Thèse en mathématiques

Bonjour
Est-ce qu'il y a un âge limite pour faire une thèse en mathématiques ?
Est-ce possible de le faire après avoir fini sa carrière professionnelle (=lorsqu'on est en retraite d'un tout autre secteur) ?
Dans ma jeunesse, j'appréciais énormément les mathématiques et la recherche, mais, pour diverses raisons, je n'ai pas réalisé le "rêve" de faire une thèse à cette époque là.
Amicalement RG2

Réponses

  • math2
    Modifié (December 2023)
    Non il n'y a pas d'âge dans l'absolu. Après, il faut trouver quelqu'un qui accepte de t'encadrer (à moins que tu souhaites ne la faire de manière vraiment autonome).
    Certains disent que l'on est beaucoup moins créatif après 35 ans, les 4 collègues avec qui je me suis permis d'en parler ouvertement ainsi que moi-même estimons effectivement que nos découvertes les plus importantes ont été faites avant 40 ans, et souvent même avant 30, mais je crois que ce n'est pas l'avis de tout le monde et rien n'empêche de faire une thèse "à son niveau / ses possibilités", d'autant plus que, si retraité, tu n'as pas ensuite la motivation que celle-ci t'ouvre un poste de chercheur ensuite.
  • Joaopa
    Modifié (December 2023)
    La question à se poser est: une thèse pour quoi faire. Si c'est pour une reconnaissance sociale, la thèse ça vaut moins qu'un morceau de PQ. Au moins un morceau de PQ c'est épaisseur triple et ça ne t'arrache pas le fion quand tu torches avec, contrairement à un diplôme de thèse.
    Si c'est pour te faire plaisir à faire de la recherche, pas besoin de thèse. Tu pourras publier (même dans les revues les plus prestigieuses) sans avaoir à montrer un imprimatur que tu es docteur.
    Bref la thèse n'a d'utilité que si on cherche un boulot avec: chercheur, enseignant chercheur, prag en CPGE  ou entreprise qui veut recruter un docteur.
  • Il s'agit peut-être de simplement se prouver à soi-même que l'on en est capable.
    Se fixer un objectif afin d'avoir un chemin à parcourir.
  • Bien sûr, @rw parle d'un rêve. Il n'y a pas d'âge pour s'accomplir. Peu importe l'arrivée, le chemin est souvent enrichissant. Il y a des gens qui passent le baccalauréat une fois à la retraite, ou qui apprennent à jouer d'un instrument de musique à un âge très avancé. Il n'est pas nécessaire qu'il y ait une finalité. Et merci pour ton message @Mathurin ça change de la vulgarité du message précédent.
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • AlainLyon
    Modifié (December 2023)
    Si tu est retraité avec une retraite digne alors n'essais pas une thèse qui ne vaut rien, tu peux cependant faire du bénévolat dans une université populaire comme de nombreux retraités bénévoles d'associations!
    Si tu est retraité avec une petite retraite alors ChatCGT est fait pour toi!
    :)
    Les mathématiques ne sont pas vraies, elles sont commodes.
    Henri Poincaré
  • Bonour,

    N'importe quoi, AlainLyon, la valeur de la thèse n'est pas la question,
    Si c'est  ton rêve, Rw, va-s-y, fonce, il n'y a rien de plus beau que de réaliser son rêve, et n'écoute pas les mauvais augures.
    Tu pourras même venir poser des  questions mathématiques ici.

    Cordialement,
    Rescassol

  • Bonjour @rw
    Si tu as toujours eu envie de faire de la recherche sans pouvoir le réaliser, pourquoi pas le faire maintenant que tu en as le temps et encore les capacités ?
    Et comme @Rescassol, @Zeitnot et @Mathurin, je t'y encourage vivement !
    Bien cordialement, JLB 
  • Vraie question : vous connaissez des départements qui encadrent des thésards retraités ? J'aurais tendance à penser qu'avec la multitude de charges dont ils sont accablés, très peu de professeurs s'engageraient dans la direction d'un tel cas particulier.
  • Bonjour,

    Il y a des participants ici qui ont une HDR.
    Peut-être pourraient ils s'exprimer, seraient ils prêts à suivre Rw ?

    Cordialement,
    Rescassol

  • Bonjour,
    Merci pour vos réponses. Effectivement, le but n'est pas la reconnaissance sociale, mais d'avoir un objectif à atteindre. Je sais qu'il y aura une remise à niveau à effectuer, mais d'avoir cotoyé des thésards m'a permis de me rendre compte que je suis adapté à ce travail,
    Quant à donner des cours, j'admets ne pas avoir beaucoup de pédagogie , sinon, je serais devenu prof...
    Cordialement
    RG2
  • Seirios
    Modifié (December 2023)
    Les bourses de thèse ne sont pas légion, surtout en province. Il est probable qu'un laboratoire préférera financer un étudiant avec un projet professionnel plutôt qu'un retraité qui souhaite simplement se faire plaisir. En somme, il me semble plus raisonnable de se diriger vers une thèse sans financement, du moins si c'est faisable (?).
  • math2
    Modifié (December 2023)
    Je suis d'accord que face à la pénurie, mieux vaut accorder un financement à un jeune qui n'en n'a pas (pour Seirios ce n'est pas spécifique à la province, j'ai un collègue venu de Lyon 1 se plaignant que dans les 2 facs franciliennes qu'il a faites, la pénurie était telle que ses thésards franciliens non financés avaient des dossiers supérieurs à plusieurs des Lyonnais financés).

    Mais je ne pense pas que rw ait raisonnablement besoin d'un financement.

    En revanche, ce ne sera pas si facile de trouver un directeur de thèse, bien que dans l'absolu quelqu'un qui fasse cela par passion est un cas plus intéressant.
  • @rw : Le financement n'est pas un problème. Tu t'auto-finances via ta pension de retraite. Ce qu'il faudrait avant tout c'est que tu détermines assez précisément le domaine dans lequel tu souhaites travailler. Ensuite tu cherches un prof qui bosse dans ce domaine, tu vas le voir et tu lui expliques tes motivations. A partir de là la balle sera dans son camp.
  • Mais faire une thèse sans financement est-il autorisée ? Il m'avait semblé voir passer que, au moins en mathématiques, ce n'était plus possible. Ou alors je confonds avec une autre discipline ?

    @math2: J'imagine bien que ce n'est pas la panacée dans tous les laboratoires de la région parisienne, mais j'ai au moins quelques collègues parisiens pour qui faire financer leurs thésards par le labo n'est pas un problème, même plusieurs années de suite. 
  • Comme Martial.
    A la lecture du premier message, je sentais un projet pas mûr du tout. Les maths, c'est un domaine très très large. Soit tu as une idée plus précise du domaine qui t'intéresse, mais tu n'as pas développé, alors ok, soit tu n'as pas d'idée précise, et alors il y a un long travail de préparation, pour choisir un sujet de thèse.

    A la lecture du 2ème message, j'ai senti un projet un peu plus solide.
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • L'e problème avec une thèse sans financement c'est de mettre une personne dans une situation précaire de façon durable sans garantie d'embauche ultérieure -- une des raisons pour lesquelles une thèse sans agrégation n'est pas toujours acceptée. Dans ce cas très précis je ne pense pas que cela fasse obstacle. 
  • Bonjour,

    Je me joins à la discussion. Faut-il nécessairement un niveau académique type master pour faire une thèse non financée en mathématiques ? J'ai aussi envie de me lancer comme rw.
  • rw
    rw
    Modifié (December 2023)
    Bonsoir
    L'idée est de ne prendre la place de personne, car ça ne nécessiterait pas de bourses, ni de débouché(s),..Mais c'est vrai que ça demanderait une charge supplémentaire à un encadrant... 
    Le projet serait pour dans quelques années, donc pas encore totalement mûri. Quand au sujet, c'est un peu tôt ... même si j'ai des domaines de prédilection. Il faut également que cela ait un intérêt. Je ne pense pas non plus m'attaquer à la conjecture de Goldbach dont j'ai vu qu'il y avait sur ce forum beaucoup de (") démonstrations (") diverses et variées.
    Cordialement.
  • math2
    Modifié (December 2023)
    Lorsque ton projet sera muri, il sera peut-être intéressant que tu indiques les thématiques qui t'intéressent, surtout si tu n'as pas de personnel HDR près de toi dans ces thématiques. Avec un peu de chances, peut-être qu'un membre du forum pourra t'orienter vers des personnes dans le domaine.
  • philou22
    Modifié (December 2023)
    @rw maintenant que tu as le temps de réfléchir à des choses fondamentales, sais-tu :
    Quels sont les axiomes qui définissent les entiers naturels ?
    Comment les ensembles des nombres relatifs et rationnels sont définis ?
    Comment l’ensemble des nombres réels est défini ? Quelles sont les propriétés fondamentales de cet ensemble ?
    Comment obtenir une clôture algébrique de l’ensemble des nombres réels ?
    Est-ce qu’à isomorphisme près, il existe beaucoup de groupes finis d’un cardinal donné ?
    Quels sont les grands théorèmes de l’algèbre linéaire ?

    Si tu sais répondre rapidement à toutes ces questions, ton projet de thèse est peut-être pertinent sinon, non. Tu veux juste découvrir les mathématiques et c’est nettement plus agréable que d’être thésard !
  • Je comprends l'idée de Philou, mais je trouve que ces questions sont d'ordre essentiellement algébriques et l'on peut sans problème faire une thèse sans répondre rapidement à plusieurs d'entre elles. La dernière prof d'universite que l'on a recruté (à la mutation) grade CE1 ne sait plus du tout ce qu'est un groupe, ne connait même pas le nom de Peano, mais a bien une thèse,une HDR, et sur le papier son dossier de recherche est remarquable. Et dans mon cas, lorsque j'ai commencé ma thèse, j'avais déjà oublié les axiomes de Peano et le détail concernant les clôtures algébriques. Et j'ai même fini par faire une HDR malgré ces oublis
  • jm14d
    Modifié (December 2023)
    Bonjour rw, ton post me touche pour des raisons persos, mais, ...  bref :)  Ce serait dans quelle domaine ta thèse ?
  • @Seirios : ce qui n'est plus autorisé c'est de faire une thèse sans revenus. Un jeune ayant un M2 en poche et pas d'emploi doit donc impérativement trouver un financement s'il veut faire une thèse.
    En revanche rien n'interdit à un salarié (souvent enseignant, mais pas que) de faire une thèse en parallèle avec son taf. Je crois même que dans ce cas la thèse peut durer 6 ans : on considère que tu passes la moitié de ton temps à bosser, l'autre moitié sur ta thèse.
    Pour un retraité aucun souci, sauf celui de se retrouver face à un patron qui pense qu'au vu de ton âge tu dois être gaga.
  • rw
    rw
    Modifié (2 Jan)
    Bonjour,
    La réponse à la question initiale est donc positive, même si ça peut s'avérer compliqué.  Pour remettre le pied à l'étrier, ayant vu qu'il est possible de suivre de cours à distance, j'envisagerais de reprendre en M1.
    Le domaine qui m’intéresse plus particulièrement est l'analyse, les équations différentielles,... donc pas trop dans l'algèbre.
    pour répondre à philou22, il me semble qu'il n'est pas nécessaire de maîtriser parfaitement toutes les bases des mathématiques pour effectuer une thèse, mais d'en avoir connaissance. Ensuite, les travaux de recherches permettent d'être pointu sur le périmètre de la thèse.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.