Préparer agrégation interne 2024 - Page 2 — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Préparer agrégation interne 2024

245

Réponses

  • Modifié (May 2023)
    "Vu la quantité phénoménale de travail à fournir, je vois les choses sur plusieurs années." Mauvaise idée !
    Il ne faut pas partir battu d'avance. Il y a pour tous un gros travail à faire, mais si on l'étale sur trop de temps, on oublie au fur et à mesure. Tu arriveras aux écrits avec ce que tu sais faire sur les sujets proposés, tu passeras devant ceux qui préparent "sur plusieurs années", tu seras admissible, et tu verras bien aux oraux ...
    Cordialement.
  • Modifié (May 2023)
    Gerard a raison @NicoLeProf l'a eu en un an, après c'est un phénomène  B) 
    Parfois tu peux bosser un an seulement mais tomber sur des écrits qui t'inspirent alors que ceux qui bossent depuis 3 ans tombent sur un sujet qu'ils n'aiment pas. 
    D'ailleurs je ne l'ai pas passé cette année car je n'avais pas confiance alors que maths 1 portait sur l'arithmétique et ça faisait 6 mois que je bossais que de l'arithmétique dans le Liret.
    J'aurais été avantagé avec de la chance par rapport aux autres qui bossaient tout le programme.
  • Modifié (May 2023)
    Perso je n'aime pas les développements déjà faits, je n'arrive pas à me les approprier c'est plantage automatique à l'oral.
    Je préfère utiliser des livres que je maitrises et prendre des parties pour construire ma leçon.
  • Rappel : OShine n'a jamais passé l'agreg, interne ou externe, et n'en a pas le niveau. Il est inutile de tenir compte de ses "conseils".
  • Oui, je sais qu'il y a un facteur chance, pour les écrits comme pour les oraux. Mais je sais également que le niveau requis pour être admissible est très élevé... Et qu'il me semble difficile d'atteindre ce niveau en même pas un an de préparation. Je n'ai aucune facilité en maths, je n'en ai jamais eu.

    Euh, OShine n'a jamais passé l'agreg ? Second degré ou pas ? Il a quand même l'air de bien savoir comment ça se passe...
  • JLTJLT
    Modifié (May 2023)
    Il lit le forum mais c'est tout. A part ça il pollue régulièrement les fils d'agreg avec des remarques inadaptées.
  • Modifié (May 2023)
    vpf a dit :
    Euh, OShine n'a jamais passé l'agreg ? Second degré ou pas ? Il a quand même l'air de bien savoir comment ça se passe...
    C'est un imposteur dans ce fil, et dans beaucoup d'autres d'ailleurs, qui fait semblant de savoir de quoi il parle car il se vante de faire des problèmes de l'X en 5 semaines et encore en lisant un corrigé qu'il ne comprend pas, alors qu'il est une bille en maths et donc il a eu malheureusement le Capes covid ! Je plains ces élèves d'ailleurs.
  • Il a eu le capes l'année où il n'y a pas eu d'oral. En maths comme en conseils pour les concours, il a l'air, mais pas la chanson !
  • Modifié (May 2023)
    @vpf quelques conseils : lire les retours d'expérience de ceux qui y sont allé et ne pas écouter ceux qui en parlent sans savoir de quoi ils parlent...
    Après, on est sur un forum, on est face à des pseudos, donc il ne faut pas prendre pour argent comptant tout ce qu'on y lit.
    Tu demandes "par où commencer", cela dépend des gens, de leurs "restes" en maths, du temps qu'ils veulent/peuvent y consacrer...
    À mon humble avis (admissible 2019-2020 et admis 2021) il faut prendre des sujets d'écrits des années précédentes, se forcer à rester 6h dessus et essayer de faire quelques questions : il faut dérouiller le cerveau, travailler la concentration, écrire...
    Ne pas se dire "je suis nul, je ne sais rien faire" : on peut être admissible en ne faisant que peu de questions, en particulier si elles sont bien faites et si le jury estime qu'elles sont importantes.
    Tu vas y rencontrer des thèmes qui vont te rappeler des choses ("groupes", "séries convergente", "équa diff", "matrices", "intégrales"...).
    Ensuite tu vas te dire par exemple "faut vraiment que je travaille les groupes, j'ai tout oublié", alors "bouquine, bosse, apprends, fais des exos".
    Une fois le dessus repris sur la notion, alors tu peux t'attaquer à l'oral : prendre la liste des sujets oral1 et 2 en lien avec les groupes et essayer de construire là dessus.
    Bon courage pour l'aventure, longue, difficile, frustrante, mais passionnante, stimulante, et gratifiante quand on en vient à bout...
  • Pozzar, tes conseils me parlent bien.
    Il est clair que je manque de confiance en moi car je connais mes limites question rapidité. Je pense justement qu'il me faut viser la qualité (même si je peux certainement progresser sur la quantité).
    Ce que tu écris sur le fait de faire émerger les points à travailler (retravailler) en faisant des sujets : c'est exactement ce que je dis à mes élèves (c'est en faisant des exercices qu'on se rend compte de ce qu'on ne maîtrise pas ou pas assez).
    Il est clair que je me lance dans l'aventure de l'agrégation en sachant que ce sera difficile, mais je sais aussi que j'ai envie d'apprendre, de comprendre, de me stimuler intellectuellement !
  • Modifié (May 2023)
    Concernant la préparation des écrits, j'ai bossé plusieurs mois avec la série des Monier mais je les trouve assez costauds si l'on a pas un bon niveau (ce qui est mon cas).
    Du coup je bosse avec les tout-en-un chez Dunod (6 ed) couplés avec les livres d'exercices de Monier (5ed), et ça me parle plus, j'avance mieux.
    Les livres d'exercices comportent des indications si on est bloqués sur une question, ce qui est très appréciable lorsque l'on travaille seul.
    Je conseille les tout-en-un, ils sont clairs, bien mis en page et avec toutes les démonstrations.
    Sinon les cours de Christophe Bertault de St Louis sont plutôt bons.
  • DomDom
    Modifié (May 2023)
    La position de candidat a des points communs avec la position d’élève. Plus vulgairement : la position de candidat rend un peu con*. Pardonnez-moi… c’est pour marquer les esprits. 
    Quand on prépare l’agrégation interne, en généra on est prof depuis quelques années. 
    Et là où tu as parfaitement raison : tous les conseilles qu’un prof donne à ses élèves, il faut qu’ils pensent à les appliquer pour lui-même quand il est candidat (donc élève en quelque sorte). 
    *con : pas idiot, bien sûr. 
    Ça me rappelle ce dont on a parlé pour les oraux.  
    C’est flagrant : au tableau face au jury, le candidat le comprend rien tandis qu’au font de la salle, même le moins bon comprend exactement les questions et les implicites. C’est de cet état dont je parle quand je dis « con ». Pardonnez encore mon vocabulaire. 
    Et même à l’écrit, ça se voit. Même en révisant, c’est le cas. 
    Les profs ont donc un avantage certain : ils connaissent des méthodes. Ce sont des coach. Il faut juste qu’ils parviennent à trouver cette petite voix qui leur rappelle leurs propres conseils.  
  • Modifié (May 2023)
    @vpf la rapidité pour les écrits n'est pas forcément discriminante : en 2019, premier écrit pour moi, j'ai passé 2h30 à me demander ce que je faisais là, je ne comprenais rien au sujet. Ma copie était toujours blanche, je n'avais fait que quelques trucs au brouillon. J'ai finalement pris sur moi, après avoir hésité à partir, et j'ai commencé à noter mes recherches sur ma copie, proprement, même si mes solutions étaient partielles, et puis sur les deux dernières heures j'ai vu/compris que la question 3) pour laquelle je n'avais fait que des petits bouts était l'initialisation d'une récurrence, et qu'il fallait montrer l'hérédité à la question 4). J'ai admis les résultats de la question 3) et réussi à démontrer l'hérédité à la 4), après j'ai fait quelques bricoles dans la partie II.
    Au final j'ai rendu honteusement 2 copies doubles en baissant la tête quand je voyais qu'autour de moi les gens rendaient des liasses de copies et avaient gratté pendant 6h  :'(
    En sortant, des habitués ont dit que le sujet était horrible, très difficile... (sur les graphes) et je me voyais bien prendre un 02/20 pour l'encre et ma malheureuse demi récurrence !
    Je ne voulais pas y retourner le lendemain, mais j'ai fait l'effort (ça ou aller faire les magasin en ville, je n'aime pas les magasins), et la partie I du sujet était plus accessible, j'ai fait pas mal de question (il y avait des récurrences, et j'étais chaud de la veille :# ) bon après dans la partie II, je suis redevenu humain, je n'ai pas fait grand chose, pour rire en fin d'épreuve, j'ai fait une question au début de la partie IV, j'ai rendu ma copie, pas beaucoup plus fier que la veille, je me donnais un bon 06/20 vu que je n'avais abordé qu'à peine 1/4 du sujet...
    Je n'ai bien sûr en suivant pas travaillé l'oral, et pour la publication des résultats, même pas regardé, ce sont des collègues qui sont venus me chercher en cours pour me dire que j'étais admissible ???
    9,8/20 sur la première épreuve et 9,6/20 sur la deuxième...
    Bon, il restait 1 mois avant les oraux, j'ai essayé de bosser sur quelques leçons, mais il n'y a pas eu de miracle, j'ai pris 04/20 aux 2 épreuves, mais au moins j'avais vu les lieux, le cérémonial, le format des épreuves...
    Pour la deuxième année, j'avais plus travaillé, mieux géré la première épreuve (mais finalement je n'ai eu que 10, donc les autres ont mieux géré aussi) et raté la deuxième (08, perdu trop de temps sur la première partie alors que je savais faire des choses dans la suite). Admissible à nouveau mais oraux supprimés (covid), pas dans les premiers à l'écrit, recalé, dégouté...
    Troisième année, pas mieux aux écrits, notes équivalentes à 2019 : pas assez efficace, je n'en ai pas traité assez par rapports aux meilleurs, mais admissible quand même, donc j'ai pu défendre mes chances à l'oral. Je n'étais pas encore assez prêt en terme de quantités de leçons préparées, mais je connaissais le format, et avec un peu de chance, c'est passé ricrac.
    Moralité, ne pas se décourager, ne pas se trouver nul/lent/pas assez bon : c'est un concours, ce qui compte c'est la position relative par rapport aux autres candidats. Si tu es motivée, va au bout @vpf , c'est difficile, mais ça peut payer  B)
  • vpfvpf
    Modifié (May 2023)
    Quand on te lit, Pozzar, on se dit d'abord : "Mais franchement, qu'irais-je faire dans cette galère ?". Et puis il y a le 2ème effet kiss coll : "Ok mais ça donne vraiment envie d'aller se frotter à la difficulté et de titiller ses limites". Je crois que c'est en grande partie pour cela que j'aime les maths :) Je sais que je ne suis ni rapide, ni super douée, mais j'adore chercher à comprendre, et quand j'ai compris, j'ai envie d'aller chercher encore plus loin. 
    Ce que tu racontes sur tes écrits successifs, c'est un peu ce que [je] retiens de mes écrits du Capes (il y bien longtemps) : 1ère fois non admissible, 2ème fois admissible de justesse avec 8 et 10, puis oraux pas trop pourris pour atteindre l'admission.
    Oui, ne pas se trouver nul/lent/pas assez bon, tout en restant humble et en se disant que beaucoup de paramètres ne dépendent pas de nous (niveau des autres candidats la même année, thèmes des sujets, nombre de postes...). J'imagine bien qu'il y a des hauts et des bas, des moments de découragement et des moments de motivation intense.
    Là, je suis motivée. J'ai commencé cet après-midi un stage de propédeutique. J'appréhendais de me sentir larguée dès le début. Bonne surprise : ce n'est pas le cas. Bon début... À suivre.
  • Modifié (May 2023)
    sway a dit :
    @m.c1 Parfait ! Je suis tombée sur la 235 et le groupe de leçons que tu as ciblées tourne bien autour, ça me va bien de commencer par ça. J'ai la "chance" d'avoir une classe qui part en stage sans avoir de suivi à faire et d'être en lycée, pas trop concernée par les épreuves de fin d'année. Je vais réfléchir à comment partager et échanger, pour que ce soit accessible éventuellement à d'autres, sans envahir un fil ?
    Est-ce que certains ont déjà travaillé à plusieurs à distance et auraient des astuces pratiques ?
    @Infinity, est-ce qu'il est possible de savoir ce que tu veux retravailler en géométrie ? Je me pose aussi la question de quel(s) manuel(s) utiliser. J'ai celui de Michèle Audin que je n'ai pas ouvert encore.
    Toute la géométrie qui correspond aux leçons de l'oral 1 et 2. Je recherche livres leçons et exercices corrigés J'ai un prepa géométrie (niveau très insuffisant / pas de théorie de groupes etc...) et DJ mercier : bien mais pas d'exos et qui s'éloigne souvent d'un cœur de leçons : difficile d'y repérer des développements. Pour l'algèbre pareil : Dunford, projecteurs spectraux, idéaux etc... sont difficiles à trouver : j'ai les Rombaldi mais manque d'exos entre autres plus progressifs.  Pour info (je suis] deux fois tombé sur les idéaux commutatifs et catastrophe...
    [Nelson Dunford (1906-1986) prend toujours une majuscule. AD]
  • 2 fois sur les ideaux ? Bon la 3ieme fois prend l'autre leçon...
  • Modifié (May 2023)
    Y a-t-il parmi vous des collègues qui ont été admissibles à l'externe et qui ont été aux oraux pour se préparer à l'interne ?
    Je serais intéressé par leur expérience.
    Merci à vous.
  • La liste des leçons pour l'oral 2024 est publiée sur le site du jury.
  • Modifié (June 2023)
    J'ai listé les correspondances et suppressions (mais il y a peut-être quelques coquilles), si cela intéresse quelqu'un : ici
    (Edit. Il y a eu un petit bug dans le fichier de la page suppression, apparemment... les lignes complétées sont plus bas. Je mettrai à jour bientôt)
  • J'aime bien ce nouveau programme. J'ai l'impression que le programme est allégé.
    Dommage qu'ils gardent encore les statistiques, présents dans 2 leçons d'exercices.
    Pourquoi cette obsession avec les stats ? 
  • Je suis heureux de la disparition des deux leçons suivantes. Je suis en accord avec les choix du jury pour les leçons. 
    • droite et cercles dans le plan affine euclidien : cette leçon est à des années lumières de ce qui est enseigné en licence. 
    • méthode de chiffrement ou de codage. Illustrations. J'ai l'impression que cette leçon est beaucoup trop spécifique. Je n'ai jamais étudié de chiffrement ou de codage. Il faudrait aussi avoir le temps d'étudier des choses aussi spécifiques.
    • algorithmes d'approximation du nombre $\pi$ : je n'ai jamais étudié ça en prépa, et dans les livres que j'ai pu acheté. Une leçon qui a l'air beaucoup trop spécifique.
    • exercices sur les polygones : difficile de trouver des ressources.
    • exercices sur les cercles et sphères : je ne connais rien sur ce domaine mis à part les cours de collège lycée. Difficile de trouver des ressources et quel est le niveau attendu ? Aucun cours de prépa ne traite de ce sujet.
    • exemples de problèmes modélisés par les graphes : difficile de trouver des ressources, leçon qui n'a rien à voir avec ce qui est étudié actuellement. Quel est le niveau attendu ? 
  • Modifié (June 2023)
    Le programme en lui-même n'est pas allégé,  ce sont, à  part pour la géométrie, des leçons qui en recoupaient d'autres ou qui étaient très spécifiques et forcément moins préparées et choisies.
    Il y en a 3 supprimées parmi les 4 que j'ai eues à  l'oral...
    Pour les probabilités, c'est bien allégé,  mais c'est quand même bien enseigné, et dès le collège.
    J'ai été surprise de la suppression des leçons sur les graphes et le chiffrement. Mais un certain nombre de choses peuvent se glisser dans d'autres leçons. 

    Par contre, j'ai mis les exercices sur les transformations en géométrie dans la liste des leçons supprimées par erreur.

  • Modifié (June 2023)
    @sway c'est étonnant ! Tu les avais préparées ? 
    Perso je n'ai aucune connaissance sur les graphes et le chiffrement, je suis bien content de la disparition de ces leçons.
    Et étant prof à temps plein, je n'ai pas le temps d'étudier un livre spécifique sur les graphes et sur le chiffrement et codage.
    Si j'arrive à maitriser le programme de l'écrit et quelques leçons d'oral qui diffèrent du programme de l'écrit ça serait déjà bien. 

  • On est quasiment tous profs à plein temps, et on veut passer... l'agrégation, non ?
    Les graphes, la cryptographie sont au programme, en maths expertes, BTS, de toute façon.
    Ce sont des leçons qui m'avaient intéressées parce que justement ça sortait du "classique". Et ça m'avait apporté pour ma culture perso mais aussi pour certains de mes cours.
    Pareil pour les transformées de Laplace et Fourier, faire des liens avec d'autres domaines, c'est bien, non ?
    Quant aux leçons sur les probas, elles m'ont amenée à creuser bien davantage que ce que j'avais fait pour les enseigner au niveau où on me les demande, en lycée.
    Je suis en dernière partie de carrière, nous n'avons pas la même vision de choses et j'accepte d'y consacrer du temps parce que ça m'enrichit et que ça fait évoluer également le contenu de mes enseignements.
  • J'aime bien les probas, je parle des statistiques. Elles sont peu enseignées dans le supérieur.
    Je suis prof au collège donc pas de graphe et de cryptographie.
    Il y a une formation à l'agrégation interne qui ouvre l'année prochaine à 35 min en voiture de chez moi.
    J'hésite à m'inscrire car je comptais plutôt étudier le programme de MPSI/MP cette année. Je n'ai pas les prérequis car il me manque la moitié des chapitres de MP. 
    CONTENUS : Analyse/Probabilités (15 séances) ; Algèbre/Géométrie (12 s.) ; préparation à l'oral (13 s.) ; travail sur des sujets d'annales (4 s.). 3 sujets d'écrits à rendre en algèbre/géométrie et 3 en analyse/probabilités. 2 sessions de concours blanc puis oraux blancs après les résultats d'admissibilité. PRE-REQUIS : travail sur les programmes des 2 premières années de licence ou classe prépa. Il est fortement recommandé de travailler avec des livres ou des polycopiés officiels adaptés à son niveau actuel.
    Plus d'informations : http://acver.fr/agreg-interne-maths. JOURS A LIBERER : Jeudi 9h-16h30 + un mercredi après-midi sur deux 13h30-16h30 + 3 jours la 1ère semaine des vacances d'octobre. 

  • « J'aime bien les probas, je parle des statistiques. »

    Ha. 
  • J'aime bien les probabilités, mais je n'aime pas les statistiques. 
  • Bonjour oshine
    Je te conseille de suivre cette préparation 
    Tu verra que les conseils de préparateurs  seront  très utiles pour toi
  • Les statistiques au programme sont aussi au programme en BTS.
    Peut-être qu'en abordant la chose en commençant par ce programme et celui du lycée, ça permet d'avoir une idée de ce dont on va avoir besoin ou même en lisant des ouvrages de vulgarisation comme celui-ci ?
    Certains ont de la chance d'avoir une préparation agreg aussi conséquente. Sur Rennes, il n'y a que 3h en moyenne le mercredi après-midi (plus les devoirs). Même avec des formateurs qui font le maximum, c'est trop peu, surtout pour ceux qui ont plus de temps de trajet que de cours... profitez-en !
  • Modifié (June 2023)
    Pour comprendre le minimum nécessaire sur le statistiques inférentielles 'intervalle de confiance etc...  il faut en général passer beaucoup de temps ou tomber sur un bon préparateur pour l'agrégation interne qui explique bien les choses
  • Modifié (June 2023)
    Ça fait aussi un peu partie de notre formation continue, vu qu'il y en a de plus en plus dans les programmes. Il y a ce doc chez Canopé, que je viens de trouver. J'avais dû me plonger dans ces notions quand j'ai pris des BTS 2ème année. Mes étudiants n'y comprennent pas grand chose mais je n'aime pas enseigner un truc sans savoir de quoi je parle vraiment donc il faut bien approfondir un peu pour comprendre les raccourcis ou approximations qui sont faits dans leur cours.
  • @ OShine : personnellement je n'aime pas les stats ou les probas ; pour autant, ces domaines sont pourvoyeurs de beaucoup d'emplois pour les étudiants en mathématiques, et même certains d'entre eux continuent à faire de "vraies" maths sur ces métiers (pour la petite histoire, durant mon service militaire, un problème "pratique" de statistiques spécifique aux militaires m'a amené à faire de la recherche, et aurait sans doute donné lieu à publication de recherche s'il n'y avait pas eu la question de la confidentialité). Il n'est donc pas complètement scandaleux que les élèves aient quelques notions là dessus et a fortiori leurs profs. La difficulté étant sans doute que pour faire des stats sérieuses proprement, il faut avoir eu un vrai cours de probas, raisonnablement basé sur Lebesgue et donc on n'est pas dans les années lycées. Personnellement, en dehors de la stat descriptive, je considérais que le contenu du Tassi (édition économica bleue) était un minimum en terme de rigueur mathématique et de contenu statistique sérieux. Au demeurant livre que j'ai davantage apprécié que les Gourieroux-Monfort (économica verts), plus dans la rigueur et les prolongements, mais d'un accès autre.
  • Modifié (June 2023)
    Bonjour
    Merci en tous cas pour toutes ces infos précieuses !
    Une petite question : est-ce que la réduction de Jordan est au programme de l'écrit de l'interne ? 
  • Modifié (June 2023)
    Si on regarde le programme actuellement disponible, la réponse est non.
    Par ailleurs, ce texte de loi contient une CNS de diagonalisabilité un peu douteuse.
    Critères de diagonalisabilité : la dimension de tout sous-espace propre est égale à l’ordre de multiplicité
    de la valeur propre associée ; il existe un polynôme annulateur scindé à racines simples.
  • Merci JLapin !!!

  • Modifié (June 2023)
    Bon je connais pas l'interne mais j'ai passé 4 fois l'externe (3 fois admissibles recalé à rien en grande partie à cause d'une préparation indigente en modélisation, il faut dire que sous Sarkozy il n'y a fait pas beaucoup plus de postes que de normaliens, le niveau était assez élevé... il a du baisser un peu depuis... mais pas aussi vite que le mien).
    Un conseil, travailler les leçons en blocs pour pouvoir faire des liens. Ne pas papillonner et aller au fond des choses. Il ne faut pas d'astuce, il faut comprendre ce dont on parle sinon à l'oral on ne fait pas illusion longtemps. @gerard0 a raison, on doit pouvoir réellement enseigner ce dont on parle (ce qui est assez ardu quand on se tape la classification des groupes finis de petits cardinal, ou le théorema egregium de Gauss). Les développements s'ils sont bien choisis forment l'ossature de la préparation des oraux. 
    Ne pas négliger l'écrit. Pour ma part j'ai toujours eu la moyenne aux écrits ce qui permet de faire face quand on est pas transcendé par le stress.
    À l'écrit comme à l'oral, d'après mon expérience il vaut mieux faire les choses bien plutôt que de courir après les micro questions. Un bon raisonnement bien fait jusqu'au bout vaut plus que plusieurs débuts de réponses avortés aux premières difficultés. 
    Enfin, il parait que l'agrégation est un truc de paresseux nantis incompétents qui ont eu de la chance donc il faut se préparer aux injures de la foule en cas de succès.
  • Modifié (July 2023)
    Injures en cas de succès ? 
    Au contraire...
    Ce n'est pas comme ceux qui ont eu l'agrégation sur liste d'aptitude sans jamais l'avoir passé parce qu'ils sont potes avec leur IPR ou qu'ils ont organisé des voyages avec leurs élèves.
  • Modifié (July 2023)
    @chanig
    L'un n'empêche pas l'autre. Faire pote avec un IPR demande aussi beaucoup d'investissements non?
  • Beaucoup d’anciens candidats ont été satisfaits des directs du mercredi soir sur la chaine Youtube de Gilles Bailly-Maitre. Le nom de la chaîne est « Maths Adultes ».
  • Modifié (July 2023)
    Pour infos, site agreg interne mis à jour : https://interne.agreg.org/
    Avec, un pré rapport et un corrigé de l'épreuve 2 de 2023.
  • Très intéressant Jaymz, je te remercie vivement !!! :)<3
  • Modifié (July 2023)
    Mais de rien @NicoLeProf, j'aime ton enthousiasme mais pas de quoi me remercier, je n'ai fait que transmettre l'info  ;)
    D'ailleurs, je lis dans le rapport que les candidats qui ont relevé l'erreur d'énoncé dans l'épreuve 2 ont été valorisé !
  • Modifié (July 2023)
    Par respect pour les agrégatifs, merci @OShine de te dispenser de tout commentaire sur ce concours, les corrigés proposés par le jury, et les performances des candidats. Je trouve ce fil très intéressant, et même d'un point de vue non concerné, j'apprends beaucoup sur l'agrég interne que je connais mal.
    De nombreux candidats ou intéressés voient ce fil et les discussions entre agrégatifs, jeunes agrégés ou personnes plus expérimentés permettent aux candidats de comprendre les attendus de ce concours pour s'y préparer au mieux. Tes conseils, commentaires et interventions sont à mille lieux de ce concours donc, par respect pour eux, j'aimerais que tu cesses de polluer ce fil : j'ai cru d'ailleurs comprendre que tu l'avais promis à la modération donc, par pitié, tiens parole.

    *** J'ai effacé deux messages de OShine --JLT ***
  • Bonjour à tous,

    Un corrigé de l'épreuve 1 de 2023, même partiel, est-il dispo quelque part ?

    Bel été à tous sinon.
  • Modifié (July 2023)
    Salut Arnaud,
    (le corrigé s'arrête à la partie IV).
    Tu as Philippe Caldero qui a corrigé certaines parties du sujet aussi :
    (Mais dans quelle mesure, ça je ne sais plus ! ^^')
  • Modifié (July 2023)
    On t'as dit d'arrêter de polluer les fils comme ça et tu continues ! C'est très désagréable à te lire !

    [Edit : cette réponse s'adressait à OShine dont je viens encore d'effacer un message --JLT]
  • Je vais bannir OShine pour une semaine.
  • Merci Nico,

    Je vais bosser ça à mon retour de voyage ;)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!