lunettes dans un autre fil... je ne vois pas d'autre explication ::o
  • En fait remarque,
    ça faisait un bout de temps
    que christophe ne remarquait pas ou ne tenait pas compte d'un message,
    même lors d'une de ses interventions :
    Je lui ai donc fait un 3 ème rappel plus percutant.

    christophe :

    Maintenant que tu disposes de tous les éléments :

    Tu peux formaliser mes trucs à ta sauce sévère, très stricte et très rigoureuse,
    voire trop à mon goût.

    On m'a enseigné des abus de langage à mon insu,
    tu es mieux calé que moi sur le sujet pour les débusquer.
  • Ah ben, c'est ce qui s'appelle tomber à plat...

    Enfin j'espère que tu n'auras pas trop percuté Christophe, qui se décarcasse pour toi au delà du raisonnable.
  • au delà du raisonnable

    moi j'aurais dit plutôt "en deça du raisonnable" :)
  • En fait remarque,
    ça faisait un bout de temps
    que christophe ne remarquait pas ou ne tenait pas compte d'un message,
    même lors d'une de ses interventions :
    Je lui ai donc fait un 3 ème rappel plus percutant.

    christophe :

    Maintenant que tu disposes de tous les éléments :

    Tu peux formaliser mes trucs à ta sauce sévère, très stricte et très rigoureuse,
    voire trop à mon goût.


    Guillaume, je ne crois pas qu'il soit possible (sans être en deça du raisonnable (merci GG)) de t'aider sans tourner en rond car tu ne tiens pas compte des réponses. A toi de réfléchir à cet "isolement" que tu reconstruis finalement tout seul. Je te donne quelques éléments:

    1) Je (et je ne suis pas le seul) t'ai dit maintes fois qu'il ne faut pas corriger tes posts. Postes-en de nouveaux pour proposer une mise à jour, mais laisse les anciens en l'état. Je ne relis que peu, voire pas du tout les anciens, et idem pour les autres visiteurs: ils ne relisent pas tes anciens msg.

    2) Tu ne modifies que très peu les choses en tenant compte des remarques que je t'ai proposées. Certes, tu changes un bout de formule parfois, ce qui est déjà bien, mais dans l'ensemble, tu ne te donnes pas du tout la peine de te mettre à la place du lecteur. Tu ne proposes aucune mise en perspective et tu ne construis pas tes posts en fonction des 3 trucs déjà validés, qui devraient pourtant être la seule base dont tu devrais partir. Tu fais "comme si" on lisait avec passion et attention tous ton truc depuis le départ et "comme si" on avait tout compris de ce que tu avais dit et qu'il n'y avait que 3 ou 4 bricoles de présentation à améliorer. Du coup, tu repostes et repostes systématiquement les mêmes non sens, ou bien invalides mathématiquement ou bien tellement vides et surchargés d'abstrait et d'ambiguité que ça ne peut pas prendre place à la suite de ce qui est déjà validé.

    3) Tu te compotes sur ce forum comme si on était des infirmières assermentées de plus de 50ans, rompues à leur pratique professionnelle, et habituées à nettoyer le caca et à supporter l'impudeur des patients, dont le statut de patient légitimerait qu'il n'a ni à s'habiller, ni à sentir bon,, ni à observe des règles de politisse: il peut péter, roter, faire pipi par terre, circuler au réfectoire en robe de chambre avec une crotte de nez prête à tomber dans une assiette, etc... il sera excusé, et n'a aucun devoir de séduire (euphémisme)

    En suivant (3), tu "insultes" pas mal les gens (pas que moi) et parle sur un ton qui va avec le droit de péter et d'être toute la journée en robe de chambre ou en tenue de coton pour patients, droit tacite qui te semble (inconsciemment?) permettre qu'on le tolère.

    Par ailleurs (3) n'est pas étranger non plus aux diffcultés et à la complaisance qui te cnduisent à ne pas améliorer tes posts, à ne pas tenir compte de mes suggestions, ou alors à le faire au bout de seulement 10 ou 15 rappels.


    Et tu trouves tjs quelque chose à "répondre" genre là: "Je lui ai donc fait un 3 ème rappel plus percutant" pour justifier "ENVOYE POUR LA 3 EME FOIS CONSECUTIVE : ESPECE DE BIGLEUX"

    Est-ce que je vais te rendre service, si je ne fais pas semblant de te trouver agressif et insultant, état d'un individu à l'égard d'autrui qui, généralement, n'est excusé ou n'entraine pas de réaction en retour -agressive ou violente- que (4) quand on considère son auteur comme suffisamment "malade" pour l'entendre comme le patient en robe de chambre de l'autre côté du mur de l'enceinte de la clinique qui pousse des cris compulsifs involontaire "Ne vous inquiétez pas Msieurs Dames, il est fou, il crie tout le tps comme ça, vous pouvez passer votre chemin tranquilles..."

    Je suis hésitant à continuer de lire ton fil: en effet, (4) va, à nos corps défendant, souvent avec une forme de mépris tacite, et je n'aime pas m'apercevoir que je méprise peut-être suffisamment quelqu'un pour ne pas être énervé quand il est incorrect. Je n'ai pas envie de dialoguer avec toi comme je jouerais (ou regarderais avec curiosité) dans un zoo avec un animal brutal qui serait derrière une grille.

    En t'aidant, j'espérais peut-être plutôt t'apporter le gramme nécessaire éventuel qui te permettrait de te lancer dans une rédaction plus lisible qui te permettrait de faire reconnaitre ta créativité éventuellement plus géniale qu'elle peut apparaitre ici. Je n'avais pas envie de savoir des trucs "ad hominem" sur tes pulsions persos (même si tu les as affichées fréquemment volontairement), or tu les rappelles presque volontairement tout le tps pour quémander une tolérance exceptionnelle. Je ne te plains pas, il y a des gens vrmt plus malheureux, j'imagine et je pense surtout (égoistement*) à eux (*vu que je crois qu'il n'y a qu'une seule âme qui vit ttes les vies, j'appréhende le moment où je serai"eux").

    ----

    En conclusion, je crois que si tu veux vraiment surmonter ta peine à rédiger et à exprimer une théorie, il faut que tu résolves D'ABORD (en toi-même) ta revendication (3) latente, tacite et présente constamment en filigrane car elle entraine chez toi (2) et (1) (causalité psy!!!):)-D et chez les autres, elle entraine (4).

    Une fois que tu auras intégré d'une manière profonde que tu t'adresses à des lecteurs facultatifs, qui ne viennent ici que pour se faire plaisir, et que le sérieux et la présentation formelle et INTRODUITE et construite par des explications précises, posées, patientes et interactives (ie tu réponds aux questions précises en quelques lignes) NE SONT QUE DES MOYENS pour être lus, MAIS DES CONDITIONS INDISPENSABLES pour l'être, alors je suis persuadé que tu posteras de meilleurs textes et pourra avancer dans "ta théorie".

    Pour ma part, voilà comment, dorénavant j'agirai: je ne te réponds plus, ne te donne plus de conseils longs et détaillés: je lis (si je peux, si j'ai envie, si je suis là) éventuellement si je vois UN SEUL petit détail facile à arranger je te pose une question de 2 lignes. Quand un éléments supplémentaire me parait pouvoir passer dans l'autre fil, je l'y passe et c'est tout. Toi, tu fais ce que tu veux, mais si tu veux que l'autre fil fonctionne, lis-le (c'est du "toi" arbitré par un tiers) avant de proposer des nouveaux msg. Tu assisteras à son avancement ou non pour seule indice que tu progresses dans ta capacité à être lu.
    Aide les autres comme toi-même car ils sont toi, ils sont vraiment toi
  • Et voilà, une bonne volonté de plus épuisée par GDN... Jusqu'où s'arrêtera-t-il ?
  • Je pense qu'il est temps de fermer ce sujet sinistré.

    Bruno
Cette discussion a été fermée.