Limite d'âge légale et effective pour l'agrégation externe

jack75
Modifié (26 Feb) dans Concours et Examens
Bonjour à tou(te)s
Puisque les seniors reviennent à l'honneur, est-ce que certains d'entre vous pourraient nous éclairer sur les questions suivantes:
- Quelle est la vraie limite d'âge légale pour passer l'agrégation externe de mathématiques ? D'un côté, il n'y a plus sauf erreur de limite d'âge pour passer les concours ; mais il me semble avoir lu que le ministère (ou les académies ?) refuse les candidats qui auraient dépassé l'âge limite de départ à la retraite des enseignants (cette dernière notion restant à définir).
- En regardant les récents rapports de jurys, les candidats seniors semblent peu nombreux. Ils sont encore moins à être admissibles ou admis. Quels facteurs peuvent expliquer ce manque de réussite ?
Merci pour vos lumières, surtout si certains d'entre vous ont une expérience concrète en tant que candidats, organisateurs ou membres de jurys.
Mots clés:

Réponses

  • philou22
    Modifié (26 Feb)
    À ma connaissance il n’y a pas de limite d’âge mais le taux de réussite au delà de 30 ans est beaucoup plus faible que pour les moins de 25 ans. Les statistiques à ce sujet se trouvent dans les rapports du concours. Il n’y a a priori pas de discrimination mais les jeunes étudiants ont un avantage de facto. Il s’agit d’un concours de recrutement qui évalue certaines compétences mathématiques sans prendre en compte la durée prévisible de service. À moins d’être un professionnel des mathématiques, le travail nécessaire pour réussir après 50 ans est vraiment très important. La capacité à fournir un tel travail diminue avec l’âge.
    PS : j’ai presque 42 ans, diplômé ingénieur à 23 ans, certifié à 34 ans, agrégé (interne) à 39 ans.
  • math2
    Modifié (26 Feb)
    A ma connaissance il n'y a pas de limite d'âge, sauf sans aucun doute la limite d'âge des enseignants.
    J'ai déjà vu des candidats et des reçus âgés.
    En revanche, comme il s'agit d'un concours de recrutement de fonctionnaires, et non la validation de compétences, je comprends que quelqu'un qui n'a plus le droit d'être en activité ne soit pas autorisé à se présenter au concours. Sauf erreur et sauf exception, la limite d'âge pour les fonctionnaires sédentaires est de 67 ans.
    Ensuite sur le manque de réussite,  en plus de ce que dit Philou, j'ajouterais que les étudiants continuent de baigner dans le milieu mathématique tandis que sauf très rare exception, le candidat ayant eu une activité dans le secteur privé n'aura pas vraiment fait de maths académiques pendant un temps certain.
  • J’ai eu le concours l’année dernière à 32 ans, j’étais dans les 20 plus vieux admis !

    Je pense que le taux de réussite s’explique aussi par la préparation dans une prépa agreg (a la fac ou dans une ENS), et j’imagine (sans avoir de statistiques précises) que les candidats les plus âgés passent le concours en candidat libre (et parfois sans avoir arrêté leur activité professionnelle), ce qui est plus rare chez les 23-30 ans
  • gerard0
    Modifié (27 Feb)
    Bonjour.
    Il suffit de lire le site du ministère ("Devenir enseignant") pour trouver :
    Quelle est la limite d'âge pour s'inscrire ?
    Vous ne pouvez pas vous inscrire et concourir si, à l'issue de votre stage d'un an, vous dépassez l'âge légal de départ à la retraite.

    Donc actuellement, il faut avoir moins de 63 ans.
    Cordialement.

  • Je pense qu'il s'agit de l'âge maximal de départ à la retraite, donc qu'il faut avoir moins de 69 ans. Voir en page 15 du rapport du jury 2023.


  • Merci à tous pour vos réponses qui éclaircissent quelque peu ce sujet méconnu … il reste à encourager les seniors à se remettre dans le bain (puisqu’on nous promet de vivre 130 ans bientôt !)
  • Bonjour,

    Si je ne pense pas vivre jusqu'à 130 ans, je me suis remis aux maths près de 30 ans après la fin de mes études, avec objectif l'agreg horizon 2026 ou plus raisonnablement 2027.  Je mène de front : vie pro, vie familiale (j'ai deux enfants) et études (je suis des cours L2 à distance).
    Je pense m'arrêter de travailler une foi le niveau L3 à peu près atteint  et me consacrer 100% à la préparation en 2025/2026, en profitant des dispositifs mis en place pour bénéficier des allocations chômage dans ce type de situation. Selon moi impossible de mener de front préparation et activité pro.

    S'il y a des personnes dans mon cas ou similaire, ravi d'échanger.

    Enfin, merci JLT pour les stats : sache qu'en 2024, j'entrerai dans la catégorie 53 ans, inscrit, non présent. 

    V.
  • Bonjour @VinceParis, j’ai écrit quelques conseils pour préparer l’agrégation en reconversion sur ce fil : 

    https://les-mathematiques.net/vanilla/discussion/2324432/prepa-agreg-externe-apres-10-ans-sans-maths/p1

    Quelques conseils pour ton cas particulier : 
    - commence dès cette année à regarder les titres de leçons de l’oral et le programme du concours : cela doit orienter ton travail de L2/L3, et beaucoup de leçons peuvent être traitées uniquement avec des connaissances de niveau L2. En théorie tu pourrais commencer dès maintenant les plans et les développements, et en faire un maximum en L3 pour prendre de l’avance sur la prépa agreg !
    - si le temps te le permet (j’imagine vu ton pseudo que tu es à Paris), va à la bibliothèque universitaire de La Sorbonne pour identifier des ouvrages que tu aimes bien : pour réussir l’oral, il ne faut pas seulement maîtriser le programme mais savoir ou chercher les définitions / propriétés et théorèmes / exemples et contre-exemples
    - a ta place, je passerai le concours dès l’année prochaine : même si tes chances de l’avoir sont infimes, tu seras peut-être admissible ce qui te permettra de t’entraîner aux oraux. Tu peux aussi t’entraîner dès maintenant aux écrits (les exercices des sujets docteurs sont un peu plus faciles et utilisent surtout des notions de niveau L1/L2)
    - si tu peux t’inscrire dans une prépa agreg je te recommande de le faire !

    N’hésite pas si tu as d’autres questions,
    Étienne
  • Etienne91
    Modifié (28 Feb)
    (L’impératif que j’utilise a bien sûr ici valeur de conseil et non d’injonction !)
  • Sinon, en ce qui concerne le faible nombre de reçus après 30 ans, il faut aussi relativiser. L'agrégation externe s'adresse à des étudiants et l'immense majorité des étudiants a moins de 30 ans (et peut-être en France plus qu'ailleurs). Donc je te conseille aussi de suivre les recommandations de @Etienne91 sans de préoccuper plus que cela des questions d'âge.
  • VinceParis
    Modifié (28 Feb)
    Merci Etienne.
    je vais regarder le fil avec attention. 
    D’ores et déjà,  les conseils que tu donnes rejoignent ceux reçus auprès de profs de Jussieu et prépa agreg en particulier. Donc ils sont certainement valides. On m’avait dit également d’aller assister aux oraux à Strasbourg. C’est ouvert au public.

    Je note la remarque sur les ouvrages. C’est un point que j’ai négligé à ce jour. Je suis en effet à Paris à deux pas de la bibliothèque des grands moulins!

    Pour être complet , j’ai pour le moment deux préoccupations :
    1. le temps: je bosse les maths le soir et les WE, je traîne sur les forums pendant mes réunions de boulot :-)  La bonne nouvelle est que je retrouve du plaisir (aux maths, pas aux réunions).
    2. Jauger mon niveau. C’est pour cela que je fais cours L2 : me confronter à de vrais exams. Le format proposé par Jussieu est pas mal, à la carte. J’ai pu  commencer au S2, et en prenant 3 UE versus les 5 ou 6 pour un étudiant « normal ». Il y a pas mal de devoirs à rendre. Ça aussi c’est précieux. 

    @DeGeer : aucun complexe quant à mon âge. C’est précisément l’avantage de l’âge, t’as plus de complexes. Et j’ai adoré prendre un ticket cinéma au tarif étudiant.

    Merci pour vos réponses,
    V.
  • @Etienne91 : pour info, j’ai sollicité Jimmy Lamboley par mail fin d’année dernière. Il a eu la gentillesse de me faire une réponse super détaillée.  C’est à partir de là que j’ai affiné mon plan. Et donc, après avoir jeté un œil sur le fil que tu as donné je comprends pourquoi tes conseils rejoignent ce que j’ai déjà reçus. 
  • math2
    Modifié (28 Feb)
    Si tu vas vraiment à la bibliothèque de la Sorbonne, tu risques d'être déçu quant aux livres de maths disponibles.
    Mieux vaut aller sur le campus de Jussieu.
  • Etienne91
    Modifié (28 Feb)
    Oui en effet au temps pour moi, je parlais de la bibliothèque de Sorbonne université ex Jussieu : la bibliothèque des licences en particulier a tout ce dont tu as besoin pour l’agrégation !
  • Etienne91 a dit :
    Oui en effet au temps pour moi, je parlais de la bibliothèque de Sorbonne université ex Jussieu : la bibliothèque des licences en particulier a tout ce dont tu as besoin pour l’agrégation !
    J'avais bien compris. Il est vrai qu'aujourd'hui, tout le monde s'appelle La Sorbonne. Les seniors (pour rester dans le thème du fil) ont du mal à s'y retrouver.
  • math2
    Modifié (29 Feb)
    La Sorbonne, ou Jussieu ce sont des campus (des lieux géographiques si vous préférez), et depuis les années 70 le premier n'est plus un nom relatif à une seule université.
    Dans le lieu géographique dit "la Sorbonne", il y avait à ma connaissance P1 (Panthéon-Sorbonne, qui d'ailleurs a conservé son nom), P3 (Sorbonne Nouvelle), P4 (Paris Sorbonne) et peut-être aussi un peu de P5 (Paris Descartes).
    De même que Jussieu abritait au moins deux facs : P6 et P7.
    Après une tentative infructueuse d'agrégation en PRES/ COMUE avec P2 (Panthéon-Assas), cette dernière dont les comptes étaient à l'époque dans le vert ne voulaient pas éponger ceux de P6, P6 a compris l'intérêt d'une autre agrégation qui permettrait de récupérer le nom de Sorbonne, qui, dès qu'on sort d'un milieu très fermé de spécialistes, demeurait connu alors que Pierre et Marie Curie ou même (improprement) Jussieu ne l'étaient pas.

    Si les noms des universités ont changé, il n'en reste pas moins qu'il existe toujours des campus Jussieu ou Sorbonne. A ma connaissance, les matheux de Sorbonne Université n'enseignent pas de maths à la Sorbonne.
    Bref on peut faire des maths à Sorbonne université sur le campus de Jussieu (mais sauf erreur pas en Sorbonne). Pour suivre des maths en Sorbonne, il faut aller par exemple dans des filières d'économie ou gestion à P1, sans doute en philo à ex-P4.
    Lorsqu'un étudiant dit sur le forum qu'il postule en maths à la Sorbonne (et non à Sorbonne Université), j'ai envie de lui répondre : "êtes-vous assez motivé pour faire de l'éco et de la gestion pour avoir un ou deux cours de maths en Sorbonne ? "
  • math2
    Modifié (29 Feb)
    @VinceParis : pas tout le monde. P5 et P7 ont choisi de s'appeler carrément "Université de Paris". Depuis les autres ont râlé et ils ont changé cela en "Paris Cité", mais j'avais trouvé leur premier choix excellent !
  • Joaopa
    Modifié (10 Mar)
    [*** Hors sujet. AD]
  • math2
    Modifié (10 Mar)
    [*** Hors sujet. AD]
  • PurpleJay
    Modifié (1 Mar)
    [Inutile de recopier un message présent sur le forum. Un lien suffit. AD]
    Bonjour
    Je suis pas si loin de ton cas. 
    Ingénieur pendant presque 20 ans.
    J ai obtenu un rupture conventionnelle en 2022 à 43 ans.
    Sur les bons conseils des gens de ce forum.
    En 2022/2023 J’ai fait un an solo à la maison de remise à niveau L1/L2 à la maison à base de Dunod, Gourdon, Bibmaths, vidéos de Gilles Bailly-maitre (maths adulte). Avec de l’exploration L3 sur les derniers mois (proba mesure / anneaux-corps / Holomorphie Calcul Diff)
    J’ai été voir les oraux à Strasbourg en juin 2023. Très instructif et permet aussi de découvrir ce qu’on ne maitrise pas du tout.
    Je n’ai pas passé l’agrégation cette année là, je ne le sentais pas. 
    En 2023/2024 je suis en prepa Agreg à La Sorbonne Jussieu. Je suis le doyen 🤓. Il y a un autre de 37 ans. Une quinzaine de reconvertis ingénieurs entre 25 et 30 ans. Et le reste des étudiants classiques. Tout ça sur 45 personnes. L’ambiance est top et on travaille vraiment très ciblé.
    Les 4 écrits blancs (2x6h)  sont très formateurs.
    Les profs très présents sur Discord répondent à toutes les questions.
    L’année préparatoire m’a permis de « profiter » des cours et de passer une année agréable même si dense. 
    Bon ce n’est pas fini pour moi je viens de passer les écrits, ça devrait le faire. Et maintenant va falloir bosser à fond sur les oraux. 
    Si tu veux passer deux années parenthèses enrichissantes je te conseille de faire à peu près la même chose.
    Si tu as des questions aussi n’hésite pas.
  • Joaopa
    Modifié (10 Mar)
    [*** Hors sujet. AD]
  • Zermel0
    Modifié (11 Mar)
    C'est amusant, j'ai cliqué sur ce post en me demandant l'âge minimal...
    Si quelqu'un sait, ça m'intéresse.
    Quand la concurrence c'est-à-dire l'égoïsme ne règnera plus dans les sciences, quand on s'associera pour étudier, au lieu d'envoyer aux académies des paquets cachetés, on s'empressera de publier les moindres observations, pour peu qu'elles soient nouvelles, et en ajoutant « je ne sais pas le reste ». E. Galois.
  • math2
    Modifié (11 Mar)
    Le site déjà cité ne fait pas mention d'âge minimal spécifique.
    À moins qu'il ne soit incomplet, ne s'appliquent donc sur ce point que les conditions générales d'accès à la fonction publique, ce qui implique d'être majeur.
  • Majeur tout de même donc, merci.
    Quand la concurrence c'est-à-dire l'égoïsme ne règnera plus dans les sciences, quand on s'associera pour étudier, au lieu d'envoyer aux académies des paquets cachetés, on s'empressera de publier les moindres observations, pour peu qu'elles soient nouvelles, et en ajoutant « je ne sais pas le reste ». E. Galois.
  • math2
    Modifié (11 Mar)
    Selon la formule consacrée, on est censé "jouir de ses droits civiques" [ et donc en particulier du droit de vote, et par conséquent d'être majeur]
  • Il faut également être titulaire d’un M2 ou équivalent (selon l’éducation nationale, « être titulaire d’un M2 $\Leftrightarrow$ avoir trois enfants »). Je ne pense pas qu’il y ait énormément de mineurs qui remplissent une des deux conditions, mais il doit y en avoir quelques uns !
  • Joaopa
    Modifié (11 Mar)

    Quelles sont les conditions pour être dispensé de diplôme ?

    Vous êtes dispensé de justifier d'un diplôme si vous :

    • êtes ou avez été fonctionnaire titulaire dans un corps de personnels enseignants ou d'éducation dans la catégorie A,
    • ou avez été maître contractuel des établissements d'enseignement privés sous contrat admis définitivement à une échelle de rémunération des professeurs certifiés, des professeurs d'éducation physique et sportive, des professeurs de lycée professionnel et des professeurs des écoles,
    • mère ou père d'au moins trois enfants,
    • êtes sportif de haut niveau.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.