Capes maths 2024

amiedesarts
Modifié (July 2023) dans Concours et Examens
Bonjour !
Je passe le CAPES en 3ème concours l'an prochain. Avez-vous des conseils de préparation ? Le CAPES est-il dur à avoir ?
Mots clés:

Réponses

  • « Dur » je ne sais pas ce que cela signifie. 
    Par contre en regardant le nombre de places, le nombre d’inscrits et s’il reste des places non pourvues, ça peut donner des idées. 
  • J'ai jeté un coup d'oeil sur les statistiques : que ca soit externe ou 3ème voie, il y a plus de postes que de présents.
  • Dans un certain point de vue, « c’est facile ». J’entends dans le sens où il n’y a pas de concurrence directe avec les inscrits. 
    Mais je n’oserais jamais la facilité de dire « c’est facile » dans l’absolu. 
  • JLapin
    Modifié (July 2023)
    amiedesarts a dit :  Je passe le CAPES en 3ème concours l'an prochain. Avez-vous des conseils de préparation ?
    Bien lire le rapport de l'épreuve. Se mettre en relation avec des préparateurs ou des interrogateurs du concours. Ne pas louper la date limite d'inscription.
  • Les épreuves de maths sont vraiment faciles. Pour l'épreuve de fonctionnariat je ne peux pas dire, j'ai eu 6, et j'ai même pas envie de savoir ce qu'ils voulaient entendre. ^^
  • Le CAPES ne va pas être supprimé ? 
  • Dom
    Dom
    Modifié (July 2023)
    C’est-à-dire ? C’est la première fois que je lis que l’on évoque cela. L’agrégation interne, je l’ai lu et pensé plusieurs fois. Mais le CAPES, quid ? D’où ça sort ?
  • [Utilisateur supprimé]
    Modifié (July 2023)
    Impressionnant.
    Il y a tout juste deux mois vous nous disiez que (je mets en gras le passage important)
    amiedesarts a dit :
    Après plusieurs années dans un job alimentaire, j'aimerais reprendre mes études en licence de maths.
    Je cherche des livres/site internet pour me remettre à niveau car je n'ai pas un bac scientifique.

    et vous nous dites à présent être armée pour vous attaquer au CAPES l'année prochaine. Vous devez être une sorte de génie des maths.

    Je veux bien que le CAPES soit une vaste blague… toutefois si l'épreuve d'admissibilité du troisième concours est toujours la première épreuve du CAPES externe

    Comme indiqué dans le rapport du jury p14 pour la session 2022 :
    Cette épreuve étant identique à la première épreuve écrite du CAPES, les commentaires qui suivent reprennent ceux figurant pour celle-ci dans le rapport du jury du CAPES.

    que voici pour cette année je ne vois pas trop comment vous pourriez réellement vous en sortir…

  • 244 candidats se sont présentés à l’épreuve d’admissibilité : 201 pour le CAPES, 43 pour le CAFEP. Parmi eux, 81 ont été éliminés pour avoir obtenu une note inférieure ou égale à 5. La barre d’admissibilité a été fixée à 5,07/20 pour le CAPES et à 5,36 pour le CAFEP, menant respectivement à 134 et 29 admissibles.
  • NicoLeProf
    Modifié (July 2023)
    5,07/20 comme barre d'admissibilité? Oh my god... !
    J'espère que non pour la suppression du CAPES, c'est vrai que j'entends dire en ce moment que le gouvernement cherche à développer la contractualisation des enseignants car cela coûte moins cher...
    C'est vrai qu'avec notre CAPES et surtout avec notre agrégation, nous coûtons cher à l'état ! :D Mais ça fait peur en vrai ! :'(
    Notre cher Gebrane le 😄 farceur
  • La formation du CNED est bien adaptée pour un profil 3e concours. Concernant la difficulté cela dépend du niveau que tu as atteint précédemment. Pour un bon élève de CPGE MP c’est assez facile mais il faut tout de même se préparer, notamment aux modalités du concours. Bonne chance !
  • OShine
    Modifié (July 2023)
    J'étais un mauvais élève de CPGE MP et j'ai terminé dans les derniers du capes externe.
  • Dom
    Dom
    Modifié (July 2023)
    Sans oral… en plus comme tu le disais.  
    Le covid n’a pas été une catastrophe pour tout le monde (ça dépend d’où on regarde cela dit). 
  • ‘Vaudrait mieux pas s’en vanter…
  • xax
    xax
    Modifié (July 2023)
    @dp merci, on dirait que le sujet est plus facile que l'an dernier.
    @amiedesarts attention, le 3ème concours ne comporte pas "l'épreuve" de discussion des productions d'élèves à l'écrit, et donc proportionnellement il y a plus de maths.
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • xaprezy
    Modifié (July 2023)
    La barre d’admissibilité est bien basse !
  • Ce n’est pas si grave ça. Dans l’absolu, dans un concours en maths (peu importe) les notes vont de 0/20 à 20/20. Le sujet est interminable et on classe les candidats. Il en existe une poignée qui ont des notes excellentes (un peu comme s’ils déroulaient sans jamais buter sur aucune question) puis les autres qui cherchent, ne trouvent pas, passent à la suite. Bref, ce seuil si bas soit-il ne représente pas grand chose, sauf l’écart entre une Gérald masse et les meilleurs. 
  • C’est plutôt qu’il est inquiétant que les notes puissent être si basses sur un tel sujet alors qu’il n’y a rien de très sorcier et que les futurs enseignants qui l’ont travaillé pourraient potentiellement avoir à enseigner tout cela un jour… ou avoir des élèves qui leurs posent ces questions. Enfin j’imagine que ça, c’est s’ils n’étaient pas envoyés directement et ad vitam æternam dans des collèges REP. Du coup je me rends compte qu’effectivement, aucun soucis sous ce soleil d’été !
  • Je suis consciente que je pars de loin. Cela fait 2 mois effectivement que je me remets à niveau. Je ne travaille pas donc j'y consacre tout mon temps. Mon conjoint est enseignant et a fait des études de sciences donc il m'aide sur les points que je ne comprends pas.

    C'est un grand défi pour moi ce CAPES.
  • Dom
    Dom
    Modifié (July 2023)
    En effet dp, 
    ce que je voulais dire c’est que le seul argument « ils sont recrutés à 5/20 » ne tient pas selon moi (je disais « dans l’absolu »). 
    Tu apportes la clé : le sujet et ses multiples questions élémentaires. 
  • [Utilisateur supprimé]
    Modifié (July 2023)
    Tu as raison. On remarque d’ailleurs une certaine corrélation « mauvaise note à l’écrit $\implies$ assez probable mauvaise note à l’oral » quand on observe le nuage de point p13 dans le rapport du jury (bien que je ne m’explique pas les très mauvaises notes a l’oral pour ceux qui ont de bonnes notes à l’écrit : notamment la personne qui a eu quasiment 70/80 à l’écrit mais a peine 35/160 à l’oral) J’imagine donc que ceux qui se loupent en ayant autour de 5, finissent finalement assez rarement devant une classe… enfin, sauf en 2020.
  • Pour réussir le concours du Capes de math,  on peut boiter, claudiquer et le réussir tout de même. Ce n'est pas encore le cas pour le concours d'entrée au bataillon  de Joinville.
     
  • Sarcasme ON ///
    Avec une bonne dose d’égalitarisme, on devrait pouvoir parvenir à un résultat similaire.  
    Les sportifs de haut niveau sont « bien nés », voyons. 
    Sarcasme OFF ///

    Je ne sais plus si je l’ai dit, j’aime assez bien les questions « écrire en langage quantifié ». Je me dis même que ça devrait être éliminatoire tant c’est du cours et en plus un des fondamentaux du langage mathématique. 
    Bien entendu, sans trop de technicité (si je puis me permettre), juste là avec des assertions élémentaires. 

  • "cette année [1989] la " barre d'admission " aux CAPES de mathématiques, d'histoire-géographie, ou d'anglais était à 6,5/20 ; en espagnol, elle se situait à 6,35. Il y a quelques années, la situation était encore plus stupéfiante : en 1985, on était admissible au CAPES de mathématiques avec 3,4/20 et admis avec 5/20."
  • [Utilisateur supprimé]
    Modifié (July 2023)
    @JLT n'était-ce pas dû à la massification de l'enseignement ? Passer d'un coup d'un seul de « seuls les meilleurs arrivent au collège » à « tout le monde va au moins jusqu'en troisième » a sans doute causé quelques soucis de logistique durant cette décennie là.
  • JLT
    JLT
    Modifié (July 2023)
    Ce que je veux dire c'est que ça fait longtemps qu'on se plaint du niveau des profs certifiés, alors que le niveau d'il y a 40 ans était bien plus élevé que maintenant. Voici les sujets de 1985 :

    (Edit : les liens directs ne semblent pas marcher. Aller sur cette page et cliquer sur les sujets : https://capes-math.univ-rennes1.fr/Annales.htm )

    On voit que le niveau de difficulté des épreuves était nettement plus élevé. De plus le barème n'est pas public. Je ne serais pas étonné qu'un candidat ayant obtenu 5/20 en 2023 obtienne 1/20 sur les épreuves de 1985.

  • Merci JLT pour ces infos qui illustrent parfaitement nos échanges. 
  • [Utilisateur supprimé]
    Modifié (July 2023)
    Ah mais ça c'est évident. D'autant plus que le CAPES de 1985 était, si je ne me trompe pas, le dernier (où l'un des derniers) CAPES de la période moderne. Autant dire que ceux qui ont eu le CAPES en 1985 avec 5/20, auraient obtenu celui de 2022 avec les félicitations du jury… faut dire que ce dernier n'est même pas au niveau de ce qu'ils auraient pu trouver dans leurs livres de Terminales CDE. :D
  • dp a dit :
    C’est plutôt qu’il est inquiétant que les notes puissent être si basses sur un tel sujet alors qu’il n’y a rien de très sorcier et que les futurs enseignants qui l’ont travaillé pourraient potentiellement avoir à enseigner tout cela un jour… ou avoir des élèves qui leurs posent ces questions. Enfin j’imagine que ça, c’est s’ils n’étaient pas envoyés directement et ad vitam æternam dans des collèges REP. Du coup je me rends compte qu’effectivement, aucun soucis sous ce soleil d’été !
    On peut toujours progresser, je suis certifié et d'un niveau très modeste, mais je continue à étudier les maths du supérieur presque tous les jours.
    Pourtant, je n'ai pas trop envie de passer l'agreg interne, je n'arrive pas à travailler sous le stress d'un concours, je préfère travailler librement quand j'en ai envie.
    Il faudrait peut-être revoir le mode de sélection des profs qui enseignent au lycée, peut être leur faire un test de connaissances avant d'enseigner au lycée, car je connais plusieurs prof qui n'ont pas ouvert un livre de maths depuis 15 ans. 

  • [Utilisateur supprimé]
    Modifié (July 2023)
    @OShine C'est très bien et je t'encourage à continuer dans cette voie. Je t'encourage aussi à prendre le temps, un jour ou deux par semaine, pour étudier en profondeur le programme du secondaire : tu verras qu'il est possible de faire de belles mathématiques assez poussées avec ce dernier si on le mène jusque dans ses retranchements. J'aime beaucoup les Hors Séries Tangente d'ailleurs, qui prennent des sujets accessibles aux lycéens et les développent en 160 pages jusqu'au bout de ce qu'un·e lycéen·ne doué·e peut comprendre avec les outils à sa disposition. Après au niveau supérieur on partirait sur Quadrature mais ce n'est plus la même sauce. :D
  • JLapin
    Modifié (July 2023)
    Je pense qu'étaler systématiquement les notes des admissibles entre 5 et 20 permet de donner du poids au classement de l'écrit par rapport au classement final. Si on a 5/20, ça veut juste dire qu'on a moins bien réussi ses écrits que le reste des admissibles...
     Si toutes les notes étaient rassemblées entre 18 et 20, cela reviendrait à ne classer que sur l'oral.
    J'aimerais bien avoir connaissance des sujets du CAPES 1985 mais les pages ne se chargent pas chez moi... :(
  • JLT
    JLT
    Modifié (July 2023)
    Je les poste à nouveau sur le site :

  • Concernant le CAPES, et mis à part l'indispensable site officiel du CAPES, on peut consulter sur le web le blog "megamaths" de DJ Mercier ainsi que le site perso "gjmaths". Les consulter avec une certaine distanciation, car ses sites, s'ils étaient bien adaptés aux sessions d'il y a une dizaine d'années, sont devenus en partie obsolètes depuis la baisse spectaculaire du niveau d'exigence (surtout gjmaths qui n'est plus vraiment mis à jour). On trouve cependant sur gjmaths des corrigés des nouvelles "épreuve 1" qui peuvent peut-être permettre d'évaluer son niveau de maths (?). Une "mise à niveau" pour l'admissibilité devrait viser le niveau de terminale, le niveau "licence" n'est pas utile (voir le pourcentage relativement faible de questions posées dans les récentes annales > bac) . Quant à l'admission, il est assez clair que le niveau de maths n'est plus le critère principal.
  • Je vous remercie tous pour vos messages.

    La prépa du CNED est une bonne idée selon vous ?
  • winnie
    Modifié (July 2023)
    Bonjour @amiedesarts

    Concernant le choix du mode de préparation (seul vs CNED), il faut considérer 2 aspects
    - le programme de maths pour le CAPES : que ce soit pour l'écrit ou l'oral, on trouve facilement toutes les ressources nécessaires permettant de se préparer seul efficacement (manuels de maths généralistes, livres spécialisés CAPES notamment ceux de D.J.Mercier, documents en ligne avec plans de leçons pour l'oral, forums)
    - l'organisation du travail : si vous vous sentez capable de définir votre plan de travail (thèmes de travail, enchainement leçons/exercices/annales etc...), si vous êtes rigoureux dans le respect de ce planning, ce qui implique de travailler de manière régulière toutes les semaines, et que vous êtes capable de vous auto-évaluer correctement sur la maîtrise des connaissances attendues, alors le CNED n'est pas nécessaire. Je dirai qu'une personne ayant fait typiquement maths sup/maths spé est habitué à travailler les maths de cette façon (de manière autonome, rigoureuse, et régulière) et saura se préparer seule, mais peut-être que pour un profil comme le votre, plus éloigné des études scientifiques, le CNED peut constituer un bon support en terme d'organisation et de maintien de la motivation dans les moments de doute.

    Mon principal conseil, c'est que les premiers mois de vos révisions, il faut bien entendu réaliser une remise à niveau générale (programme lycée, puis 1ère année supérieur), mais à partir d'un certain moment, il faut concentrer de plus en plus son travail sur la préparation du CAPES lui-même : il s'agit d'un concours qui a ses spécificités, avec des attentes du jury propres à ce concours. Ainsi:
    - pour l'écrit, s'exercer en conditions réelles sur les annales des 10 dernières années est très profitable (ne pas se décourager sur la longueur des sujets, interminables, on peut obtenir une très bonne note en s’arrêtant au 2/3 du sujet...), vous vous apercevrez que certains QCM/parties de problèmes sont classiques et reviennent de manière régulière sous différentes formes, et que l'enchainement des questions répond à une certaine logique propre au CAPES (questions visant à tester spécifiquement: la capacité à effectuer quelques démonstrations classiques que doit connaitre un professeur, la capacité à rédiger de manière claire et rigoureuse, la capacité à effectuer différents types de raisonnement : contre-exemples, contraposée...)
    - pour l'oral de lecon, je recommande de bien exploiter les rapports du jury des 3 dernières années de chaque leçon, le jury donne des indications très précieuses sur ce qui peut faire gagner des points lors de l'épreuve, et ce qui en fait perdre à coup sûr. Il est judicieux également de commencer à préparer l'oral assez tôt, car vous n'aurez pas le temps de préparer correctement 44 leçons après le passage de l'écrit. Pour ma part, j'ai passé le CAPES 2023 en 3eme concours également, j'avais préparé 15 leçons avant le passage de l'écrit (toutes celles sur la géométrie, car ce thème est je trouve très bien adapté à une préparation combinée oral-->écrit) , pour n'avoir "plus que" 29 lecons à préparer après l'écrit.
    - pour l'oral d'entretien, il faut se préparer un minimum, c'est à dire consacrer quelques jours afin de préparer son parcours/motivations, se familiariser avec les rouages du système éducatif et réfléchir aux exemples de mises en situations issues des rapports de jury. Le jury valorise les candidats qui ont pris la peine de se préparer un minimum à cette épreuve, donc il est "rentable" d'y consacrer le temps nécessaire (exemple 3 jours / 365 = 1% de son temps, pour un coefficient de 3/12 = 25% de la note !!!)

    Tous mes vœux de succès dans votre préparation !
  • amiedesarts
    Modifié (July 2023)
    @winnie
    Un grand merci pour cette réponse complète !
  • J'ai une petite question, peut être un peu bête. Peut on passer l'écrit du CAPES dans une autre académie que celle où je réside actuellement ?
  • Sato
    Modifié (July 2023)
    Uniquement si tu établis ta résidence là-bas et que tu fournis un justificatif de domicile. 

  • amiedesarts
    Modifié (July 2023)
    @Sato
    D'accord, merci !
  • Si cela est important pour toi, il faudrait vérifier plus précisemment dans le BO car il est indiqué dans les Q&A du site devenirenseignant.gouv.fr la réponse suivante

    "Peut on s'inscrire dans l'académie de son choix ?
    Pour un concours du second degré, cela dépend du concours, de votre situation personnelle et de votre lieu de résidence. Consultez la note de service précisant les modalités d'organisation des concours publiée chaque année au Bulletin officiel (en général dans le courant de l'été)"

    Notamment en 3eme concours pour des personnes qui ne sont pas engagées dans une année d'étude dans une région donnée, on peut très bien habiter (pour des raisons pro. ou familiale) dans la région X au moment de l'inscription (en octobre/novembre) et habiter dans la région Y au moment du concours (en mars), et même en région Z pour la rentrée de septembre suivante, donc un peu de souplesse ne me paraitrait pas absurde. D'autant plus qu'il s'agit d'un concours national, donc cela n'a pas d'incidence sur les résultats du concours

    Attention néanmoins, le choix de l'académie influe sur le barème de points pour l'affectation en année de stage (mais de mémoire c'est marginal, au cas où il faut départager 2 candidats ayant le même nombre de points) . A vérifier aussi.

  • DZE
    DZE
    Modifié (October 2023)
    Bonjour à tous,
       je me permets d'apporter un éléments non négligeable : j'ai passé les écrits du troisième concours l'année dernière. cela fait plus de 20 ans que je n'ai pas passé de concours et j'ai fait une erreur que j'ai vue chez d'autres personnes ayant passé le troisième concours : oublier que c'est une course de vitesse !!! J'étais admissible, mais  bon, j'étais vert !! de ne pas avoir répondu à des questions dont je connaissais la réponse.
    DZE
  • Lol_a
    Modifié (October 2023)
    Ce n'est pas qu'une course de vitesse. Je ne sais pas comment ont évolués les sujets de CAPES mais il y a quelques années ou pour l'agrégation par exemple, il n'est pas essentiel de tout finir pour avoir une bonne note. La rigueur et la rédaction comptent aussi beaucoup. Les bâcler pour finir absolument le sujet n'est pas conseillé.
  • DZE
    DZE
    Modifié (October 2023)
    En sous-entendu, il faut faire attention à ne pas bâcler et il faut rédiger correctement, nous sommes d'accord.
    2 visions des choses différentes.
    Intéressant.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.