Newline dans un bloc maths

Médiat_Suprème
Modifié (3 Apr) dans LaTeX
Bonjour, 

J'ai des formules du genre : 
\[{{{\left({{{\left({{2\cdot {x\times {\tan{\left(x\right)}^{2}}}}+{{{2\,{x^{2}}}\times \left({1+{\tan{\left(x\right)}^{2}}}\right)}\times \tan{\left(x\right)}}}\right)}\times \left|{{\sin{\left(x\right)}\times \cos{\left(x\right)}}\times \tan{\left(x\right)}}\right|}+{\frac{{{{{x^{2}}\times \left({{{\left({ - {\sin{\left(x\right)}^{2}}+{\cos{\left(x\right)}^{2}}}\right)}\times \tan{\left(x\right)}}+{{{\left({1+{\tan{\left(x\right)}^{2}}}\right)}\times \sin{\left(x\right)}}\times \cos{\left(x\right)}}}\right)}\times \tan{\left(x\right)}}\times \left|{{\sin{\left(x\right)}\times \cos{\left(x\right)}}\times \tan{\left(x\right)}}\right|}}{{\sin{\left(x\right)}\times \cos{\left(x\right)}}}}}\right)}\times \sqrt{{{{{x\times \sin{\left(x\right)}}\times \cos{\left(x\right)}}\times \tan{\left(x\right)}}\times \sinh{\left(x\right)}}}}+{\frac{{{{{x^{2}}\times \left({{{\left({{{\left({ - {x\times {\sin{\left(x\right)}^{2}}}+{{\left({\sin{\left(x\right)}+{x\times \cos{\left(x\right)}}}\right)}\times \cos{\left(x\right)}}}\right)}\times \tan{\left(x\right)}}+{{{x\times \left({1+{\tan{\left(x\right)}^{2}}}\right)}\times \sin{\left(x\right)}}\times \cos{\left(x\right)}}}\right)}\times \sinh{\left(x\right)}}+{{{{x\times \sin{\left(x\right)}}\times \cos{\left(x\right)}}\times \tan{\left(x\right)}}\times \cosh{\left(x\right)}}}\right)}\times {\tan{\left(x\right)}^{2}}}\times \left|{{\sin{\left(x\right)}\times \cos{\left(x\right)}}\times \tan{\left(x\right)}}\right|}}{{2\,\sqrt{{{{{x\times \sin{\left(x\right)}}\times \cos{\left(x\right)}}\times \tan{\left(x\right)}}\times \sinh{\left(x\right)}}}}}}}\]

qui ne tiennent pas sur une ligne, et je viens de constater qu'ici des newlines sont insérés automatiquement, mais chez moi ce n'est pas le cas (TeXworks/Miktex), comment faire pour obtenir ces retours à la ligne automatiques ?
Il ne faut pas respirer la compote, ça fait tousser.

J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

Réponses

  • Bonjour,

    C'est possible avec breqn ou autobreak par exemple.

    \documentclass{article}
    \usepackage{mathtools}
    \usepackage{autobreak}
    \usepackage{breqn}
    
    \begin{document}
    % Avec autobreak
    \begin{align*}
        \begin{autobreak}
            \frac{1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1}{1 + 1 + 1 + 1 + 1} \times
            \frac{1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1}{1 + 1 + 1 + 1 + 1} \times
            \frac{1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1}{1 + 1 + 1 + 1 + 1} \times
            \frac{1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1}{1 + 1 + 1 + 1 + 1}.   
        \end{autobreak}
    \end{align*}
    
    % Avec breqn 
    \begin{dmath*}
        \frac{1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1}{1 + 1 + 1 + 1 + 1} \times
        \frac{1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1}{1 + 1 + 1 + 1 + 1} \times
        \frac{1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1}{1 + 1 + 1 + 1 + 1} \times
        \frac{1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1}{1 + 1 + 1 + 1 + 1}.   
    \end{dmath*}
    \end{document}


    Mais je préfère contrôler mes coupures (et mes alignements) à la main, notamment avec les outils de mathtools.

  • Médiat_Suprème
    Modifié (2 Apr)
    Merci Karnaj
    Cela ne marche pas, peut-être est-ce dû à des fractions dont le numérateur est trop long.
    Je ne veux pas contrôler mes coupures, car ces formules sont générées par un programme.
    Il ne faut pas respirer la compote, ça fait tousser.

    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse
  • @Médiat_Suprème : Ah, tu es plus Cauchy que Dedekind 😉
  • Ah oui, c'est plus embêtant si elles sont générées automatiquement. Pour le découpage dans des fractions, il y a bien \splitfrac de mathtools, mais il n'est pas automatique. Il est possible de créer une commande qui ferait le boulot, mais pas si facilement que ça. Une solution (imparfaite) serait peut-être d'écrire un script qui se charge d'inclure des \splitfrac dans le code LaTeX quand il commence à y avoir beaucoup de symboles dans le numérateur ou le dénominateur d'une fraction.
  • Congru
    Modifié (2 Apr)
    Sinon, as-tu pensé à noter les fonctions $+;*;/$ en préfixe ? Ou à écrire le terme en question sous la forme d'un arbre.
    Je dis cela car j'ai souvent été confronté au fait que j'avais de longues formules que je voulais écrire entièrement et que j'ai eu à employer ce genre d'astuces. La façon classique d'écrire un terme ou une formule est assez mal adaptée quand on doit traiter des termes ou formules d'une grande longueur.
    Family, mathematics, friends
  • Médiat_Suprème
    Modifié (2 Apr)
    Merci encore Karnaj, 

    Je cherchais une solution avec laquelle je n'aurais rien à faire ( B)), qui doit exister, puisque dans mon poste #1 la fonction a été splittée (d'une manière imparfaite, mais ce n'est pas grave).

    Je vais quand même regarder du côté de \splifrac (merci de l'info)
    Il ne faut pas respirer la compote, ça fait tousser.

    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse
  • Du côté du site c'est MathJax qui gère ça grâce à MathML. À d'autres endroits, on t'aurait conseillé de laisser tomber LaTeX et de passer à Typst (j'imagine bien qu'il a une fonctionnalité pour ça)... :smile:
  • Médiat_Suprème
    Modifié (2 Apr)
    Désolé Congru, je n'avais pas vu votre message.
    En interne, dans le programme, les formules sont sous forme d'arbre, l'idée de Latex c'était pour que ce soit facilement lisible.
    Il ne faut pas respirer la compote, ça fait tousser.

    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse
  • samok
    Modifié (2 Apr)
    Quitte à lire quelque chose d'illisible de toute façon, la notation polonaise inverse est plus compacte et se dispense de parenthésage.
    Mais vous le saviez déjà et je ne reformule que la première proposition de congru.
  • Congru
    Modifié (2 Apr)
    @samok, je ne sais pas si c'est positif ou pas que tu fasses autant d'humour à mon sujet et que tu sembles aller partout où j'écris pour lancer une blague concernant ce que j'écris.
    Si tu as un problème avec moi, c'est le moment de le dire. Vas y, ça passera vite.
    Family, mathematics, friends
  • samok
    Modifié (3 Apr)
    Congru,
    je me suis paramétré pour faire de l'humour neuf fois sur quatorze.
    J'interviens peu dans les disciplines mineures que sont l'algèbre, la géométrie et la théorie des nombres (algébrique ou géométrique).
    Les dés sont baysés :)
  • OK, sans rancune @samok :)
    Family, mathematics, friends
  • Bonjour;

    Samok fait de l'humour mineur.

    Cordialement,
    Rescassol

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.