Être prof ...

Bonjour,
ce message s'adresse aux futurs stagiaires dans le second degré et aux futurs contractuels aussi, et, enfin à tous ceux que cela peut intéresser.
Le livre PROF, d'Anna BENJAMIN.
Bravo, pour ce qu'elle a fait :
- assumer de bout en bout un autre costume, un autre métier, sur une durée de plusieurs mois
- relater précisément sous une forme de journal de bord, mais lisible sous forme d'histoire
Je n'en écris pas plus, si ce n'est : vous ne savez pas ce qui vous attend, lisez ce livre.

Réponses

  • nicolas.patrois
    Modifié (August 2023)
    Les journalistes des autres canards qui nous bavent dessus devraient en prendre de la graine.
    Et dire qu’elle vient de l’Express, qui nous a habitué à pire…
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • Oui mais les écrivains ou essayistes, et autres anciens profs qui écrivent sur l’École sont souvent montrés du doigt par une certaine gauche qui les désigne comme venant de la droite au moins réactionnaire.  
    Disons que c’est toujours clivant, sans mesure. 
  • Chaurien
    Modifié (August 2023)
    Il n'y a pas de « mesure » à observer quand on voit l'état lamentable de notre système enseignement, et la dégradation inouïe du métier de professeur.


  • philou22
    Modifié (August 2023)
    Si cela peut vous consoler, mais j’en doute, j’ai lu ce matin dans un journal allemand que 20 minutes d’enseignement effectif en une heure c’était déjà bien compte tenu de l’indisponibilité intellectuelle des élèves…
    [Est-il besoin d'afficher en grand sur un forum en langue française une page de journal écrite en une autre langue ?
    Un lien internet aurait suffi ! AD]
  • Bonjour, selon le Parisien, ce livre faisait partie de la liste de lecture de Gabriel Attal (Ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse) pendant les vacances. Qu'est-ce qu'il en a pensé ? Aucune idée mais de toute façon, sans mesure, il n'y aura jamais l'adhésion nécessaire de la part du plus grand nombre, déjà qu'avec mesure, ce n'est pas gagné.
    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • On entend cela depuis plusieurs décennies. Mais ce n’est pas très grave. Le problème est qu’en 2023, dans certains cours de collège et lycée, il n’y a que 20 minutes de non chahut, comme un état de grâce ténu. Et pendant ces 20 minutes, plusieurs élèves ne sont pas ou plus disponibles. Ils l’étaient avant, ou le seront après. Bref. Ça ne coïncide pas. 
    Cette histoire des 20 minutes de concentration étaient efficaces dans une heure de cours effective. 

    Chaurien, je me suis mal fait comprendre dans « aucune mesure ». Prenons l’exemple typique : si c’est Brighelli qui dit quelque chose, ça sera tout de suite décrédibilisé car « extrême-droite ». Quel que soit le propos. C’est cela que je voulais dénoncer. 
  • [Utilisateur supprimé]
    Modifié (August 2023)
    Je me trompe peut-être @Vassillia, mais je pense que si la mesure était « on paye mieux les profs et on donne plus de moyens à l’École » (comprendre crèche, école maternelle, école primaire, peut-être collège) avec comme finalités : de meilleurs profs attirés par les meilleurs salaires, plus de places en crèches pour garder les petits pendant que les parents travaillent, une École maternelle avec plus de maîtres et maîtresses de sorte que les enfants soient mieux accompagnés, une École primaire rénovée et moins d’élèves par classes pour mieux accompagner ceux qui ont du mal et permettre une meilleure transmission des fondamentaux, des clubs de sports dans toutes les écoles et tous les collèges / lycées (gratuits, l’équipement aussi, payé par la collectivité !) avec obligation d’y participer (le sport chez les enfants est totalement négligé par les parents de nos jours, à cause des coûts engendrés dans les foyers modestes, mais est pourtant fondamental pour leur développement : sens de l’effort, esprit d’équipe, confiance en soi, la santé sur le long terme, meilleurs sommeil et concentration, etc…) etc ; je ne pense pas que ce serait « pas gagné » comme mesure.
    Bien entendu, cela demanderait aussi une forte action politique, peut-être à coup de slogan publicitaire matraqués ou autre, type mangerbouger.fr, pour dissuader les parents de donner un écran au moindre pleurs de leurs bébés… il faut dire qu’avec plus de places en crèches, plus de temps en maternelle (notamment le soir), etc, il serait plus facile de veiller sur ce type d’abus.
    Bref, ce genre d’action de grande envergure (qu’on ne verra pas car les effets ne seront pas mesurables à échéance électorale) permettrait sans doute de renverser la balance quant à la concentration désastreuse des élèves.
  • Son témoignage est édifiant. Les profs ne font pas que transmettre un savoir. Ils pallient aussi (dans la mesure du possible) la misère sociale.
    Dans «Le quai de Ouistreham», la journaliste Florence Aubenas avait « inauguré » ces enquêtes en immersion dans le quotidien des gens. Dans son cas, c’était celui (très dur également) des travailleurs précaires.
  • Vassillia
    Modifié (August 2023)
    Tu oublies un point important dans ta mesure @dp, le budget, il va bien falloir le retirer d'ailleurs et/ou augmenter les impôts de certains donc je t'assure que ce n'est pas gagné, il n'y a pas la volonté dans la population générale de se priver de quoi que ce soit pour offrir un meilleur service public d'éducation alors que la majorité de la population considère que les profs ne bossent pas tant que ça (à tort ou à raison peu importe).
    Une bonne partie de la population se fiche royalement de ce qu'apprennent ou pas leurs enfants à l'école
    Une autre partie de la population a trouvé la solution dans le privé
    Il ne reste pas tant de monde que ça qui veut sauver l'école pour tous, enfin si tu trouveras bien ceux qui veulent sauver l'école pour une certaine partie de la population (la leur en général) mais c'est tout. Je caricature mais pas tant que ça, quand je dis que ce n'est pas gagné de trouver une mesure qui soit utile pour le plus grand nombre et acceptable par la population, je ne pense pas me tromper.
    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • Comme toujours… moi je suis pour prendre l’argent là ou il est… si tu vois ce que je veux dire. ;)
  • Certes mais si l'endroit disparait ou se barricade, les choses se compliquent et tu risques de ne plus rien avoir du tout d'où l’intérêt d'être mesuré pour que ce soit acceptable par les propriétaires de l'argent ;)
    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • [Utilisateur supprimé]
    Modifié (August 2023)
    Faut arrêter avec ça… les richous ne sont pas tous parti à l’autre bout du monde lorsque dans les années 30 à 50 des mesures socialistes (voire communistes pour certaines (genre la sécu)) furent mises en place
  • Hum… dp, les extrêmes actuels savent « où il est » mais ne désignent pas le même endroit… chacun
    son responsable. 
  • Vassillia
    Modifié (August 2023)
    Il n'y avait pas internet à l'époque, maintenant on peut travailler de l'étranger sans aucun problème.
    Et je ne dis pas qu'ils vont tous partir pour quelques mesures socialistes, tout dépend de à quel point c'est radical et à quel point ils vont penser que c'est une bonne chose pour le pays donc accepter de faire l'effort. D'où encore une fois l’intérêt d'être mesuré dans sa démarche.
    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • Bah prenons chez tout le monde ! Moi le premier bien entendu ! :)
  • Quand je te lis @Vassillia, j’ai l’impression de lire : maintenons le statu quo et continuons de réduire, doucement mais sûrement, à peau de chagrin le pouvoir d’achat des ménages modestes — mais surtout pas touche au moindre centime des plus riches. Les pauvres, ils risqueraient de prendre peur et fuir à Malte… je me fais des idées ou bien ?
  • Bon allez, qui l'a lu ?
  • Vassillia
    Modifié (August 2023)
    Le jour où une majorité des français sera pour augmenter ses propres impôts pour fournir un meilleur service public d'éducation, il y aura sûrement un politique qui sera élu pour cela mais en attendant... il faut se débrouiller sans ou en tout cas avec une marge de manœuvre budgétaire très limité.
    Tu te fais des idées, il est possible de toucher aux riches mais c'est vrai qu'ils se tireront plus facilement donc il faut y faire attention et il ne faut pas abuser des classes moyennes non plus sinon elles ne seront plus moyennes et risquent de ne pas trop apprécier le déclassement. Bref, c'est compliqué, il faut prendre un peu partout et se contenter de ce qu'on peut avoir pour moi.
    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • philou22
    Modifié (August 2023)
    Je n’ai pas lu ce livre mis à part quelques extraits sur internet. D’après ce que j’ai compris c’est une journaliste spécialiste des questions d’éducation qui se lance dans une expérience de contractuel en histoire géographie.
    Par contre j’ai lu « Un prof ne devrait pas dire ça » écrit par une agrégée de lettres avec plusieurs années d’expérience. Bien que les tendances politiques assumées de l’auteur soient très présentes, l’ouvrage décrit des réalités qui à ma connaissance n’avaient pas été documentées précédemment.
  • @samok, bonsoir, j'ai l'impression que ton fil est en train de partir dans les décors ...
    Pour répondre à ta question, je ne l'ai pas lu, je n'en avais pas entendu parler ni vu une recension ... Si c'est un livre récent, il te faut attendre que les gens intéressés puissent se le procurer et le lisent !
    Bien cordialement, JLB

  • [Utilisateur supprimé]
    Modifié (August 2023)
    Bon bah voilà. Prenons donc l’argent là où il est : plus plus plus chez les ultra-riches, plus chez les riches, moins chez la classe moyenne et encore moins chez les faibles ménages, etc.
    Et encore, je reste mesuré, car je considère qu’une mesure à la Bernard Friot qui veut sucrer tout ce qui est supérieur à 5000000, parce que je cite « on fait quoi avec plus de 5 millions si ce n’est emmerder le monde ? », serait bienvenue. ;)
  • Je suis d'accord sur ton principe mais tout est dans le dosage du plus et du moins. Quand à mettre un max, ça ne sert à rien, tu verras vite que plus personne ne dépassera ce max (du moins déclaré en France) et donc tu ne gagneras pas le % que tu aurais pu avoir sur ce qui dépasse ce max.
    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • Bon bah on est d’accord sur le principe. Donc on prend l’argent, on applique une mesure de grande envergure à l’École, on laisse mijoter une bonne décennie et on observe ! Accessoirement je laisse le fil de discussion retourner dans le droit chemin.  :D
  • jelobreuil
    Modifié (August 2023)
    @vassilia @dp , j'aimerais que vous cessiez votre échange qui me semble hors-sujet et de plus, totalement inutile dans la mesure où aucun de vous deux ne parviendra à convaincre l'autre ...
    Bien cordialement, JLB
  • Des leviers pour augmenter les moyens pour l'éducation il y en a, et je ne parle pas d'augmenter les impôts de manière aveugle ou autres arguments démagogiques (du genre récupérer l'argent de l'évasion fiscale). On pourrait par exemple revoir les déductions fiscales pour les emplois à domicile (pas de problème pour les femmes de ménage chez les vieux ou les assistantes maternelles, mais beaucoup plus discutables pour les coaches de fitness, chauffeurs particuliers...), évaluer les niches fiscales à l'aune de leur intérêt social...
    Par ailleurs, l'argument selon lequel les riches vont quitter le pays et l'économie ne sera plus compétitive existe depuis les débuts du capitalisme, si on l'avait toujours suivi, on serait encore dans Germinal. Les arguments de @Vassillia partent du principe erroné que les riches (lesquels?) seraient en dernier ressort les arbitres des politiques publiques à l'exclusion des autres parties de la société.
    Cela dit, avant de discuter de ce qu'on pourrait faire avec l'argent qu'on pourrait prendre à certains, il conviendrait d'utiliser convenablement l'argent dont on dispose. Le budget de l'EN est l'un des plus élevés du pays, et est comparable à celui d'autres pays plus performants. Il faudrait donc pouvoir expliquer ces différences et agir là où c'est possible.
  • Comme tu veux jelobreuil, je ne posterai plus dans ce fil.
    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • Foys
    Modifié (August 2023)
    Le système éducatif de 1880 a été mis en place dans une France non francophone et contre l'avis des parents qui préféraient que leurs enfants les aident dans les champs au lieu d'aller étudier. Il suffit de remettre le même, il ne coûte pas bien cher.
    Une fonction est un ensemble $f$ de couples tel que pour tous $x,y,z$, si $(x,y)\in f$ et $(x,z)\in f$ alors $y = z$.
  • samok
    Modifié (August 2023)
    Dans un autre domaine, le système TIK TOK, d'Océane HERRERO.
    Pour se renseigner sur : pourquoi, comment ils sont rivés à ça ?
    Bisous à Foys, aux blancs et aux noirs :)
  • nicolas.patrois
    Modifié (August 2023)
    Dans «Le quai de Ouistreham», la journaliste Florence Aubenas avait « inauguré » ces enquêtes en immersion dans le quotidien des gens. Dans son cas, c’était celui (très dur également) des travailleurs précaires.
    On peut remonter à avant :
    • Günter Wallraff , dans Tête de turc, se grime en Turc fait les pires boulots en Allemagne ; mais il n’a pas fait que cette enquête sous couverture.
    • On peut remonter encore plus loin avec George Orwell ou Simone Weil et j’imagine qu’on peut remonter encore avant.
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • J’avais complètement oublié l’ouvrage de Günter Wallraff. Je me rappelle maintenant qu’il avait fait grand bruit lors de sa parution.
  • « La fabrique du crétin Tome 2 » est récent. 
    Je ne sais absolument pas s’il contient une bonne partie du premier (2005) où s’il est parfaitement nouveau. Je n’en ai lu aucun. Uniquement des extraits. 
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.