WSEAS transactions on mathematics et Goldbach

Bonjour,
Je suis tombé sur une démonstration de la conjecture de Goldbach dans ce papier qui doit être fausse vu la date même si je n'ai pas vu l'erreur. Je me posais juste la question : Est-ce-que le journal WSEAS transactions on mathematics est un journal prédateur ? C'est quand même bizarre qu'on trouve Pierre Borne de l'école Centrale Lille et André Keller de l'université Paris I dans le comité éditorial de ce journal. Rien à voir avec les zozos qu'on a l'habitude de voir figurer dans les comité éditoriaux de revues prédatrices. En plus, le journal est indexé sur Google scholar. Est-ce-que ces professeurs ont conscience que leur journal a publié une preuve de la conjecture de Goldbach il y a deux ans ?

Réponses

  • lourrran
    Modifié (11 Apr)
    Effectivement, ces 2 professeurs sont des personnes avec une certaine expérience. Un peu trop peut-être même, vu qu'à eux deux, ils ont environ 160 ans.
    Les autres éminents professeurs qui sont cités ont tous plus ou moins la même expérience.

    J'aimerais voir une page Linkedin ou autre, contrôlée par Pierre Borne disant : 'je suis membre du comité éditorial de WSEAS'.
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • Qu'appelles-tu un journal prédateur ?
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • Bibix
    Modifié (11 Apr)
    @lourrran Ah oui, l'usurpation d'identité ! Ce n'est pas courant d'aller aussi loin (car c'est alors une pratique illégale contrairement à celle des revues prédatrices) mais vu que André Keller a marqué "Editeur principal du Journal of Computational and Applied Mathematics (Elsevier)" sur son profil LinkedIn et ne mentionne pas WSEAS sur ce même profil, c'est plus que probable en effet.
    @zeitnot Je citerai Wikipédia : Les revues et éditeurs prédateurs sont des entités qui privilégient l’intérêt personnel au détriment de l'érudition et se caractérisent par des informations fausses ou trompeuses, un écart par rapport aux bonnes pratiques rédactionnelles et de publication, un manque de transparence, ou le recours à des pratiques de sollicitation agressives et sans discernement.
  • zeitnot
    Modifié (11 Apr)
    Merci @Bibix , effectivement j'ai regardé sur internet entre temps. Je ne connaissais pas l'expression et je ne trouve pas que le terme "prédateur" soit très parlant de prime abord et en rapport avec des informations fausses ou trompeuses.
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • Dom
    Dom
    Modifié (11 Apr)
    J’avais deviné sans connaître en effet ce terme. C’est un peu dans l’idée des articles merdiques « pute-à-clics » sauf qu’ici on attire l’œil avec des noms connus et crédibles au lieu d’attirer les gens avec des titres racoleurs et à triple sens « ”c’est fini !” s’est exclamé Macron » [il parlait du mois de mars qui était terminé mais il a fallu six pages de pubs pour le lire]. J’aurais envie de qualifier cela aussi de « mercenaire ». 
  • Tu as fait une faute de frappe, c'est un d, et non un c dans mercenaire.
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • @Bibix Au cas où quelqu'un aurait un quelconque doute sur le fait que l'article n'a aucun sens, l'erreur est dans la "preuve" du théorème 2 (page 5). Ils procèdent par récurrence, initialisent avec $n = 8$ puis, pour l'hérédité disent que si la propriété est vraie pour $n = 1000$ alors elle est vraie pour $n = 1002$... Je ne savais pas que c'était aussi simple de faire une preuve par récurrence...
  • J'aime beaucoup le $\forall n_e = 1000$
    Il ne faut pas respirer la compote, ça fait tousser.

    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse
  • J’aimerais que l’indice soit $\exp(1)$. 
  • Georges Abitbol
    Modifié (11 Apr)
    Le lien de l'article est mort, chez moi.

    EDIT : @zeitnot : Ben, je peux bien imaginer que des revues prédatrices (pour moi, cela veut dire qu'elles publient n'importe quoi tant que tu paies les frais de publications très chers) rémunèrent des personnes du monde académique pour leur service de caution scientifique. C'est peut-être ce que Bibix voulait dire ?
  • Bonjour,
    Je suis étonné qu'il y ait écrit en gros sur le site de WSEAS "Acceptance Rate: 22.37%". Ça me parait très peu, surtout pour un journal si peu regardant sur la qualité des publications. À votre avis, ils ont inventé ce chiffre ?
  • Sûrement un pourcentage converti en dollar 🤣
  • Peut-être qu'ils refusent les torchons qui sont erronés de manière trop évidente.
  • Ou qu'ils jettent 4 papiers sur 5 au hasard (il suffit de lire le titre de l'article présenté pour savoir qu'il faut le jeter).
  • Je doute de plus en plus de la possibilité que la CG soit démontrée de mon vivant par un être humain. Par une IA, de moins en moins.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.